Gift Orban a signé jusqu'en 2028 avec l'OL
Gift Orban a signé jusqu’en 2028 avec l’OL (@OL)

OL : Orban en dit plus sur son profil d'attaquant

Nouvelle recrue de l’OL, Gift Orban va devoir patienter avant de porter le maillot lyonnais. Avant de faire ses débuts contre Rennes très certainement, le Nigérian est revenu sur ses qualités d’attaquant.

Encore une semaine et Pierre Sage pourra compter sur un (ou plusieurs ?) renfort supplémentaire dans le secteur offensif. Depuis jeudi, l’OL a enregistré l’arrivée d’un nouvel attaquant en la personne de Gift Orban. À 21 ans, le Nigérien poursuit sa découverte de l’Europe après la Norvège et la Belgique. Ayant vu sa cote exploser l’été dernier après six mois incroyables avec La Gantoise, Orban a été un peu plus en difficulté sur le dernier semestre 2023. Cela ne lui a pas empêché de marquer 12 buts toutes compétitions confondues. Peut-être un peu moins sur les radars, l’OL a donc saisi l’opportunité et a déboursé 12M€ (hors bonus) pour signer l’attaquant jusqu’en 2028.

Par les temps qui courent à l’OL, ce renfort ne peut que faire du bien offensivement, sachant qu’Orban peut jouer à tous les postes. S’il reste plus séduit par l’axe, le natif de l'État du Bénue sait qu’il a devant lui le capitaine de l’équipe avec Alexandre Lacazette. Pas question de lui voler la vedette, mais bien de devenir son complément idéal comme il l'a avoué sur la chaîne du club. "Lacazette est vraiment un très, très grand joueur, c’est une belle surprise de pouvoir jouer ensemble. J’ai vraiment hâte."

Ce ne sera pas contre Bergerac ce vendredi, le Nigérian n'étant pas qualifié, mais très sûrement vendredi prochain à Décines contre Rennes. Une première devant le public du Parc OL dans lequel Gift Orban compte bien montrer qu’il "adore marquer. Quand on veut marquer, il ne faut pas jouer arrêté et seulement dire 'fais-moi la passe'. Pour marquer, il faut être en mouvement, courir derrière la défense." Avec Fofana, Nuamah et désormais Orban, le mouvement risque de ne pas manquer dans cette seconde partie de saison.

10 commentaires
  1. Bioman
    Bioman - ven 19 Jan 24 à 15 h 18

    "le Nigérien poursuit sa découverte de l’Europe"
    Il est du Niger ou du Nigeria ? Nigérien ---> Niger, Nigérian--->Nigeria

    1. janot06
      janot06 - ven 19 Jan 24 à 17 h 39

      Il est apparemment Nigérian donc né au Nigéria, d'après Google...

  2. Avatar
    Leblaireau - ven 19 Jan 24 à 15 h 57

    "Le mouvement risque de ne pas manquer", ok, je veux bien avec ces joueurs mais encore faut-il que les joueurs derrière eux les accompagnent et jouent vers l'avant (on dit en verticalité maintenant...) et non en appui sur leurs défenseurs et eux même pas en latéralité ou en appui sur leur gardien ce qui donne d'ailleurs très souvent des occases pour les adversaires (par inteception) soit dit en passant. Alors wait and see comme dirait l'autre!

  3. orangecj85
    orangecj85 - ven 19 Jan 24 à 16 h 09

    Salut Leblaireau,

    C'est vrai, après on dit souvent que c'est le mouvement qui crée la passe et non l'inverse. Donc, logiquement ce type de joueur doit amener plus de solutions au porteur et par conséquent plus de prises de risques et moins de transmissions neutres.

  4. Le_Lyonniste
    Le_Lyonniste - ven 19 Jan 24 à 16 h 29

    Il sera parfait dans un 3-4-3 ou un 3-5-2.

  5. Juninho38
    Juninho 38 - ven 19 Jan 24 à 16 h 36

    le journaliste turc Yagiz Sabuncuoglu, qui travaille pour le média Sports Digitale, donne de nombreuses précisions sur ce dossier. Pour le moment, Matic ne veut qu’une chose, c’est rejoindre un club des 5 grands championnats, et si possible aller à l’OL où il a déjà anticipé son éventuelle arrivée. Dans ces conditions, les deux clubs vont peut-être finir par s’entendre et une réunion est programmée ce vendredi. Rennes attend une offre de 5 millions d’euros minimum pour un joueur qui a tout de même montré qu’il avait encore le niveau pour être important en Ligue 1 à 35 ans. Pour le moment, l’OL ne s’est jamais approché d’un tel montant.

    De son côté, le journaliste turc souligne que continuer à Lyon est la priorité de Matic, qui voit l’Angleterre comme un plan B, et la Turquie comme une opportunité de dernière minute si aucun transfert n’avait lieu d’ici là. Les choses ont donc le mérite d’être claires, l’OL a le tapis rouge de déroulé, mais Rennes attend une offre sérieux pour lâcher le Serbe.

  6. Juninho38
    Juninho 38 - ven 19 Jan 24 à 16 h 39

    "c’est une belle surprise de pouvoir jouer ensemble. "

    t'emballe pas gift , sage y va sur la pointe des pieds avec les recrues

  7. Juninho38
    Juninho 38 - ven 19 Jan 24 à 16 h 59

    les rats à rennes , ne font pas de gift à l'OL !

  8. Olympien First
    Olympien First - ven 19 Jan 24 à 18 h 24

    "Quand on veut marquer, il ne faut pas jouer arrêté et seulement dire 'fais-moi la passe' " : en gros, Orban c'est un peu le négatif (ou le positif...) de Cherki.

    Finalement, les deux pourraient peut-être s'entendre. A moins que Sage préfère l'association Orban-Lacazette qui semble la préférence affichée par le nouveau venu Orban. Et ça parait assez logique en fait vu l'altruisme plus naturel dont fait preuve le Général (en général).

  9. Avatar
    Olyonn@is - sam 20 Jan 24 à 8 h 51

    Ne nous emballons pas il est loin d'être titulaire.
    Il va falloir qu'il fasse ses preuves.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut