Entraînement de l’OL Féminin, le 22 juillet 2022 à Décines (@oetl)

OL : Sonia Bompastor a un plan de bataille bien défini cet été

Ayant repris le chemin de l’entraînement depuis plus d’une semaine, l’OL féminin est encore loin d’afficher complet. En attendant le retour des internationales, Sonia Bompastor s’est fixée un plan de bataille dans cette préparation pour viser le triplé.

Depuis une semaine et demi, il n’y a pas foule dans l’effectif des Fenottes. Entre Copa America, coupe Concacaf et Euro, les absentes sont presque bien plus nombreuses que celles présentes du côté de Décines. Depuis 10 jours, Eugénie Le Sommer et ses 33 ans connaissent une seconde jeunesse à chaque fois qu’elle pénètre sur le terrain. Au milieu des jeunes pousses de l’Académie réquisitionnées pour cette reprise, l’attaquante lyonnaise fait clairement figure d’ancienne. Ce qui ne l’empêche pas d’être la première à apporter sa joie de vivre lors des pauses fraîcheur.

Avec 16 joueuses de champ, Sonia Bompastor doit faire face à un groupe restreint pour démarrer la préparation de cette nouvelle saison. Si elle concède que le staff doit jongler avec les états de forme, elle n’y voit pas que du négatif. "Ça permet d’évaluer les jeunes du centre, elles ont fait une bonne semaine dans l’état d’esprit, avouait-elle après la première séance ouverte au public. Au niveau athlétique, elles ne sont pas au meilleur de leur forme et c’est normal c’est notre partie du travail. Techniquement, on travaille avec beaucoup d’exigence donc il y a forcément un gap entre leur catégorie et le monde pro mais elles apprennent bien."


Trois vagues de retour


Avec une tournée américaine en guise de stage de préparation à la mi-août, l’OL et sa coach espèrent pouvoir compter sur l’ensemble des forces vives de l’effectif pour pouvoir monter en puissance. Entre des joueuses ayant repris le 18 juillet et les dernières internationales qui devraient être de retour au maximum le 10 août, le gap d’état de forme sera conséquent. Dans cette reprise qui doit mener au triplé en fin de saison prochaine, le but est d’être prête pour le retour de la D1 féminine mais pas en faisant n’importe quoi non plus. 

"L’enjeu de cette préparation est de réintégrer ces joueuses au compte goutte et en fonction de leur état de forme. On a démarré notre saison et il faudra les réintégrer en tenant de compte de leur niveau de forme pour accrocher leur wagon. Les premières vont revenir autour du 1er août, d’autres vers le 4-5 août et les dernières autour du 8 août entre le lundi 8 et le mercredi 10 août. Elles ont eu très peu de vacances cet été avant les compétitions, elles vont enchaîner sur les trois prochaines saisons des compétitions tous les étés."

Passée par ces étapes lorsqu’elle était joueuse, Sonia Bompastor sait que la récupération est importante. En perpétuelle discussion avec son staff mais surtout avec ses internationales, l’entraîneure souhaite "qu’elles reviennent avec beaucoup de fraîcheur. On essaye donc d’individualiser au maximum pour voir combien de vacances elles ont eu avant, combien de temps de jeu elles ont eu." Eliminées dès le premier tour de l’Euro 2022, Ada Hegerberg et Signe Bruun devraient être les premières à faire leur retour et suivre une première partie individualisée afin de pouvoir retrouver le groupe tout en se "régénérant physiquement et mentalement" pour une saison qui s’annonce longue. 


Le ballon au service du physique


Dans cette optique, l’heure n’est donc plus aux grosses séances athlétiques de début de saison. Dans sa vision du football, Sonia Bompastor se rapproche d’un Pep Guardiola ou encore plus près d'un Peter Bosz. Comme son homologue masculin, l’entraîneure ne veut pas du physique pour dire de faire du physique. L’effectif lyonnais a été fortement touché par les blessures la saison dernière et Bompastor souhaite avant tout une montée en température linéaire avec notamment "deux matchs amicaux ici à Lyon et au Servette puis 10 jours aux Etats-Unis pour bien démarrer." Lors de la séance ouverte au public, le staff a donné un aperçu de cette vision du ballon au service du physique. Finis les tours de terrains mais des cycles répétés à haute intensité encore et toujours avec le ballon. Sous la chaleur lyonnaise, les organismes sont mis à rude épreuve mais de façon "ludique".

"La dimension athlétique est ce qui a le plus évolué dans le foot féminin donc on doit y aller progressivement avec nos 7 semaines de préparation dont 4 à Lyon. Ça nous laisse du temps. Je suis partisante d’une préparation avec ballon et un travail physique et athlétique ludique, confesse la coach lyonnaise. Il y a des séances en salle poussées mais sur le terrain, c’est toujours mieux que les filles travaillent sans vraiment s’en rendre compte. Faire les exercices avec ballon à haute intensité surtout en début leur permet aussi de travailler leur lucidité au moment d’une baisse physique."

Entre préparation tronquée, saison de la confirmation, l’OL n’a pas le temps de chômer. Mais comme pour la saison de la reconquête, chaque chose en son temps. Sonia Bompastor a une ligne de conduite et elle compte bien s’y tenir.

6 commentaires
  1. dede74 - mer 27 Juil 22 à 8 h 32

    "Avec 16 joueurs de champ"...
    Sonia est tranquille là, elle doit tout gagner avec "tous ces joueurs" 😊

    Signaler
  2. dede74 - mer 27 Juil 22 à 8 h 58

    Merci David 😉

    Signaler
  3. Poupette38 - mer 27 Juil 22 à 12 h 26

    Oui, intéressant

    Signaler
  4. Dede Passion 69 - mer 27 Juil 22 à 15 h 24

    Quand Sonia s'exprime, on l'écoute .
    Quand Sonia parle aux joueuses, celles-ci l'écoute.
    Quand Sonia définit un plan de jeu, avec un système, les joueuses l'applique et le respecte.
    Quand Sonia est contrainte en raison des blessures , de faire une compo insolite , elle parvient à le faire et ça marche....

    Que c'est rassurant et confortable d'avoir une coach (un ?..) en qui on a confiance, et qui fait la quasi unanimité.😉
    Même si quelques grognons, avaient lors de son arrivée en cours de saison, émis des doutes sur ses compétences !....😜

    Les fenottes for ever !

    Signaler
    1. undeuxtrois - jeu 28 Juil 22 à 21 h 34

      Pas du tout sur de tout ça. Mais force est de constater qu'elle a eu des résultats la saison dernière, qu'elle en soit un peu - ou beaucoup - responsable.

      Signaler
  5. dede74 - mer 27 Juil 22 à 16 h 16

    Ah ! bizarre, j'avais supprimé mon premier commentaire, puisque David avait corrigé rapidement et, je constate, avec surprise, qu'il est revenu en ligne !

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut