OL : Memphis, supersub malgré lui

Constant dans l’inconstance, Memphis arrive à se sublimer lorsqu’il sort du banc. Comme à Marseille (3-2), où il a donné la victoire à l’OL.

A défaut d’être le meilleur joueur du monde, comme il aspire à le devenir, Memphis est au moins le sauveur de l’OL, ces derniers mois. Face à l’OM (3-2, le 18 mars), le Néerlandais (24 ans) a encore une fois prouvé sa capacité à se montrer décisif dans les grands matches. Grâce sa tête lobée en toute fin de rencontre (90e), Lyon s’est relancé dans la course à la troisième place. Ses deux réalisations contre le PSG (2-1, le 21 janvier) et Villarreal (3-1, le 15 février), ont aussi compté. A chaque fois, l’ailier était remplaçant avant de se muer en buteur. Contesté, souvent pointé du doigt pour son excès d’individualisme et des enchaînements inappropriées, l’ailier sauve les apparences à la faveur de statistiques plus que correctes (13 buts, 10 passes décisives cette saison). S’il ne lui convient pas, son nouveau rôle de supersub lui sied, aussi, à la perfection.

Au regard des ses performances, Memphis, pour l’instant, ne mérite pas mieux que ce statut de remplaçant de luxe. Face à l’OM, Bruno Genesio lui a préféré Maxwel Cornet, beaucoup plus travailleur et collectif. Le Néerlandais est ensuite entré en jeu à la place de l’Ivoirien, blessé (64e). Jusqu’à son but, il n’a pas réussi grand-chose. Comme souvent cette saison. En Ligue 1, l’ancien joueur de Manchester United rate plus d’un dribble sur deux (seulement 46,5% de dribbles réussis), perd le combat physique imposé par ses adversaires (39,5% de duels gagnés) et ne parvient pas à distiller un bon centre (0,9 centre réussi par match en moyenne). En plus des quatorze ballons qu’il perd par rencontre, l’ailier ne fait parvenir que vingt-trois passes dans les pieds de ses coéquipiers et ne tire que deux fois au but en moyenne. « Je ne peux pas dire que je n’ai pas trouvé Memphis génial, indiquait Jean-Michel Aulas, après la victoire à Marseille. Probablement que si j’étais entraîneur, je trouverais comme vous, qu’il y a des inconstances, mais qu’on peut corriger. Je suis quelqu’un de positif, donc je me dis gardons le très très bon de Memphis et puis essayons, avec le coach et les membres du staff, de trouver les solutions pour qu’il devienne plus régulier, comme il l’a été au début de sa carrière. » Le « très très bon » ? Certainement cette frustration qu’il accumule sur le banc, celle qui lui permet d'avoir un sursaut d'orgueil quand son entraîneur fait appel à lui, celle qui lui permet de rappeler qu’il est un joueur à part.

Difficile à gérer pour un entraîneur

Forcément, un entraîneur ne gère pas Memphis de la même manière que les autres joueurs. En le mettant sur le banc, Bruno Genesio tente de répondre à des objectifs collectifs, auxquels l’attaquant ne goûte que très peu. Une question d’attitude, mais des décisions que l'intéressé n'hésite pas à remettre en cause. « Le coach fait des choix et je ne sais pas toujours sur quels critères. Mais je dois l’accepter, lâchait l’attaquant dans le Canal Football Club, juste avant le choc face à l’OM. Si j’étais coach, je serais titulaire à chaque match, bien sûr ! » Contre l’Angleterre (0-1), vendredi dernier, le Néerlandais l’était. Malgré une grosse activité et des prises de balles dangereuses, l’ailier a encore déçu. « Il y a toujours des moments où je me dis que Depay devrait agir de manière différente, confiait son sélectionneur Ronald Koeman, trois jours avant cette rencontre. Mais j’ai le même sentiment pour tous les autres joueurs. Je fais partie de la vieille garde à bien des égards. Mais il faut vivre avec son temps. Je pense que Depay est un joueur qui peut apporter plus. Il a beaucoup de qualités. » Pour les mettre en évidence, Bruno Genesio n'a pas encore trouvé de meilleure solution que de se passer de son joueur au coup d'envoi des matches. Ronald Koeman d’ajouter : « J’ai parlé à Memphis à de nombreuses reprises lorsqu’il était en Angleterre. Je l’ai invité chez moi et je voulais le faire venir à Everton à l’époque. Il a finalement choisi de rejoindre Lyon. Je trouve cela intéressant de gérer ce type de joueurs. Je pense qu’il a beaucoup à donner ». Beaucoup plus que quelques éclairs lorsqu’il sort du banc. En attendant d’épurer son jeu et de se mettre au service du collectif, Memphis n’a pas mieux.

18 commentaires
  1. Juninho Pernambucano - lun 26 Mar 18 à 11 h 09

    Joueur atypique s'il en est , il reste une énigme .
    Il a tout , la technique , le physique , un coup de patte , bon de la tête , mais il n'arrive pas à exprimer son potentiel , ou par éclairs .

  2. dugenou - lun 26 Mar 18 à 11 h 36

    Pour moi le problème est mental.
    Les qualités , il les a. Il est international en outre.
    Après quand il est sur le banc et qu'il rentre, on a l 'impression qu'il veut montrer au coach qu'il s 'est trompé de ne pas le titulariser. C 'est une bonne chose de le montrer mais il est à l 'image de l 'équipe, inconstant. Il a du mal à enchainer sur la durée et garder son mental sur tous les matchs.
    Cette année, je l 'ai vu se démener sur certains matchs, surtout quand l 'équipe n 'allait pas bien.
    C 'est bien, je pense qu'il progresse dans son envie d 'aider le collectif.
    Pour terminer, il lui faut être plus efficient. Or aujourd'hui il ne pense qu' à être décisif.
    Etre efficient , cela veut dire que chacune de ses touches de balle doit être utile. Il doit perdre moins de ballon, moins la garder et gagner plus de duels. Etre plus juste tout simplement.
    Quand il fera cela, et avec les stats qu'il a pour le côté décisif; il sera très très fort.

  3. Altheos - lun 26 Mar 18 à 14 h 30

    Il me fait penser au CR7 qui est arrivé à ManUtd.
    Trop de volonté de faire la différence seul, trop de ballons portés, complexification outrancière de son jeu, perte de balles dangereuses ou passes compliquées...
    La chance de CR7 fut d'être coaché sir Alex Ferguson et également d'avoir autour de lui des mecs comme Scholes, Giggs, Keane et cie a qui il ne fallait pas trop chatouiller les moustaches et qui eux pensaient collectif avant tout.
    Memphis n'a pas connu un coach équivalent, et surtout il n'a jamais eu de coéquipiers capables de lui mettre du plomb dans la tête.
    Je partage complétement l'analyse de dugenou à son sujet.
    Mais je ne sais pas s'il est capable vraiment de passer ces différents paliers.

    1. Jacks - lun 26 Mar 18 à 18 h 40

      Équivalent peut être pas, mais il a quand même été dirigé par Van Gaal puis Mourinho pour une moitié de saison. Les deux sont arrivés déjà rincés et en fin de course (à voir pour le José) mais niveau cv ils ont du en voir passer d'autres...et ils ne sont pas connus pour leur management laxiste. Qu'il y ait un problème d'ordre mental, on le réfutera difficilement, mais la comparaison avec Ronaldo faut juste arrêter.

      1. Altheos - mar 27 Mar 18 à 11 h 21

        Je n'ai pas dit qu'il avait le même niveau.
        J'ai noté des similitudes de comportement et de style de jeu.
        Van Gaal, c'est loin d'être un pédagogue.
        Quand à Mourinho, au niveau psychologie, ce n'est pas non plus une référence absolue.
        Donc je persiste à penser que ma comparaison n'est pas idiote.

  4. OLVictory - lun 26 Mar 18 à 14 h 35

    Il faudrait le voir jouer sous la direction d'un coach de haut niveau pour le savoir vraiment. Sinon on ne peut faire que des hypothèses.

    1. OLBeijing - lun 26 Mar 18 à 20 h 24

      Perso, une paire ranieri/genesio ne me paraît pas être une mauvaise idée... Après à voir si les intéressés serait ok.

  5. Ras Ruben - lun 26 Mar 18 à 15 h 09

    J'avais lu un article sur le monsieur il y a quelques semaines. Il était rappelé que lorsqu'il était jeune on voyait en lui le futur Ronaldo et pour le coup ce n'était pas n'importe qui qui pensait cela puisqu'il s'agissait de Luis Campos ancien scout du Real, ancien DT de l'ASM et actuel DS de Lille. Mais la suite ne lui donnera pas raison et selon lui cela est à imputer au fait que Memphis n'est pas compétiteur.

    "Depay a beaucoup de technique. Il a un dribble incroyable, il frappe très bien. Mais il manque d’esprit compétitif, observe Campos, 53 ans. Il n’a pas développé son potentiel physique." (...) "Tactiquement, c’est un joueur qui peut apporter beaucoup à une équipe, mais il n’a rien développé au niveau mental, poursuit-il. Il a signé à Manchester United et sa carrière était finie. Aujourd’hui, il est content d’être à Lyon. Mais un joueur avec son potentiel, il devrait penser à jouer au Real Madrid ou à Barcelone. C’est une question de mental. Les jeunes joueurs d’aujourd’hui n’ont pas la même envie que ceux d’il y a dix ans."

    Effectivement les jeunes joueurs enfin Memphis en tous cas ont plus envie de briller individuellement et de faire le tour du monde avec une vidéo Youtube plutôt qu'avec un palmarès flamboyant !

  6. dada - lun 26 Mar 18 à 15 h 58

    C'est sur il vendange grave le père memphis mais hormis le faite qu'il joue pour dieu et non pour l'équipe il.est bon voir très bon parfois ça fait longtemps quon pas eu un ailier gauche aussi décisif. Et je suis presque sur que contre l'OM si cornet ne se blesse pas il.ne rentre pas et on ne gagne pas le match

  7. ol-91 - lun 26 Mar 18 à 17 h 54

    Les défauts d'individualité que l'on souligne sont des défauts qui n'apparaissent plus guère aujourd'hui où il joue plus en passes. Mais ce défaut ne lui est pas particulier. Depuis qu'on le voit plus collectif, il a perdu beaucoup de son inventivité. Il lui manque un partenaire qui joue en duo, en le suivant de plus près dans les offensives.

  8. XUO - lun 26 Mar 18 à 19 h 39

    Supersub, ça lui convient assez bien. Se sublimer, il en est plus que capable: il nous l'a prouvé, trop rarement à notre goût mais c'est irréfutable.
    Toutefois qu'il prenne garde à ne pas se sublimer comme le polystyrène qui disparaît sans laisser de traces.

    1. OLVictory - lun 26 Mar 18 à 20 h 38

      La sublimation laisse rarement des traces ;=)

  9. ol-91 - lun 26 Mar 18 à 21 h 16

    Memphis contre le Portugal est mieux qu'un remplaçant !

    1. OLVictory - lun 26 Mar 18 à 21 h 27

      Il est clairement au-dessus de Ronaldo, y'a pas photo !

    2. OLBeijing - lun 26 Mar 18 à 21 h 27

      Pas mieux! Mais il joue en pointe! Franchement je pense que c'est son meilleur poste. Et l'associer à Mariano avec en rotatoon Traoré, gouiri/miziane dans un 4-4-2... Du style :

      Lopes
      Rafael-marcelo-morel-mendy
      Tousart
      Ndombele-aouar
      Fekir
      Memphis-mariano

      Sinon, pauvre Anthony, sur les 3 buts il ne peut rien faire, mais il a quand même fait une belle parade... Sur une tête de Memphis.

      1. OLVictory - lun 26 Mar 18 à 22 h 45

        C'est bien comme compo, mais les côtés ça fait peur. Il serait étonnant qu'on ne prenne pas deux buts par match avec ce schéma

      2. OLBeijing - lun 26 Mar 18 à 22 h 50

        C'est pas faux, après si aouar et Tanguy compensent sur les côtés, ça peut le faire.

      3. lyonnaisdugard - mar 27 Mar 18 à 2 h 38

        Parfait !!! ?
        c'est l'équipe que je réclame depuis des mois à une exception près, c'est Mouctar à la place de Morel (+ vif, tranchant dans ses interventions, bonnes relances qui cassent des lignes et surtout 1 des seuls capables de marquer des buts sur coup de pied arrêter avec Marcelo et Mariano, et du coup meilleur aussi sur les ballons aériens défensifs....et une marge de progression importante au côté de Marcelo).
        C'est tellement évident que MEMPHIS doit jouer au côté de mariano devant et non sur le côté (où il s'emmerde avec les tâches défensifs). Petit à petit, le terrain me donne raison, vous pouvez en fin vous en rendre compte au fur et à mesure où les joueurs jouent aux postes où ils sont les meilleurs.....ceux que je réclame depuis des mois....
        t'inquiète, avec le nombre de buts que l'on plantera avec cette compo, on peut en prendre un de temps en temps....

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut