(Photo by NELSON ALMEIDA / AFP)

OL : match arrêté entre le Brésil et l'Argentine, pas de choc pour Paquetá et Guimarães

Après une poignée de minutes, le choc entre le Brésil et l'Argentine programmé dimanche a été interrompu. La cause ? Des agents de la santé publique sont venus afin d'isoler quatre joueurs argentins pour violation du protocole anti-Covid.

Lucas Paquetá titulaire, Bruno Guimarães sur le banc, les deux Lyonnais s'apprêtaient à disputer le choc entre le Brésil et l'Argentine prévu ce dimanche. L'arbitre avait donné le coup d'envoi de la rencontre depuis quelques minutes lorsque le jeu a été interrompu par l'entrée sur la pelouse de délégués de l'Agence nationale pour la veille sanitaire (ANVISA).

Ces derniers reprochent à quatre Argentins : Giovani Lo Celso, Emiliano Martinez, Cristian Romero et Emiliano Buendia, d'avoir enfreint le protocole sanitaire. Dans le viseur de l'ANVISA depuis samedi soir, ils sont soupçonnés d'avoir omis d'indiquer qu'ils venaient de séjourner récemment en Angleterre. Or, depuis le mois de juin, les personnes ayant voyagé au Royaume-Uni les 14 jours précédant leur entrée sur le territoire brésilien doivent se soumettre à une quarantaine.

Un flou général

Les quatre footballeurs évoluant à Tottenham et à Aston Villa étaient donc directement concernés par cette ordonnance fédérale. Deux heures avant le match, la police est arrivée dans l'hôtel de l'Albiceleste pour demander la mise à l'isolement du quatuor. La Conmebol (la confédération sud-américaine) est alors intervenue, rappelant son accord avec les dix pays de la zone Amsud pour permettre la circulation de tous les joueurs pour ces éliminatoires en vertu du principe de bulle sanitaire.

Dans le flou général, les partenaires de Messi ont regagné leur vestiaire, tandis que les coéquipiers de Neymar ont organisé un entraînement sur la pelouse de la Corinthians Arena une fois la partie définitivement arrêtée. Prochain rendez-vous pour Guimarães, Paquetá et la Seleção le vendredi 10 septembre contre le Pérou à 2h30 du matin en France.

31 commentaires
  1. Moimoi - lun 6 Sep 21 à 10 h 01

    C'est rocambolesque.

    Sinon, on en parlait il y a quelques jours, "Les effectifs les plus chers" en Europe sont connus grâce à l’analyse annuelle de l’Observatoire du football CIES sortie aujourd'hui :
    https://football-observatory.com/IMG/sites/b5wp/2021/wp346/fr.
    L'OL est encore devant les autres clubs français (le PSG à part car totalement hors-course), youpi.

    1. Sebepe - lun 6 Sep 21 à 10 h 12

      euh moi je vois Rennes et Monaco devant...

      1. Moimoi - lun 6 Sep 21 à 11 h 14

        Je reconnais que j'ai cherché le logo de l'OL, j'ai vu qu'il était devant Marseille, je me suis senti en paix et je ne suis pas allé plus loin.
        J'aurais dû : effectivement, cela prouve que Monaco nous est bien passé devant et que maintenant, c'est même le cas de Rennes.
        Certains soulignaient ces choses sans preuve, la preuve est là.

      2. jolann69 - lun 6 Sep 21 à 12 h 10

        Ah ben c'est bon alors, nous avons donc notre excuse toute trouvée si on fini 4e du prochain championnat. La logique sera donc respectée.

      3. Moimoi - lun 6 Sep 21 à 12 h 17

        Bah ! C'est pas mal, 4e...

      4. OLVictory - lun 6 Sep 21 à 12 h 21

        Sur Transfertmarkt nous sommes encore 3e
        Et Rennes est 7e en valeur d'effectif, avec la moitié de celui de Monaco ou du notre.
        Les méthodes de calcul doivent être bien différentes pour avoir de tels écarts sur la valo de l'effectif.

        3e en achats, 7e en valeur de l'effectif, on sent la performance de leur DS et celle de leur centre de formation !

    2. DrNelson - lun 6 Sep 21 à 10 h 21

      Monaco c'est une principauté et Rennes c'est des bretons, ça ne compte pas voyons !

      1. westkanoute - lun 6 Sep 21 à 12 h 35

        Monsieur, je vais vous signaler avec votre publicité abusive et forcée.
        De plus aucun participant ici ne souffre d'herpès ou de problèmes d'érection.
        Je vous propose d'aller poster sur les forums de notre temps ,vous y rencontrerez bien plus de succès.

    3. westkanoute - lun 6 Sep 21 à 12 h 32

      Ce ne sont pas les mêmes méthodes de calcul olv.
      Sur transfermarket ce sont les valeurs des effectifs ,tandis que sur le lien proposé par moimoi ce sont les dépenses engagées pour construire les effectifs actuels.

      1. OLVictory - lun 6 Sep 21 à 12 h 40

        La différence entre les deux méthodes de valo est très intéressante, elle montre l'efficacité du centre de formation et du recrutement.
        Par exemple le PSG semble être à l'équilibre avec une valeur de l'effectif égale au prix d'achat. Comme Rennes.
        Monaco c'est mieux, 350 millions de valeur de l'effectif actuel pour 326 millions d'achats
        L'OL c'est bien mieux, 350 millions de valeur pour "seulement" 200 millions d'achats;
        La comparaison est édifiante !

  2. OLVictory - lun 6 Sep 21 à 10 h 08

    "Prochain rendez-vous pour Guimarães, Paquetá et la Seleção le vendredi 10 septembre contre le Pérou à 2h30 du matin en France."

    C'est scandaleux de jouer un match international deux jours et demi avant un match de championnat !
    Sans compter la demi-journée de voyage, au moins.

    1. DrNelson - lun 6 Sep 21 à 10 h 12

      C'est catastrophique pour nous et c'est de l'amateurisme dans l'organisation.
      Et encore nous on joue le dimanche mais certains jouent le vendredi ou le samedi.

      Il faudrait vraiment réduire le nombre de pauses internationales et les faire plus longues pour éviter cela.

      1. Altheos - lun 6 Sep 21 à 10 h 52

        Merci pour les 3 matchs pendant la trêve internationale de septembre la FIFA, alors que c'était 2 les années précédentes.
        Complétement hallucinante cette gestion des dates.

      2. OLVictory - lun 6 Sep 21 à 10 h 52

        Je n'ose pas imaginer les répercussions sur les joueurs, en termes de fatigue et/ou de blessures.
        C'est vraiment scandaleux.

      3. SapeCommeJallet - lun 6 Sep 21 à 11 h 12

        Bientôt une coupe du monde tout les deux ans, ça va être pire.

      4. Moimoi - lun 6 Sep 21 à 11 h 18

        Je n'avais pas vu l'info passer SapeCommeJallet, mais effectivement : https://www.lemonde.fr/blog/latta/2021/09/04/coupe-du-monde-tous-les-deux-ans-lenfer-est-pave-de-mauvaises-intentions.
        Je mets cet article car je le trouve engagé et je partage très majoritairement ce qui y est développé.

      5. OLVictory - lun 6 Sep 21 à 11 h 31

        Ca veut dire que les éliminatoires devront être plus courts pour la coupe du monde et même pour l'Euro, sinon ça ne passe pas dans le timing car il y aura une succession de Mondial-Euro-Mondial en 3 ans

      6. Moimoi - lun 6 Sep 21 à 11 h 37

        Ça serait coupe du monde et Euro tous les deux ans. Au-delà des conséquences sur l'augmentation du nombre de matches pour les joueurs, les titres n'auraient plus la même saveur, car la fréquence rend les choses banales. La rareté de certaines choses constitue une grande partie de leur intérêt.

      7. OLVictory - lun 6 Sep 21 à 11 h 55

        Encore pire alors.
        Il faudra réduire de moitié les matchs amicaux. Faire des matchs à élimination directe en aller-retour, sans doute.
        Pour les compétitions il faudra aussi réduire la durée des championnats, ne pas commencer avant mi-août, voire fin août.
        Une compète euro ou mondial tous les deux ans ça n'a plus la même valeur c'est certain.

  3. GoNL - lun 6 Sep 21 à 11 h 20

    Je crois qu’en Liga des matchs vont être reportés pour laisser aux Sud Américains le temps de rentrer.
    Jouer sans Paqueta et Guimares dimanche, je n’ose même pas y penser.
    Le PSG va pas mal morfler aussi le week-end prochain

    1. OLVictory - lun 6 Sep 21 à 13 h 25

      Effectivement, c'est pire pour eux, même s'ils ont les moyens d'avoir 25 titulaires
      Avec un jour et demi de battement les brésiliens du PSG qui jouent ce match ne seront pas autorisés à jouer titulaires samedi

  4. Mopi do Brasil - lun 6 Sep 21 à 14 h 27

    Pour ceux que ça intéresse, très bon article du Monde sur le sujet : https://www.lemonde.fr/sport/article/2021/09/06/scandale-sanitaire-messi-et-neymar-prives-du-choc-bresil-argentine_6093519_3242.html
    La Conmebol n'est pas intervenue, contrairement à ce qui est indiqué dans O&L, mais c'est l'Argentine qui a mis en avant un accord de la Conmebol qui concernait les rencontres entre les clubs du continent, pour des joueurs vivant sur le continent, pour tenter de contourner les règles d'entrée sur le territoire brésilien de personnes ayant séjourné en Grande Bretagne, dans les 14 jours qui précèdent. Ces règles s'appliquent pourtant à tous, brésiliens comme étrangers, joueurs de foot comme les autres. La Seleçao s'était d'ailleurs privé de ses 9 joueurs de PL pour cette raison, mais les argentins, après avoir menti sur leurs formulaires d'entrée sur le territoire brésilien, ont refusé de le faire pour seulement 4 joueurs ! Bien qu'ils aient été assignés à résidence, en quarantaine, à leur hôtel par les autorités brésiliennes, la sélection d'Argentine a décidé de les emmener au stade, puis a de nouveau choisi de passer outre l'injonction d'un policier fédéral et d'un représentant de l'Anvisa, dans les vestiaires, en titularisant 3 des 4 joueurs. L'affaire était dans tous les journaux plusieurs heures avant le match, et le sélectionneur argentin fait croire qu'ils n'étaient pas au courant ?!?
    Quant à l'Anvisa, il s'agit d'une agence sanitaire indépendante, qui a lutté courageusement contre le Président pour imposer des mesures sanitaires qui ont sauvé des centaine de milliers de vie alors que le gouvernement brésilien était contre les vaccins, le port du masque et toutes les règles de distanciation sociale. Chercher à la ridiculiser comme ont tenté de le faire les argentins est immonde, à l'image des déclarations colonialistes et racistes du président argentin de février dernier :
    "Je suis un européiste. Je suis quelqu'un qui croit en l'Europe (...) Les Mexicains descendent des Indiens, les Brésiliens sont sortis de la forêt vierge, mais nous, les Argentins, nous descendons de bateaux, et c'étaient des bateaux qui venaient de là-bas, d'Europe. Et c'est ainsi que nous avons construit notre société".

    1. OLVictory - lun 6 Sep 21 à 14 h 45

      Parmi les ascendants, il a oublié de parler des nazis après la SGM qui ont massivement choisi l'argentine comme refuge. Eux ils étaient plutôt en avion qu'en bateau, en version Messerschmitt, je ne sais pas si ça compte

      1. MICAL - lun 6 Sep 21 à 15 h 10

        Il y avait une colonie Allemande dès la fin du XIX è en Amérique latine. C'est pour cette raison que certains nazis se sont réfugiés là-bas. De plus ils ont participé à l'organisation des armées de ces pays. Quant aux Messerschmitts je pense qu'il auraient disparu en mer bien avant d'arriver.

      2. Mopi do Brasil - lun 6 Sep 21 à 15 h 27

        @Mical
        Il y avait la même chose dans le sud du Brésil, avec des villages qui ne parlaient quasiment qu'allemand, bien avant 39-45.

      3. OLVictory - lun 6 Sep 21 à 16 h 33

        En argentine ce fut très particulier car ils y ont pris une telle place qu'ils avaient créé un état dans l'état, avec des ressources propres et même une armée, dès l'époque où Hitler pris le pouvoir.
        Leur poids économique leur permettait d'influencer fortement le gouvernement en place.
        Les nazis d'Argentine étaient plus réalistes que leurs homologues d'Allemagne, dès la défaite de Stalingrad ils ont commencés à prévoir l'accueil des leurs dans leur nouvelle patrie.
        Les ponts aériens entre Berlin et Madrid ou la route de Vienne vers gênes, puis l'embarquement à destination de Buenos-aires a été utilisé par 15000 nazis, au moins. Certains parlent de bien plus que ça.
        On estime aujourd'hui les descendants de la communauté allemande à 3 millions de personnes en Argentine.
        On a retrouvé des traces des nazis dans les décisions politiques argentines au moins jusqu'à la présidence du Général Peron, grand protecteur des nazis argentins.

      4. DrNelson - lun 6 Sep 21 à 16 h 49

        Très intéressant ce que vous dites. Merci pour ce partage d'infos.
        Vous auriez par hasard un livre ou un documentaire à conseiller à ce sujet? Ça m'intéresse d'en apprendre plus.

      5. DrNelson - lun 6 Sep 21 à 17 h 06

        Merci beaucoup OLVictory. Je regarderai ça tranquillement dans la semaine.

  5. OLVictory - lun 6 Sep 21 à 17 h 00

    Ca ne va pas fort au Brésil, le risque d'une guerre civile commence à être inquiétant.
    Bolsonaro veut confisquer la démocratie brésilienne, je ne pense pas que les citoyens brésiliens le laisseront faire sans réagir.

    1. Tongariro - lun 6 Sep 21 à 17 h 09

      "Bolsonaro veut confisquer la démocratie brésilienne"
      Ca fait un bail que la démocratie a été confisquée.
      En 2018, Lula a été mis en prison et interdit de se présenter à la présidentielle sous la pression des soi disant centristes libéraux au pouvoir (Temer). Le juge qui a discrédité Lula et l'a emprisonné est le juge Moro.
      Dans une période de chaos politique avec Lula mis sur la touche et les centristes libéraux pro milieux d'affaires détestés par la population, un proto fasciste nostalgique de la dictature militaire a joué sa carte : Bolsonaro, en effet. Et qui Bolsonaro a nommé ministre de la Justice ? Le juge Moro, celui qui avait mis en prison Lula.
      Depuis, Bolsonaro a amplifié les attitudes racistes, la casse de l'environnement et a continué les réformes libérales et anti sociales (dans la lignée de son Ministre de l'économie, M.Guedes, partisan de Ecole de Chicago de Friedman).
      Et depuis il s'est passé quoi judiciairement ? Lula a été reconu innocent par la Cour Supreme et pourra se présenter en 2022, au grand bonheur de Juni. Et de tous ceux qui, quand ils critiquaient cela ici ou ailleurs, étaient simplement vu comme des gauchistes utopistes (ce que toi tu qualifierais de "fans de Melenchon").

      Un jour, OLV, plutot que de te plaindre des manoeuvres de fascistes type Bolsonaro et de renvoyer dos à dos ce genre de politiciens avec l' "exttreeeeme gôôôcheee", faudra juste que tu comprennes que la corruption, les lois anti sociales et les coups fourrés des soi disant centristes libéraux sont les premiers à amener des Bolsonaro au pouvoir. Dans le cas brésilien, ce sont les manipulation de ces centristes contre Dilma Roussef et Lula qui ont porté au pouvoir cet immense tocard qu'est Bolsonaro.

      PS : Tu me lis surement pas (dommage pour ta culture gé) mais je le dis pour ceux qui s'intéressent à la situation brésilienne. Dire "Bolsonaro est méchant, c'est un co**ard" c'est juste, mais ca creuse pas le fond du probleme et comment un mec de ce genre a pu arrive au pouvoir. Evidemment, y a aussi le role des evangelistes derriere, dont les Marcelo, Marcal, Neymar etc font partie...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut