OL – Monaco (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)
Article payant

Sparta Prague - OL : les Lyonnais doivent faire respecter la hiérarchie

Dominateur jusqu’ici dans sa poule de Ligue Europa, l’OL affronte ce jeudi à 21 heures le Sparta Prague. Les Tchèques représentent un adversaire sérieux, mais pas insurmontable pour l’Olympique lyonnais comme l’explique Eric Figus, expatrié rhodanien à Prague depuis 20 ans.


Avec deux victoires en autant de matches dans la poule A de la Ligue Europa, l’Olympique lyonnais a jusqu’ici fait le travail. Largement favori de son groupe, il se doit, et c'est l'objectif affiché, de terminer à la première place, directement qualificative pour les 8es de finale. En terminant deuxième, ce qui serait une grande déception, il devrait en passer par des barrages, ou 16es de finale, face à une équipe reversée de la Ligue des champions, autrement dit, ce ne serait pas une bonne opération. 

Pour l’heure en tête du classement donc, l’OL défie son plus proche rival, le Sparta Prague, ce jeudi à 21 heures. Comme contre les Glasgow Rangers (0-2) et Brøndby (3-0), il est sur le papier plus fort que son adversaire. “Si Lyon joue vraiment son jeu, il n’y aura pas de problème. La vitesse des Rhodaniens va leur faire mal normalement. Ils prennent des buts, ils ont des largesses défensives, leur arrière-garde est plutôt lente. Même au Sparta, ils le savent, mais ils y croient quand même car ils se disent que les équipes peuvent les prendre de haut, prévient Eric Figus. Supporteur rhodanien depuis 1978, il est expatrié depuis 20 ans à Prague. Ils ont quand même quelques joueurs intéressants comme le gardien roumain (Florin Nita) ou encore le Slovaque sur le côté (Lukas Haraslin), donc il faudra voir sur le terrain.

Il vous reste 64 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut