Thiago Mendes dépité lors d'OL - Strasbourg
Thiago Mendes dépité lors d’OL – Strasbourg (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

OL : un triste bilan à la mi-saison en Ligue 1

En s’inclinant à domicile contre Strasbourg, l’OL a mis un terme à sa 1re partie de saison. En attendant les derniers matchs de la journée, le club lyonnais réalise son pire départ depuis 2013.

La défaite de trop. Celle que personne ne voulait voir samedi au Parc OL avec la présence de John Textor en tribunes. Pour sa première officielle comme nouveau propriétaire de l’OL, l’Américain a "vu un match plaisant même si ce n’est pas l’équipe espérée qui a gagné à la fin" selon les dires de Laurent Blanc. Il a aussi vu le chantier qui l'attendait au sein du club lyonnais pour retrouver ces fameuses places européennes. A la mi-saison, l’OL est bien loin de cet objectif. En attendant les derniers résultats de cette 19e journée de Ligue 1, les Lyonnais peuvent potentiellement pointer à 12 longueurs d’une simple place en Conférence League.


8 défaites à la mi-saison, une première depuis 1997


Il faut dire qu’avec seulement 25 points à la moitié de la saison, l’OL signe l’un de ses pires bilans. Sur les 25 dernières années, le club présidé par Jean-Michel Aulas n’a jamais fait pire, atteignant pareil total à une reprise en 2013-2014. Les hommes de Rémi Garde avaient finalement réussi à redresser la barre avec une 5e place et 61 points au compteur. Les hommes de Laurent Blanc en sont-ils vraiment capable cette saison ? La question se pose clairement que les têtes sont touchées depuis des mois. Blanc ne fait pas de miracle et après 19 journées, l’OL affiche déjà huit revers dans ce championnat 2022-2023. C’est soit noir (8 défaites), soit blanc (7 victoires) entre Rhône et Saône mais il faut remonter à 1997 pour connaitre un départ aussi catastrophique (9 défaites).

13 commentaires
  1. manu - dim 15 Jan 23 à 9 h 59

    Une bonne nouvelle,un 11 de départ se dégage...et celui ci se compose sans Toko,Aouar,Caqueret,Faivre,Jra,Da Silva,Boateng,Diomande,Dembele et Tete.
    Pour la suite,je composerai avec Lopes,Kumbedi ag,Lovren,Lukeba,Tagliafico,Mendes ou Lepenant,Tolisso,Cherki,Gusto ailier g,Lacazette et Barcola.

    Signaler
  2. olgoneforever - dim 15 Jan 23 à 10 h 12

    Je viens de poster sur la situation globale de monn club...
    Sur le sportif ici c'est pire qu'un manque de confiance il faut bien parler de niveau technique voir aussi athlétique...Je ne vais pas citer de nom ce n est pas le moment mais juste un exemple : pourquoi Blanc envoie KTE au casse pipe en le titularisant alors qu il est dans une mauvaise passe?
    Les autres ont tout compris ....ils font les canards pendant 20 à 30 mn et à la première erreur placent des contre attaques ...et le doute s installe...et la suite on la connaît.... On peut tout dire mais le problème est déjà d ordre qualitatif dans cette équipe....j espère que ce mercato va améliorer le niveau ....je ne bois pas d autres solutions dans l immédiat.

    Signaler
  3. Juni forever OL - dim 15 Jan 23 à 10 h 19

    On est bon entre les 2 surfaces mais dans les 2, on est mauvais !

    Signaler
    1. XUO - dim 15 Jan 23 à 10 h 24

      Est-ce un hasard si elles sont appelées " surface de vérité " ?

      Signaler
  4. rbv - dim 15 Jan 23 à 13 h 58

    Du coup il reste combien de finale ?

    Signaler
  5. florentdu42 - dim 15 Jan 23 à 13 h 59

    J'ai 41 ans, je suis supporter de l'OL depuis le milieu des années 90 (étant jurassien, pas de club dans mon coin 🙂

    Mais la situation est tristement prévisible.

    Je le dis depuis des mois, mais pour moi, et ce n'est que mon avis, le tournant date de l'époque Puel. Et pas uniquement de Claude Puel, mais de la politique mise en place à ce moment là.
    On a voulu recruter des joueurs qui était peut-être bon techniquement, mais qui n'avaient pour moi pas le mental.
    En confiance, ils étaient capable de belles choses, mais dès le premier grain de sable, c'était Fini.
    On a eu les Keita, Gourcuff, Makoun, Grosso, Bastos, Ederson, Danic, Beauvue, Mapou, Bako Koné, Rybus, N'koulou, JRA, Jean Lucas, Kenny Tete, KTE, et j'en passe.

    Je vais paraitre comme un vieux con, mais souvenez-vous des années 90, avant même "l'age d'or", nos joueurs avaient la hargne, la haine de la défaite, et se donnaient à fond.
    Prenez l'exemple de Delmotte, ou Laville. Loin d'être les meilleurs, mais ils se donnaient à fond, avec du caractère.

    Le problème c'est que c'est aussi une question de société car les joueurs maintenant sont devenu beaucoup plus individualiste, et si ça ne va pas comme ils veulent, ils ne sont pas plus inquiets et certains semblent attendre le mercato suivant pour voir ailleurs.
    Le collectif et l'esprit de groupe et "l'amour du maillot", c'est quelque chose d'un autre âge pour une grande partie. Il y a de moins en moins de valeurs de sacrifice pour le copain et le maillot que l'on défend.
    Mais ce n'est pas uniquement chez nous, mais c'est juste que quand les résultats ne sont pas là, c'est bien plus flagrant.

    Maintenant, l'erreur pour moi est en partie là. Début 2010 on a voulu privilégier le talent au mental, alors que sans un grand mental, on ne peut pas avancer, et de il en aiguille, le club a baissé quand d'autres se structuraient et la situation s'est acceléré ces dernières années.

    Le problème est bien u soucis de politique sportive, et aussi de recrutement en terme de profil.
    Et comme les joueurs avec un vrai mental se fond de plus en plus rare, ils sont de plus en plus chers, et de notre côté, on a de plus en plus de mal à attirer ce genre de joueurs car moins de moyens, et moins d'ambition à donner.

    Si j'avais une solution, je la donnerais, mais tout comme je l'ai dis il y a déjà quelques mois/années, je pense que l'on se rends compte enfin que le soucis n'est pas uniquement des joueurs, ni uniquement le coach, ni uniquement les dirigeants.

    C'est toute la structure et une remise à plat qu'il faut, mais cela demande du temps.

    Il faut faire le dos rond.
    Nous vivons (même si c'est moins le cas) sur notre passé. On se moque des marseillais et de leur C1, mais nous faisons pareil, et c'est surtout le cas de nos dirigeants qui sont en effet dans le déni.

    Il faut arreter de parler d'europe pour l'an prochain. Nous ne sommes pas en mesure et sommes devenus un club de milieu de tableau. je ne pense pas à la relégation.

    Mais comme one le dit pour un malade, le premier pas vers la guérison, c'est l'acceptation, et tant que nos dirigeants, joueurs et ensemble des composantes du club ne seront pas en phase avec cette réalité, rien n'avancera et on continuera dans cette sinitrose.

    Bref, en attendant, Blanc va tenter de sauver et de aire ce qu'il peut.

    N'attendez pas de miracle du mercato, peut être 1 ou 2 joueurs en plus, mais pourvu qu'ils soient bons mentalement.

    Les joueurs doivent se donner à fond, tout comme ils l'ont fait hier en 2ème mi temps.

    Je peux pardonner une défaite si l'investissement est le même qu'hier soir en 2ème mi temps.

    On peut faire mieux, et j'ai envie de croire que les joueurs peuvent le faire.

    Je sais que c'est difficile pour nous tous, on souffre de voir de voir notre club ainsi, mais il faut les soutenir, les encourager et leur donner la force que l'on peut.

    Leur faire comprendre qu'on croit en eux. Ils ont besoin de nous. Ils ont besoin de voir qu'on a confiance, même si c'est encore une fois TRES DIFFICILE.

    J'ai juste envie que l'on sauve notre club, et nous devons être acteur de ce sauvetage en montrant la voix aux joueurs.

    Signaler
    1. cavegone - dim 15 Jan 23 à 14 h 07

      Je souscris Florent.
      On avait toutefois moins de concurrence déloyale à l’époque faste. Mais aussi je ne sais pas trop comment recruter du « mental ». On a recruté des mecs qui en avaient dans leurs clubs et qui l’ont perdu chez nous.
      C’est une alchimie générant de la confiance qu’on souhaiterait tous ici. Et c’est vrai aussi qu’on a notre part de responsabilité pour influer positivement.

      Car les sifflets, ça fonctionne toujours ! A part peut-être Valbuena ou Claude Puel personne n’est meilleur quand il est sifflé. Les sifflets n’ont jamais relancé personne.

      Signaler
    2. Foot Toujours - dim 15 Jan 23 à 14 h 31

      Bravo, quelle lucidité, c'est rare.... surtout en cette période où nous sommes tous affectés par les résultats médiocres et que l'on en veut à la terre entière.
      Nos réactions à chaud sont contre productives, et nos commentaires dépassent souvent nos réelles pensées.... en fait la déception engendre la colère, nous perdons notre sang froid et nos réactions sont hostiles... avec l'effet de groupe, c'est humain !
      Soyons pragmatiques, ce ne sont pas nos "agressions" qui feront évoluer les résultats dans le bon sens.
      Ce que nous ressentons les dirigeants du club le ressentent aussi.... mais eux ils ont le pouvoir d'analyser chaque paramètre au quotidien et le pouvoir d'activer des solutions pour gommer les causes.
      Nous, se sont seulement les conséquences que nous prenons en pleine face !.... sans aucun pouvoir.
      Un jour tout s'arrangera, il y a trop de fric en jeu pour que les investisseurs et les décideurs baissent la garde !

      Signaler
      1. OLVictory - dim 15 Jan 23 à 16 h 45

        Il n'y avait pas de fric en jeu à Bordeaux ?
        Textor s'est fait enfler, on lui a vendu une affaire pourrie.
        C'est joli la méthode Coué, Aulas la pratique énormément, mais ce n'est l'exercice idéal pour se rendre compte d'une situation réelle.
        Jusqu'à hier, je ne croyais pas une seconde à la relégation, mais maintenant, je crois que c'est un danger potentiel pour nous, ça peut vraiment nous arriver. Notre dynamique actuelle nous y amène tout droit !

      2. XUO - dim 15 Jan 23 à 16 h 51

        Pour l'instant, la méthode Coué marche mieux que la méthode Couécou, surtout pour Aulas.

      3. OLVictory - dim 15 Jan 23 à 17 h 11

        A ce rythme on va direct en L2 et Aulas continue à nous faire croire qu'il est la solution au problème.
        C'est triste !

      4. isabielle - dim 15 Jan 23 à 18 h 31

        @ XUO : reste la méthode Orangina ..... les SECOUER pour leur décoller la pulpe du fond !

  6. Olyonn@is - dim 15 Jan 23 à 16 h 28

    MESSAGE A L'ATTENTION de John Textor.

    Il faut garder Alex, Tète,(Cherki,je doute),(pareil,Caqueret),(Lovren laissons lui une chance)Tagli,(Gusto),Lukeba,Antho, Diomandé,Tolisso(pas le choix avec son contrat présidentiel)le reste POUBELLE.🕳️President,Faux directeur du football,et clown de service inclus🕳️Ha j'oublie Lepenant et Kumbendi ils peuvent rester.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut