OL, Strasbourg, Dembélé, West Ham, match des héros, Bordeaux : TKYDG avec Stéphane Frizot

Ce lundi, "Tant qu'il y aura des Gones" a débriefé le nul de l'OL à Strasbourg ce week-end. Avec son invité, Stéphane Frizot de l'agence Gones de Stade, TKYDG a tenté de mettre des mots sur les problèmes lyonnais cette saison.

Morose dimanche à Strasbourg (1-1), l'OL a peut-être laissé passer l'occasion de revenir proche des places européennes. Ce lundi, "Tant qu'il y aura des Gones" est longuement revenu sur cette performance très moyenne de l'Olympique lyonnais, désormais 10e de Ligue 1. Avec son invité, Stéphane Frizot, de l'agence d'évènementiel sportive Gones de Stade, TKYDG a aussi évoqué les maux rhodaniens sur cette saison.


Une partie sur le match des héros


Dans la deuxième partie de l'émission, il a également été question du quart de finale retour contre West Ham à Décines le jeudi 17 avril (21h). Enfin, tout ce petit monde s'est également penché sur le match des héros qui se déroulera le 10 mai prochain dans le stade de l'OL. Les anciens champions de France 2002 seront présents pour cette occasion.

6 commentaires
  1. cervelledekanoute - mar 12 Avr 22 à 0 h 14

    Cette somme d'indivudualités nous dégoûte match après match ;très peu ont la rage et l'on se défile déjà à l'orée d'une saison immonde. Tout le monde se rejette la faute, à commencer par le président ; lui qui fut l'exemple à suivre...
    Que les joueurs n'aient pas le niveau des ambitions présidentielles est une chose, qu'ils soient aussi passifs en est une autre. Nous en sommes à espérer la Gambardella, la saison prochaine ou même celle encore d'après. Le précipice n'a plus de fond et la chute est inexorable, interminable.
    Il s'agit à présent de faire le deuil de la passion ou bien de changer de hobbies en attendant que la flamme ne revienne. Sans même rêver de résultats, juste fleurter avec des maillots trempés de sueur et des crampes en fin de match, ce serait déjà l'Amérique.

    1. Dufduf - mar 12 Avr 22 à 0 h 33

      Certes , nous déclinons depuis dix ans mais la passion ne saurait s'éteindre ni pour ce sport , ni pour ce club qui promeut notre ville.

      1. Dede passion 69 - mar 12 Avr 22 à 11 h 49

        Avec toi Dufduf !...👏👍

      2. westkanoute - mar 12 Avr 22 à 12 h 05

        Effectivement, il en faut beaucoup 0lus pour me dégoûter de notre club .
        Aucune raison de changer de passion parce que les résultats sont inférieurs.
        Le club a besoin de notre soutien ,moi je serais la comme d'autres.

      3. OLVictory - mar 12 Avr 22 à 12 h 49

        Ceci dit, la passion n'est pas la même dans un stade vide et dans un stade plein.
        Tous ceux qui vont au stade le savent très bien.

  2. Dede passion 69 - mar 12 Avr 22 à 12 h 26

    La passion pour son club de coeur, ce n'est pas un truc à géométrie variable que l'on adapte en fonction des résultats du moment.
    Trop facile d'être supporter dans les années 2000...

    Coup de chapeau à mes ennemis des verts qui continuent de supporter leur club en pleine détresse, et qui font même encore les déplacements ...
    Ce sera peut être grâce à eux qu'ils s'en sortiront ...

    Il faut vraiment l'aimer son club !!!!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut