Sonia Bompastor
Sonia Bompastor (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

OL - Rodez (2-0) : "ll nous reste du travail dans l’efficacité", convient Bompastor

Samedi, l’OL a signé sa 4e victoire (2-0) en autant de matchs dans ce début de saison. Si elle s’est montrée satisfaite du clean-sheet, Sonia Bompastor a regretté les occasions manquées face à Rodez.

Le bilan de cette 4e victoire

"L’essentiel était de gagner. Dans le contexte, on était au Parc OL donc c’était bien pour la période qui arrive entre octobre et décembre où on va retrouver la Ligue des champions. Ca nous permet de prendre des repères. On s’était fixé de ne pas prendre de buts pour la première fois de la saison donc c’est bien. Après, on ne va pas se le cacher, dans le contenu du match, on sait qu’on peut et qu’on doit mieux faire. Il nous reste du travail notamment dans l’efficacité."

Un problème d’efficacité

"On a manqué d’efficacité sur le match. Après, bien évidemment que s’il suffisait de s’entraîner et de voir tout de suite les résultats, j’en serais la plus ravie. Parfois, ça marche, parfois il faut être plus patient. En tout cas, on a eu des situations où on doit faire preuve de plus de réalisme. Le haut niveau, on n’a peu d’occasions et il faut être efficace. Sur un match comme aujourd’hui où on a beaucoup d’occasions, il faut faire en sorte que le ratio soit bien supérieur à celui d’aujourd’hui."

Melvine Malard peu inspirée

"Elle est un peu moins efficace qu’à une certaine période. On travaille avec elle, ça peut arriver, ça fait partie d’une carrière d’une athlète. Il ne faut surtout pas qu’elle se mette trop de pression et que ça cogite trop dans sa tête. Elle a quelques opportunités et on va continuer à travailler. L’avantage avec Melvine est qu’elle est une joueuse qui est à l’écoute donc ça va revenir, ça marche avec la confiance, il ne faut pas trop qu’elle doute et c’est notre travail de la maintenir à un niveau de confiance nécessaire."

Une nouvelle trêve internationale

"Je viens de leur dire de bien profiter de cette coupure parce que dans le contexte, ça leur permet pour certaines de s’évader un peu. De prendre soin d’elles. Je ne pense pas que ce soit un élément qui joue forcément sur la performance aujourd’hui mais on sent bien que sur la fraîcheur, on n’est que début octobre mais les organismes sont déjà bien fatigués et bien utilisés. J’espère qu’on sera épargné sur cette trêve en termes de blessure. Pour celles qui restent, on va continuer de travailler. L’avantage est qu’on a quelques repères et automatismes et donc une base solide."

Des temps de jeu gérés

"L’objectif est atteint sur ce plan-là. On ressort du match sans blessées, on a pu gérer certains temps de jeu, on a pu offrir des opportunités à certaines joueuses qui sont performantes actuellement à l’entraînement. C’est important dans le management du groupe, de la considération des joueuses. Toutes les cases ont été cochés."

Les titularisations d’Holmgem et Benyahia

"Emma, c’est difficile à juger parce qu’elle n’a pas eu beaucoup de travail (rires) mais ça lui permet d’avoir des repères avec ses partenaires. Inès Benyahia a été plutôt intéressante même si elle doit faire encore plus notamment défensivement. On a senti à certains moments dans la manière de sortir et défendre en avançant, elle manque un peu de repères. Dans l’efficacité, elle doit plus peser dans l’entrejeu mais il y a des choses intéressantes et ça leur permet de prendre confiance."

Le Sommer en pointe

"Je la connais très bien, c’est une joueuse d’expérience. Elle avait été blessés à une certaine époque donc on avait du mal à la faire enchaîner. On connait ses qualités de finisseuse, elle l’a prouvé entre le match à Montpellier et aujourd’hui. Elle a beaucoup d’expérience et son talent apporte beaucoup de choses à l’équipe. Elle peut jouer dans l’axe, c’est un poste qui lui correspond un peu plus mais elle peut aussi dépanner à gauche ou même à droite donc c’est un vrai plus pour le staff."

7 commentaires
  1. dede74 - sam 1 Oct 22 à 18 h 23

    "On s’était fixé de ne pas prendre de buts pour la première fois de la saison"

    Prendre un but contre cette équipe, qui n'en a pas marqué un seul en 4 matchs, aurait été très mal vu et nous aurions été la cible de la meilleure moquerie, de la part des autres clubs !

  2. lionel-fontana - sam 1 Oct 22 à 18 h 58

    Moqueries des autres clubs peut-être mais c'est bien l'OL qui est devant au classement

    1. dede74 - sam 1 Oct 22 à 19 h 37

      Heureusement que l'OL est devant Rodez ! et devant les autres, au moins jusqu'à demain car, si le PSG gagne 4-0 contre Le Havre, il passera devant à la différence de buts.
      Ce n'est pas grave, pour le moment mais, notre équipe actuelle ne tourne pas bien rond, elle manque d'efficacité offensive, trop de maladresses et, il ne faudrait pas que d'autres joueuses se blessent lors des matchs amicaux de l'EDF ou des autres nations, là ou nous avons des sélectionnées, ça va bien comme ça, on a suffisamment donné !
      Les matchs de poule WCL arrivent et il faudra être compétitif et... en forme !

  3. Poupette38 - sam 1 Oct 22 à 19 h 54

    "c'est bien l'OL qui est devant", plus pour longtemps, jusqu'à 14h30 .
    Les parisiennes vont jouer au Havre, l'autre promu, elles n'hésiteront pas à leur en passer 4 comme à Rodez

    "clean-sheet" encore heureux, comment cette équipe aura pu nous marquer un but, déjà elles n'en on pas encore marqué un et elles ont passé la majorité du match dans leur camp,

  4. isabielle - sam 1 Oct 22 à 21 h 25

    Match médiocre, sur le contenu bien sûr.
    Visiblement, les objectifs étaient : 1- gagner 2- ne pas se blesser 3- trouver de l'efficacité avec ce 11 inédit 4- donner du temps de jeu à des jeunes et à celles qui jouent peu.... et accessoirement se familiariser avec ce terrain en vue des matchs de LDC.
    Sur le fond rien à dire, objectifs atteints au 3/4...
    Pour l'efficacité il y a encore du travail : 22 tirs, 8 cadrés et 2 buts... c'est médiocre.
    Sur la forme bof, bof, bof..... on a rarement montré autant de maladresses !.... dans les passes au milieu de terrain, dans les 1-2, dans les tirs, dans les coups de pieds arrêtés, devant le but... difficile de remplacer au pied levé des taulières comme Selma ou Ada ou Macario !
    Le coaching n'a rien apporté de positif, si ce n'est plus de visibilité pour Jaurena et... du repos pour certaines qui en ont grand besoin.... mais aussi la certitude que toutes les joueuses ne sont pas au même niveau de préparation.

  5. dede74 - dim 2 Oct 22 à 13 h 39

    Alors, notre meilleure ennemie, qui joue contre Le Havre, ne mène que 2-1, à la pause, après avoir mené 2-0 et, suite à un dégagement "saucissonné" de Sarah, amenant un corner, cette dernière est restée figée sur sa ligne et a encaissé un but de la tête. Juste après le but, Sarah fait un nouveau dégagement en corner (passe ratée pour sa défenseure) et là, elle est sortie loin de son but pour capter le ballon.
    Les havraises se défendent plutôt bien. Je n'ai pas vu le début du match, elles ont du mal débuté et, si tel est le cas, se sont bien reprises.

    Il est à noter que l'arbitre a le carton facile... mais plutôt juste.
    La sœur de Delphine est titulaire.

    Prêcheur apporte du sang neuf, Genoro et Martens rentrent en jeu.

  6. mmc1789 - dim 2 Oct 22 à 19 h 00

    Et au bout l'OL est SEUL leader !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut