OL : "Mon rôle a changé avec la venue de Ndombele", reconnaît Caqueret

Depuis cet hiver, Maxence Caqueret évolue aux côtés de Tanguy Ndombele. Le jeune milieu de terrain explique que son rôle a changé avec l'arrivée du joueur prêté par les Spurs.

Ses progrès

"Je me sens bien en ce moment. Je pense que je progresse, mais j'ai encore une marge de progression sur certains aspects. Je m'améliore sur le fait de perdre moins de ballons dangereux, et je récupère plus de balles. Je dois encore faire mieux dans ma dernière passe, me projeter plus et mieux finaliser mes actions. Ça ne me chagrine pas, mais si je veux être plus complet, je dois avoir des statistiques. C'est pour ça que c'est un objectif."

Son entente avec Tanguy Ndombele 

"Que ce soi avec Bruno Guimarães ou Tanguy Ndombele, ce sont deux bons joueurs. Je suis peut-être mieux avec Tanguy. Mon rôle a changé, je suis plus offensif. J'ai plus de dernières ou d'avant-dernières passes à donner, ce que j'avais moins avant. C'est bien de jouer avec Tanguy, on a une complémentarité, on arrive à gérer ces situations où l'un monte et l'autre reste en retrait"


"On prend plus de plaisir à jouer"


Garder la belle dynamique 

"On doit répéter les efforts que l'on fait en match, les tactiques, les mouvements mis en place. On est mieux depuis 2022, on produit un meilleur football, ce qui est important dans ce club. On prend plus de plaisir à jouer, ce qu'on avait un peu perdu sur la première partie de saison. Il y a d'abord le bonheur de jouer au foot, créer du jeu, avoir le ballon... On se trouve de mieux en mieux, c'est que du bonus pour la suite.

Son binôme avec Houssem Aouar

"Avec lui, on a fait un bon match contre Lorient. Techniquement, il est au-dessus de la moyenne, il sait défendre aussi. On aime bien joue ensemble. On a déjà pu le faire par le passé."


"L'équipe de France me fait rêver"


Bruno Genesio

"Ç'a été mon premier coach chez les pros. Je garde un bon souvenir de lui car il m'a donné mes premières minutes chez les grands et c'est avec lui que j'ai fait mes premiers entraînements avec le groupe. Ç'a été une période difficile pour lui, et je suis content qu'il ait pu rebondir."

L'équipe de France

"Bien sûr que l'équipe de France me fait rêver. C'est un objectif pour moi dans ma carrière, sachant que j'ai fait toutes mes classes avec les jeunes. Ce n'est pas une pression que je me mets. Si ça vient, je serai le plus heureux, si ça ne vient pas, je travaillerai encore. J'ai des exemples autour de moi avec des internationaux."

12 commentaires
  1. Sledge - ven 11 Mar 22 à 14 h 21

    "on arrive à gérer ces situations où l'un monte et l'autre reste en retrait"

    J'aimais bien Guimaraes mais lui ne savait pas rester en retrait et on se retrouvait souvent avec des gros trous au milieu quand Caqueret montait.

  2. piedicortedigaggio - ven 11 Mar 22 à 16 h 01

    Je ne dirai jamais du mal de Guimaraes mais je trouve aussi que Caqueret est meilleur depuis son départ. Il y avait aussi une connexion excessive entre Guimaraes et Paqueta : on sentait qu'ils voulaient tant jouer l'un pour l'autre, qu'ils en oubliaient parfois des solutions plus évidentes, des copains mieux placés.
    En ce moment Max est absolument phénoménal. A ce rythme, pas très loin de l'EDF et pourtant c'est un secteur incroyablement fourni.

  3. s.k - ven 11 Mar 22 à 16 h 02

    Cette phrase « Je m'améliore sur le fait de perdre moins de ballons dangereux » me fait plaisir
    C’est pour moi le seul petit défaut qui lui restait il avait tendance à perdre un ballon vraiment chaud par match
    Il faut bien le reconnaître il a pratiquement gommé ce vilain défaut
    Il progresse vraiment aujourd’hui je ne sais pas quelle est sa limite pourtant il y’a quelques moi je pensais qu’il l’avait atteinte
    Il mérite les louanges et le gros salaire
    Vraiment impressionné par son niveau actuel et qui n’arrête pas d’upgrade

  4. Dede passion 69 - ven 11 Mar 22 à 16 h 51

    HS ,
    Pour les Lyonnais qui souhaitent assister à l'hommage à Bernard Lacombe, et le rencontrer demain à l'Institut Lumière ......

    http://r.newsletter.institut-lumiere.org/mk/mr/elkfegsqJ0J43Hx6FheJNeYiAOMOyZgs5ljkzMyF4BGmz8OpuGMInRAcK-1cFfU31gMaZEhyH2UziB5eAazr7PS5vJLvXtT7akjOiogbXAEX7jl8G37cSySb0QpnN-UEeLL5_dVqs57693_sXuM5HLLvPQ

  5. Juninho Pernambucano - ven 11 Mar 22 à 17 h 47

    Ce joueur c'est de l'or .
    On voit la lucidité et l'intelligence dans ses propos .

    Paradoxalement , l'équipe est encore plus forte sans Guimaraes , j'aurai jamais cru cela .
    Ce qui met en valeur l'essentiel : la complémentarité des joueurs .
    Ce n'est pas en alignant des stars qu'on crée une équipe . Il faut un équilibre collectif .
    Avec Ndombélé , tout a changé , Caqueret est libéré et joue un cran au dessus , et l'équipe n'était pas assez collective avec guimaraes qui cherchait trop son pote paqueta .
    Et la cerise sur le gateau , c'est Faivre , Bosz l'a bien expliqué , on jouait sans ailier et c'était moins bien .

    Cette équipe est top et peut taper beaucoup d'équipes et des grosses .
    Maintenant cet équilibre avec Caqueret / NDombélé , ce serait idéal de le conserver l'an prochain mais ça va être plus que très difficile , hélas .

  6. Poupette38 - ven 11 Mar 22 à 18 h 35

    PB en conférence de presse "j'ai demandé à Maxence de ne pas perdre de ballon facile" , il veut toujours jouer de l'avant mais ce n'est pas toujours possible et c'est l'un de ses axes de progression .
    S'il s'améliore là-dessus, les portes de l'équipe de France lui sont ouvertes sans soucis .
    Il a une qualité de récupération au-dessus de la moyenne . Même quand il dort, il court quant même (rires)

  7. poussin - ven 11 Mar 22 à 19 h 07

    J'aime beaucoup ce jeune. Un bon état d'esprit, combatif sur le terrain avec une priorité au collectif toujours omniprésente . Il progresse , et se défonce sur le terrain . Il connait ses défauts et cherchent à les gommer sans s'en cacher ce qui est rare par les temps qui courrent. Il devient incontournable dans le 11 de Bosz et c'est pas pour me déplaire. Il ne lui manque plus qu'à soigner ses stats avec des passes décisives ou des buts . Si il y arrive alors il prendra une autre dimension qui lui ouvrira les portes de l'EDF et de grands clubs européens . Je vais faire mon lacombe mais je l'assimile de plus en plus à un xavi ou un inesta : petit gabarit mais dépense d'energie , et vision du jeu aiguisé . il a presque tout pour devenir le meilleur.

  8. Roberto Cabanas - ven 11 Mar 22 à 20 h 55

    il doit progresser dans ses pertes de balles c est certain. Pour moi son principale axe de progression c est sa frappe et d etre deciisif.

    Il doit marquer ses 3 ou 4 buts par saison

  9. juninho pernambucano - ven 11 Mar 22 à 22 h 52

    Desfois je comprends pas on donne sans rechigner 500.000€/mois a des shaqiri mais on rechigne a donner 300.000€/mois a caqueret qui est juste monstrueux.

    Il est vraiment entrain de prendre une dimension en ce moment, c’est vraiment l’ombre qui plane sur les adversaires, il suffit d’un contrôle un peu long et il a déjà récupéré la balle.

    1. SapeCommeJallet - sam 12 Mar 22 à 0 h 19

      Je pense pas qu'il faille comparer au salaire d'un ou deux joueurs, car c'est pas représentatif de la moyenne du groupe.
      Quand on regarde tout les salaires, on peut aisément deviner que Caqueret se situe entre 200k et 250k or il demande 300k. Pour info :
      Dubois 220k (international)
      Paqueta 260k (international)
      Denayer 270k (international)
      Toko 200k (international)
      Lopes 295k (international)
      Dembele 280k
      Alors oui Aouar et Mendes sont à 300k mais pour moi il s'agit d'une anomalie. Donc vaut mieux se baser sur une moyenne de joueur large.

  10. Philippeb - sam 12 Mar 22 à 9 h 12

    Oui, ça paraît juste et cohérent que son salaire se situe entre 200 et 250 si on se réfère aux coéquipiers. Mais quand tu gères une équipe en entreprise tu t'aperçois vite que tu ne peux pas rétablir une certaine justice salariale en fonction de la compétence des gens. Le salaire dépend beaucoup des circonstance de l'embauche.
    Caqueret voudrait rester à Lyon en ayant le même salaire qu'à l'étranger. Ce n'est pas possible. La faillite Mediapro et l'importance relative du foot dans le pays font que les revenus des clubs francais sont plus faibles que leur concurrents étrangers. En plus les impôts et charges sociales y sont nettement plus lourds qu'ailleurs, c'est pas tenable.
    Soit il accepte un excellent salaire ( en un an il gagnera nettement plus que la plupart en une carrière !), il a une place presque assurée a l'OL et une perspective envisageable en Edf. Soit il tente l'aventure dans un club du même niveau sportif à l'étranger...Il va gagner encore plus, si ça marche il percera peut être encore plus vite...Mais c'est beaucoup moins sûr.

  11. Greg - sam 12 Mar 22 à 14 h 11

    Lopes ce n'était pas plus vers les 400K€?
    Je me souviens que Memphis à son époque était dans ces eaux la.
    J'avoue que je trouve que 300K c'est trop vu que nous on est à 200K ça pourrait peut être se conclure à 250K.
    On ne peut pas comparer nos joueurs formé au club avec des étrangers. Eux à l'étranger ils touchent beaucoup donc c'est normal que si on veut les attirer on ils deviennent automatiquement nos plus gros salaire. Après c'est à nous à ne pas nous tromper à prendre des énormes salaires qui ne font rien sur le terrain et du coup on a des accidents industriels.
    Memphis à 400K je pense qu'aucun joueur dans le vestiaire avait à redire le mec nous a quand mm planté 20 buts 12 passes dé dans une saison de ligue 1. Même si c'est vrai qu'il était assez perso mais bon svt les gros joueurs ont un grd égo

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut