OL : Mendy, une ascension express

Après seulement une saison pleine en professionnel, Ferland Mendy a signé ce jeudi à l'Olympique lyonnais en provenance du Havre. Un espoir qui connaît une ascension folle et qui ne demande qu'à confirmer.

Les plus grands clubs français l'avaient dans leur viseur. Monaco, Marseille, Lille ou encore Bordeaux, tous sont tombés sous le charme du prometteur Ferland Mendy (22 ans). C'est finalement l'Olympique lyonnais, qui suivait le joueur depuis longtemps, qui a raflé la mise. Le latéral gauche s'est engagé en faveur du septuple champion de France ce jeudi pour les cinq prochaines années contre 5 millions d'euros. Arrivé en provenance du Havre, le natif de Meulan-en-Yvelines a rapidement fait grimper sa côte après seulement une saison pleine en professionnel.

Titulaire indiscutable

La machine a mis du temps à se mettre en route. Formé au PSG et débarqué au Havre en 2013, Ferland Mendy n'est pas tout de suite devenu incontournable. Il a d'abord fait ses classes avec les jeunes avant de réellement intégrer le groupe professionnel lors de la saison 2015-2016. Cantonné à un rôle de doublure de l'expérimenté Jérôme Mombris, il ne s'est mis que 710 minutes sous la dent lors de cet exercice (toutes compétitions confondues). Le départ à l'intersaison de son concurrent direct au poste de latéral gauche et l'arrivé d'un nouvel entraîneur ont fait décoller sa carrière. Sous les ordres d'Oswald Tanchot, le jeune homme s'est imposé comme un incontournable du onze normand. En 2016-2017, il a disputé 35 matches de championnat dont 34 dans leur intégralité. Une régularité qui se fait ressentir dans les statistiques. Avec cinq passes décisives délivrées, il est tout simplement, avec Vital Nsimba (Football Bourg-en-Bresse Péronnas 01), le défenseur le plus prolifique dans le domaine. Sa justesse (80% de passes réussies), sa technique (39 dribbles réussis soit le deuxième meilleur total du championnat) et sa robustesse (58% de duels gagnés) lui ont permis de figurer dans l'équipe type de Domino's Ligue 2 à l'issue de la saison. Une ascension express pour celui qui n'était encore qu'un inconnu il y a seulement deux ans. Sa signature à l'Olympique lyonnais n'est en somme que la suite logique des choses.

Un parcours à la... Benjamin Mendy

Ferland Mendy n'a pas que le nom de famille de commun avec Benjamin Mendy. Comme lui, son homologue monégasque s'est révélé en Ligue 2, au Havre au poste de latéral gauche. Et comme lui, l'Angleterre lui a fait les yeux doux. L'international français aurait même pu signer à Sunderland avant d'atterrir à l'OM. Mais il a préféré ne pas brûler les étapes et d'abord découvrir la Ligue 1. Un modèle dont semble s'inspirer le nouveau défenseur de l'Olympique lyonnais. « Je ne voulais pas aller à l’étranger. Depuis le début je parle avec l’OL et même si Paris était venu se renseigner, j’avais déjà donné mon accord à Lyon. Je n’aurais pas changé d’avis », a avancé le joueur lors de sa présentation, ce jeudi. Une loyauté qui n'appelle aucunes garanties. Comme Benjamin, lorsqu'il est arrivé à Marseille en 2013, Ferland devra jouer avec la concurrence à Lyon. Pas avec celle de Jérémy Morel comme ce fut le cas pour le champion de France mais avec celle de Fernando Marçal, lui aussi arrivé dans la capitale des Gaules lors de ce mercato estival. Une équation qui ne semble pas l'effrayer. « Je n’ai pas peur de la concurrence, c’est le lot de tous joueurs. Il faut essayer d’avoir le maximum de temps de jeu en donnant tout ce qu’on a », a-t-il d'emblée prévenu. Un discours lucide, qui fait écho à son ambition de s'imposer au plus haut niveau. Et pourquoi pas concurrencer un jour son faux frère en équipe de France.

10 commentaires
  1. Ismael9bakekolo - ven 30 Juin 17 à 8 h 48

    Vraiment content de sa venue. Cela montre que l'on compte plus sur Nganioni quand même qui a été en partie remplaçant lors de son prêt.

    1. Givdul - ven 30 Juin 17 à 9 h 22

      Malheureusement Nganioni n'a pas convaincu en Ligue 2 donc on voit pas comment il pourrait être utile en Ligue 1.
      Mendy permet à l'OL d'avoir 2 latéraux de qualité sur le côté gauche ce qui n'est pas arrivé depuis très longtemps.

  2. Reno - ven 30 Juin 17 à 10 h 03

    La signature de Mendy est une grande satisfaction, j'ai hâte de voir jouer notre coté gauche. Du peu que j'ai vu Marçal et lui ont l'air très bon mais il est vrai que je ne connais pas bien ni l'un ni l'autre. En tout cas je suis optimiste et enthousiaste sur leur qualités et leur réussite à l'OL!

  3. OL-38 - ven 30 Juin 17 à 10 h 21

    Bonjour à tous,
    Le dernier Coach qu'il à eu, à sans doute permis à Ferland de faire montrer tous son potentiel. Ferland à vraiment de très bonnes statistiques impressionnantes.

  4. Altheos - ven 30 Juin 17 à 10 h 31

    Attention, il y a certes un gros potentiel, mais il faut qu'il confirme. La L1 et la C3, c'est autre chose que les joutes rugueuses de L2.
    A mon avis, Marçal part être titulaire.

    1. OL-38 - ven 30 Juin 17 à 10 h 50

      Oui c'est sûre j'ai eu la même réflexion pour Ferland: Espérons qu'il confirmera les espoirs placé en lui. A mon avis, il pourrait rentrer en cours de jeu à la place de Marçal

  5. Monrne - ven 30 Juin 17 à 12 h 05

    Très bon mental semble t-il.Attendons de le voir sur le terrain pour juger de ses qualités footballistiques.

  6. Juniryu69 - ven 30 Juin 17 à 13 h 12

    Très bonne recrue qui a une excellente mentalité, la tentative pitoyable du PQsg ne l'a pas déconcentrer des ses objectifs et il a tenu parole.
    Il me plaît de plus en plus.

  7. Ras Ruben - ven 30 Juin 17 à 13 h 19

    Dans l'Equipe du jour, JMA annonce que Juni n'est plus loin d'être convaincu de rejoindre le club en qualité de DS.

  8. OL-38 - ven 30 Juin 17 à 14 h 56

    Alors d'après 90min.Com:
    3 nouveaux joueurs pourrait arriver prochainement. 2 arrivés sont déjà acté et une nouvelle présentation de joueur pourrait avoir lieu en fin de journée.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut