Paris FC - OL : "Les responsabilités sont partagées", déclare Aulas

Suite à l'arrêt de la rencontre de Coupe de France entre le Paris FC et l'OL ce vendredi, Jean-Michel Aulas s'est exprimé. S'il reconnaît des torts du côté de ses supporteurs, le patron rhodanien estime que "les responsabilités sont partagées", entre les deux camps.

Et nous y revoilà. A peine sorti des histoires entre l'OL et l'OM suite au match arrêté le 21 novembre dernier, un nouveau cas vient aggraver la situation du club, quelques jours après l'annonce des sanctions par la commission de la LFP à l'encontre de l'Olympique lyonnais.

Ce vendredi, la partie du Coupe de France entre les joueurs de Peter Bosz et le Paris FC a été arrêtée définitivement suite à des incidents en tribunes. Un triste spectacle pour une affiche qui se voulait intéressante entre deux formations qui ont livré une belle première période (1-1).

"Plusieurs éléments me montrent qu'on a une responsabilité"

Jean-Michel Aulas a donné son sentiment après cette énième défaite pour le football. "Les responsabilités sont partagées, c'est un souci de société. Plusieurs éléments me montrent qu'on a une responsabilité et qu'on va faire le ménage, mais les premiers jets de pétards sur les supporteurs lyonnais n'ont pas été faits entre Lyonnais. Donc il y a eu une rébellion. On me dit que des supporters du PSG étaient là, que les pétards sont venus des fans parisiens. 600 spectateurs dans un stade qui n’est pas bien configuré, ça peut donner ce genre de déchaînements. Il a suffi à la pause que des gens viennent dans le parcage rhodanien et ça a provoqué cela, a expliqué le dirigeant. On a bien vu aussi sur le terrain que des centaines de personnes n'étaient pas lyonnaises. Il faut faire l'analyse et reconnaître la responsabilité. On sanctionnera, mais on ne peut pas porter l'ensemble de la responsabilité."

Il poursuit. "On prendra des mesures extrêmement sévères à l'encontre de tous les gens qui vont être identifiés, a affirmé Aulas. On connaît ceux qui devaient venir sur ce déplacement. D'autres sont sur la région parisienne et donc on n'a pas les identités. On est en train de porter plainte pour montrer que notre volonté est de sanctionner ceux qui le méritent mais aussi de trouver la responsabilité de ce qu'il s'est passé."

48 commentaires
  1. Mopi do Brasil - ven 17 Déc 21 à 23 h 43

    Dans le contexte actuel, je ne comprends pas que le club organise encore des déplacements de nos supporters. On devrait faire profil bas, tout remettre à plat. On voit que les kops ne contrôlent plus leurs éléments les plus extrêmes. Il faut arrêter les dégâts. On a l'impression que le club n'a plus de direction. Aulas ne devrait plus s'exprimer. Ses interventions sont contre productives depuis un moment.

    1. Dragon2332 - sam 18 Déc 21 à 7 h 15

      @Mopi do Brasil : je ne suis pas d'accord avec toi

      Perso, j'apprécie que notre JMA défende ses supporters tout en punissant les coupables. Il défend l'institution comme il l'a toujours fait et qu'il fera toujours.

    2. poussin - sam 18 Déc 21 à 7 h 19

      exactement mopi!!! (n'importe quoi dragon)"c'est pas nous c'est les autres" ça a assez duré !!! Aulas nous ridiculise un peu plus à chacune de ses sorties . comment ne pas simplement reconnaitre que nos supporters ne savent pas se tenir , que c'est dommage pour le sport et OL et qu'on va tout simplement fermer les parkage visiteurs et les virages nord/sud en attendant de remettre de l'ordre dans tout ça. Je ne comprends plus ce laxisme du club dans tous les domaines !!!

      1. Conelus - sam 18 Déc 21 à 10 h 15

        Mais t es sérieux ? Tu as une attitude d extrémiste c est désolant, avec se que tu dit t es au même niveau que ces pseudo supporters.
        Aulas à raison d essayer de faire le trie. C est ca la vrai justice punir les coupable et rien qu eux.
        C est trop facile de mettre tout dans le même panier et de tout couler par le fond.
        Ceux qui pense comme ça sont des faibles.

      2. poussin - sam 18 Déc 21 à 14 h 47

        Quand tu ne sais pas faire le trie, tu mets tout le monde dans le même panier justement pour qu'il fasse le tri eux même . Quand les associations de supporters demanderont des casiers vierges à leur membre et feront signer une conduite à tenir qui les pemet de virer quiconque outre passe ses droits alors peut être qu'on tiendra le bon bout. Désolé mais les supporters sont justes de grands gamins incapable de se tenir correctement et qui faut mettre dans un coin pour qu'ils comprennent. C'est effectivement ahurissant dans arrivée là et pourtant , OL n'a plus le choix grâce à eux !!!

      3. Dragon2332 - dim 19 Déc 21 à 9 h 35

        @poussin : apparemment tu ne sais pas lire clairement

        Je vais donc te montrer des éléments à bien lire : "Les responsabilités sont partagées", "Plusieurs éléments me montrent qu'on a une responsabilité"

        Donc non, il ne dit absolument pas que c'est la faute des autres.

        Maintenant qu'on en sait un peu plus sur ce qu'il s'est passé, on constate une chose : JMA avait (encore) raison.

        Pourquoi le match de Coupe de France entre le PFC et l'OL a dégénéré en tribunes
        La soirée de vendredi a été le théâtre de violences dans les tribunes du stade Charléty. (P. Lahalle/L'Equipe)
        Fumigènes, barre de fer, panique générale, familles attaquées, charges de CRS : la soirée de vendredi à Charléty, pour le 32e de finale de Coupe entre le PFC et l'OL, a été cauchemardesque. Voici pourquoi elle a dégénéré.
        Hugo Guillemet (avec St. S.)
        mis à jour le 18 décembre 2021 à 22h17
        Depuis la tribune opposée, la scène était déjà ahurissante à observer. Un immense mouvement de foule à la mi-temps de PFC-OL, en 32e de finale de la Coupe de France. Des gens qui courent, d'autres qui chutent entre les sièges et dans les escaliers. En face d'eux, plusieurs Lyonnais sortis de leur parcage, armés de fumigènes ou de ceintures, frappent des hommes et des femmes sur leur passage, sans discernement.

        Il est aux alentours de 22 heures ce vendredi soir et le récit des photographes postés en bas de la tribune fait froid dans le dos. Des centaines de personnes fuient, terrorisées par le déferlement de violence. La panique générale, puis la charge de deux compagnies de CRS, conduisent à l'envahissement de la pelouse, alors que les joueurs lyonnais étaient de retour pour entamer la seconde période. À ce moment-là, Jérémy Stinat renvoie immédiatement tous les acteurs au vestiaire. L'arbitre de la rencontre a déjà décidé que le match (1-1) ne reprendrait pas, ce qu'entérinera la cellule de crise quarante-cinq minutes plus tard.

        Supporters supposés du PSG, nunchaku, barre de fer et chaîne de vélo
        De sources policières, 500 supporters lyonnais étaient présents dans le parcage, dont 200 classés à risque. Ceux d'entre eux issus des groupes, qui s'étaient déplacés en TGV puis en cars escortés, sont arrivés en retard dans l'enceinte, après environ 25 minutes de jeu. Comme indiqué par plusieurs témoins, ils se sont ensuite installés en bas du parcage et ont commencé à mettre l'ambiance. Ils n'étaient escortés que par une quinzaine d'agents de sécurité.

        Comme le montrent des vidéos diffusées dans la nuit de vendredi à samedi sur les réseaux sociaux, la soirée a dégénéré lorsque des individus, identifiés par plusieurs sources comme des supporters du PSG, ont réussi à s'infiltrer à proximité des fans lyonnais. Sur certaines images capturées par des spectateurs proches de l'action, on distingue l'un d'entre eux armé d'un nunchaku s'attaquer au parcage. D'autres avaient des barres de fer et un individu tenait même une chaîne de vélo. Une première bombe agricole a été lancée dans le parcage aux alentours de 21 h 50, déclenchant l'hystérie générale et un déferlement de violence.

        Manque de stadiers et défauts de sécurité
        Mathieu était en bas des gradins, collé au parcage. « La sécurité était hallucinante, il n'y avait aucun personnel et on pouvait se déplacer librement entre toutes les tribunes, explique ce supporter de l'OL. C'est ce qui a rendu possible l'introduction de Parisiens dans une zone essentiellement garnie de Lyonnais. Certains étaient armés ils ont lancé un énorme pétard au milieu du parcage. La suite est désolante mais on ne peut pas comprendre l'histoire sans mentionner cela. »

        Les énormes défauts de sécurité du stade Charléty ont donc permis la violence, même s'ils ne l'expliquent pas. Il n'y avait pas de stadiers en dehors du parcage pour assurer la sécurité des familles présentes à cet endroit de l'enceinte, seulement séparé des Lyonnais par une fine paroi de plexiglass.

        « En descendant les escaliers, j'ai vu beaucoup de Parisiens courir pour rejoindre la bagarre, et deux mecs qui avaient des tee-shirts d'Ultras du PSG. C'est parti en vrille en moins de cinq minutes »

        Sébastien, 40 ans, est chef d'entreprise à Paris et supporter lyonnais. Venu au stade avec l'un de ses salariés, il était à quelques mètres du départ des incidents, il a tout vu et voici son témoignage : « Je m'étais installé juste à côté du parcage pour profiter des chants. À la mi-temps, cinq mecs sont remontés depuis le bas du parcage, des têtes rasées, et ils se sont postés dans le coin en haut. Ils ont commencé à taper sur le Plexiglas pour provoquer une bande de jeunes assis de l'autre côté. Puis un des hooligans a passé sa tête au-dessus de la barrière et a commencé à leur cracher dessus. Là, j'ai compris que leur seul objectif était de provoquer la bande. Les jeunes ont alors commencé à aller à l'affrontement. Au départ ce n'était que cinq mecs qui se battaient à travers le Plexiglas. Mais ensuite, une vingtaine de gars du parcage sont montés pour donner un coup de main. Et côté parisien, une dizaine d'autres individus sont arrivés pour aider les jeunes avec des armes et des fumigènes. Ça a dégénéré, je suis parti parce que j'avais peur. En descendant les escaliers, j'ai vu beaucoup de Parisiens courir pour rejoindre la bagarre, et deux mecs qui avaient des tee-shirts d'ultras du PSG. C'est parti en vrille en moins de cinq minutes. »
        L'OL va devoir s'attaquer au problème des hooligans
        Comment des hooligans parisiens pouvaient se retrouver là, et si lourdement armés ? Le Paris FC devra s'expliquer sur leur présence à l'intérieur du stade devant la commission de discipline de la FFF, exceptionnellement réunie en début de semaine prochaine. Comme il devra justifier les manques flagrants dans la sécurité autour du match : très peu de stadiers présents, des spectateurs entrés sans billet, selon plusieurs témoignages, et quasi aucune fouille à certaines portes. « Même s'il y avait quelques ultras du PSG, cela ne justifiait pas d'arroser tout le public de fumigènes, a expliqué Pierre Ferracci, le président du PFC, au Parisien. Il y avait notre équipe féminine juste à côté, qui a dû être exfiltrée comme des centaines de spectateurs. Il y a aussi un élément qui me gène. On me dit que les RG (Renseignements généraux) étaient au courant que des ultras du PSG risquaient de venir traîner. Le Paris FC n'en a pas été informé. Quand on a fait la réunion de sécurité, il n'y a eu aucune remarque de la part de la préfecture. Donc, c'est aussi la responsabilité des RG et des pouvoirs publics de ne pas avoir anticipé tout ça. »

        Rien ne prouve formellement que les individus ayant attaqué la tribune vendredi font partie d'une des principales associations d'ultras lyonnais (Bad Gones et Lyon 1950), mais l'OL devra de son côté traiter le problème de ses hooligans, issus des groupes ou indépendants.

        Vendredi soir, selon tous les témoignages recueillis, « le pire a été évité par miracle », puisqu'en dehors de plusieurs blessés légers, aucun drame n'est à déplorer. Personne n'a été interpellé par la police jusqu'à la fermeture du stade, à 0 h 45, sans aucun autre incident.

        publié le 18 décembre 2021 à 16h16
        mis à jour le 18 décembre 2021 à 22h17

        Donc oui, la responsabilité n'est pas unilatérale comme tu voulais l'indiquer.

  2. molo - ven 17 Déc 21 à 23 h 50

    Comme d'hab c'est la faute des autres.
    Aucune prise de conscience.
    Complètement dans le déni.
    Le vieux est à l'ouest.
    C'est dramatique.
    Il va finir par détruire l'oeuvre de sa vie.

    1. Dragon2332 - sam 18 Déc 21 à 7 h 16

      @molo : sinon, tu étais au stade ?

      Tu sais ce qu'il s'est vraiment passé ou tu ne fais que suivre ce que les médias racontent ?

      Mais on voit quel type de supporter et surtout de personne que tu es ...

      1. poussin - sam 18 Déc 21 à 7 h 22

        et toi tu étais dans le stade ??? vas y éclair nous ??? dit nous ta vérité qu'on rigole ???

      2. Dragon2332 - sam 18 Déc 21 à 7 h 32

        @poussin : non, je n'étais pas au stade mais je ne lance pas d'accusations ciblées avant d'en savoir plus et je ne me laisse pas influencer par des médias qui n'ont pas forcément une vision réaliste et juste et qui cherchent principalement à faire des scoops, notamment sur le dos de l'OL et de JMA car c'est une "vache à lait" pour les journalistes

        Je suis dans plusieurs groupes FB et plusieurs supporters qui affirment avoir été présents ont indiqué que le début du conflit venait des supporters parisiens.

        Donc, de mon côté, j'attends d'en savoir plus avant de m'enflammer, c'est tout.

        Dans la vie, il y a les gens qui pensent que JFK a été assassiné par Oswald, et les autres ...

      3. poussin - sam 18 Déc 21 à 8 h 00

        Il n'y a pas de fumé sans feu . C'est pas comme si c'était la première fois que les supporters lyonnais se font attraper par la patrouille . Il y a des bastons au centre ville à chaque match, on a l'UEFA sur le dos prêt à dégainer une sanction , on vient de se faire retirer un point en championnat , Les tribunes de supporters débordent de violence et de haine tous les weeks end (doigt d'honneur, chant insultant, jet de projectil, non respect des régles de pass sanitaire, bagarre, envahissement de terrain ....) mais tu as raison c'est de la faute à l'assassin de JFK (le vrai pas celui qu'on nous a dit mdr). Ridicule !! biensûr que les médias s'acharnent sur Aulas car il a perdu toute morale et toute éthique depuis longtemps . Aveuglé par son pognon sans doute !! d'ailleurs, il va commencer à en perdre avec toutes ses histoires, ça va peut être enfin le faire bouger à prendre des mesures radicales , quoique ...... !!!

      4. Polygone - sam 18 Déc 21 à 10 h 06

        Pas besoin d etre dans le stade pour voir, qu il y avait des lyonnais cagoulés, que des fumigènes ont été lancé.

    2. Le_Lyonniste - sam 18 Déc 21 à 14 h 22

      Non, Aulas a dit que les responsabilités étaient partagées.

  3. exile97 - ven 17 Déc 21 à 23 h 51

    Oui mais là il est plutôt consensuel, il progresse notre cher président. Comme quoi, tout arrive.

  4. exile97 - ven 17 Déc 21 à 23 h 55

    Je trouve plutôt qu'il fait profil bas. Evidemment qu'il veut défendre le club mais quand il dit "c'est un souci de société."
    Qui pourrait dire le contraire. J'imagine que les Bad Gones vont être, ENFIN, mis face à leurs responsabilités.

    1. molo - sam 18 Déc 21 à 0 h 00

      On va quand même pas faire semblant de découvrir ce soir que les bad gones sont noyautés par des fachos.
      Ca fait longtemps qu'ils auraient du être mis devant leurs responsabilités.

      1. westkanoute - sam 18 Déc 21 à 0 h 30

        Il me semble que les fachos se trouvent plus dans le kop sud ,le ménage avait été fait fin des années 90 par le groupe.
        Après peut-être que cette mouvance est revenue dans le groupe.

      2. marcopolo1er - sam 18 Déc 21 à 0 h 56

        En 20ans de stade au virage nord, je n'ai jamais vue de salut nazie ou entendue de propos raciste. Mais il n'est pas impossible qu'il y ait des fachos dans la tribune puisque l'on vie dans un pays ou l'extrême droite fait 20 à 30% aux différentes élections

      3. molo - sam 18 Déc 21 à 1 h 15

        Ben voyons il n'y a jamais eu depuis 20 ans de brebis galleuse nazie chez le bad gone.
        Sans dec'?
        https://www.licra.org/salut-nazi-dun-supporter-de-lol

      4. Dragon2332 - sam 18 Déc 21 à 7 h 19

        @molo :

        Donc toi, tu vas généraliser un groupe sur une personne ?

        Ok ...

      5. molo - sam 18 Déc 21 à 7 h 25

        Je n'ai pas généralisé.
        J'ai qu'ils étaient noyautés par des fachos, pas qu'ils l'étaient tous.

      6. poussin - sam 18 Déc 21 à 7 h 27

        et toi tu vas continuer à faire l'autruche pendant longtemps comme le président , à ne pas vouloir reconnaitre que les supporters sont gengrainés par une minorité de personne qui sont là pour la violence et l'effet de groupe qui leur permet de faire n'importe quoi au nom d'un collectif . ça suffit les idioties !!!

        biensûr qu'il y a des fachos dans nos tribunes , qu'est ce que tu croyais !!!

  5. kazo le rouge - sam 18 Déc 21 à 0 h 01

    SUR LES GENS SUR LE TERRAIN FAUT QU IL REFLECHISSE AVANT DE PARLER

    les gens normaux qui viennent en famille avec des mômes ils se sauvent ou ils peuvent
    quand ils voient les abrutis, les sauvages leur foncer dessus, leur jeter des bombes agricoles ou des fumigènes, équipés avec des chaines à vélo!!!

  6. Stevefrom43 - sam 18 Déc 21 à 0 h 05

    Quel dépit…! C’est incroyable de voir cela. Et incroyable de voir que certains continuent de chercher des excuses… Dans le contexte actuel, comment expliquer qu’autant de fumigènes soient à l’intérieur de La Tribune lyonnaise ? Il faut interdire les groupes de supporters qui mettent en danger des familles, des hommes et des femmes qui viennent simplement voir un match de foot… Pourquoi pendant le match les « supporters » commencent à insulter le stade « paris on t’en… » ? Il y a donc un Kapo, qui dans le contexte actuel, pense que c’est la meilleure chose à faire ???
    Honnêtement, il faut faire le ménage et remplir les virages de familles et d’écoles jusqu’à la fin de la saison et démontrons que Lyon a de vrais amoureux de l’OL….!

    1. Dragon2332 - sam 18 Déc 21 à 7 h 22

      @Stevefrom43 : désolé mais ton argument ne tient absolument pas debout

      Ce genre d'évènement (mettre des enfants/ados dans les tribunes) a déjà été fait et malgré cela, les joueurs avaient subi de nombreuses insultes racistes (par ces mêmes enfants/ados).

      Alors oui je suis totalement d'accord avec toi sur le fait qu'il faille interdire les gens qui mettent en danger les familles et tous les autres (pas que les familles).
      Mais ceci est beaucoup plus facile à dire qu'à faire en réalité.

      1. poussin - sam 18 Déc 21 à 7 h 32

        ba si le tri est si difficile à faire, tu fermes la tribune , point final . ne pas reconnaitre notre responsabilité dans ces débordements , c'est juste de l'irresponsabilité chronique !! on va continuer à se voiler la face encore longtemps , et trouver des excuses constament pour défendre l'indéfendable . Non stop, ça suffit. Ils sont aller trop loin cette fois.

  7. Fredo - sam 18 Déc 21 à 0 h 05

    Notre club explose à chaque étage cette année. Aulas ne semble plus rien maîtriser et chaque sortie médiatique est dramatique. 22 ans pour devenir champion de France, 8 ans en haut du podium, et depuis l'arrivée au stade, Aulas perd la main; il reste dans des certitudes du passé, il a donné des pouvoirs mortifères aux Ultras qui depuis 5-6 ans emmènent le club dans le fond..

  8. Sébastien TTP - sam 18 Déc 21 à 0 h 14

    Je ne sais même plus quoi dire, temps nous sommes hors sujet dans tous les domaines.
    Nous avons 600 lyonnais, le club aurait dû emmener plus que 11 stadiers, le Pfc n'a peut-être pas assez prévu de sécurité mais c'est un petit club avec une petite structure, était il prudent de prévoir un déplacement dans un stade pas prévu à cet effet ?
    Vu le nombre d'accidents depuis le début de la saison en France, il fallait interdire les déplacements.
    Pour en revenir au déclaration de Jma, il doit défendre le club, mais là je pense qu'il faut faire profil bas, mettre les deux kop face à leurs responsabilités et de les sanctionner.
    Pour pas perdre le match il faudra vraiment être fort car pour le moment c'est mal parti et tous le monde est contre nous et je peux comprendre également les déclarations du président du Pfc.

    1. Fredo - sam 18 Déc 21 à 0 h 19

      le match sera perdu. Paris FC écopera d'une amende certainement pour pb de gestion de la sécurité. Je crains toutefois qu'au delà du match perdu, les sanctions soient plus fortes encore pour l'OL. Et que dire du sentiment anti-OL et OL bashing qui va trouver des bonnes braises sur lesquelles souffler durant des années et des années.. et les braises je suis désolé mais JM Aulas souffle dessus avec ses déclarations. Profil bas il ne sait pas faire c'est dingue ça. Il ne comprendra jamais que chacune de ses petites phrases agacent tout le monde du football. Profil bas et défendre le club en sous-main vaut mieux que se pavaner devant un micro

      1. Conelus - sam 18 Déc 21 à 0 h 24

        Alors Aulas il parle trop c'est chiant, Juni il disait rien c'est chiant aussi put**n vous etes pire qu une belle mere.
        C'est son rôle de parler, et de toute facon je ne sait pour quel raison si il dit vert tout le monde dit bleu...Des qu'il parle une partie de l'auditoire interprète ses propos systematiquement pour le faire passer pour un méchant.
        Vous etes lourd avec AUlas a force, si vous n'etes pas heureux ne l'ecoutez pas.

      2. Dragon2332 - sam 18 Déc 21 à 7 h 26

        @Conelus : totalement d'accord avec toi

        JMA doit s'exprimer et il le fait depuis des années pour défendre l'institution et je pense qu'il a raison

        Mais il est vrai qu'il y a un vrai OL bashing et notamment JMA bashing parce qu'il dit des vérités que beaucoup de gens refusent d'admettre

        On peut notamment reparler de l'arrêt de la saison de foot où tous les clubs s'étaient ligués contre lui et qui, par la suite, ont subi des retombées plus que catastrophiques. Mais bon, cela, personne ne l'admettra de vive voix ...

      3. poussin - sam 18 Déc 21 à 7 h 36

        "Et que dire du sentiment anti-OL et OL bashing qui va trouver des bonnes braises sur lesquelles souffler durant des années et des années" faudrait peut être arrêter de les rallumer ses braises pour ne pas subir la cabale médiatique à chaque fois . Est ce que nos supporters sont assez intelligent pour le faire ??? j'en doute et en plus notre président a complétement perdu sa lucidité et rajoute l'huile sur le feu. Normal au final qu'OL explose en vole avec ce contexte!!!!

  9. Dufduf - sam 18 Déc 21 à 0 h 23

    Le constat que Aulas est en difficulté a déjà été démontré par le cassage du championnat ,because épidémie, qui a fait de notre club l'une des deux grosses victimes du classement à l'instant "T". Sa suspension récente remet une pelletée sur le cercueil ,c'est pourquoi le politicien parisien / promoteur immobilier corse qui dirige le pfc s'arroge le droit de mettre quelques petits coups de pieds qui lui garantiraient la qualif' pour son équipe de charlots ( oups! De Charlétots ).
    Il paraît qu'il a l'oreille du locataire de l'Elysée , lequel n'a certainement jamais influé sur une décision de tapis vert malgré ce que l'on pourrait penser avec l'interruption DEFINITIVE du championnat 2020.

    1. ITSGONE - sam 18 Déc 21 à 1 h 05

      Et si en fait c'était des supporters du PARIS FC qui auraient enfilé une écharpe de l'OL et commencé les incidents, dans le simple but d'arreter le match et de faire porter la responsabilité à l'OL. Sérieux, pas besoin d'avoir bac+4 pour se dire que ça peut marcher tellement facilement... le fait que cela se passe juste apres ol om, drole de coincidence..

      1. poussin - sam 18 Déc 21 à 7 h 39

        tiens un complotiste !!

  10. Remoi69 - sam 18 Déc 21 à 1 h 21

    Tout cela est sans importance. La seule chose qui compte ( je n’ai pas vu le semblant de match ) est de savoir combien d’arrêts pour le merveilleux antho ce soir?
    J’ai cru lire qu’il avait pris un ballon entre les jambes?
    Il ne pourra donc pas signer au réal Madrid la saison prochaine? Tant pis ça sera sûrement Manchester city ou chealsea.
    Peu importe que l’on se ridiculise semaine après semaine, tout ce qui compte c’est que je puisse venir ici en compagnie des groupies pour dire un grand merci à Antho!
    Je t’aime Antho!
    J’espere que les millionnaires dorment bien sur leurs 2 oreilles pendant que nous les « pauvres » refaisons le match en plein milieu de la nuit.
    Bref peu importe merci Antho!
    Le nouveau slogan du site merci merci merci Antho!

  11. sceptical - sam 18 Déc 21 à 2 h 11

    Tout à fait d'accord avec Duduf.
    L'OL peut disparaitre avec la conjonction de 4 facteurs qui se trouvent liés par le moment (opportun ?) :
    - Le comportements inexcusables de quelques suiveurs/casseurs/ pseudos supporteurs,
    - La naïveté de certains vrais supporteurs qui cognent sans relâche sur celui qui assure la puissance financière du club, seule garantie de sa pérennité,
    - Les prises de position, les lâches provocations anti Aulas et anti OL de journaleux qui vivent du football, sans y mettre un rond, Riolo, Menès, Duluc et cie... (N'oublions jamais que ces gens sont irresponsables financièrement)
    - Les Présidents de club, La LFP et les politiciens qui penchent toujours du côté du manche, en somme, tout ceux qui ont déjà essayé d'affaiblir le club avec l'arrêt de la ligue 1 au moment le plus profitable pour eux.
    Les enjeux sont considérables, l'OL et son Président ne pourront pas supporter longtemps les conséquences financières de ces troubles, de ces attaques et des commentaires irresponsables des médias, des réseaux socio, de tous ceux qui veulent écraser l'OL en dehors du terrain.
    La ville, l'OL, les supporteurs seraient dans un beau pétrin et pour longtemps sans JMA.
    Pour moi, il serait prudent d'éviter de porter des jugements et faire des commentaires trop hâtifs en ce moment.
    J'exprime mon avis et surtout ma plus grande crainte concernant la pérennité de notre club de coeur.
    Allez l"OL, les gars. Bonne... nuit 8

  12. Doudski69 - sam 18 Déc 21 à 6 h 29

    Aulas... quelques semaines de repos genre cure de sommeil?
    On est en plein delire. Il est dans le déni contre toute evidence.
    Non cette fois c'est médical.

    Nous sommees trahis de l'intérieur . Amere constat

  13. sylv20dreak - sam 18 Déc 21 à 7 h 26

    On donne trop de pouvoir au débile en arrêtant un match.
    On les identifie on les exclus du stade et on reprend. Faut arrêter les conneries ce n'est pas la faute d'Aulas ni de personne en particulier s'il y a des malades dans les stades.

  14. Forest Gone - sam 18 Déc 21 à 7 h 46

    Alors tu es un sous homme.

    1. Remoi69 - sam 18 Déc 21 à 12 h 08

      Tu es hors sujet et peu importe que tu sois insultant ce qui compte c’est de savoir si Antho a fait une bonne prestation en 1ère mi temps et si je peux lui dire le fameux: MERCI ANTHO!

  15. zikos35 - sam 18 Déc 21 à 9 h 02

    Aulas qui nous refait une Brandao en mode "je l'ai pas touchéo".
    T'es ridicule mon pote...
    À Lyon t'as les fachos qui patrouillent dans les rues et agressent des gens, ont des locaux, tu les retrouvent au stade et tout le monde fait semblant de ne rien voir.

  16. Brain Entropy - sam 18 Déc 21 à 9 h 49

    Pour qu'un cerveau fonctionne bien il faut lui donner à manger. Mettons-vite Aulas sous perf ! Pour les Bad Gones ce sont des bas du front de la fachosphère et Aulas les a trop écoutés. Résultat retour de Juninho et une réussite sportive au rendez-vous... Pendant ce temps-là Génésio s'éclate en Bretagne !

  17. Monark - sam 18 Déc 21 à 10 h 06

    Pas question de me joindre à l’hallali exprimée dans ce post. Nos supporters ont probablement une responsabilité mais il semble qu’ils ne soient pas les seuls. Nous étions à Paris et des éléments du QSG ont très bien pu venir faire de la provoc’ . C est à l ‘enquête de le démontrer et il y a suffisant de video à dispo pour établir la vérité.
    Mais je ne fonce pas tête baissée contre nos sup’ .
    Poussin ton réquisitoire est trop à charge.

    1. gone69 - sam 18 Déc 21 à 12 h 33

      Laissons l'enquête se dérouler aussi, on risque encore d'en apprendre des vertes et des pas mûres dans ce marasme.

    2. poussin - sam 18 Déc 21 à 17 h 10

      A charge ??? mais arrêtez de trouvez des excuses inlassablement !!! vous trouvez pas normal que des mecs cagoulés armées de ceinture viennent provoquer , par contre de l'autre côté , je vois tous les supporters taper sur les plexiglas et prêt à en découdre mais ça c'est une attitude normale ??? Biensûr que je suis à charge, je suis exaspéré de voir de tel comportement dans une enciente sportive . Je suis en colère d'autant plus que ce sont les supporters de OL .

      Des gens normaux et sages fuiraient la bagarre et n'y répondrai pas , peut importe qui a commencé . Le problème de la sécurité du stade est aussi en cause mais l'attitude des lyonnais est impardonnable , et honteuse. Ca suffit , stop , on en veut plus , disparaissez des stades et aller vous battre sur un ring en 1 contre 1 si ça vous démange !!!

  18. OL-91 - sam 18 Déc 21 à 15 h 53

    Je comprends tous les anciens qui venaient jadis au stade avec sérénité. Aujourd'hui, nous sommes dans longue période d'instabilité sociale. Il y a beaucoup d'agitateurs sans en connaître ni le but ni les raisons. Les nommer nazis, fachos et autres qui sont des particularités d'un autre temps, nous font tomber dans les défauts mêmes qu'on leur reproche. Il faut éviter le manichéisme et le jugement binaire, un peu trop à la mode. Sinon, contribuons à tuer définitivement le club et restons chez nous.

    1. Olyonn@is - sam 18 Déc 21 à 16 h 35

      +1

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut