OL - PSG (2-1) : Nabil Fekir, chef trois étoiles

Buteur sur coup franc contre le PSG (2-1), dimanche soir, Nabil Fekir s’est encore distingué dans un grand match, cette saison. Ce, même dans une position reculée.

C’était certainement sa manière de rendre hommage à Paul Bocuse. Étincelant contre le PSG (2-1), dimanche soir, Nabil Fekir a salué la mémoire du chef étoilé de fort belle manière. Buteur et passeur décisif, le capitaine lyonnais, au four et au moulin, a mis tous les ingrédients nécessaires pour permettre à l’OL de s’imposer face à l’ogre parisien. Aligné au milieu de terrain, l’international français n’a pas tardé à se mettre en évidence. Grâce à un coup franc magnifique (1-0, 2e), il a inscrit son sixième but en autant de rencontres. En observant la position d’Alphonse Areola, trop excentré, l’attaquant rhodanien n’a pas hésité à changer ses plans, même à 36m du but francilien. « Ma première intention c’est de centrer, mais je vois le positionnement du gardien. Je tente ma chance et ça me réussit », a raconté le gaucher à l’issue de la partie. Au départ de l’action, c’est lui qui récupère le ballon sur une touche parisienne et résiste à la pression de Kurzawa et Rabiot, pour obtenir une faute. Après Monaco (3-2, 9e journée de Ligue 1) et Marseille (2-0, 18e journée), Fekir confirme qu’il a bien fait des coups francs sa nouvelle spécialité. Dans les cinq grands championnats européens, aucun joueur n’a plus marqué que lui dans ce domaine. Comme Juninho, il fut un temps.

Electron libre au milieu de terrain

Après avoir donné satisfaction à Guingamp (2-0), mercredi dernier, Bruno Genesio avait choisi de reconduire son 4-3-3 contre le Paris Saint-Germain. Bien lui en a pris. D’abord parce que Tanguy Ndombele a imposé sa loi aux milieux du PSG, livrant une performance de haut niveau. Mais aussi parce que Nabil Fekir s’est avéré précieux dans un rôle qui n’est pas le sien. Relayeur ultra libre, le capitaine lyonnais a énormément donné de sa personne en première mi-temps. Face aux longues séquences de possession adverses, l’international français a beaucoup couru dans la vide mais n’a jamais semblé s’agacer. Patient, le joueur formé à l’OL s’est imposé comme la plaque tournante de son équipe au fur et à mesure de la partie, à un poste où il évoluait seulement pour la deuxième fois (63 ballons joués, deuxième meilleur total lyonnais derrière Mendy). Toujours juste, il a joué relativement bas, laissant la liberté d’aller de l’avant à Ndombele. Très impliqué défensivement (6 ballons récupérés), il a aussi permis à ses coéquipiers de rester sereins à 1-0 puis 1-1. S’il a un peu disparu au retour des vestiaires, Fekir est réapparu au meilleur moment. C’est lui qui est à la réception de ce mauvais dégagement de Kurzawa et donne le ballon à Memphis, qui s’est chargé de sceller le sort du match d’une superbe frappe (2-1, 90+4e). Près de deux ans et demi après sa grave blessure, le numéro 18 rhodanien a retrouvé son volume de jeu, qui lui permet d’afficher une polyvalence que l’on ne lui connaissait pas.

Fekir avance ses pions pour le Mondial

Dans une équipe de France où Nabil Fekir semble moins le plan B d’Antoine Griezmann que le 4-3-3, le capitaine rhodanien devrait inciter son sélectionneur à réfléchir à nouveau à son profil. Lors du dernier rassemblement, Didier Deschamps avait clairement affiché sa position vis-à-vis du gaucher, considérant qu’il n’était pas dans son « registre », lorsqu’il n’évoluait pas en soutien de l’attaquant de pointe. Alors qu’il a déjà raté l’Euro en France, le joueur formé à l’OL ne s'est jamais caché : il fait de la Coupe du monde en Russie son objectif majeur. Sa polyvalence nouvelle, ainsi que ses statistiques devraient l’aider à y aller. Avec 19 réalisations (toutes compétitions confondues), le Lyonnais est tout simplement le meilleur buteur français des cinq grands championnats européens devant Wissam Ben Yedder (16) et Kylian Mbappé (15). Dans la forme de sa vie, l’ancien du FC Vaulx-en-Velin n’en finit plus d'affoler les compteurs, en plus de répondre présent dans les gros matches. Cette saison, il a déjà marqué contre Saint-Etienne, Marseille, Monaco et Paris. De quoi s'imposer comme l'une des étoiles les plus scintillantes du football français.

14 commentaires
  1. Ismael9bakekolo - lun 22 Jan 18 à 7 h 47

    a tête froide on est loin d’avoir fait notre meilleur match mais on a battu la meilleure équipe. je pense vraiment qu’avec houssem aouar au coté de ndombélé et fékir au milieu, il aurait fait un tout autre match. il peut dépanner à gauche mais on voit que c’est un joueur d’axe . vrai difficile pour le coach de savoir quoi faire.

  2. Ismael9bakekolo - lun 22 Jan 18 à 8 h 11

    aussi cornet a fait un bon match franchement bravo.

  3. Juninho Pernambucano - lun 22 Jan 18 à 9 h 51

    Match plein du capitaine , avec une légère baisse de régime en début de seconde mi temps .
    Il a beaucoup couru et est impliqué dans tous les buts .
    Ce match intense a mis en relief les petits défauts de chacune des équipes .
    Le Qsg avait une meilleure circulation de balle , et la fluidité qui manque à l'OL , Fékir a avoué qu'ils avaient beaucoup souffert .
    Mais ils ont un gros point faible : leur défense
    Ils en ont pris 3 à munich et ça va être compliqué pour eux contre les gros .
    On a vu ces lacunes : un gardien fébrile et pas au niveau des meilleurs ( il fait une super parade sur l'action de mariano cependant ) , des couloirs déficients ( merci Kuszawa pour les passes aux joueurs de l'OL , et merci aussi Alvès pour ses pertes de balle en première mi temps et son pétage de plomb ) .
    Un Thiago Silva vieillissant et pris de vitesse quelques fois , une sentinelle défectueuse , il a mis l'argentin , ce n'est pas on registre , et Motta est fini .
    Face à l'OL et même de plus petites équipes du championnat , on les a vu en difficulté à l'extérieur .
    Pour remporter la LdC , il leur faudra marquer beaucoup de buts , mais ça ils en sont capables avec Neymar .
    Pour revenir à l'OL , la défense a fait un bon match sans être mis beaucoup en difficulté , Mendy était bien présent mais laisse un trou d'air sur le but parisien.
    Rafael a pas mal couru mais avec Cornet , pas la même affinité que Aouar Mendy .
    En défense , il se fait prendre .
    La charnière a fait son match , propre sauf le csc qu'à failli nous mettre Morel , sans cette parade superbe de Lopes .
    Au milieu , Ndombele a tout emporté sur son passage , dominant celui des parisiens , et sa finesse technique est pour moi , très au dessus de celle de Tolisso , qui est plus un déménageur par rapport à lui .
    Tousart est soulagé avec lui et plus efficace .
    Cornet a apporté par sa vitesse , et un certain déchet technique c'est dommage .
    Aouar qui peut jouer n'importe ou , est précieux dans la conservation du ballon .
    Les deux joeurs qui ont été mis sous l'étoignoir , ce sont les deux avant centre , c'est à dire Mariano qui a été mangé par Marquinhos ( grand joueur ) , traversant la première mi temps comme un fantôme , avant de retrouver sa hargne en seconde mi temps , et Cavani , qui ne s'est procuré aucune occasion .
    Sans Neymar , il a beaucoup moins de ballons , et Di maria est un peu retombé dans ses travers , moins rayonnant que lorsque le brésilien joue .
    Draxler a été inexistant , a un poste ou il n'est pas à l'aise ,faux couloir , il ne sait pas ou se positionner .
    Pour un joueur de classe mondiale , c'est étonnant cette perte de niveau .
    L'entraineur va être sous pression , car ça fait pas mal de points faibles pour une équipe visant la ligue des champions ....
    Reste pour conclure le phénomène Memphis .
    Fekir savait qu'en lui donnant le ballon , tout pouvait arriver avec notre roberto Carlos ....

    1. fandelol - lun 22 Jan 18 à 15 h 48

      Cavani place une tête sur un coup franc en 1ère mi temps. Sinon c'est vrai qu'on ne l'a pas vu.

      1. 69dz - lun 22 Jan 18 à 17 h 09

        Une tête du dos.^^

    2. 69dz - lun 22 Jan 18 à 17 h 58

      Franchement je ne vois pas ce psg créer la surprise en éliminant le Réal.
      Ils ont trop de lacunes flagrantes:
      -Kurzawa va se retrouver face a Gareth Bale et Carvajal, déjà que Cornet et Raphael l'ont fait galérer je n'ose même pas imaginer ce que ça vas donner face a ces deux monstres.
      -Le milieu parisiens qui n'est clairement pas au niveau va être confronter au meilleur milieu de terrain du monde Modric Kroos et Casemiro.
      -Leur gardien est médiocre et n'est jamais décisif.
      Et je ne parle même pas de leur limite mentale, c'est un groupe de chialeuse et de diva qui vont se faire rentrée dedans par des monstres assoiffée de victoire alors qu'ils sont doubles tenant du titre européen...
      La seul ligne du terrain qui peut tenir la comparaison est leur ligne d'attaque.

  4. ObjectifEurope - lun 22 Jan 18 à 10 h 44

    Moi j'ai trouvé que notre capitaine avait fait un super match mais dans un registre différent d'habitude.

    Il était partout a tenter de récupérer les ballons, à lancer les contre attaques et en plus il fait ce qu'on demande à un attaquant, marquer des buts décisifs et à donner l'exemple de telle sorte que personne ne pouvait se cacher.

    C'est vrai qu'en début de deuxième mi temps, ils se sont tous mis à attendre le QSG. Je me demande si c'était pas une consigne du coach. En plus les joueurs étaient très fatigués (surtout Houssem et Mariano) peut être à cause du 3 match en une semaine..

  5. Gonzo - lun 22 Jan 18 à 10 h 51

    Bravo Nabil !

    ...et bravo à Pep, aussi...

  6. ol-91 - lun 22 Jan 18 à 14 h 32

    Ce matin, je me suis réveillé avec une anomalie physique ! J'avais le torse bombé ! Hallucinant !

    1. Gonzo - lun 22 Jan 18 à 15 h 43

      Que le torse ??? 🙂

      1. XUO - lun 22 Jan 18 à 16 h 09

        C'est ce qu'on appelle les raideurs matinales.

      2. Gonzo - lun 22 Jan 18 à 16 h 40

        Mon commentaire du dessus est en attente de modération...
        Des âmes sensibles, sûrement ! pour si peu...
        Elle est quand même raide, celle là !

    2. 69dz - lun 22 Jan 18 à 17 h 13

      Il se trouve que j'ai remarqué la présence d'une troisième jambe chez moi et ce depuis le but de Memphis! Hallucinant!

  7. OL-38 - lun 22 Jan 18 à 14 h 36

    Bonjour à tous,
    Bravo à Fékir Pour son super coup Franc, il va finir par en faire sa vocation LOL. Il doit continuer comme ça. C'est génial pour Memphis, à force de travailler et de se donner à fond, il finit par marquer des but incroyables, comme celui d'hier soir. Bravo Les Gones

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut