Toulouse’s Argentinian midfielder Oscar Trejo (R) warms up before the French L1 football match between Olympique Lyonnais (OL) and Toulouse (TFC) on October 23, 2015, at the Gerland Stadium in Lyon, central-eastern France. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD / AFP PHOTO / JEFF PACHOUD

TFC – OL : le Stadium est-il un stade maudit pour les Lyonnais ?

L’OL se déplace à Toulouse cet après-midi (17h30). Un terrain qui ne réussit plus aux Lyonnais depuis des années. Retour en statistiques sur un déplacement « maudit. »

Il faut remonter à la fin d’année 2005 pour retrouver une victoire lyonnaise à Toulouse. Sidney Govou avait été l’unique buteur du match et avait permis aux Gones de ramener les trois points. Depuis, l’OL n’a jamais réussi à s‘imposer au Stadium. Et pourtant, ce n’est pas les occasions qui ont manqué : 9 rencontres s’y sont disputées depuis la fin d’année 2005. Pire : le bilan comptable est désastreux pour Lyon qui a enregistré 6 défaites et 3 matchs nuls. Les filets lyonnais ont tremblé 13 fois, alors que les Gones n’ont inscrit qu’un petit but lors de ces neuf confrontations. Une statistique compliquée à expliquer ; une sorte d’OVNI.

6 défaites et 3 nuls depuis 2005

On pourrait tenter d’expliquer cet état de fait par la forme toulousaine sur les dernières saisons. Malheureusement, celles-ci ont été faites de haut et de bas pour les Violets. Difficile, donc, d’y trouver une explication suffisante. Le Stadium n’étant pas connu pour son ambiance bouillante, celle-ci ne peut être avancée comme un facteur négatif ajoutant une pression supplémentaire sur les visiteurs lyonnais. On pourrait spéculer, avancer des raisons aussi farfelues les unes que les autres qui prêteraient davantage à sourire qu’à réflexions, et là n’est pas du tout notre but. Une chose est certaine : cette statistique aussi incroyable qu’inquiétante – dans l’optique du match de cet après-midi – est connue de tous. De quoi se demander si l’aspect psychologique n’est pas le principal adversaire des Lyonnais aujourd’hui.

Toulouse est favori, selon Genesio

Hier, lors de la conférence de presse d’avant-match, Bruno Genesio a affirmé que les Toulousains « sont favoris et nous (l’OL) outsiders ». Certes, compte tenu des statistiques rappelées précédemment, l’emporter aujourd’hui serait quasiment historique. De là à assurer que le TFC est favori, c’est peut-être un peu osé du côté de Genesio. On pourrait davantage y voir une volonté de faire baisser la pression sur les épaules des joueurs, tous bien conscients des antécédents lyonnais à Toulouse. Rachid Ghezzal, présent lors de la conférence de presse, assure ne pas être obsédé par ces statistiques : « on ne se focalise pas sur l’historique face à Toulouse ; on est concentré sur notre objectif. » A quatre matchs de la fin du championnat, l’heure n’est de toute façon plus aux questionnements mais à l’efficacité. Que les Lyonnais fassent mentir les statistiques, c’est la seule chose qu’auront en tête les supporters olympiens au coup d’envoi. Histoire de ne pas se faire de cheveux blancs au lendemain de la victoire de Nice, et à la veille du déplacement de Monaco à Rennes.

7 commentaires
  1. Gones2wano - sam 23 Avr 16 à 14 h 18

    J'aimerais tellement qu'on fasse mentir cette sale stat et qu'on envoi l'incompétentu dupraz en ligue 2, comment peut on encore avoir autant de coach limité dans notre pays

    1. Rocé Léon - sam 23 Avr 16 à 14 h 34

      GONES2WANO ,
      vu ce que fait Dupraz avec le TFC, et vu ce qu'il a fait à Evian, on peut pas dire qu'il est limité... C'est les ressources (financières des clubs qu'il coach) qui sont limitées. Il fait quand même des petits miracles...

      1. Gones2wano - sam 23 Avr 16 à 15 h 00

        Bah evian à fini en ligue 2, et Toulouse aussi va terminé en ligue, et quand je dis incompétent je ne juge pas sur 10 match mais sur ces méthodes, lui c'est le typique coach de notre chère bonne ligue 1 ou son atout principales est la motivation joué en bloc bien regrouper blablabla des comme lui sont légion en ligue 1 de galtier, der zerkarian, galtier, casanier, baup,montanier, girard etc ce sont tous des clones seule le caractère change ( et encore pas tellement ) il finissent tous à canal puis reprenne un club à l'agonie ... c'est un éternel recommencement
        Mais question jeu tactique c'est le néant, actuellement la nouvelle hype c'est antonetti on nous le fait passer pour un génie car il a une bonne période en oubliant son passage catastrophe à Rennes et Nice ou le jeu était d'une pauvreté, tout ces types déteste l'entraîneur étranger car plus compétent au palmarès, philosophie, mentalité qui ont fait leur preuves pdt qu'eux se reproduise dans une ligue 1 et ligue 2 consanguine bref je devie la mais c'est pour te dire à quel point l'entraîneur français ( à 90% ) est nul et insupportable, dupraz en 1er lieu qui s'est permis de critiquer bielsa sur ses capacités de coach, imagine toi c'est comme si Matt moussilou critiqué suarez en lui donnant des conseil pour contrôler un ballon

  2. Juni entraineur OL - sam 23 Avr 16 à 14 h 58

    Rocé Léon :
    Certes il n' est pas limité mais il casse les couilles !
    Demandez au Sochaliens descendu en league 2 il y a 2 ans !
    Son fond de commerce, c'est sa grande gueule (devant les médias et sans doute devant ses joueurs, il a compris qu'en leur bottant les fesses, cela fonctionne !
    Certains coachs sont comme des parents qui laissent tous faire à leurs enfants...
    J'espère qu'on va faire un bon résultat pour voir sa tranche en conférence de presse après !
    Ce mec n'aime pas l'OL

    1. Gones2wano - sam 23 Avr 16 à 15 h 03

      +10000000 ce type est détestable, imbu de lui même de plus mais se serai pardonnable si il avait des vrai compétences de coaching mais non il est juste une grande gueule sympathique et drôle pour les medias

  3. ol-91 - sam 23 Avr 16 à 17 h 04

    Il n'y a pas de série qui ne termine.

  4. Gones2wano - sam 23 Avr 16 à 17 h 27

    Oui mais être entraîneur en ligue 1 n'est pas fait pour être éducateur, cela c'est pour les catégorie de jeune dans le club du quartier, la ligue 1 est censé être le haut niveau

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut