Nice’s French forward Hatem Ben Arfa (C) vies with Lyon’s French midfielder Maxime Gonalons (L) during the French L1 football match Nice (OGC Nice) vs Lyon (OL) on November 20, 2015 at the « Allianz Riviera » stadium in Nice, southeastern France. AFP PHOTO / VALERY HACHE / AFP / VALERY HACHE

OL - Nice : ça joue !

Ce vendredi soir (20h30) au Parc OL, deux des équipes les plus offensives du championnat s'affrontent avec l'OL et l'OGC Nice. En jeu, la deuxième place du championnat.

On attend ce match depuis une semaine des deux côtés. Depuis que Monaco a perdu et cédé son fauteuil de dauphin aux Lyonnais (à égalité certes) et que les Niçois sont revenus à deux points de ce duo. Deux équipes très joueuses, tournées vers l'attaque (2e et 3e attaques de Ligue 1) qui possèdent en plus des individualités en feu en ce moment avec Ghezzal et Ben Arfa. Que le spectacle commence.

Nice ne va pas attendre

Une chose devrait déjà satisfaire Bruno Genesio dans l'approche et la préparation de son match : l'OGC Nice ne viendra pas au Parc OL pour attendre dans son camp et défendre, comme font bon nombre d'équipe de Ligue 1 quand elles viennent à Lyon. Et pour cause, ce n'est pas du tout la philosophie de jeu que prône Claude Puel envers ses joueurs. Quelques chiffres tout d'abord pour prouver ces intentions : les Aiglons sont la 3e attaque de France avec 50 buts (juste derrière l'OL et ses 54 réalisations), 3e en terme de passes décisives avec 31 offrandes (encore une fois juste derrière Lyon et ses 34 assists) et surtout cadrent 42% de leurs tirs (juste derrière le PSG, mais loin devant l'OL). Privilégiant un jeu de possession (environ 54% en moyenne), au sol, les Niçois savent à la fois garder le ballon, le faire circuler et préparer leurs actions, ou alors jouer vite vers l'avant en situation de contre.

Pour cela, l'ancien technicien lyonnais bénéficie de joueurs qui collent parfaitement à son plan de jeu : un "petit" milieu de terrain atypique en Ligue 1 avec le trio Seri - Mendy - Koziello, très mobile et à l'aise dans les intervalles, qui est à la fois le poumon de l'équipe et le pourvoyeur de ballon pour sa ligne d'attaque non moins talentueuse. Avec Plea, Germain (10 buts en Ligue 1) et surtout Ben Arfa (16 buts et 4 passes décisives en championnat), l'OGC Nice possède trois joueurs capables de retourner n'importe quelle défense de l'Hexagone. Il est d'autant plus difficile de les contrer que l'équipe de la Côte d'Azur n'est pas stéréotypée : elle a plusieurs cordes à son arc, avec le jeu court, sur les côtés, dans l'axe, le jeu rapide, ce qui la rend illisible pour l'adversaire. En revanche, Nice peut être mis en difficulté si on les empêche de développer ce jeu.

Lyon ne doit pas attendre

Au match aller, on s'en souvient, l'OL avait sombré 3 à 0 à l'Allianz Riviera. Ce n'était certes pas les mêmes joueurs dans la même forme que celle actuellement pour les Lyonnais, de même que le même entraîneur, mais on avait retenu un enseignement de cette rencontre. Effectivement, les Gones avaient rapidement délaissé le pressing et par conséquent laissé les Azuréens développer leur jeu à leur guise, sans réelle opposition. Grave erreur. Ce genre d'équipe n'est jamais aussi forte que lorsqu'elle ne se sent pas pressée, et que la technique collective peu se manifester sans opposition. D'ailleurs, on observe depuis le début de saison que les Sudistes n'y arrivent pas quand ils affrontent des adversaires agressifs (on le voit avec les fautes commises par exemple), pressant directement à la source, c'est-à-dire au milieu de terrain.

Interrogé par O&L en conférence de presse, Bruno Genesio a souligné cet aspect-là du match à venir, une clé selon lui. "Je pense oui, effectivement, que le point fort de cette équipe est le milieu de terrain. Ils ont des joueurs très bons techniquement et tactiquement. Et plus on aura l'occasion de gagner des duels dans ce secteur, moins on sera en danger et plus on pourra poser de problème à Nice". Pour ce faire, les Rhodaniens devront presser directement à la perte du cuir, afin de récupérer le ballon très haut, de jouer si possible par les côtés, de manière à ne pas concéder d'occasions et pour créer le danger devant les buts de Cardinale. Le trio Seri - Mendy - Koziello est en difficulté quand on lui rentre dedans, et sans eux, les attaquants n'ont pas de ballons. Si Hatem Ben Arfa arrive à s'exprimer pleinement, et à enchaîner exploit sur exploit, c'est aussi parce que son milieu le met dans les meilleures conditions possibles, de même que Valère Germain. Le technicien rhodanien le sait, d'où la volonté de ne pas mettre en place de "plan anti-Ben Arfa". Il faudrait plutot un "plan anti-Nice" et pour cela, l'OL doit surtout jouer son jeu.

243 commentaires
  1. janot06 - ven 15 Avr 16 à 13 h 06

    La bataille du milieu aura lieu et l'OL devra la gagner pour pouvoir remporter cette rencontre.
    Très bon article, une fois de plus, de Nabil, passé maître dans l'art de décortiquer le jeu des équipes, avant et après les matches.
    Allez les gones, la victoire est primordiale !

  2. OLVictory - ven 15 Avr 16 à 13 h 29

    Si on regarde les classements des deux équipes mais en tenant compte des matchs à domicile et à l'extérieur, on obtient un score moyen pour Lyon qui reçoit de 3 à 1 et de Nice qui se déplace avec un score moyen de 1 à 1. Ca tempère pas mal le côté comparable des capacités offensives des deux formations. A l'extérieur Nice a tout de même l'habitude d'attendre en défense, sans prendre beaucoup de buts et de tenter les contres en en réussissant pas mal. Alors que Lyon a tendance à partir à l'abordage avec un certain bonheur, mais quelques mauvaises surprises parfois.
    Je vois bien un 4 à 1 ce soir, avec Hatem en passeur décisif et Lacazette en hat trick et Fekir en buteur dans les arrêts de jeu.

  3. Guillaume Draithak - ven 15 Avr 16 à 14 h 21

    t'es optimiste, allez un 4-2 pour le spectacle 🙂

  4. rastaman - ven 15 Avr 16 à 14 h 41

    3 o sec net et sans bavure...non mais...What else ?

  5. janot06 - ven 15 Avr 16 à 14 h 42

    Même si je me sentirais frustré, une victoire par un but d'écart suffirait à mon bonheur et me permettrait de bien dormir !

  6. OLVictory - ven 15 Avr 16 à 14 h 50

    Ca ne sera pas facile, mais je ne vois pas de problème pour Lyon. SI Hatem est le meilleur, nous c'est l'ensemble de l'équipe qui joue et ça c'est toujours un avantage.

  7. OL-38 - ven 15 Avr 16 à 15 h 08

    Bonjour à tous, ce soir, ont peut considérer ce match comme une bonne répétions avant de jouer contre Monaco. L'OL dois bien continuer sur sa lancée en continuant de produire son très bon jeu. En restant sur la très bonne dynamique, tout en restant concentrer et ne pas s'endormir. L'OL dois prendre sa revanche ce soir. ALLEZ L'OL

    1. zikos35 - ven 15 Avr 16 à 15 h 36

      C'est un peu douteux de la considérer comme une répétition, pour moi Nice est au dessus de Monaco à tous les niveaux.

      1. janot06 - ven 15 Avr 16 à 15 h 38

        On est bien d'accord !
        Méfiance toutefois pour la réception des hommes du rocher qui ont l'habitude de fermer le jeu.

  8. dada - ven 15 Avr 16 à 16 h 18

    si notre milieu tient bien et ne fait pas de boulettes, hein maxou, ça ira, sinon c'est la fessée assurée, car sur nos 2 dernières victoires a l'extérieur on a laissé beaucoup trop d'occases a l'adversaire (dixit le coach), qui n'a pas su en profiter, là ce sera surement autrement, donc il nous faut un liverpool comme hier soir pour aller chercher les 3 points et peu importe le style, a noter que cette saison nos arrières centraux ne marquent pas et ça c'est un handicap, dans le passé nos défenseurs nous ont tjrs filés un gros coup de pouce sur les matches serrés
    donc je ne vois pas un score fleuve de notre part ce soir, juste une victoire voir un nul me contenterait déjà, mais pas de défaite si possible

  9. OLVictory - ven 15 Avr 16 à 16 h 31

    Ce soir on peut marquer les esprits, il ne faut pas rater l'occasion. Qu'on montre à tous que Nice n'est qu'une équipe moyenne, ça servira de référence pour les derniers matchs !

  10. OLVictory - ven 15 Avr 16 à 16 h 58

    « Le pourcentage de chances de terminer 2e ? 100 %. Si on fait les mêmes matches en étant rigoureux et sérieux, on est capable de garder cette deuxième place. Après, si on fait moins d’efforts et si on pense qu’on est déjà arrivé, on peut vite se retrouver 3ème ou 4ème. Ça ne tient qu’à nous de rester comme on l’est depuis janvier. Un nul ne serait pas un bon résultat non », a fermement fait comprendre Umtiti, persuadé que son équipe a les moyens, surtout à domicile, d’écarter un rival pour les places en Ligue des Champions. Il sera ensuite temps de s'occuper du cas de l'AS Monaco...

  11. OLVictory - ven 15 Avr 16 à 17 h 08

    Ce soir ça sera la consécration de Darder. Je sens qu'il est prêt à montrer qu'un joueur collectif est toujours plus efficace pour son équipe qu'un tripoteur de ballon, même surdoué. J'annonce les trois passes décisives de Darder, tout de go !

  12. dada - ven 15 Avr 16 à 17 h 52

    olvictory
    au moins tu es positif, mais t'es pas très bon en prono, moins non plus d'ailleurs, j'espère que tu l'emporteras