(Photo by DENIS CHARLET / AFP)

OL : une balance des transferts positive sur les 10 dernières saisons

L'Olympique lyonnais est le deuxième club français avec le meilleur bilan financier au niveau transferts sur les dix dernières saisons.

Si depuis 10 ans, l'Olympique lyonnais ne remporte plus de trophée, il peut néanmoins se féliciter de présenter une balance des transferts positive. Selon l’Observatoire du football CIES, le club de Jean-Michel Aulas a obtenu 686M€ de recettes pour 439M€ dépensés sur la dernière décennie. Soit une balance positive de +247M€. En Ligue 1, seul Lille fait mieux avec un solde positif de 349M€.


Depuis quelques années, l'OL vend cher


C'est un fait. Depuis plusieurs années, les prix se sont envolés sur le marché des transferts. Les départs de Tanguy Ndombele à Tottenham (60M€), celui d'Alexandre Lacazette à Arsenal (53M€) ou encore celui de Ferland Mendy au Real Madrid (48M€) sont venus remplir les caisses du club de Jean-Michel Aulas.

Pour le reste de ce classement, sans surprise, on retrouve le Paris Saint-Germain en tête avec un solde négatif de 941M€. Le club de la capitale devance l'Olympique de Marseille (-119M€) et l'OGC Nice (-8M€). A noter que sur les vingt clubs de Ligue 1 actuels, seuls les trois clubs cités précédemment sont dans le rouge. En Europe, la première place revient à Manchester United (Angleterre) qui affiche 1075M€ de pertes depuis 10 ans.

55 commentaires
  1. Juni forever OL - lun 7 Fév 22 à 10 h 44

    On a la preuve que le sportif n'est pas la priorité !
    Que ce soit au niveau du recrutement des coachs (toujours des low cost sans expérience ou issu de la maison) ou des joueurs (jeunes en devenir), juste le minimum pour être capable de jouer le podium dans les dernières journées de championnat chaque saison !

    Sauf qu'a force de tirer sur la corde ou les ficelles pour toujours faire rentrer plus de pognon, ça fini par se voir, les résultats en pâtissent de plus en plus

    C'est sans doute bien, Ol land s'agrandit, après la salle de spectacle, ca sera quoi ?
    L'achat d'une franchise de basket aux US, un club en chine, une académie au quatar, un concours de jonglage sur la lune ...

    Est-il prévu a un moment donné que le sportif Redevienne la priorité ?

    1. Baloune74 - lun 7 Fév 22 à 11 h 28

      Entièrement d'accord l'équipe de foot y a perdu beaucoup...

    2. georges06 - lun 7 Fév 22 à 12 h 53

      A mon sens c’est très bien que le sportif passe après les finances. Sans une stratégie financière efficace, on ne serait rien!
      J’étais supporter de l’OL à une époque certes lointaine ou le club était obligé de vendre son meilleur joueur pour éviter le dépôt de bilan (années 77/78 Domenech) et Lacombe).
      Alors quand je vois le club aux mains de Aulas et autres Seydou, je me dis que c’est parfait.
      Et si on doit se battre pour la qualif en EL (que nous avons une petite chance de gagner) au lieu de la LDC (que nous n’avons aucune chance de gagner), et bien qu’il en soit ainsi!!!

      Et croyez moi, ceux qui ont remplacé Domenech et Lacombe, ça faisait pas rêver !

    3. Olyonn@is - lun 7 Fév 22 à 13 h 12

      @juni forever OL,l'idée du concours de jonglage sur la lune m'a bien fait marrer 😂 Blague à part il aurait pu remettre un peu plus d'argent pour l'effectif...

  2. Lyonnais19 - lun 7 Fév 22 à 11 h 20

    Même si on ne l'entends plus, on a toujours un stade à plus de 400M à rembourser, plus mediapro + le covid + les huis clos ces derniers mois.
    Réinvestir tout l'argent sur des joueurs n'est pas possible. Je trouve que 400M d'investissement c'est pas si mal. Là où on pourrait tiquer c'est sur qui on a investi cet argent. Là est peut être la réponse.

    1. georges06 - lun 7 Fév 22 à 12 h 54

      Lyonnais19 je partage ton analyse.

  3. Janot-06 - lun 7 Fév 22 à 11 h 27

    C'est bien un des rares points où on est positif, hélas, en dehors des cas de Covid !

  4. Yassman - lun 7 Fév 22 à 11 h 28

    Bonjour à tous

    J'ai une question qui me trotte depuis longtemps.
    Est ce que quelqu'un aurait une idée de ce qu'il reste à payer pour le stade des lumières (groupama)?
    On l'a inauguré en janvier 2016, je crois, mais les remboursements ont surement commencé dés la construction qui a débutée en 2012.

    Parce que le prétexte du remboursement du stade ne durera pas éternellement j'imagine.

    1. Janot-06 - lun 7 Fév 22 à 11 h 31

      Perso, aucune idée mais il faut y rajouter le prêt contracté pour faire face à l'échec médiapro aggravé par le Covid.

    2. Juni forever OL - lun 7 Fév 22 à 11 h 36

      La fin était prévu pour 2024
      Ce sera sans doute 2 ou 3 ans de plus

    3. Beeeeen - lun 7 Fév 22 à 12 h 50

      Bonjour Yassman,

      merci de poser la question. Quand je lis "sans doute 2 ou 3 ans de plus" c'est bien que des gens ne prennent même pas le temps de vérifier des données publiques, et visibles sur internet avant de porter un jugement.

      En 2017 nous avons renégocié via ce que le groupe appelle la ligne RCF, un crédit de 271M€ à échéance au 30 juin 2024. C'est toujours le cas, on ne peut pas renégocier infiniment les prêts. Donc dans deux ans le stade sera payé.
      Le club n'a pas publié le tableau d'amortissement du prêt, mais il doit rester un peu plus de 100M€ sur ce prêt.
      Oui MAIS, avec le covid, le groupe a pris un crédit de 169M€ dont on a beaucoup parlé: le PGE. ce sont deux lignes de crédit, que nous rembourserons à partir de Janvier 2023 pendant cinq ans. Donc merci à la LFP et Mediapro pour avoir cette dette jusqu'en 2028 au mieux.

      Enfin il faut aussi en parler, l'OL Groupe a mis en place un plan de financement de 141M€ pour l'OL Arena qui sera livrée fin 2023. le rapport annuel dit "Son financement, actuellement en cours de discussions,
      devrait faire l’objet d’une structuration sous forme de
      fonds propres/quasi fonds propres et de dette bancaire
      prenant la forme de crédit-bail."
      Pour info nos fonds propres s'élèvent à 140M€ et des poussières.

      Et pour répondre à @Juni Forever OL (qui s'énerve tout seul 😛 ), la stratégie du groupe aujourd'hui c'est 4 priorités en parallèle:
      1 Le sportif (OL, OLF, OL-Reign)
      2 La pérennité économique (revente de joueurs)
      3 La diversification des revenus (OL Vallée)
      4 L'exploitation (503 Salariés qui font vivre de l'évent, du five, des restaus, etc...)

      C'est une stratégie annoncée en 2016, donc s'énerver en 2022 parce qu'on a rien vu venir c'est un peu cocasse.
      Si le modèle ne te plait pas, va en parler à un membre du CA, ils sont souvent anonymes et parfaitement accessibles. Tu verras que l'OL veut devenir une machine de guerre. Aulas partira sans doute à la fin de son Mandat, en Juin 2025. Ce jour là, propriétaires du stade, avec des revenus de partout, et plus de covid (on l'espère tous) on sera en mesure d'acheter d'énormes joueurs.

      1. Juni forever OL - lun 7 Fév 22 à 13 h 26

        Un modèle à la Arsenal en somme
        Ça rapporte toujours plus mais ça végète sur le plan sportif
        Ça m'étonnerait fort, sauf si le club était vendu à des milliardaires, que le club se mette à acheter d'énormes joueurs dans quelques années, il y aura sans cesse des investissements hors foot (ce que je disais plus haut )
        Je te laisse croire au père noël si tu veux

      2. Beeeeen - lun 7 Fév 22 à 13 h 47

        Arsenal aussi fait face à une concurrence immensément riche. Mais non le modèle reste très différent puisque nous n'avons pas de revenus TV conséquents.

        "Ça m'étonnerait fort, sauf si le club était vendu à des milliardaires, que le club se mette à acheter d'énormes joueurs dans quelques années" à la différence de toi, je ne crois pas, je me base sur le projet, qui forcément est soumis à des paramètres imprédictibles.
        Tu oublies volontairement la croissance que le club a eu en 10 ans, moi pas.
        On pourra en tout cas faire de gros joueurs, mais est-ce qu'on les fera ?
        personne ne le sait, qui vivra verra.

        Sans doute que ta haine t'aveugle, je sais pas, je m'en fous, tout ce que je vois c'est que tu affirmes sans même lire le rapport. En misant sur le sportif sans mécène aujourd'hui et en arrêtant tout investissement c'est la mort de toute ambition sportive du club en moins de 5 ans.
        La vérité est là.

      3. Moimoi - lun 7 Fév 22 à 14 h 14

        Beeeeen, tout le monde s'en tape du rapport (à part toi, c'est noté, tu auras une droit à une image).

      4. Beeeeen - lun 7 Fév 22 à 15 h 39

        Il n'y a pas de quoi être fier dans ce cas @Moimoi.
        C'est bien dommage d'affirmer sans même se documenter un minimum.
        Aller je retourne travailler, j'ai une réalité économique à faire tourner.

      5. Moimoi - lun 7 Fév 22 à 15 h 41

        Beeeeen, je te défie de trouver une seule phrase où je parle d'un quelconque rapport financier. C'est impossible puisque je me fiche de ce genre de choses.
        Et je n'en suis pas fier, je m'en tape, tout simplement.

        (Zut, je pensais avoir corrigé le "une" en trop dans "tu auras une droit", plus haut)

        Allez, je dois aller faire en sorte que le produit de ton travail soit bien en partie récolté par l'Etat.

      6. Beeeeen - lun 7 Fév 22 à 16 h 45

        Non en effet tu n'as pas fait d'affirmation, je réponds ici à ceux qui affirment sans savoir, et je rebondissais sur le fait que "tout le monde s'en tape".
        Et c'est bien dommage.
        Mais c'était pas pour te viser.

      7. Moimoi - lun 7 Fév 22 à 16 h 58

        Tu fais bien de préciser Beeeeen, parce que je me sentais visé, et je n'aime pas qu'on me vise 🙁

      8. Juni forever OL - lun 7 Fév 22 à 17 h 47

        Mister beeeeen, faut te calmer un peu !
        Suis pas H24 sur les infos liées au club, j'annonce 2 à 3 ans à vue de nez, tu annonces 2028, ça fait 6 ans, c'est donc encore plus déprimant
        Tu peux apporter des précisions, pas de problèmes, faut pas la ramener non plus
        Dégonfle ton melon

      9. Tongariro - lun 7 Fév 22 à 17 h 56

        @JFOL : Mister Beeeeen c'est pas mal je dois dire 😀

      10. le_yogi - lun 7 Fév 22 à 17 h 59

        Ça avait déjà été utilisé par un de ses contradicteurs par le passé, avec qui il aimait bien s'escarmoucher, Beeeeen lui-même pourra nous le confirmer ? Je sais plus si c'était Gonzo ou un truc du genre ? ^^

      11. Roro Blouch - lun 7 Fév 22 à 21 h 07

        Plan ou pas plan, il faudra qu'on m'explique pourquoi le club se mettrait soudainement à investir dans le sportif ? Le sportif n'est PAS rentable. Prenons quelques exemple, pour commencer : Manchester United. Ne fait plus grand-chose sportivement depuis plusieurs saisons, au moins sur 10 ans, et pourtant c'est un club qui continue à générer du cash chaque année, parmi les les clubs les plus riches du monde.

        Autre example ? Le Barça, où les investissements ont été motivés par quoi ? Le sportif ? Non, pas du tout, mais par les échéances électorales de Bartomeu. Il a d'ailleurs consentie à prendre des risques inouïs pour se mettre les fans dans la poche et préserver sa place au soleil et jouir du prestige qui y est associé.

        Évidemment, parlons du PSG, où l'investissement a été fait pour des raisons géopolitiques, pour redorer le blason d'un État esclavagiste, sans aucune autre richesse que gaz et pétrole, pas d'industrie. Un pays de rentier qui prépare une transition vers le tourisme (et les services de luxe), donc qui renonce à tout développement économique endogène et qui veut se faire l'appendice des puissantes économies occidentales. Voilà pourquoi l'investissement a été consenti, pas pour le sportif.

        Il y a une différence à faire entre gestion saine d'un club pour ne pas le tuer avec des dépenses farfelues et une gestion capitaliste qui cherche la rentabilité. Or, dans le foot, la valeur économique est une conséquence de la valeur culturelle, on n'est pas dans un marché comme le BTP ou le médical ou l'armement où la valeur économique est intrinsèque. C'est pourquoi un club comme Lens a gardé une grande valeur malgré sa descente, c'est pourquoi un club comme Tours ou Angers n'intéresse aucun investisseur. Or, si on cherche la rentabilité de l'investissement selon une logique capitaliste, ça veut nécessairement dire que le sportif est subordonné à un autre objectif plus rentable : que ce soit enrichissement personnel pour la famille Glazer, garder son poste pour Bartomeu ou essayer de survivre sur la scène internationale pour l'émir.

        Parce que les comptes et les bilans, c'est bien, mais derrière il y a des hommes et il y a des décisions politiques. Or Aulas a démontré depuis le début que sa décision à lui était d'investir dans le dur pour faire prendre de la valeur au club. Il a donc développé les infrastructure, la formation. Depuis 10 ans sa marotte est le stade. Qu'on m'explique pourquoi, magiquement, au remboursement du stade, la politique du club sera d'investir sur le sportif, alors qu'Aulas investit sur les infrastructures depuis le début.

        Ce n'est pas un mal en soi d'investir dans le dur, c'est du capitalisme à l'ancienne où on cherche la rentabilité sur 30 ans voire sur plusieurs générations (que cet investissement doive être fait par le privé ou par le public dans une logique étatiste n'est pas la question ; il faut constater la logique), le problème, c'est de ne pas investir aussi sur le sportif, de sacrifier le sportif pour l'économique ce qui dévalue mécaniquement le club en détruisant son attrait, en faisant de la culture club une parodie.

        Si on fait de la prospective, qu'on m'explique sur quelle tendance de fond on s'appuie pour dire qu'après le remboursement du stade la priorité sera donnée au sportif ? Ce n'est pas la politique actuelle du club contrairement à ce qu'Aulas a voulu faire croire par la mascarade Juninho, en faisant venir un DS pour l'image à condition qu'il reste loin du décisionnel, ce n'est pas non plus l'évolution actuelle du football mondial qui à force de libéralisation devient une jungle où les joueurs s'échangent comme des marchandises et où chaque contrat est un risque terrible (risque de blessure, de sous-performance, de départ libre à l'issu du contrat, etc.) L'OL c'est pas le Real, il n'y a pas de marque pour rentabiliser l'investissement sportif. Ce n'est pas non plus Marseille, il n'y a pas une base populaire conséquente. En toute logique, après le stade l'OL va continuer à investir dans la formation et la vente de joueur, le développement de l'évènementiel pour correspondre à son public bourgeois consommateur d'expérience.

        Conclusion : si le sportif n'est pas la priorité aujourd'hui il n'a aucune raison de l'être demain. Si le club ne veut pas gagner mais veut être présent en LDC pour promouvoir son business de vente de joueurs, je ne vois pas pourquoi demain ça changerait. Il n'y a que les supporters qui s'intéressent à la valeur sportive et culturelle du club, pas les dirigeants

      12. Juni forever OL - lun 7 Fév 22 à 21 h 13

        Chapeau roro, bien dit !
        😉

      13. jolann69 - lun 7 Fév 22 à 21 h 42

        @Roro, sauf que le problème, c'est que pour que le stade soit économiquement rentable il faut le remplir. Comme pour un investissement immobilier classique, tu peux construire ou acheter le plus bel immeuble qui existe, si tu as aucun locataire dedans, tu ne peux jamais le rentabiliser. La pérennité d'un club de foot n'est possible que par des résultats et des titres. Et si Manchester, ou le Barça sont encore des marques ultrabanquable aujourd'hui, alors qu'ils n'ont pas de résultats depuis plusieurs années, c'est grâce à leurs résultats passés, qui leur confèrent encore aujourd'hui un certain engouement, que ce soit auprès des supporters que des joueurs. Mais cet engouement ne sera pas éternel, et même eux sans résultats risquent de devenir des clubs hasbeen. Malheureusement, L'OL a manqué l'occasion qui lui était donné de remporter la LDC à la grande époque (ah le pénalty non sifflé sur Nilmar......) et donc de se créer un palmarès. Aujourd'hui JMA a bien compris qu'il était impossible de rivaliser avec certains autres clubs propriétés d'états ou de Milliardaires bien plus puissants que lui, et que les dés étaient faussés. Donc oui aujourd'hui je pense qu'il s'est résigné à investir plus que de raison pour essayer de ramener des titres, mais reste qu'aujourd'hui nous nous sommes embourbés dans un cercle vicieux pour lequel il va être compliqué de s'extirper.

      14. Beeeeen - lun 7 Fév 22 à 22 h 30

        J’ai pas le melon mais étant entrepreneur ça m’agace de lire des betises pareilles @juni forever ol.

        @Roro quand Aulas signe Lisandro Lopez c’est pas pour le marketing. Prends le temps de regarder la concurrence au lieu de tomber toi aussi dans le piège.
        Le but c’est d’avoir une assise économique solide pour avoir une vraie politique sportive. Aulas n’est pas Gomez ni Ratcliffe, il veut gagner.
        Mais il est en avance sur nous tous de 10 ans.
        La comparaison des modèles d’autres clubs Européens est facile, ils n’ont absolument pas les mêmes modèles, MU ou le Barça sont des cas diamétralement opposés et nous encore autre chose.
        On s’en reparle lorsqu’on pourra enfin retrouver les revenus prévus. On etait sur un objectif de 400M€ de budget cette année. Avec ça tu as un peu moyen d’avoir de bons joueurs. Le covid et Mediapro c’est pas une vue de l’esprit, c’est du concret.
        Mais bon ça va je vois que ça continue de juger sans prendre en compte ce qui est tout a fait fidèle à ce qu’Aulas projette. Je préfère me projeter dans 10 ans avec l’OL qu’avec Rennes qui utilise l’argent d’un milliardaire pour recruter et qui coulera lorsqu’il aura fini de faire joujou.
        L’OL au depart d’Aulas en 2025 sera autrement structuré.

        @Le_Yogi oui tu as bonne mémoire 😉

      15. westkanoute - mar 8 Fév 22 à 0 h 01

        Merci beeeen pour les informations que tu relaies, c'est très intéressant et important pour le futur sportif car sans manne financière le futur du club serait compromis.

      16. Barbapot - mar 8 Fév 22 à 11 h 42

        Top ! Merci des infos @Beeeen !

  5. Gritup - lun 7 Fév 22 à 11 h 35

    Plusieurs remarques me viennent en tête :

    1°) On dit souvent que l'OL a un gros budget et doit, en conséquence, viser les premières places. Mais avoir un gros budget ne signifie pas qu'il est dans le sportif : il faudrait pour cela prendre en compte les coûts de transfert (dans le vert chez nous), de salaire des joueurs et de fonctionnement de l'académie. On se rendrait compte que l'OL est plutôt parmi les pauvres en Europe et même en France.

    2°) Les chiffres de Lille sont un peu faussés par leur méthode de vente des joueurs : on se souvient de Oshimen, vendu 81 mo selon les journaux, 75 selon transfermarkt, mais pour lequel Naples n'aurait payé en réalité que 51mo.
    À l'inverse, les pourcentages à la revente ou plus-value sont rarement décomptés (par exemple le transfert de Mateta est coté à 8mo alors qu'il y a eu un % sur son transfert à Crystal Palace ; pire encore, je ne trouve même pas Martial sur transfermarkt).

    3°) Si on n'avait pas acheté Mendès et Koné à Lille, nos bilans des ventes seraient assez similaires.

    4°) Les clubs qui ont construit ou occupent un nouveau stade sont en grande difficulté financière compte-tenu du modèle économique de revente de joueurs nécessaire pour le payer, et avec la fermeture des stades pour covid : OL, Losc, Bordeaux, Grenoble...

    5°) La balance positive paie les 2/3 de notre stade, le reste étant financé en principe par l'accroissement des recettes de billetterie et le naming. Je ne sais pas où est passé cet argent. Mauvaise gestion des salaires par rapport à ce que rapportent les droits TV ?

    1. Janot-06 - lun 7 Fév 22 à 11 h 42

      Pour le 5e point, ne pas oublier le sponsor maillot en très nette augmentation depuis Hyundai ; on parle de 20M d'euros par an.

    2. Beeeeen - lun 7 Fév 22 à 13 h 00

      Houlà, c'est une espèce de bouillie de twitter et wikipedia.
      ça pique les yeux !
      Les chiffres sont parfaitement visibles, comme pour toute société cotée.
      Et non la balance positive ne paye pas le stade, ni les salaires des 503 employés, elle permet d'avoir un bilan (RNE) positif, ou le moins mauvais possible, sinon c'est crédit puis banqueroute !
      Mediapro et le covid ont fait très mal puisque comme je l'ai écrit plus haut on a pris un crédit de 169M€.

      C'est pas contre toi Gritup, tu essayes d'être factuel, mais avant de dire n'imp' lisez quoi....

      https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-71736-ol-groupe-deu2021-fr-depot-amf-281021.pdf

  6. Juni forever OL - lun 7 Fév 22 à 11 h 52

    Tout le classement !

    https://twitter.com/OL__Plus/status/1490607374595461120?s=20&t=jM94HX2IONADIEukOlfnWg

    Le QSG à - 1 milliard
    (pas fichu de gagner la C1, mdr)

    On peut critiquer les sports US sans montées descentes mais au moins, il y a le plafond salarial et la draft qui permet de donner égale chance à toutes les équipes

    1. Tongariro - lun 7 Fév 22 à 12 h 22

      @JFOL :

      HS mais cet entretien entre une médecin et une philosophe sur la situation actuelle est extrêmement intéressant : https://www.youtube.com/watch?v=yl1W8q4LUII

    2. le_yogi - lun 7 Fév 22 à 14 h 06

      Oui il y a dans les sports US un côté égalitariste. Attention, je ne dis pas forcément vertueux. C'est peut-être motivé par le fait qu'il faut assurer le show et faire tourner la machine à cash, donc il faut que les champions changent régulièrement pour avoir des nouvelles têtes et toucher un peu tous les sous-marchés régionaux là-bas. Quelques équipes dominantes sur 3-4 ans max, mais toujours est-il qu'on ne voit pas ce déséquilibre et un système de privilège qui se perpétue sur des années et des années comme dans le foot Européen. Après j'imagine que ça fait aussi partie de ce qui est apprécié en Europe, d'avoir ces mastodontes avec une aura mythique en Ligue des Champions. Mais on se rend aujourd'hui compte que le seul moyen de s'inviter à la table des grands, c'est d'avoir un soutien aux ressources financières illimitées, même si certains clubs ont pu faire illusion sur 1 ou 2 saisons...

  7. OctoGone - lun 7 Fév 22 à 12 h 02

    Le problème n'est pas de chercher à faire du business. Là-dessus le club est exemplaire.
    Là où le club se trompe depuis des années c'est dans le fait de corréler directement performances économiques et résultats sportifs.
    Je pense que tout le club est imprégné de cette idée, et que l'exigence a inconsciemment disparu à cause de cela.

    C'est à mon sens là que la politique sportive inexistante et/ou incohérente et le manque de combativité des joueurs trouvent leur source.

    L'état d'esprit ne s'achète pas, et ne se vend pas non plus...

  8. Darn - lun 7 Fév 22 à 12 h 17

    Les premiers ont une balance négative...

  9. Doudski69 - lun 7 Fév 22 à 12 h 31

    Ah c sur que Leonardo ne risque pas de retrouver ailleurs des pigeons de cet acabit!
    Le grand stade source de bien des maux.

  10. Polygone - lun 7 Fév 22 à 12 h 44

    Oh putin, je suis trop content pour le club. Ce chiffre me donne tant d émotion, de frisson..

  11. HowdyYOL - lun 7 Fév 22 à 13 h 22

    L’action OL Groupe est toujours à son niveau de mai 2020 (je ne parle pas du cours d’introduction par politesse) et le groupe n’a pas versé de dividendes depuis 2009. S’il y a une stratégie sournoise pour enrichir les actionnaires, elle est encore plus évasive que la stratégie pour gagner une Coupe d’Europe 🙂

    1. Beeeeen - lun 7 Fév 22 à 13 h 50

      C'est toujours comme ça, c'est le méchant capital contre les gentils petites gens.
      C'est un petit peu plus compliqué que cela.
      Clairement c'est pas avec des actions OL Groupe qu'on va gagner sa vie ! 😆

      1. JUNi DU 36 - lun 7 Fév 22 à 14 h 59

        Ah oui il est méchant le grand capital, il est responsable de tellement de choses, à commencer par la pauvreté, des salaires indécents et la cata climatique. Rien que ses trois choses sont voulu par le grand capital pour pouvoir continuer et laisser le contrôle par la haute bourgeoisie 😡

  12. Moimoi - lun 7 Fév 22 à 14 h 03

    Si j'étais comptable au club, j'en sauterais de joie, mais étant supporter, cela m'indiffère.

  13. montcoua - lun 7 Fév 22 à 14 h 12

    A tous les adeptes de l'opposition "Finance vs Sportif", "Ca rapporte aux actionnaires" "ou est passé l'argent ? " etc.... Prenez donc connaissance des données financières d'OL Groupe, cela apportera des réponses objectives et concrètes à vos affirmations erronées:
    https://www.boursorama.com/cours/societe/chiffres-cles/1rPOLG/

    1. Beeeeen - lun 7 Fév 22 à 15 h 34

      visiblement le but c'est de colporter un message malveillant et non d'avoir des réponses objectives.
      Moimoi l'a écrit plus haut, tout le monde s'en tape du rapport financier et de la réalité, mais tout le monde en parle comme s'ils y comprenaient quelque chose. Je sais même pas pourquoi je prends du temps pour essayer de résumer plus clairement la situation, ce n'est pas ce que les gens ont envie d'entendre.

      C'est assez révélateur de l'effet caisse de résonnance des réseaux sociaux, sans aucune vérification des sources.
      A quoi bon discuter ?

      Méchant Ponsot, méchant Aulas, méchant Juni et pis méchant Bosz ! Incompétents et perfides.
      Voilà donc l'opinion qu'il faudrait avoir ici en résumé.

      1. Moimoi - lun 7 Fév 22 à 15 h 36

        "tout le monde en parle comme s'ils y comprenaient quelque chose" : personne n'ayant dit qu'il l'avait lu, personne ne dit qu'il l'a compris ou pas.

      2. JUNi DU 36 - lun 7 Fév 22 à 16 h 30

        Bien dit Moimoi 👍 Et puis d'abord qu'est ce qu'on en sait si ce que tu argumente est vrai ??
        Perso en tant que Anticapitaliste ce que tu me sors Beeen ne m'intéresse pas car c'est se système que je combat depuis des années. Je connais sur le fond tout ce que tu baragouine, tout ce system que tu défend c'est celui qui nous ruine humainement. Qui va nous emmener droit vers la fin si on ne le change pas...

      3. Beeeeen - lun 7 Fév 22 à 16 h 47

        @Moimoi pourtant certains affirment connaitre les intentions et la stratégie financière de l'OL.

        Je ne rentre pas dans les opinions, j'essaye de remettre les choses en lien avec la réalité économique.

        @Juni du 36 ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit, je parle uniquement de l'OL puisque je mappuis sur le document que je mets en lien.
        Ni toi ni Moimoi n'êtes en cause dans ce que je dénonce plus haut.

  14. dugenou - lun 7 Fév 22 à 14 h 23

    Le capital gagné par les transferts de nos joueurs est certes très important mais c'est celui perdu pour des investissements massifs concernant des joueurs très moyens qui nous fait très mal sportivement aujourd'hui.
    Certains clubs, avec peu de moyen, performent bien plus en comparaison de leur budget par le biais notamment d'un recrutement et une gestion sportive de qualité.
    A Lyon, j'ai l'impression que beaucoup de mauvais choix ont été faits ces dernières années, et au très haut niveau sportif (comme financier je pense), ce sont davantage ceux qui font le moins d'erreur qui réussissent le mieux.

    1. JUNi DU 36 - lun 7 Fév 22 à 15 h 13

      Assez d'accord avec toi dugenou, 👍
      Le problème c'est que les dirigeants pensent qu'on est tjrs un grand club, il n'y a jamais de remise en question, donc on fait un peu n'importe quoi pour essayer de garder cette image, genre on achète des joueurs étrangers ou des joueurs français jouant hors de France, car ça fait club de riches européen ça fait classes, qu'importe si ils sont moyens, surcoté, il faut acheter quand même. Meilleur exemple récent avec Shakiri.
      Dernièrement les seuls très bons joueurs qu'on a acheté c'est Juni qui les as fait venir, Guimaraes-Paquetà et Toko.
      Quand aux joueurs français la on vient d'avoir Faivre exceptionnellement, mais reste à prouver ce qu'il va apporter dans le temps... Les autres les très bons joueurs les dirigeants les laisse passer, pourquoi ?? , Juni voulait Laborde mais évidemment ça lui a été refuser 😤 du coup quand on voit qu'il coûtait moins cher que Faivre il y a encore de quoi se poser des questions...

  15. juninho pernambucano - lun 7 Fév 22 à 15 h 52

    Ca m’étonnerait qu’a la fin de tout ces investissements on soit capable de faire signer de gros joueurs (a part si tu parle dans le genre shaqiri 🥲), c’est beau de rêver comme dit plus haut, on ne fera pas des mercato a 100 millions.
    Je suis même pas sûr que le vrai but de tout ces investissements soit pour la pérennité de l’équipe de foot.
    Puis personnellement la chute du niveau de l’équipe n’est même pas tellement du au fameux investissements mais plus a notre incompétence en matière de recrutement on en serait pas la si lors de notre dernier gros mercato on avait pas agit comme des débutants… des kone a 8 millions, mendes a 18M, jra, kadewere…. Avec une bonne cellule de recrutement on aurait de meilleurs idées et pour très certainement moins cher.
    Car on est pas obligé de dépenser des centaines de millions d’euros pour avoir une très bonne équipe.
    Ce mercato pour moi a été n’importe quoi et il nous plombe sur le plan financier car on va réaliser absolument aucune plus values sur ces joueurs et surtout sportivement ils n’auront absolument servi a rien.
    Franchement on est passé de mendy a kone les gars y’avait largement mieux a faire avec 8 millions.
    Les mercato ou on signe mendy ndombele memphis ca c’était du mercato intelligent et pas très cher.
    Mais alors le suivant nous a mis dans une belle m****.
    Puis pour combler le tout le covid passe par la et le changement de mentalité des joueurs a aller au bout de leurs contrat avec ca nous empêche de corriger cela, alors qu’avec une cellule de recrutement digne de ce nom avec des yeux partout on aurait pu ne pas en être la a se traîner des boulets.

  16. ObjectifEurope - lun 7 Fév 22 à 16 h 19

    On a surtout la preuve que le système européen du foot c est du grand n importe quoi et qu il est tant de réguler tout ça comme le plus grand pays capitaliste du monde le fait (C est pour dire à quel point c est nécessaire....)

    1. le_yogi - lun 7 Fév 22 à 17 h 52

      C'est clair que prendre des leçons de régulation du marché par les US ça fait mal, mais dans le domaine du sport c'est une réalité en tout cas ^^

      1. HowdyYOL - lun 7 Fév 22 à 18 h 06

        100% d'accord avec vous sur la nécessaire régulation du sport en général (mais c'est un des domaines ou l'hypocrisie politique est la plus flagrante : on se cache derrière les grands principes de "neutralité du sport" pour laisser passer toutes les magouilles de fédération, mais on laisse les pires régimes de la planète faire du sport une vitrine...).

        Ceci dit, cela n'empêche pas les grandes déceptions : les Dallas Cowboys n'ont rien a envier a l'OL en matière d'années blanches 😀

      2. Juni forever OL - lun 7 Fév 22 à 18 h 09

        Les bengals pas mal aussi ! lol
        Même s'ils vont peut être vaincre le signe indien la semaine prochaine 🙂

  17. Roro Blouch - mar 8 Fév 22 à 12 h 27

    @Beeeen

    Très bien, entrons dans le débat. Évidemment je te rejoins sur les autres clubs européens que je n'ai pris en comparaison qu'afin de souligner deux points : la faible rentabilité du sportif et la différence entre l'OL et ces autres modèles.

    Là où il y a une opposition c'est dur l'analyse de fond. Tu penses que les investissements vont être rentables à terme et donc gagnants, plutôt qu'une politique à la Rennes où on balance l'argent sans investir. C'est tellement évident, tellement le B.A.B-A de l'économie qu'il n'y a pas besoin de trop s'attarder là-dessus.

    Le problème si on revient à l'OL c'est l'hypothèse d'une économie croissante dans les décennies à venir. C'est bien beau de dire Mediapro c'est pas de chance, mais c'est faux ! Tous les observateurs sérieux savaient que le contrat était largement surévalué. De là à imaginer défaut de paiement et dénonciation du contrat, il n'y a qu'un pas à franchir que la réalité a franchi allégrement. Ensuite, qu'on m'explique quel levier à une économie libérale comme la nôtre pour aller mettre une pression judiciaire sur une entreprise chinoise, incluse dans le capitalisme d'État chinois et protégée par le PCC. C'est Vincent Labrune qui va aller mettre un coup de pression à Xi Jinping ? Soyons sérieux un instant.

    Mediapro est le symptôme d'un déni plus large, le fantasme de la croissance infinie de l'économique qui a amené une bulle spéculative, tout simplement. Rien de nouveau depuis les tulipes hollandaises ou les chemins de fer américains ou le .com. Comme on dit dans le monde de la finance, quand ton coiffeur commence à te recommander un investissement, il est temps de fuir. En plus de tout ça, la désaffection pour le foot des nouvelles générations qui préfèrent d'autres divertissements comme l'esport ou le softporn (ne négligeons pas ce dernier compte tenu de l'audience qu'il génère sur des plateformes comme Twitch ou Instagram), ainsi que l'accessibilité des moyens de diffusion qui rendent accessible des sports autrefois marginalisés réduisent les perspectives de développement du foot.

    Autre tendance de fond : la fracture sociale. Avec une classe moyenne qui se paupérise, on pense vraiment que le foot va rester une dépense, pour aller voir des millionaires fainéants et arrogants qui se traînent sur un terrain ? On est bien placé à l'OL pour le savoir.

    Ce que je veux dire par là, et c'est une critique économique de fond, c'est qu'il faut arrêter avec la petite économie à papa. L'économie est politique. C'est l'État français qui a sauvé le cul des clubs avec les PGE, c'est les politiques qui laissent faire la cavalerie financière qui est en train de détruire le foot. Lopez qui rachète Bordeaux par exemple, incompréhensible que ce gars n'est pas une interdiction d'accès au territoire français compte tenu de toutes ses magouilles dans ses investissements précédents. À vérifier mais est-ce que la liberté de circulation des joueurs qui a mené à la folie de la spéculation actuelle (Ousmane Dembélé à plus de 100 millions, par exemple) n'aurait pas avoir avec le droit européen ? En tout cas c'était l'opinion de Manchester City quand ceux-ci voulaient faire péter le fair play financier.

    Ce n'est pas un débat marxisme contre capitalisme n'étant moi-même ni de l'un de l'autre. C'est un débat de réalisme économique et ma thèse est la suivante : plus la situation est mauvaise, plus Aulas ment. Il a choisi d'investir sur l'immobilier mais a refusé les scouts. Pourtant on peut concevoir le scoutisme comme la R&D d'un club de foot, c'est le prédicteur du succès à long terme d'un club. Sinon, on tombe dans le jeu des propositions d'agents, dans les magouilles à base de mandats, ou se laisse manipuler par des campagnes de com et les différentes hypes (enflammades comme on dirait en bon français) médiatique. Dans les années récentes il n'y a que Juninho qui a apporté un nouveau réseau mais à qui Aulas a refusé des scouts pour le développer davantage.

    Lire des bilans, c'est une chose, mais il faut aussi analyser les décisions politiques. Si quelqu'un veut m'expliquer sans se marrer que l'OL n'a pas ce qu'il faut pour investir 1 ou 2 millions dans une cellule de recrutement, qu'il essaye.

    @Le yogi

    Le sport US n'est pas du tout le même qu'en Europe, là-bas le rêve américain est comme le dit Cartman la promesse que quelques uns n'ont pas le droit de posséder tous les esclaves pendant que les autres se morfondent dans la pauvreté. On ne peut pas comparer le modèle américain propre à une culture extrêmement inégalitaire économiquement et le modèle européen dont le mérite reste un principe moral sous-jacent au sport. Aux US, ils s'en foutent du mérite, ils veulent du spectacle. Les clubs sont déracinés, il n'y a pas de base sociale et culturelle autre que la consommation, pas d'histoire.

    On n'a pas besoin de ce modèle américain du salary cap pour résoudre le problème des salaires. Il suffit d'arrêter d'américaniser nos économies, faire du protectionisme pour réduire la venue de joueurs étrangers et forcer les clubs à réinterioriser leur développement plutôt que de survivre grâce au trading. Les salaires explosent aussi parce que le système actuelle leur donne un avantage dans le rapport de force face aux clubs car les économies locales ne sont pas protégées, les clubs sont en danger et les joueurs le savent et en profitent (Messi étant peut-être le meilleur exemple de vampirisation de son club).

    Je te réponds en même que Beeeen car l'argument sur le fond est le même : on ne peut pas déplorer les conséquences d'un modèle économique qu'on a par ailleurs choisi et défendu. On veut le libéralisme économique, alors c'est la guerre de tous contre tous et la survie des clubs est en danger. On veut garantir la survie des clubs, alors on fait du protectionisme et on les garantit contre des agressions économiques extérieures et on les protège contre la spéculation. Il faut arrêter avec le mercenariat à l'américaine !

    1. Beeeeen - mar 8 Fév 22 à 12 h 50

      @Roro Blouch Je suis évidemment d'accord avec toi, tu as simplement extrapolé bien plus que je n'oserais le faire.
      S'agissant uniquement de la gestion du club de foot, diversifier les revenus et avoir une assise plus large est un outil. C'est le sens de mon exposé précédent.
      Cependant il est certain que soit tu finis par utiliser l'outil pour acheter des joueurs, ou soit tu continues à te développer pour (enfin) verser des dividendes à tes actionnaires.

      J'avais été coaché en tant que jeune entrepreneur par un groupement d'entrepreneurs, dont le président de la Cegid faisait partie. Et de son discours d'alors, je crois réellement que son objectif avec l'OL n'est pas financier j'en suis même convaincu. On ne gagne pas d'argent avec un club de foot, c'est clair. C'est différent de sa stratégie avec la Cegid.
      que ça soit Mediapro, l'arrivée du Qatar, ou le covid, ou même les procès qui ont retardé l'arrivé du stade, peu importe à qui la faute j'ai envie de te dire, je dis juste que ce sont des coups d'arrêt dans le projet.

      Personne ne sait ce qui va se passer en 2025 ou précisément quand Aulas passera la main, et à qui il le fera (ce qui aura une énorme importance).
      Mais le repreneur aura un club avec, d'une part des structures sportives dingues, mais en plus des revenus qui potentiellement pourront être mis dans une équipe de killer.
      Ou pas... j'en conviens....
      Mais je crois qu'Aulas veut vraiment gagner la coupe d'Europe de son vivant, et s'il cherche à développer autant c'est bien pour arriver à rester dans les clubs qui comptent, et pourquoi pas sur un malentendu être le nouveau Porto ou Ajax et faire rêver les gens.
      On en est loin, mais si on prend du recul, beaucoup de recul, le cap il est là.
      C'est une conviction.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut