Lyon’s Spanish forward Mariano Diaz reacts after scoring during the French L1 football match between AS Saint-Etienne and Olympique Lyonnais, on November 5, 2017, at the Geoffroy Guichard stadium in Saint-Etienne , central France. / AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES

OL : Mariano rêve toujours de la Coupe du Monde

Interrogé par Marca, Mariano est revenu sur le début de son aventure lyonnaise. Il espère plus que jamais pouvoir postuler à une place dans la liste des 23 de Julen Lopetegui pour la Coupe du Monde.

Cela fait maintenant 6 mois que Mariano a rejoint la capitale des Gaules pour devenir le nouveau numéro 9 de l’Olympique lyonnais. Entre temps, il a déjà inscrit 17 buts toutes compétitions confondues (dont 15 en championnat). Pour l’instant, l’hispano-dominicain réalise donc une saison plus que correcte. Dans les colonnes de Marca, Mariano est revenu sur son arrivée  en France ainsi que sur son sur intégration au sein de l’Olympique lyonnais. Après une adaptation express, l’attaquant s’estime parfaitement acclimaté à son nouvel environnement : « Je suis très content de la façon dont les choses se passent. Je me suis bien adapté et la vérité est qu’ils m’ont très bien accueilli depuis le début. C’est une langue totalement différente, une ligue différente, tout change. Mais je suis content de la façon dont je me suis adapté et oui je peux dire que tout a été rapide, j’ai vite réussi à avoir de bons résultats », a-t-il notamment déclaré.

Zidane, l’élément déclencheur

Il a également évoqué le rôle joué par Zinédine Zidane dans son arrivée au club : « Zidane me l’a recommandé à l’époque. Avec le départ d’Alexandre Lacazette ça pouvait être une bonne occasion et j’y ai aussi réfléchi. Et je pense que c’était comme ça et j’ai bien fait. C’est vrai que j’avais d’autres options, mais celle qui m’a le plus convaincu de tout à l’époque était  Lyon ». Un choix qui s’est avéré payant, aujourd’hui Mariano peut légitimement briguer une place dans la sélection espagnole.

Objectif Coupe du Monde

Pour autant, Mariano sait que le chemin jusqu’à la Coupe du Monde sera très long : « Je rêve de porter le maillot de la sélection". Suivi depuis de nombreuses semaines par le staff ibérique, il sait qu’il n’est pas le seul prétendant à la roja : “Je suis très heureux et reconnaissant pour les pré-convocations et le suivi des membres du staff (de la sélection)”. Et ceux même s’il affirme n’avoir jamais été contacté directement par le sélectionneur. Il reste désormais quelques mois à Mariano pour convaincre Julen Lopetegui de l’emmener dans ses bagages. La sélection du mois de mars devrait déjà offrir un premier éclairage sur la situation de Mariano avec l’équipe nationale.

À lire également : Mariano, objectif Coupe du Monde.

13 commentaires
  1. JMX1903 - jeu 1 Mar 18 à 15 h 11

    J ai peur que ça plaise pas trop aux espagnols ses carences collectives. Par contre devant le but je le trouve vraiment énorme. Au finale ça lui donne une grosse marge de progression ce joueur car techniquement il est très correct et physiquement c est un monstre. Quand on voit son jeu de tête et la qualité de sa detente on se dit que c'est dommage qu'on est l'équipe en ligue 1 qui centre le moins... (la honte)

  2. tropgone - jeu 1 Mar 18 à 16 h 46

    Il manque à la Roja ce profil de joueur, obsédé par le but. Des 9 purs, ils en ont pas des masses : Iago Aspas et c'est à peu près tout. Aduriz est vieillissant, sinon il y a qui encore? Diego Costa? Fernando Torres ?

    1. alejandro - jeu 1 Mar 18 à 17 h 09

      Tu oublies Morata, le seul qui est sur d'aller en Russie sauf blessure. Pour l'accompagner ça se joue entre Mariano, Aspas et Costa. Aspas il en est à au moins 15 buts en Liga mine de ríen, mais Marca fait la promoción de Mariano sans arrêt vu qu'il est formé au Real.
      On en saura un peu plus à la prochaine trêve international.

      1. alejandro - jeu 1 Mar 18 à 20 h 58

        Depuis sa prise de fonction après l'euro 2016, il a très peu fait appel à lui. Une ou deux fois.

  3. Juni entraineur OL - jeu 1 Mar 18 à 16 h 58

    J'adore Mariano mais aucune chance pour lui dans la roja !
    Profil non comptatible

    1. alejandro - jeu 1 Mar 18 à 17 h 13

      Incompatible en tant que titulaire c'est sur. Mais comme remplaçant qui rentre en fin de match, il pourrait apporter quelquechose peut être.

    2. fandelol - jeu 1 Mar 18 à 20 h 13

      ça fait des années que ce poste n'est pas bien pourvu en sélection espagnole. Du moins, qu'aucun joueur ne saisi vraiment sa chance. Donc pourquoi pas? Mais faudra faire une grosse fin de saison.

  4. jeepy - jeu 1 Mar 18 à 17 h 31

    Avant centre fonceur, doté d'un tir puissant et d'une détente exceptionnelle pour un jeu de tête excellent... Seuls défauts : sa technique très limité et son dribble. Est ce suffisant pour intégrer l'équipe nationale ? Je ne pense

  5. jeepy - jeu 1 Mar 18 à 17 h 32

    Ajouter aussi son jeu solitaire.

  6. Tigone - jeu 1 Mar 18 à 18 h 15

    Il essaie d'occuper l'espace médiatique pour provoquer un echo en Espagne en vue de la coupe du monde!!
    C'est bien de relayé ces articles ça peut jouer! Faudrait aussi le faire plus contre Génésio, ça peut aussi avoir sa ptite influence^^

  7. ol-91 - jeu 1 Mar 18 à 18 h 48

    Trop jeune. Dans 4 ans peut-être.

  8. dugenou - jeu 1 Mar 18 à 20 h 44

    Cela dépend de quel Mariano nous parlons.
    Nous parlons de Mariano qui marque un but magnifique alliant beaucoup de technique, de vitesse et d'habileté contre Saint-Etienne?
    Ou alors de celui qui fonce tête baissée en ne pensant qu'à ses stats de fin de saison oubliant ses coéquipiers délibérément autour de lui et qui traverse les matchs comme un fantôme?

  9. alejandro - jeu 1 Mar 18 à 21 h 00

    Villa à l'atlético c'était plus le grand Villa. Et après ça il part aux States donc...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut