(Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

OL - Lille (2-3) : "On savait qu'à 2-0, ce n'était pas fini", affirme Jonathan David

Avec ce succès à Lyon, Lille conserve sa place de leader. Pourtant menés 2 à 0, les Lillois ont cru jusqu'au bout à une possible victoire, à l'image de Jonathan David.

Dimanche soir, Jonathan David a certainement inscrit l'un des buts les plus faciles de sa carrière, mais peut-être également le plus précieux. Le Canadien a égalisé face à l'OL sur un excellent service de Burak Yilmaz à la 60e minute. Ce dernier a ensuite crucifié l'Olympique lyonnais dans les derniers instants.

"Notre force est collective"

Ce succès permet au LOSC de conserver sa première place et de croire plus que jamais au titre dans quatre journées. "On savait qu'à 2-0, ce n'était pas fini, même si c'était difficile. Marquer juste avant la mi-temps nous a donné beaucoup de confiance, on savait qu'on pouvait aller jusqu'au bout, a assuré David au micro de Canal +. On est très contents. On sait que notre force est collective. On a eu les occasions et on les a marquées. C'était un adversaire direct, il est un peu plus écarté. On va célébrer, puis se concentrer pour le prochain match. Ce sont des victoires qui nous prouvent qu'on peut aller jusqu'au bout."

4 commentaires
  1. florentdu42 - lun 26 Avr 21 à 12 h 07

    "On savait qu'à 2-0, ce n'était pas fini".

    Le problème est la, C est que normalement, en étant mené 2-0 à Lyon, les adversaires doivent se dire " on va prendre une branlee, faut verrouiller" au lieu de cela, ils y croient encore.

  2. dede74 - lun 26 Avr 21 à 12 h 43

    Pour ça, il faut avoir des joueurs capables de tenir 95 mn et, pendant les temps forts, enfoncer le clou, plutôt que se recroqueviller et faire des erreurs, pardonnables soit, mais, ô combien importantes.
    Le pauvre Paqueta, qui pleurait dans la tribune après sa sortie, il faisait peine à voir, lui qui a tant donné depuis le début d'année. Il va se rattraper dimanche prochain.
    Bien que la 4ème place soit celle du dindon, il faut la conserver et, qui sait, espérer un faux pas des concurrents, bien que ce ne soit pas la solution. Mais, ça peut arriver 😉
    Entre parenthèses, nous n'avons pas eu à nous plaindre de l'arbitrage, c'est à marquer d'une pierre blanche non ? sa copie était bonne, il faut le reconnaître.

    1. Darn - lun 26 Avr 21 à 16 h 41

      Très bonne copie de l'arbitre oui, parce que la main de Caqueret dans la surface, si pour moi elle ne vaut pas pénalty (collée au corps), c'est le même genre d'action qui a donné un péno à la Juve...

  3. OL-91 - lun 26 Avr 21 à 17 h 43

    Nos attaques sont imprécises et la chance est pour beaucoup. On s'épuise à grande vitesse. La première chose à apprendre est de trouver une autre méthode pour marquer, autre que celle de vouloir entrer balle au pied dans les filets.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut