©FD/ OL

OL,Villefranche, Wolfsburg, pass sanitaire, masques, tarification : les explications de Xavier Pierrot

L'heure des retrouvailles. Ce samedi, plusieurs milliers de supporteurs sont attendus au Groupama Stadium de Décines dans le cadre des deux matchs amicaux, contre le FC Villefranche-Beaujolais (18h30) et Wolfsburg (21H). Ces derniers mois, le club de Jean-Michel Aulas a œuvré en coulisses afin de permettre aux fans d'assister de nouveau aux rencontres. En toute quiétude. Les explications de Xavier Pierrot, le directeur général adjoint en charge du stade de l'Olympique lyonnais.

Les supporteurs de l'OL vont retrouver leur stade, ce samedi, à l'occasion de la réception de Villefranche et Wolfsburg...

Xavier Pierrot : Oui, c'est enfin le retour après de longs mois d’absence de nos supporteurs. Plusieurs milliers de personnes sont attendues pour ces deux matches (OL-Villefranche-sur-Saône et OL-Wolfsburg). Ça fait plaisir. Tout le monde nous a manqué depuis 15 mois. Que ce soit notre personnel, je pense à eux en premier qui n’ont pas pu travailler au Groupama Stadium depuis de nombreux mois mais également le public.

Concrètement, comme cela va se passer, pour ceux qui veulent venir assister à ces deux rencontres ? 

Déjà la première question à se poser est la suivante : est-ce qu’on a déjà eu la Covid il y a plus de 15 jours et moins de 6 mois ? Si oui, c’est facile. Vous venez avec un test positif de + de 15 jours et moins de 6 mois et vous n’aurez pas de problème pour rentrer dans le stade. Si vous avez 11 ans ou moins et vous êtes accompagné d’un adulte qui a le pass sanitaire valide, il n’y a pas de problème non plus. Les 11 ans et moins et les gens qui ont déjà eu la Covid il y a +15 jours et moins de 6 mois, vous avez un pass sanitaire valide. C’est comme avant. Vous venez au stade de la même façon.

Après, il y a ceux qui veulent se faire vacciner et qui ont déjà été vaccinés avec les fameuses deux doses + 14J pour Moderna, Pfizer et Astrazeneca ou une dose +28J pour Johnson and Johnson ou une dose si j’ai déjà eu la Covid + les 14 ou 28J selon les vaccins. Il faut aller sur l'application Tous AntiCovid, il y a toutes les informations. Le plus simple, c’est de scanner le QR code qui permettra d’être validé à l’entrée du stade.

Enfin, il y a la troisième solution. Pour ceux qui n’ont pas le pass vaccinal complet et pour ceux qui ne correspondent pas au premier critère de 11 ans ou moins et qui ont déjà eu la Covid, vous n’allez pas échapper à un test PCR qui devra être fait ce vendredi ou samedi matin pour avoir le résultat dans les temps afin de pouvoir venir au match.


Possibilité de se faire vacciner avant la rencontre


Pour faciliter les choses pour ce samedi, vous avez mis en place des créneaux supplémentaires...

On pense que le plus simple pour éviter ce fameux test PCR à chaque événement mais, après philosophiquement, tout le monde a le droit de penser ce qu’il veut, c’est d’être vacciné, d’avoir son pass vaccinal complet et c’est pour cela qu’on a souhaité en accord avec les pompiers, l’Agence régional de sante (ARS) et la préfecture, de permettre au plus grand nombre de pouvoir se faire vacciner. Exceptionnellement, le centre de vaccination du Groupama Stadium qui est ouvert tous les jours jusqu’à 18h30 va faire une nocturne et sera ouvert jusqu’à 21h ce vendredi. En clair, les spectateurs du match pourront aller au Salon des Lumières au centre de vaccination entre 18h30 et 21h pour une première ou une deuxième dose du vaccin Pfizer.

Le masque sera-t-il obligatoire à l'intérieur de l'enceinte ? 

Dans les circulations en indoor, le masque est obligatoire. C’est pour cela que l’on demandera à notre public de se restaurer à sa place pour être en plein air puisque toutes les places du stade sont en plein air. Là, le masque est recommandé mais pas obligatoire. La règle la plus simple, c’est lorsque vous êtes debout vous portez votre masque et au moment où vous êtes assis vous ne le portez plus. Si vous voulez garder votre masque tout en étant assis, il n’y a aucun problème mais la règle la plus simple : assis vous pouvez l’enlever, debout il faudra l’avoir.


"Une nouvelle vie va se tramer à OL Vallée"


Pour le coup, à l'Olympique lyonnais, vous êtes précurseur sur ces sujets-là...

Voir des matches en toute sécurité, c’est toujours ce qui nous a guidés. On considère que l’on n’est pas qu’un club de foot, que nous sommes également une entreprise citoyenne. Si on peut participer à la sécurité sanitaire de la population, on fera tout pour au quotidien. L’activité du stade doit reprendre et elle a repris. On a fait de nombreux séminaires sur juin et juillet, les visites de stade ont repris, le pôle de loisirs a rouvert et j’en profite pour dire que samedi sera l’occasion de découvrir un nouveau mode de fonctionnement. On a déjà de nombreux abonnés et supporteurs qui nous ont dit qu’ils viendraient tôt dans la journée pour découvrir la nouveauté du pôle de loisirs qui est autour du stade. Il y a de grandes chances pour que les matches durent plus longtemps.

Certains vont venir plus tôt pour venir au pôle de loisirs, d’autres vont repartir plus tard. C’est donc une nouvelle vie qui va se tramer à OL Vallée. On travaille là-dessus et c’est pour cela que le centre de vaccination est important. On remercie la préfecture, l’Agence régionale de santé (ARS) et les pompiers avec qui on travaille en grande collaboration. On sera là tant qu’il faudra sur ce schéma-là. On espère que la vie va reprendre dans les stades et que rapidement des dizaines de milliers de supporteurs puissent se retrouver pour pousser derrière l’OL toute la saison.

Un dernier mot, les prix sont abordables pour ces matchs amicaux. C'est une vraie volonté de votre part ? 

Depuis presque deux ans, il y a eu un virage de pris par le club sur la tarification. L'idée c'est d’avoir des prix d’entrée de gamme le plus faible possible pour avoir une population le plus large possible. On a continué dans cette logique. Après plus de quinze mois loin du stade pour nos supporteurs, on ne veut pas que le prix soit un frein à leur venue au stade. Les tarifs sont largement accessibles, le prix ne doit pas être un problème.  Il faut rappeler que certains de nos joueurs n’ont pas jamais vu de supporteurs dans le stade. Alors j'espère que les fans seront nombreux samedi pour soutenir l’équipe et que la vie va reprendre petit à petit même s’il y a certaines contraintes qui ne sont pas irrémédiables sur lesquelles on va travailler afin que ce soit le plus facile possible pour tout le monde.

 

198 commentaires
  1. Juninho Pernambucano - mar 13 Juil 21 à 13 h 36

    "assis vous pouvez l’enlever, debout il faudra l’avoir."
    ptdr
    et couché on fait comment chef ?

    1. OLBeijing - mar 13 Juil 21 à 14 h 02

      Et accroupi, c’est entre les deux ? Masque sous le nez du coup ?

    2. westkanoute - mar 13 Juil 21 à 14 h 03

      on a mal au dos.
      +1 pour ta vanne juni P

      1. Juninho Pernambucano - mar 13 Juil 21 à 14 h 05

        Il vaut mieux en rire tellement cette "masque arade" , prend des proportions délirantes .

  2. zerealdiouf - mar 13 Juil 21 à 13 h 48

    C’est certain qu’avec des règles aussi connes on n’est pas près de s’en sortir.

  3. rockaddict - mar 13 Juil 21 à 13 h 50

    Hors de question de subir cette dictature sanitaire. Fini les stades, les concerts, les bars et restos. Que ne fait on pas pour l'argent... Parce que notre santé, ce n'est sûrement pas leur préoccupation première.

    1. Juninho Pernambucano - mar 13 Juil 21 à 14 h 02

      Nous basculons dans un état totalitaire .

      1. OLBeijing - mar 13 Juil 21 à 14 h 15

        Ahem… Comment te dire... ça fait un moment déjà. La différence, c’est qu'elle est moins cachée. Ça surprend beaucoup de gens quand je raconte que je me sentais plus en liberté en Chine dans la vie de tous les jours qu'en France.

      2. OLVictory - mar 13 Juil 21 à 14 h 33

        En Chine il y a toutes les libertés sauf de remettre en cause le pouvoir.
        Trois fois rien en effet.

      3. Supporter ly-o-nnais - mar 13 Juil 21 à 14 h 42

        Pas contents ? Vous n'aurez qu'à voter à la prochaine élection présidentielle.

      4. cavegone - mar 13 Juil 21 à 16 h 17

        Nous basculons dans la démence avec alors 😆
        (humour)
        Un état totalitaire c'est pas ça.

      5. OLBeijing - mar 13 Juil 21 à 16 h 46

        OLV, le truc si tu veux, c’est que je ne passe pas mes journées à remettre en cause un pouvoir, que ce soit en Chine ou en France. Le reste du temps, j’aime pouvoir faire ce que bon me semble sans que l'on vienne me faire suer pour un oui ou pour un non.

        Après oui, il y a beaucoup à redire sur le gouvernement chinois et ce qu'ils font, on est d'accord, mais ça en va de même pour le gouvernement français (pour d'autres raisons).

        On ne dirige pas 1.4 milliard de personnes aux niveaux éducatifs et économiques très hétérogènes comme on en dirige 71 millions.

      6. Darn - mar 13 Juil 21 à 16 h 47

        Je me sens dans un état totalitaire. Je sens qu'à n'importe quel moment, je risque d'être enlevé, foutu dans un avion et jeté dans l'océan. Je sens qu'au prochain contrôle d'identité, bien que je sois en règle, je finisse tabassé. Je sens aussi que je risque d'être frappé en pleine rue par des milices pro-gouvernementales.

        Et je suis fou d'écrire ce genre de chose. Déjà le penser, c'est un risque, mais aucune presse ne critique le gouvernement, ni Macron, alors où s'exprimer ? Je ne sais plus ce que je peux penser ou lire dans ce pays en proie à la dictature. J'en suis à espérer que, pour éviter des millions de victimes innocentes, le Maréchal-Président Macron soit réélu à 97 %. En dessous, sa colère sera terrible. Heureusement que les élections seront truquées, puis tout sera réglé lorsqu'il instaurera un parti unique. Tant pis, je vais ranger mon esprit libre de côté, je préfère être un mouton en vie, qu'un rebelle torturé en prison, sans jugement, pendant que sa famille est lynchée par les fidèles du régime sur la place publique.

        Bref, je vais mettre un masque.

      7. guilOLforever - mar 13 Juil 21 à 17 h 16

        Juni Pernam quand est-ce que tu émigres en Chine pour retrouver la démocratie ??...
        Entre les ultras hooligans, les ultras identitaires ( c'est les mêmes), les supporteurs complotistes, les footix incontrôlables...l'image du supporteur moyen s'améliore !!!!....

      8. guilOLforever - mar 13 Juil 21 à 17 h 21

        C'est vrai que 15 000 personnes en réanimation fin août si Macron n'avait pas rajouté des mesures nouvelles, ce n'est pas grand chose !!!...
        On collectionne les irresponsables débiles sans la moindre culture scientifique sur ce site ou quoi ??????
        Après la négation des chambres à gaz, y en a qui nient une pandémie mondiale !!!!!...Pauvre France !!!!...

      9. Camulus - mar 13 Juil 21 à 17 h 35

        Oh mon Dieu, Macron a annoncé des chiffres horribles pour faire peur. Et ça marche. La seule stat que donne les chiffres annoncés c'est que le vaccin est inutile. On nous sort les mêmes stats qu'il y a un an avec plus ou moins 40-50% de la population adulte vaccinée. Par contre même avec le vaccin, masque obligatoire, distanciation sociale et compagnie. Elle est où l'utilité du vaccin ? A part de pouvoir aller au restau, au bar, au cinéma et au stade ? A part de ficher les gens avec leur application pour savoir qui est allé où, à quel moment ?

      10. JUNi DU 36 - mar 13 Juil 21 à 17 h 50

        C'est ce que je fais j'ai tjrs voté ce qui n'empêche pas que je ne suis pas content 😉

      11. Doudski69 - mer 14 Juil 21 à 22 h 34

        On voit bien l'exageration. Et on voit bien les limites du civisme dans ce forum aussi.
        État totalitaire? Faites moi rire.
        Du coup les avis sur l'OL la tactique les joueurs heu... j'ai des doutes sur la pertinence des auteurs si effarouches par la vaccination.

    2. Juni forever OL - mar 13 Juil 21 à 14 h 35

      Idem
      Boycott
      Ce sera pas pire que les confinements
      Macron et sa bande sont des tyrans, annoncer de telles mesures liberticides justes avant les vacances du mois d'août, ils sont devenus fous !!

      1. OLVictory - mar 13 Juil 21 à 14 h 48

        À ce jour en France :
        - Des cas quasi-uniquement liés au variant Delta
        - Variant beaucoup + transmissible
        - Variant + grave (risque doublé forme sévère)
        - Un risque d'engorgement des services de réa
        - Des vaccins qui marchent très bien contre ce variant
        - Des entrées en réa qui sont quasiment à 100% des non-vaccinés
        Alors on fait quoi ?

        Il y a la parade habituelle, le confinement, mais maintenant il y a surtout la vaccination.
        Ceux qui refusent de se faire vacciner, vous pensez vraiment qu'on va accepter le confinement alors qu'on est vaccinés juste parce que certains refusent ?
        Vous allez vous protéger ou pas du risque, c'est vous voyez, nous on va profiter de la vie !

      2. maneiro - mar 13 Juil 21 à 16 h 45

        Beaucoup de contrevérités en si peu de ligne j'en profite pour repondre a OL victory, ce qui vos aussi pour tous les autres propagateurs de la propagande officiel ici réuni : révisé votre covid

        À ce jour en France :
        - Des cas quasi-uniquement liés au variant Delta - vrai
        - Variant beaucoup + transmissible - vrai
        - Variant + grave (risque doublé forme sévère) - faux - la baisse dans les hôpitaux continue
        - Un risque d'engorgement des services de réa - vrai et faux - le gouvernement a fermé 6 000 lits d’hôpitaux ces 3 derniers mois
        - Des vaccins qui marchent très bien contre ce variant- faux d’après une étude israélienne( pays le plus vacciné)
        - Des entrées en réa qui sont quasiment à 100% des non-vaccinés -faux- en Angleterre, la moitie des entrées sont des doublements vaccinées
        Alors on fait quoi ?
        on se soigne avec des médicaments efficaces, avec des vaccins quand ceux ci seront prouvées sur(ex. grippe ). et en dernier lieu, on ne répand pas la propagande sans vérifier les chiffres exactes
        Ceux qui refusent de se faire vacciner, vous pensez vraiment qu'on va accepter le confinement alors qu'on est vaccinés juste parce que certains refusent ?
        si vous êtes vacciné , vous devriez n'avoir rien a craindre des non-vaccinés, non ? contre quoi êtes vous vacciné exactement ?
        vous avez voulu éviter le confinement a venir et avez choisi le vaccin sans garantie; vous aurez le confinement en Septembre et l'obligation d' une 3eme dose de vaccin, en attendant les rappels subséquents pour tous les autres variants a venir. il faut vous en prendre a vous même et au gouvernement qui vous a trompé depuis le début de la crise. C'est ce dernier qui vous l'intime l'ordre de vous retourner contre les autres citoyens de ce pays qui on fait un choix différents du votre. jusqu’où ira ce gouvernement pour retourner les gens les uns contre les autres ( vous avez dit guerre civil...)
        Savez vous que les corps de la police nationale et la gendarmerie ne sont pas tenu a l'obligation vaccinale, n'y voyez vous pas la, toute la moquerie de ce gouvernement contre les gens comme vous, déjà vaccinés ?
        je terminerai par une boutade- il a été demandé pourquoi les Amish n'avais pas de cas de cas de Covid-- ils ont répondu pour la simple raison qu'ils n'avaient pas la TV!
        Prenez note: je suis pour les vaccins surs, quand je le veux ou je le veux. Et mon carnet de vaccination est a jour

      3. Supporter ly-o-nnais - mar 13 Juil 21 à 17 h 00

        maneiro :
        "Moins performant face au variant Delta, par rapport aux formes précédentes du coronavirus – il réduit les infections par cette souche de 64%, contre 94% avec le variant Alpha – le vaccin permet tout de même de freiner significativement l’épidémie".

        "Champion de la vaccination, Israël affronte lui aussi une nouvelle vague d’infections au variant Delta du coronavirus. L’Etat hébreu compte plus de 4130 cas actifs pour un taux de tests positifs à 0,6% alors même que 57,3% de la population est totalement immunisée.
        Si la situation semble paradoxale, on aurait tort de conclure à l’inefficacité de la vaccination. «Quelque 60% des nouveaux malades sont des enfants qui n’ont pas été immunisés. Ensuite, le vaccin ne protège au mieux qu’à 95%, ce qui signifie qu’une personne vaccinée sur vingt peut attraper le coronavirus», explique à Tel-Aviv l’épidémiologiste Nadav Davidovitch, un des conseillers du gouvernement israélien sur la pandémie".

        "L’expérience israélienne indique par ailleurs que le vaccin permet de combattre les formes graves du variant Delta, en prévenant 93% des hospitalisations, selon les chiffres avancés début juillet par le comité israélien de suivi de la pandémie. Alors que l’Etat hébreu compte plus de 4000 cas actifs, seules 44 malades sont dans un état grave et 12, sous ventilateurs, «des personnes âgées qui présentaient déjà des pathologies importantes», relève Nadav Davidovitch" (du journal suisse Le temps).

        Pour rappel, ce qui compte est de ne pas encombrer les l'hôpitaux, c'est tout ce qu'on peut faire à présent en l'absence de vaccin empêchant à 99,9 % d'avoir le coronavirus (et qui n'arrivera jamais en raison de la nature même de l'agent infectieux) et de médicament (aucun médicament ne permet de guérir de la grippe au passage, quelques-uns donnés à l'hôpital aident, mais il n'y a aucun autre remède que le repos et notre système immunitaire).

      4. OLVictory - mar 13 Juil 21 à 17 h 29

        maneiro

        Un variant plus grave, ce sont les études anglaises qui le disent et le fait que les hospitalisations ne bougent peut s'expliquer par le décalage d'une dizaine de jours entre contamination et apparition des symptômes graves. Mais j'espère sincèrement que les anglais se seront trompés. Jusque-là la prudence s'impose, pour l'instant ils ne se sont pas trompés sur les autres paramètres du variant.

        - Des vaccins qui marchent très bien contre ce variant, c'est un fait établi.
        Pour celui qui nous concerne le plus en France, le Pfizer, c'est 96% sur les risques graves, 79% contre les contaminations symptomatiques, ce qui est excellent.

        "Tous les patients Covid qui sont actuellement hospitalisés sont des non-vaccinés". Stéphane Gaudry, professeur au service de réanimation à l'hôpital Avicennes.
        "Surtout, on commence à voir arriver, depuis plusieurs semaines, des cas qui nous touchent beaucoup humainement, c'est-à-dire des patients qui avaient la possibilité d’être vacciné et qui malheureusement viennent en réanimation"
        On a cessé de voir diminuer le nombre de patients en réanimation. Quand je regarde les neuf patients qui sont rentrés ces trois derniers jours, neuf sont non-vaccinés"
        Mais ce n'est peut-être pas assez représentatif.

        Ce que je crains du refus de se faire vacciner, c'est que l'on se dirige vers un nouveau confinement pour éviter l'engorgement des réas par des non-vaccinés, avec toutes les conséquences que l'on connait sur nos vies. En ce qui concerne la vaccination, c'est un choix que je ne regrette pas du tout, je vais pouvoir aller au stade en toute sérénité, mais tant que nous n'aurons pas atteint l'immunité collective ça ne résoudra pas tout. Si on ne l'atteint pas par la vaccination ça sera par la contamination et là ça risque d'être dramatique.

        Pour la Police c'est comme beaucoup de corps de métier pas encore concernés, leur tour viendra sans doute, mais ils ne sont pas prioritaires par rapport aux soignants.

      5. Camulus - mar 13 Juil 21 à 17 h 42

        OLV, je suis désolé mais dire qu'un vaccin est efficace contre un variant découvert il y a un mois c'est se foutre de la gueule du monde. Ni plus, ni moins. Comme d'annoncé des stats pour un vaccin qui a commencé à être diffusé il y a 6 mois.

        Ca revient à lire la doc de sa voiture et se dire qu'on va faire du 3 litre au 100 parce que Peugeot a dit que c'était le cas.

        Perso j'attends avec impatience la vague de démission des soignants pour montrer leur ras le bol. Les mecs sont sous-payés, en sous-effectifs et bossent 70h par semaine. Ils tiennent les réas à bout de bras depuis 18 mois et, comme tous ne souhaitent pas se faire vacciner, c'est vaccin obligatoire ou licenciement ?

        Reprenez la définition d'apartheid et c'est ce qu'on est en train de vivre. Bientôt la petite étoile jaune pour les non vaccinés ? L'interdiction de monter à l'avant des bus ? A ce compte-là, intégrons tout le reste au pass sanitaire : interdiction d'aller au bar, restau, etc pour les les séropositifs, les porteurs d'hépatites et autres maladies transmissibles. Et puis après tout pourquoi on ne parquerait pas ces gens-là à part ? Des camps de travail pour les non vaccinés, où ils n'auraient aucun autre droit que celui de travailler, puisqu'ils ne sont bons qu'à ça.

        Je ne sais pas si vous réaliser les délires que vous soutenez, c'est vraiment flippant.

        Disclaimer : je connais la situation des hôpitaux et j'ai quelques infos sur ce monstrueux virus, j'ai de la famille à HEH et Cardio 😉

      6. OLVictory - mar 13 Juil 21 à 18 h 28

        Ce vaccin anticovid est sorti il y a 8 mois effectivement mais l’aventure scientifique des vaccins à ARN messager dure depuis 20 ans. Ce n'est pas sorti de nulle part, ce n'est pas de la magie.

        Après il y a eu suffisamment de cas en GB de variants Delta pour qu'ils puissent faire quelques stats significatives sur le sujet.

        Tenir les réas à bout de bras pour les soignants c'est exactement ce qui les attend de nouveau cet automne si on ne se vaccine pas suffisamment. On ne peut pas les plaindre de ce travail colossal et ne rien faire pour les en décharger quand on le peut, c'est contradictoire.

        L'Apartheid je croyais que c'était une notion de race. Vu qu'il n'existe aucun vaccin pour changer de race je ne vois pas bien le rapport. Il s'agit de limiter la circulation du virus dans le seul objectif d'éviter l'engorgement des services de réa et des conséquences désastreuses que ça aurait. Et donc de limiter les interactions sociales (de masse surtout, là où est le danger principal) des gens susceptibles d'être contaminés, comme c'est le cas depuis le début de la pandémie.

        Ce qui est le plus flippant, c'est de penser qu'on a la solution simple et disponible et que certains la refusent. J'aurais bien envie de lancer un avis de recherche sur la disparation inquiétante de l'instinct de survie chez les humains

      7. Juillet - mar 13 Juil 21 à 18 h 59

        Oui enfin, les vaccins sont encore en phase 3 hein, donc on se calme un peu.
        Aucune biotech n'aurait reçu l'AMM avec les résultats qui ont été présentés et les effets post-vaccinaux recensés.
        Que ce soit une solution pour les personnes à risque, c'est tout à fait normal vu le bénéfice-risque qu'ils en retirent, mais vouloir forcer toute la population et les jeunes à se faire injecter alors qu'ils ne courent quasi aucun risque et au vu des effets posts-vaccinaux, là on est très loin du bénéfice-risque favorable.
        Sur l'efficacité, quand j'entends qu'une troisième dose est maintenant recommandée et qu'en Israël, pays le plus vacciné au monde, l'épidémie repart également, je crois qu'il faut là aussi être très prudent et mesuré par rapport aux chiffres avancés par les labos, nous ne sommes certainement pas à 92% d'efficacité... En Israël l'efficacité du Pfizer est estimée aux alentours de 60% sur le dernier variant.
        https://www.courrierinternational.com/article/immunite-israel-le-vaccin-pfizer-biontech-moins-efficace-face-au-variant-delta
        La vaccination est en train de prendre une logique d'abonnement car elle se révèle finalement peu efficace, mais comme c'est l'unique stratégie de santé publique, c'est tout au bénéfice des labos...

  4. westkanoute - mar 13 Juil 21 à 14 h 01

    je ne suis pas vacciné et pas envie de faire de test PCR ,du coup fini pour moi une bonne partie de la vie sociale et culturelle.
    Adieu bars,cinémas,salles de spectacle ,stade et également bientôt difficile de se déplacer en train ou en avion.
    LIBERTÉ,égalité,fraternité ou êtes vous?

    1. Juninho Pernambucano - mar 13 Juil 21 à 14 h 04

      Il faudra un passeport également pour boire un coup en terrasse ...
      par contre le führer est malin , pas de vaccination obligatoire en septembre pour les policiers et gendarmes ....

      1. Supporter ly-o-nnais - mar 13 Juil 21 à 14 h 12

        Attention avec les termes employés.

      2. westkanoute - mar 13 Juil 21 à 14 h 16

        le passeport vaccinal va devenir la nouvelle pièce d'identité la plus importante du portefeuille,pratique pour la police.

      3. westkanoute - mar 13 Juil 21 à 14 h 21

        supporter lyonnais,
        si tu fais référence au mot führer,ça veut seulement dire guide .
        bien sur on sait tous à qui cela fait référence mais aucune idéologie développée ici par juni,juste de l'anti gouvernement.

    2. zerealdiouf - mar 13 Juil 21 à 16 h 14

      La fraternité ? Dans le vaccin, non?