Alexandre Lacazette au moment de tirer son penalty lors de PSG - OL
Alexandre Lacazette au moment de tirer son penalty lors de PSG – OL (Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

OL - Ligue 1 : le bilan des penaltys lyonnais

L'OL a achevé sa saison en étant impliqué dans 19 penaltys en Ligue 1. Quel est le bilan des Lyonnais dans cet exercice ?

Parmi les cinq grands championnats européens, la Ligue 1 compte le nombre le plus élevé de penaltys transformés lors de la saison 2022-2023. Avec 114 réalisations, les clubs français ont marqué 80% de leur face-à-face, alors que les gardiens en ont stoppé 15%. 5% des tentatives ont été hors cadre. Au classement des fautes obtenues dans la surface de réparation, Lille est premier avec 12 penaltys devant Clermont (10). L'OL est sixième (8). C'est Alexandre Lacazette qui a tiré toutes les tentatives lyonnaises. Alors qu'il a marqué à six reprises, il en a loupé deux contre Paris et Clermont. L'OL est 7e au classement des penaltys transformés.

Des gardiens pas en réussite

Si le capitaine lyonnais a été assez en réussite dans cet exercice, on ne peut pas en dire autant de ses gardiens. L'OL a concédé 11 penaltys , seul Clermont (12) fait pire. Anthony Lopes n'a pas réussi à s'imposer lors de ces sept duels, et Rémy Riou n'a pas non plus performé. L'ancien gardien nantais a vu ses filets trembler à quatre reprises sur ces phases de jeu, dont deux fois face à Lille. L'OL a pris 23,4% de ses buts sur penaltys en Ligue 1.

6 commentaires
  1. Avatar
    interol - sam 24 Juin 23 à 13 h 24

    Très gros points noir pour Lopez, et même historiquement pour les gardiens de l'ol, Lloris ne brillant pas non plus dans cet exercice. Et dans le foot actuel les penaltys sont fréquents, sans parler des séances de tirs au buts.
    Quand on voit que les meilleurs gardiens dépassent le 1 sur 3 arrêté, ça fait mal de voir Lopes à 0 sur 7... Sur sa dizaine d'années au club ça doit pas être beaucoup mieux. Dommage...

    1. OLPassePresent
      OLPassePresent - sam 24 Juin 23 à 15 h 53

      Certes tout cela est globalement inattaquable et donc malheureusement vrai.
      Malgré tout, je pense qu'il faut déconnecter la question des penalties de celle des tab.
      Sans développer cette question que je traite en détail sur mon site, on peut remarquer que si le bilan historique des tab pour l'OL n'est pas bon (29 cas, avec 10 qualifs et 19 éliminations), sur les 5 derniers cas, c'est 4 qualif (2 fois Lopes, 1 fois Pollersbeck, 1 fois Tătărușanu) pour 1 seul échec (Lopes). Cet échec est dû à l'arrêt de Navas sur le 6ème tab tiré par B. Traoré lors de la finale de la dernière Coupe de la Ligue.
      Les tab partagent les responsabilités entre le gardien et les tireurs.

  2. Avatar
    Franck_Castle - sam 24 Juin 23 à 13 h 45

    @pgdu , un avis sur la question ? ^^

  3. Avatar
    Olyonn@is - sam 24 Juin 23 à 13 h 51

    Ho non,il va nous mettre un pavé.😉

  4. Avatar
    Franck_Castle - sam 24 Juin 23 à 14 h 08

    Certes, mais il y a une part de vrai, même si c'est noyé dans une large part d'exagération (à mon sens)...

  5. Avatar
    Roro Blouch - sam 24 Juin 23 à 21 h 08

    Globalement, l'évolution des règles du pénalty ont été punitives pour les gardiens, entre le pas d'arrêt qui s'est généralisé et une tolérance réduite sur le fait d'avancer de sa ligne au dernier moment, c'est un exercice extrêmement technique pour le gardien. Personnellement, je n'arrive même pas à comprendre comment les gardiens qui excellent dans cet exercice s'y prennent tant cette situation de jeu est à leur désavantage.

    Si on voulait comparer des chiffres intéressants pour mesurer l'efficacité des gardiens, il faudrait une sorte de xgoal du pénalty qui prend en compte la probabilité d'arrêt en fonction de l'endroit où il est tiré. Avec des chiffres aussi vagues, je ne vois pas trop ce qu'on peut en faire.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut