Lyon’s French midfielder Coretin Tolisso (L) reacts after missing a goal opportunity during the French L1 football match Olympique Lyonnais (OL) vs Olympique de Marseille (OM) on January 24, 2016, at the Parc Olympique Lyonnais stadium in Decines-Charpieu, central-eastern France. / AFP / JEFF PACHOUD

OL : Tolisso, comme la saison dernière ?

Loin de son niveau depuis le début de la saison, Corentin Tolisso a connu un scénario similaire à celui de la saison passée, ces dernières semaines. Avant de finir fort ?

La déception est grande au sujet de Corentin Tolisso. Le milieu de terrain était étincelant la saison dernière, aussi bien défensivement qu'offensivement. Mais, cette saison et après une revalorisation salariale conséquente, le numéro 8 des Gones est loin, très loin, de ses prestations habituelles. Si, à l'image de la saison passée, le milieu de terrain n'a loupé aucun match joué par l'OL, il n'a jamais approché le niveau qu'on lui connaît. Excepté face à l'OM, où Corentin Tolisso a fait une rentrée extrêmement intéressante et a offert un point précieux à l'OL. Il aurait même pu faire gagner le match à ses coéquipiers si sa tête avait trouvé le cadre dans les derniers instants.

Corentin Tolisso a connu le même scénario que la saison dernière. Face à l'AS Saint-Etienne, l'international espoirs a commis une erreur qui a mené à un but. Cette fois, c'est même plus grave puisque c'est le but de la victoire pour les Verts alors que lors de l'exercice précédent le but de Cohade était le troisième de l'ASSE. Puis, dès la semaine suivante, Corentin Tolisso a donc trouvé le chemin des filets. Lors de ces 20 minutes face à l'Olympique de Marseille, le joueur de 21 ans a montré tout ce que Bruno Genesio attend de lui : projection vers l'avant, cassage de lignes et concentration défensive. Le milieu de terrain a d'énormes qualités et il a peut-être enfin retrouvé la forme qui était la sienne. Si tel était le cas, l'OL ne s'en porterait que mieux. Bruno Genesio doit certainement espérer que c'est le tournant de la saison pour Corentin Tolisso.

5 commentaires
  1. XUO - sam 30 Jan 16 à 16 h 22

    Une méthode qui a fait ses preuves depuis longtemps pour guérir ce syndrome : la tolissothérapie.
    Cette pratique est aux neurones ce que la talasso est à l'équilibre physique.
    Moyens mis en oeuvre : des coups de pied au cul. Rien de mieux pour remettre les idées en place. Cette thérapie est universelle: elle fonctionne avec tous ceux qui en sont à ce stade de " jemenfoutisme ".

  2. Lyonnais_de_la_manche - sam 30 Jan 16 à 16 h 31

    Quand tu gagnes autant à leur âge, forcément ils se sentent les rois du pétrole, avec tout ce qu'ils peuvent faire ou se payer désormais... Je pense qu'il faut du temps pour prendre du recul par rapport à tout ça ! On dit que l'argent n'est pas responsable, mais je pense que si indirectement. C'était l'erreur de JMA, comme l'avait dis je ne sais plus quel journaliste, il aurait dû fonctionner sous forme de revalorisations avec des conditions sur l'année suivante ( celle en cours donc).

    1. XUO - sam 30 Jan 16 à 16 h 59

      C'est effectivement l'idée de Frédéric Guerra. Il pense que la répartition des primes devrait se faire au 1er janvier de l'année qui suit un accord de principe relatif à une renégociation de contrat. Cette façon de faire concernerait-elle tous les joueurs?
      Bien sûr que des sommes pareilles déstabilisent les joueurs. JMA n'est pas sans l'ignorer

  3. zikos35 - sam 30 Jan 16 à 17 h 06

    Tolisso est le maillon faible de l'équipe depuis le début de saison et a coûté énormément de points... incompréhensible qu'il ait joué tous les matchs.

    1. Lacalade - lun 1 Fév 16 à 11 h 31

      pas plus que Gonalons... qui lui a fait 6 mois honteux.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut