OL - Rennes : "On a le bon état d'esprit", se satisfait Bosz

L'OL s'apprête à affronter Rennes dimanche pour la 28e journée de Ligue 1 (17h05). Avant cette affiche décisive, Peter Bosz s'est félicité du jeu et de l'état d'esprit de son équipe dernièrement.

Le match contre Rennes 

"Un jour de récupération en moins, ça joue, surtout si tu n'as que deux jours, c'est donc bien pour nous. Ils ont été bons, ils ne méritent pas de perdre 2 à 0 face à Leicester (en Ligue Europa Conférence). Ils ont mis beaucoup d'intensité, ça m'a fait plaisir de voir ce match. Si Rennes gagne, il s'envole, à l'inverse, si on l'emporte, le classement se resserre."

Les moments clés de la saison

"On a eu plusieurs points importants dans la saison. Le premier à Lille, où on a fait un nul avec un bel état d'esprit (0-0). Depuis la trêve, on joue mieux, surtout car on a des ailiers. On a changé de système, donc on est de mieux en mieux, même lors de la défaite contre le LOSC (0-1). Nous avons juste manqué la première période à Monaco (0-2), mais c'était mieux en deuxième. On a le bon état d'esprit."


"Le mercato a changé des choses"


Un mercato positif

"Le mercato a changé des choses. Romain Faivre et Tanguy Ndombele se sont bien intégrés dans le groupe, ça nous fait du bien. On peut jouer avec des ailiers avec Faivre. Même si j'ai aimé Bruno Guimarães, Ndombele est pas mal non plus. Il connaît le club."

Les supporteurs 

"Depuis que je suis là, je dis que les supporteurs sont très importants pour nous. Ça se voit quand le public est là. Evoluer dans un stade vide, c'est pas le vrai football. On joue pour les fans, et ça fait mal quand ils ne sont pas là. Le retour des spectateurs nous fait du bien."


"Lorsque Caqueret dort, il court encore"


Maxence Caqueret

"C'est dur de savoir si c'est grâce à Tanguy, mais depuis qu'il est là, Maxence joue mieux. On a tourné dans l'entrejeu au début de saison, mais depuis la trêve, il joue tous les matches. Ça dépend si on est dominants, si on a le ballon, ce qui est le cas c'est derniers temps, il peut jouer plus haut.

J'ai beaucoup parlé avec lui, il ne doit pas perdre les ballons faciles. Il aime joueur vers l'avant, ce qui n'est pas toujours possible, dans ce cas là, il peut encore faire mieux, mais s'il y arrive, il sera bon pour la sélection français. A la récupération, il est l'un des meilleurs du championnat. J'ai l'impression que lorsqu'il dort, il court encore (il rit). Il n'est jamais fatigué, mais il faut gérer, donc on voit ça pendant les entraînements."

9 commentaires
  1. Juninho Pernambucano - ven 11 Mar 22 à 13 h 47

    Bon bin je suis encore totalement d'accord avec cette analyse , Peter .
    Tout est dit , rien à ajouter .

  2. westkanoute - ven 11 Mar 22 à 13 h 57

    Et vlan la pique à garcia.
    Moi je suis comique et pas toi.
    Excellent ce trait d'humour de notre batave.
    Avec les.victoires la bonne humeur revient.

    1. Juninho Pernambucano - ven 11 Mar 22 à 15 h 04

      il est un brin taquin le batave

  3. Beeeeen - ven 11 Mar 22 à 14 h 07

    ça fait du bien un peu de sourires.
    Tout cela reste fragile mais il y vraiment du mieux depuis le match à Lens (où on a souffert mais contre une bonne équipe).

  4. OL-91 - ven 11 Mar 22 à 14 h 14

    Nous avons connu (et peut-être encore ?) des joueurs sans tête et qui couraient encore. Le club idéal pour NDombélé, c'est l'OL, mais il ne le pense probablement pas.

    1. Darn - ven 11 Mar 22 à 14 h 22

      Si certains acceptaient d'exceller dans des clubs inférieurs à leurs rêves, où ils végètent, on progresserait.

      Sans agent, on progresserait sans doute encore plus vite.

      1. OL-91 - ven 11 Mar 22 à 14 h 33

        Sans aucun doute.

      2. Dufduf - ven 11 Mar 22 à 20 h 41

        Evidemment, un agent ne sert à rien pour la progression sportive . On peut même s'interroger sur leur utilité financière pour le joueur si l'on se souvient d"un exemple aussi rare que celui de Jean-Philippe Durand , Lyonnais n'ayant pas joué à Lyon, qui négociait lui-même ses contrats, y compris avec un escroc comme Tapie. Il était certes, diplômé sérieusement par rapport à ses collègues mais son exemple montre que c'était possible.
        Malheureusement, parfois l'outil créé la fonction et , peut-être , que les dirigeants et les familles de joueurs se sentent obligés de recourir à un intermédiaire "pour rester focus sur le terrain".

  5. poussin - ven 11 Mar 22 à 19 h 23

    chaque interview de boss est un plaisir à lire . Il a une vision tellement juste du foot et de ses joueurs. Il est en train de rectifier le tir . Pourvu que ça dure !! Rennes sera une équipe très difficile à manoeuvrer mais il nous faut vraiment ses 3 points . On a zéro joker jusqu'à la fin de la saison . Bonne chance coach .

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut