Lucas Paqueta (Photo by MIGUEL RIOPA / AFP)

OL - Ligue 1 : le protocole "commotion cérébrale" maintenu

Mis en place de manière expérimentale la saison dernière, le protocole commotion cérébral a été adopté en Ligue 1. Il sera possible pour les clubs de faire un changement "commotion" durant les matchs.

Le football, par l’intermédiaire de l’International Board (IFAB), avait déjà décidé de suivre de manière expérimentale les traces du rugby ou du football américain. Après une saison de tests, le protocole "commotion cérébrale" semble avoir été une réussite pour la Ligue de Football Professionnel. La LFP a annoncé le maintien de cette règle pour la saison qui démarre le 5 août prochain, avec la possibilité pour les clubs d’effectuer un changement en plus des cinq déjà autorisés en cas de situations de commotion avérée. Déjà expérimenté la saison dernière sur les pelouses de Ligue 1, ce protocole vise à réduire les reprises de jeu de certains joueurs pourtant jugés inaptes.


Des contrôles plus poussés


Dans les faits, l’OL, s’il vient à être sujet à cette phase de jeu, peut faire le changement immédiatement après une situation de commotion cérébrale avérée ou potentielle, à l’issue d’une période initiale de 3 minutes d’évaluation sur le terrain et/ou à l’issue de l’évaluation effectuée hors du terrain ; ou à tout autre moment en cas de commotion cérébrale avérée ou potentielle, y compris si un joueur a déjà été examiné et qu’il a repris le jeu. La LFP précise également que les contrôles seront plus poussés et  que tout "tout joueur souffrant d’une blessure à la tête qui nécessite une évaluation dans l’éventualité d’une commotion cérébrale ne sera autorisé à reprendre le jeu à l’issue de cette évaluation qui si le médecin d’équipe (ou le médecin compétent en réanimation en cas d’absence du médecin d’équipe) confirme expressément à l’arbitre qu’il est en état de le faire."

6 commentaires
  1. Beeeeen - mer 27 Juil 22 à 15 h 38

    Guilhem Guirado désapprouve ce message.

    Signaler
  2. Fab - mer 27 Juil 22 à 16 h 07

    @ Beeeeen pas certain qu'il le désapprouve et je partage la conclusion de son message suite à la finale :
    "“C’est le nombre de mots n’a pas fonctionné. On doit retenir dix mots. Avec la pression et l’enjeu, je n’ai pas retenu beaucoup. Quatre ou cinq… Malheureusement ce n’était pas assez pour que je revienne en jeu. En plus, le médecin indépendant me dit que je n’étais pas maître de mon corps sur l’impact, que mon bras gauche était complètement relâché…

    C’était frustrant, décevant, mais je n’en tiens rigueur à personne. C’est important la santé des joueurs.”

    (https://www.minutesports.fr/index.php/2022/06/26/guilhem-guirado-revele-pourquoi-le-medecin-a-refuse-quil-revienne-sur-le-terrain/#)

    Et cela ne l'a pas empêché finalement d'inscrire un nouveau bouclier de Brennus à son palmarès, de finir sa carrière sur un titre et indemne !

    Signaler
    1. Beeeeen - mer 27 Juil 22 à 16 h 23

      Oui c’est vrai, mais clairement pour son dernier match, et il était en feu jusque-là, il était fou de ne pas pouvoir revenir.
      Mais c’est important de respecter le protocole car les séquelles sont assez moches si on n’y prend pas garde.

      Signaler
      1. Fab - mer 27 Juil 22 à 16 h 41

        Oui effectivement il était en feu dans le jeu et en rage de ne pas pouvoir revenir (et je dois reconnaitre que sur le coup j'étais vert (sans allusion à nos voisins ! ) pour lui).

  3. JUNi DU 36 - mer 27 Juil 22 à 16 h 27

    Très bonne initiative, la santé c'est primordiale.

    Signaler
  4. Juni forever OL - mer 27 Juil 22 à 18 h 06

    Le protocole commotion, très bien, mais ce devrait être considéré comme une blessure comme une autre, donc pas de remplacement supplémentaire !

    Et pourquoi donc celui qui se pete les croisés en match ne serait pas remplacé ?

    5 changements (merci les mesures débiles du covid qui laissent des traces de son passage), c'est déjà beaucoup, on arrive potentiellement a 6 !
    Avec 3 changements comme auparavant, potentiellement 4, je validais

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut