Pierre Sage sur le banc lors d'OM - OL
Pierre Sage sur le banc (Photo by CHRISTOPHE SIMON / AFP)

OM - OL (3-0) : "On règle un problème, un autre apparait", regrette Sage

Après la bonne prestation contre Lens samedi dernier, l’OL a subi la loi de l’OM (3-0). Battu dans la bataille tactique, Pierre Sage veut croire en des jours meilleurs, même si le chantier est gigantesque.

Ce déplacement à Marseille devait être un juge de paix pour l’OL et Pierre Sage. En raison des évènements du 29 octobre dernier, la réaction lyonnaise était attendue avec une fierté devant permettre à la formation rhodanienne de répondre présente et de signer un résultat positif après la bonne prestation à Lens, finie malheureusement sans point. Mercredi soir, il n’y a eu ni le résultat final ni même la manière pouvant atténuer la déception. L’OL a sombré dans les grandes largeurs contre l’OM (3-0) et a été ramené à ses vieux démons qui avaient fait un break durant le week-end avant de revenir hanter cette équipe. "Le début de match ne nous a pas permis de renouveler ce qu’on avait mis en place à Lens, a regretté Pierre Sage après la rencontre. Notre jeu n’était pas à la hauteur de l’intensité montrée par notre adversaire. On a été en non-maitrise sur l’ensemble du match, hormis quelques occasions, et le troisième but siffle quasiment la fin du match."

Porté aux nues après la prestation lyonnaise à Bollaert, Pierre Sage était, lui aussi, attendu et une issue positive à Marseille aurait pu lui permettre d’avoir un peu plus de crédit aux yeux de ses dirigeants. Mercredi soir, il a perdu la bataille tactique contre Gennaro Gattuso et son 3-5-2 surprise qui "a posé des problèmes tactiques qu’on a eu du mal à résoudre en première période sur notre côté droit." À la pause, Sage a tenté de réajuster le tout avec un passage en 3-4-3 et l’entame de seconde mi-temps a été bien plus emballante que l’ensemble des 45 premières minutes. Un but durant ce temps fort et la physionomie du match aurait pu être bien différentes. Seulement, en se réajustant sur les côtés, Pierre Sage a déplacé le problème ailleurs, comme il l’a concédé. "On a essayé de rééquilibrer à la pause avec le 3-4-3, mais on s’est plus ouvert dans l’axe. Quand on règle un problème à un endroit, un autre apparait…"

La preuve que les maux ne viennent pas forcément que du banc depuis le début de la saison. Seulement, avec ce match en retard désormais joué, il y a plus que jamais urgence. "Il suffit de regarder le classement pour avoir conscience qu’on est en danger. Si on baisse les bras aujourd’hui, ça veut dire qu’il n’y a plus d’espoir et je ne le pense pas. On comprend pourquoi on est en bas alors qu’après Lens, on se posait la question. Il faut qu’on se repose la question rapidement." La réception de Toulouse dimanche (17h05) et une victoire sont plus que jamais vitales.

28 commentaires
  1. Avatar
    thal0995 - jeu 7 Déc 23 à 8 h 38

    Bah faudrait peut-être arrêter d'y aller la fleur au fusil avec Cherki & Co ...
    Si ils sont mauvais au milieu et en défense bah on fait un bon vieux 4-5-1 ou 5-4-1 et on joue le contre ...

    C'est pas parce que c'est l'OL qu'on a pas le droit de bétonner et de faire du contre surtout avec des chèvres pareilles

  2. LazyDream
    lazydream - jeu 7 Déc 23 à 8 h 45

    mis à part ça, hier j'ai bien bu pourquoi je souhaitais voir Gattuso venir à l'OL depuis longtemps. Cet entraîneur dégage tout ce que l'OL n'a pas, leadership, envie, folie et maîtrise tactique qui a humiliée Sage...

  3. Juninho38
    Juninho 38 - jeu 7 Déc 23 à 8 h 46

    son système tactique était à côté de la plaque , et il n'a corrigé qu'à 20' de la fin en entrant kumbedi a la place de moreira , quand le match était plié

    il sort cherki et lovren à 8' de la fin , ça ne servait plus a rien , bien trop tard

    ie seul qui se battait , nuamah , il le remplace par jeff à la 69ème

    pour rappel , grosso avait prévu un 352 pour ce déplacement , beaucoup plus judicieux

    ça c''est pour la partie sage , que je noterai d'un zéro pointé , il a eu tout faux hier soir .
    notre ami josé ( frédéric bouraly , scènes de ménages ) va retourner à l'académie , merci pour le moment

    maintenant venons en au second point :
    c'est quoi cette attitude des joueurs hier ?
    la peur , le manque d'envie ?
    0 intensité , aucune coordination , un capitaine amorphe et marchant sur le terrain , les mecs ont clairement baissé les bras .
    quelle pourraient en etre les raisons ?

    ne pensez vous pas que la communication éléphant dans un magasin de porcelaine , de textor , qui annonce haut et fort qu'il veut recruter 6 titulaires ( et donc virer la moitié de l'équipe ) , a pu démotiver les joueurs et plomber un peu plus l'ambiance dans ce groupe ?
    car avant cette annonce , l'équipe avait montré un tout autre visage à lens , j'ai du mal à croire que la simple absence d'alvero ait pu changer la donne à ce point

    1. Avatar
      Philippeb - jeu 7 Déc 23 à 8 h 54

      Mais c'est pourtant facile à comprendre l'attitude des joueurs : découragés, c'est tout. Ça arrive dans la vie de laisser tomber, ça leur arrive.
      Ils ne sont pas faits pour jouer le maintien pour la plupart, et ils sont découragés.

      1. Juninho38
        Juninho 38 - jeu 7 Déc 23 à 9 h 05

        il faut alors faire comme grosso , qui demandait à ceux qui veulent partir cet hiver de le dire , il les écarterait de l'équipe , et mettre sur le terrain ceux qui ont encore l'envie de se battre , comme alvero , même s'ils sont moins bons techniquement , on a besoin de guerriers , pas de danseuses

    2. Avatar
      Ben777 - jeu 7 Déc 23 à 13 h 41

      Un journaliste parle de tactique tout le monde reprend, tu mets n'importe quel tactique si les joueurs perdent trop rapidement le ballon et manque de maîtrise dans le jeu rapide, trop lent pour surprendre et qu'en face comme hier le ballon circule rapidement c'est la punition assurée.

  4. Avatar
    Philippeb - jeu 7 Déc 23 à 8 h 48

    C'est exactement ça ! Ça fait quand même un bon moment qu'on sait qu'on est dans la nasse : l'expérience montre que dans ces cas là, c'est très difficile de s'en sortir, en particulier pour des joueurs qui n'ont pas l'habitude de cette situation.
    La solution c'est un coach expérimenté et une stratégie de combat. Et on nous met un débutant de D2 italienne puis un théoricien de la théorie ! Deux types qui sont très bien et sûrement de bons coachs mais pas là et pas maintenant.
    Franchement t'as la tête dans le seau et tu vas au Vélodrome en 4-2-4 et tu t'étonnes que ça ne marche pas !
    Je l'avais dit avant Lens " de la folie". Ce qui est trompeur c'est que ça n'avait pas mal marché...Mais on avait perdu

    1. Avatar
      Cicinho2 - jeu 7 Déc 23 à 8 h 59

      Grosso faisait une équipe renforcée avec peu de joueurs offensifs, on prenait des buts sans en marquer, Sage en met 4 pour le même résultat...
      Mon dernier espoir, qu’un mec style Kombouaré, habitué à la situation, sorte un truc pour arracher le maintien!

      1. Juninho38
        Juninho 38 - jeu 7 Déc 23 à 9 h 09

        perso ça fait longtemps que je voudrais kombouaré , mais dans la situation actuelle , je n'ai pas envie qu'il vienne car il ne pourra pas redresser le club , c'est trop tard et il a tout a perdre à venir ici dans ce désastre , tout comme grosso qui n'aurait jamais du accepter , mais naivement il pensait y arriver , confiant en lui depuis sa saison en italie

      2. Avatar
        thal0995 - jeu 7 Déc 23 à 9 h 11

        Je pense surtout qu'il ne s'attendait pas à un tel panier de crabe entre savonneur de planches, branleurs de premières qui ne veulent pas trop bosser et cadres à la noix qui se reposent sur leur statut et ne veulent pas se faire passer devant quand bien même ils soient 0

      3. Juninho38
        Juninho 38 - jeu 7 Déc 23 à 9 h 37

        et aucun soutien de la direction qui l'a laissé seul

    2. JFOL
      JFOL - jeu 7 Déc 23 à 9 h 16

      "ça n'avait pas mal marché"
      Ba oui, si les joueurs se dépouillent, ca marche, sinon, ca coule, rien d'étonnant

  5. Avatar
    Provencal - jeu 7 Déc 23 à 9 h 19

    On faisait après Lens le parallèle avec des Franck Haise et des Will Still qui comme Pierre Sage n'était pas du tout connu et n'avait aucune expérience mais ce n'est pas la même chose.
    Eux ont construit un collectif en s'adaptant à leurs joueurs.

    La Pierre Sage veut jouer pour s'en sortir mais dans notre situation il faut prendre des points pour pouvoir avoir le droit de jouer.
    Un jeu de possession t'oblige à avoir un milieu fort et habile techniquement et c'est la ou on est le plus nul...

    C'est la où j'en veux un peu à Sage. Dans son discours au début il avait l'air de dire qu'il voyait l'intérêt de l'OL avant son avenir à la tête du club et qu'il préparait le terrain pour son successeur.
    Ce n'est pas ce que je vois, la on on voit un entraineur qui veut se démarquer et appliquer sa méthode sans prendre en compte l'urgence de notre situation. On dirait que malgré le bon discours il a pris son intérim pour une période d'essais.

    Après je ne veux pas non plus tirer sur lui, les joueurs sont de loin les premiers fautifs. Il n'y a pas de débat la dessus mais pour une mission d'intérim il faut être pragmatique pas dogmatique.

    1. Juninho38
      Juninho 38 - jeu 7 Déc 23 à 9 h 39

      à coté de la plaque totalement en effet , il s'est peut être vu trop beau après le match de lens , et pensait imposer ses idées de jeu , totalement utopiques dans le contexte actuel , ou il faut jouer pour prendre des points , quitte à le faire salement , en oubliant le beau jeu

      1. Toitoi
        Toitoi - jeu 7 Déc 23 à 9 h 46

        En effet, l'urgence n'est plus du tout de ne pas nous ennuyer pendant les matches mais de ne pas souffrir, et donc de gagner.
        Le beau jeu, cela sera la saison prochaine, si l'on reste en Ligue 1. Mais actuellement, nous avons la tête sous l'eau et nous buvons la tasse.

      2. Juninho38
        Juninho 38 - jeu 7 Déc 23 à 10 h 03

        c'est encore une erreur stratégique majeure de textor , qui a choisi lui même de balancer sage au poste de coach , sans attendre d'avoir recruté un remplaçant à grosso .
        sage n'est pas du tout l'homme de la situation , il arrive avec des idées de jeu qui sont hors sujet dans le contexte actuel ou il faut un pompier expérimenté , habitué aux sauvetages en l1

  6. Avatar
    GIANI69 - jeu 7 Déc 23 à 9 h 56

    Désolé mais Mr Sage vous avez eu tout faux et surtout pas réagi au problème tactique de Gattuso . Quand en face vous avez Veretou Harit Ounahi plus les deux latéraux qui étaient très haut et que l on joue avec Caqueret et Acouacou bon il y a un gros problème ! Quand en plus il n y a pas l esprit combatif de vouloir se sauver et que des Cherki et Lacazette se promènent sur le terrain ben rien de possible. Au mercato si un club est preneur pour Cherki faut y aller et vite !! Quand à Lopes …….????

    1. Juninho38
      Juninho 38 - jeu 7 Déc 23 à 10 h 05

      en effet , une grossière erreur tactique de débutant , dont s'est régalé gattuso .
      un 424 aberrant , en laissant les clés du jeu à cherki , c'était fichu d'avance
      comme le plus souvent , l'ol prend des leçons tactiques ( et c'est arrivé maintes fois avec les coach précédents aussi ) , mais là ça tombe au plus mauvais moment on n'avait pas besoin de se tirer en plus une balle dans le pied ainsi

  7. Sebepe
    Sebepe - jeu 7 Déc 23 à 10 h 58

    J'en peux plus de Cherki, il apporte 3 passes interessantes dans le match..., il se replace pas, et il leve les bras pour avoir une faute (sur le premier but) glaçant ainsi tous ses partenaires.
    Il est affligeant.
    Moreira a été combatif mais le gamin a 18ans et c'est a première saison en pro. Que voulez vous qu'il fasse ?
    Akouoko et Caqueret seuls face à 5 joueurs, que vouslez vous qu'ils fassent ? Ils étaient perdus hier soir, courant comme des poulets sans tête...
    Sage a perdu la bataille tactiquer hier, clairement, mais les joueurs n'ont pas su s'adapter non plus.
    Pourquoi on fait des centrs en l'air alors que lacazette fait une tete de moins que les trois centraux ? C'est pas Zamorano... Et Age qui sort le seul qui apporte un peu offensivement : Nuamah. Rideau ensuite.

  8. Avatar
    Absa7799 - jeu 7 Déc 23 à 12 h 01

    Bon visiblement Sage a pas compris la leçon, même si sa tactique n'était pas la bonne et ses changements hors sol, il ne remet pas en cause les joueurs, il va assumer pour eux, les couvrir et les couver.
    Aucune chance de s'en sortir avec lui.
    Tout repose sur le mercato hivernal, ça fait peur.
    Du mal à comprendre comment Lovren à pu faire illusion la saison passée sous Blanc, pareil pour Cherki et Lacazette.
    La baisse de régime de l'équipe coïncide avec le rachat par Textor, fin de saison dernière. Donc une fronde contre la nouvelle direction ? Je comprends pas...
    En tout cas cette équipe n'est pas taillée pour le maintien.

    1. Avatar
      thal0995 - jeu 7 Déc 23 à 12 h 06

      La baisse de régime ça fait un moment qu'elle est là, même avant Textor. Cela a juste été caché par l'explosion de 2-3 joueurs comme Barcola l'année dernière qui nous sauve les miches au dernier moment à chaque fois.
      Sans une chance aussi incroyable de voir un joueur X exploser au bon moment à chaque fois pour nous sauver la saison, cela ferait longtemps qu'on serait en L2 même sous JMA ...

  9. sonic.lechat
    sonic.lechat - jeu 7 Déc 23 à 12 h 40

    J’avais encore un peu d’espoir hier avant le match, on avait un match en retard, un adversaire idéal pour que les joueurs montrent ce qu’ils valent et 3 points a prendre pour récoler et démarrer enfin la saison.
    Patatras, encore une cata.
    Et rien dans ce match qui donnerait un motif d’espoir… on est en dessous dans tous les compartiments du jeu : tactique, physique, engagement, psy, chance, arbitrage,… tous !
    Quand je regarde notre effectif et que je pose la question de quels joueurs nous disposons pour mettre ses c… sur le terrain et jouer le maintien, il y a trop de trous dans l’effectif pour ça.
    Les Nuamah, Cherki, Jeffinho, Moreira, Diawara et Kumbedi sont des jeunes sans expérience que tu peux utiliser 1 par 1 sans souci dans une équipe qui tourne et bien cadrée. Là ils sont titulaires ou sortent du banc pour faire la différence, ce qui est au-delà des espérances à placer pour des joueurs de cet âge.
    Nos cadres sont hors de forme : Lovren et DCC reviennent de blessure, Tolisso est tout le temps blessé et Lacazette a le moral dans les chaussettes.
    Pour moi Alvero et Akouakou n’ont pas le niveau du 6 tant espéré par Blanc et les mettre dans un milieu à 2 avec Caqueret ne peut pas fonctionner contre la plupart de nos adversaires, le milieu prend l’eau.
    Le seul espoir qui nous reste est ce fameux mercato qui arrive, si les 4 équipes devant nous ont la bonne idée de stagner aussi. Mais il faudra construire un collectif en peu de temps, avec un vestiaire plombé par ceux qui vont visiter le banc après un début de saison raté .
    Je ne sais pas quel entraîneur est capable de gérer ça, mais pour moi c’est un magicien qu’il nous faut !

  10. Avatar
    XUO - jeu 7 Déc 23 à 12 h 42

    "On règle un problème, un autre apparait"

    ou " Tu mets une quiche sur le banc, cinq autres apparaissent ". L'Institution OL ( = Office de Légumineuses ) est un maraicher qui cultive les quiches.

  11. RBV
    rbv - jeu 7 Déc 23 à 13 h 43

    Salut tout le monde,
    Je ne comprends toujours pas cette manie qu'on nos entraîneurs a vouloir faire le jeu...on est incapable d'aligner un contrôle-passe. Mais putain bétonner derrière et jouer le contre, c'est quoi le problème ?

    1. Avatar
      thal0995 - jeu 7 Déc 23 à 13 h 45

      Ils sont coincé par le fait que dans leur tête, l'OL est trop grand pour ça. Ce serait un aveu d'échec de la part des joueurs (et avoueraient donc au passage que ce sont des brèles) qui ont viré Grosso qui tendait de plus en plus vers un système de bétonnage/contre.

      Et ce n'est clairement pas Sage, un historique de l'OL sous Aulas (2019-2022), qui dérogera à cette mentalité

    2. OL-91
      OL-91 - jeu 7 Déc 23 à 16 h 33

      Ce n'est pas faute de l'avoir répété. Les clubs concurrents n'en reviennent pas d'une telle stupidité et présomption. La veille d'un match contre l'OL, le coach dit : "Quartier libre cette soirée, demain c'est Lyon ! "

  12. OL-91
    OL-91 - jeu 7 Déc 23 à 16 h 30

    Comme dans toute périssoire, quand on bouche un trou, une autre voie d'eau apparaît.

  13. Avatar
    romone - jeu 7 Déc 23 à 20 h 51

    Bonsoir

    Il faut voir le problème avec les joueurs.
    (Sylvinho est mauvais, Garcia est mauvais, Bosz est mauvais, Blanc est mauvais, Grosso est mauvais et Sage est mauvais) alors certes aucun n est parfais cependant le résultat est le meme depuis plusieurs années.
    Les joueurs reste les seuls éléments présents a chaque fois( meme si ils ont changer quand meme) donc ce sont eux qui sont mauvais sur le terrain et c est pas nouveau.

    Il ne faut pas oublier que Textor est un business man qui n as fait qu injecter des liquidités dans un club qui etait deja gerer par des incompetent ( sans cracher sur Aulas qui as quand meme ete un extraordinaire visionnaire qu il ne fait pas negliger) cependant Ponsot ettait dans le marketing pas le foot et ce monsieur etait directeur du football.
    JAulas voulais aussi un DS ( c est quoi la dif avec un directeur du football?)
    Textor dois s effacer car il n y connait rien mais tant qu il n y aura pas un mec qui s y connait en football au dessus de tout ce petit monde ca n ira jamais ( Friio pourquoi pas?)

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut