OL - Nîmes (2-0) : l'oeil de Nicolas Puydebois

Après chaque rencontre, Nicolas Puydebois livre ses impressions à chaud. A l'issue de la victoire difficile de l'OL face à Nîmes (2-0), notre consultant a notamment souligné les promesses de l'association Memphis - Dembélé.

Olympique-et-Lyonnais : Après la lourde défaite face au PSG (0-5), l'OL a-t-il rassuré ?

Nicolas Puydebois : Non, l'OL ne m'a pas rassuré. Il fallait gagner. La victoire est importante après la débâcle à Paris mais l'OL ne m'a pas rassuré avec cette prestation. On manque de maîtrise, on a subi beaucoup d'occasions. Avec plus de réalisme de la part des Nîmois, on aurait pu voir un autre score. On ne sent pas une grande sérénité à l'OL. Il n'y a pas de progrès, de changements.

Comment expliquer les largesses défensives lyonnaises ?

J'ai l'impression de toujours voir le même match. Comme d'habitude, on subit beaucoup d'occasions. Heureusement, Anthony Lopes a effectué deux belles interventions en début de rencontre. Deux arrêts qui nous maintiennent dans le match. Il y a eu beaucoup d'erreurs d'inattention, de concentration. On manque d'efficacité défensive, on ne fait pas le geste juste. On n'est pas assez propre dans les interventions. Cela permet à l'adversaire d'être dangereux. Et puis, surtout, on défend trop en reculant, on subit trop. On a été trop mis en danger sur les phases de transition, surtout en première période.

"Memphis - Dembélé ? C'est prometteur"

Qu'avez-vous pensé de l'animation lyonnaise en l'absence de Fekir ?

L'OL s'est procuré des occasions, même en l'absence de Nabil Fekir. On a manqué d'efficacité et de réalisme, un point récurrent cette saison. Les choix offensifs de départ ce vendredi soir étaient cohérents. Avec plus d'engagement, d'agressivité et d'application dans le dernier geste, on aurait dû marquer deux buts de plus. L'OL s'est éteint au fur et à mesure du match en perdant la maîtrise du jeu.

Votre regard sur l'association Memphis - Dembélé ?

J'ai trouvé l'association intéressante. Moussa Dembélé est très intéressant dans son jeu de corps. Il manque encore de réalisme mais il se procure des occasions. Avec Memphis en dix, c'est plutôt prometteur. Il a été très actif même si des fois, il en fait un peu trop. Il a été récompensé de son bon match à la fin sur son but, même si on aurait du marquer avant. Cette association peut être une solution crédible en l'absence de Nabil Fekir. Le positionnement de Memphis peut faire la différence.

12 commentaires
  1. ol-91 - sam 20 Oct 18 à 0 h 09

    Sans le reconnaître, on a probablement frôlé le 0-5. heureusement, il y a plus maladroits que les Lyonnais !

    1. fandelol - sam 20 Oct 18 à 16 h 31

      T'as pas l'impression d'être dans l'excès?

      On sort un match pourri mais j'ai pas trouvé les nimois plus dangereux que ça étant donné leur maladresse.

  2. cavegone - sam 20 Oct 18 à 0 h 10

    Pas d'accord avec Nicolas, dans l'expression collective il y a du progrès on ne peut pas le nier.
    Nicolas qui dit tout le temps que Memphis est individualiste, là on a vu qu'il se dépouillait pour l'équipe.
    Diop NDombele aussi ça progresse, c'est que le début de cette paire il faut être patient.
    Que dire de Dembele qui vient d'arriver dans l'équipe et qui joue son quoi ? 4ème match d'entrée ?
    ça joue pas perso, et même Bertrand donne sa balle assez vite sur le but de Memphis, c'est mieux comme ça ! ça a plus de chance de destabiliser l'équipe d'en face en tout cas!
    Au final c'est pas transcendant, des joueurs pouvaient aussi être fatigués, mais l'essentiel c'est d'enclencher une bonne série et avec la confiance et un petit peu plus de jus ça va revenir devant. Ce serait inquiétant si on ne se créait pas d'occasion, mais cette fois-ci on a eu de belles (contrairement au Parc où on a rien fait du ballon).

    1. poussin - sam 20 Oct 18 à 8 h 01

      encore heureux qu'on se crée des occasions contre un promu à domicile !! manquerai plus que ça. Moi je ne me contente pas du fond mais je juge plus sur la forme. Et sur la forme, il y a beaucoup à redire. Je suis d'accord avec nico sur le manque de concentration, les mauvais choix, et le manque de confiance. On avait besoin d'une victoire après la déroute au parc des princes. Je trouve que derrière, c'est de mieux en mieux mais devant , il va falloir être beaucoup plus réaliste sur des offrandes car sinon attention à la chute. J'ai aimé la compo de génésio par contre il faut que menphis prenne moins de risque et joue plus simple pour éviter de perdre des ballons pleines axes qui facilite les contres attaques adverses. Ca passe contre nimes mais ça sera notre perte contre hoffeniem . Allez je ne décourage pas de voir enfin un match maitrisé et aboutit, ça fait longtemps pourtant.

  3. peno peno - sam 20 Oct 18 à 7 h 46

    En convalescence .... en réeducation .... heureusement que c'était Nîmes... Ce sera long .... On s'habitue à tout ... Ce n'était sûrement pas le dernier match crispant de l'OL ... Prochain test de vérité ? Hoffenheim , le "Nîmes allemand"...à suivre ... Je me demande toujours d'où vient le problème dans cette équipe ... On s'ennuie, on s'ennuie avec l'OL ...

    1. GoneAndBack - sam 20 Oct 18 à 9 h 26

      Ha ?
      Hier soir, j'ai un peu ragé contre les mauvais choix, les gestes mal maitrisés, mais je ne me suis pas ennuyé !

  4. Player - sam 20 Oct 18 à 9 h 41

    Une grosse lacune : la faiblesse des combinaisons et du jeu sur les ailes : contre une équipe regroupée il faut absolument étirer l’équipe adverse.
    Sur ce plan, ça a été le néant sur la gauche, Aouar se positionnant systématiquement à l’interieur et ne proposant aucune solution à Marçal, il était manifestement cramé, ou il se prend pour Fekir.... au-delà de ça, c’est un défaut tactique très récurrent, je ne comprends pas pourquoi Genesio ne le corrige pas, alors qu’il rabâche que nos adversaires jouent en bloc bas.
    De même, côté défensif Marçal se retrouvait souvent seul à défendre.... d’ailleurs ce côté là a pris l’eau plus d’une fois, alors que Marçal faisait une entrée correcte, je trouve.
    A droite, j’ai bien aimé Mendy qui s’est bien sorti de ce positionnement nouveau.
    Bien sûr Memphis a des défauts, mais je ne suis pas d’accord avec Alain Roche qui n’a pas arrêté de le critiquer, il a fait preuve d’une intense activité et à bien combiné avec Dembélé...heureusement qu’il était là.
    Pour le jeu collectif, c’est toujours pareil ce n’est pas brillant, et particulièrement brouillon en 2eme mi-temps (on avait alors même l’impression que Ferri était technique !) : il suffit de revoir les 2 buts.
    L’essentiel est d’avoir pris ces indispensables trois points avant le match de mardi... mais non, on n’est pas vraiment rassuré.

    1. Pantagruel - sam 20 Oct 18 à 10 h 15

      La faiblesse des combinaison sur l'aile c'est l'adversaire qui l'a voulu. En jouant à 5 derrière, ils bloquaient la ligne de passe entre le latéral et l'attaquant. Ils ont tout fait pour empêcher les une-deux. En première, les attaquants ne s'excentraient pas suffisamment pour étirer efficacement leur bloc. Le changement de système en deuxième à permis de mieux retrouver ces combinaisons.

      1. Player - sam 20 Oct 18 à 10 h 33

        C’est sûr que nos adversaires ne sont pas là pour nous faciliter les choses ?mais je me souviens très nettement que lors des attaques placées, nos latéraux étaient totalement isolés le long de la ligne.
        Lorsqu’ils reçoivent la balle, il faut de suite que le milieu latéral et/ou que l’attaquant excentré fasse des appels et propose des solutions.
        Alors que là, non... Marçal ou Mendy recevait la balle, levait la tête, le bloc adverse coulissait tranquillement, et hop, on repartait de l’autre côté.
        C’est systématique, ils n’osent pas s’engager car ils ont peur de perdre la balle, pas assez soutenus.
        Il faut que le latéral puisse s’engager de suite, en sachant qu’il va avoir des solutions SUR L’AILE.
        Si l’on fait ça, on a des possibilités de centres en retrait très dangereuses OU des possibilités de jouer dans le milieu du jeu qui se retrouve alors déstabilisé.
        Sinon, il nous attendent tranquillement dans l’entonnoir en surnombre, et on n’est pas dangereux, à moins d’un exploit individuel.
        Ça fait des matchs et des matchs que ça dure, je ne comprends pas Genesio.

      2. Pantagruel - sam 20 Oct 18 à 12 h 13

        Je suis d'accord avec ce que tu dis et je pense que c'était une tactique de la part de Nîmes que sacrifier la protection du couloir (donc laisser les latéraux libres) en échange d'une solidité plus importante dans l'axe. Ils étaient parfaitement positionné pour gêner cette relation triangulaire entre l'attaquant, le latéral et le milieu. Le jeu court à mon sens me paraissait difficile à réaliser ou en tout cas pensé par l'adversaire pour qu'il soit inoffensif.
        Certes, il manquait peut-être un peu de mouvement mais je pense surtout qu'il aurait fallu créer du déséquilibre en apportant du surnombre dans les zones latérales. A mon sens Memphis était en première mi-temps trop axial même s'il décrochait beaucoup. Aussi l'OL aurait sans doute du jouer un peu plus rapidement et plus directement, les deux seuls fois qu'ils l'ont fait ça s'est soldé par la frappe du bout du pied de Memphis qui passe 1m à côté et le but de Dembélé.

  5. janot06 - sam 20 Oct 18 à 14 h 29

    Les notes de "l'Equipe" :
    -
    Lopes 6
    Mendy 6
    Marcelo 6
    Denayer 5
    Marçal 4
    Ndombele 5
    Diop 5
    Aouar 4
    Terrier 4
    Memphis 5
    Dembele 6
    -
    Genesio 5
    Moyenne de l'équipe lyonnaise : 5,1 (Nîmes 4,9)

    1. fandelol - sam 20 Oct 18 à 16 h 33

      Pas d'accord avec les notes que Marcal et Aouar. Ils n'ont pas été moins bon que les autres. Dembélé, 6, on va dire que c'est grâce à son but mais que de maladresses dans son jeu!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut