Les joueurs de l’OL à l’entraînement / (Crédit : Romane Thevenot)

Un gros travail physique attend les joueurs de l’OL

Le vrai chantier de Laurent Blanc s’apprête à débuter. L’entraîneur de l’OL a un mois pour remettre son équipe physiquement sur pied avant la reprise du championnat le 28 décembre.

Il n’a eu de cesse de le répéter. Depuis son intronisation le 10 octobre, Laurent Blanc a martelé à plusieurs reprises (quasiment à chaque conférence de presse) son désir de retrouver un OL prêt sur le plan physique. Comme l’entraîneur l’a constaté à son arrivée, ce n’est pas le cas et si ce n’est pas l’unique explication du début de saison raté de l’Olympique lyonnais (8e après 15 journées), c’est une donnée qui peut expliquer beaucoup de choses. 

Pour la première fois dans l’histoire, la Coupe du monde intervient en plein hiver, et ce calendrier inhabituel est possiblement la planche de salut qu’attendait le technicien français pour essayer d’insuffler une nouvelle dynamique à son groupe. Pour cela, le travail s’annonce conséquent car les coéquipiers d’Alexandre Lacazette partent de très loin. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le club est le premier de Ligue 1 à reprendre après 15 jours de vacances. Avec deux stages et cinq matchs amicaux au programme, l’effectif rhodanien ne va pas chômer dans les jours à venir, le tout sous la houlette de Philippe Lambert, le préparateur physique. 


Un mois pour rattraper le retard accumulé


Cette trêve est, en plus du mercato, la dernière opportunité pour l’OL de tenter de rattraper tout le retard accumulé dans de nombreux domaines. “Pour une formation comme l’Olympique lyonnais qui ne joue pas de coupe d’Europe, elle peut être intéressante et importante. Les joueurs ont joué beaucoup de rencontres sur le début de saison, mais moins que les équipes européennes, où c’était une catastrophe. Lyon peut aborder cette période comme une préparation estivale, nous explique Xavier Frezza, préparateur physique dans le Rhône. Ils ont quasiment tout l’effectif car en plus, ils n’auront que deux retours de Coupe du monde à gérer et les autres ont pu recharger les batteries. Il y a toutefois moins de temps et la reprise sera corsée (au minimum cinq affiches en janvier).” 

Pour Laurent Blanc, l’objectif sera que ses hommes parviennent à combler leur déficit athlétique, pour ensuite réussir à inculquer le style de jeu qu’il veut pratiquer. “Physiquement, c’était très léger avec l’ancien coach. Je pense qu’ils peuvent largement combler leur retard, assure Xavier Frezza. Ça reste des athlètes de haut niveau. Ils ont été habitués à jouer tous les trois jours donc physiquement, ils ne sont pas à l’arrache. Ils ont eu 10-15 jours pour souffler et en deux-trois semaines en chargeant un peu, ils peuvent retrouver un rythme intéressant. On va remettre les compteurs à zéro car tous les clubs ont laissé du repos à leur groupe. Maintenant, je pense que Blanc a vraiment en tête de resserrer la vis en remettant des bases solides.”  


Etre prêt physiquement dès fin décembre


Malgré cette coupure au beau milieu de l’exercice et la préparation physique qu’ils vont vivre, les partenaires de Malo Gusto devraient arriver fatigués lors des dernières journées, même si la Ligue 1 terminera un peu plus tard qu'à l'accoutumée (le 3 juin). “Je ne suis pas convaincu que les footballeurs seront plus frais en fin de saison, estime le préparateur physique lyonnais. Selon moi, cet exercice est une catastrophe pour les sportifs avec la Coupe du monde au milieu. Ils vont se préparer pendant un mois, mais ils seront sur les rotules comme d’habitude à la fin. Le calendrier va être condensé car ils ont enlevé un mois et demi pour jouer des matchs. Je ne vois pas comment ils pourraient arriver dans de bonnes conditions en mai.”  

Mais avant de penser aux derniers instants du championnat, l’OL doit réussir dès fin décembre à remonter la pente. Il ne pourra se permettre aucun retard à l’allumage face à Brest (28/12) et Clermont (01/01) lors du Boxing Day. “Le club doit se préparer à ça en amont. Il faudra aussi avoir une forme de turnover car ce sera très dense jusqu’à fin janvier”, insiste Xavier Frezza. Pour les Rhodaniens, tout se joue dans les prochaines semaines.

6 commentaires
  1. gonebad - sam 26 Nov 22 à 9 h 55

    ça va etre dur pour certains de comprendre que sur un terrain , il faut se defoncer ,et que pour ça un travail physique est necessaire 😏

  2. Moimoi - sam 26 Nov 22 à 10 h 20

    J'ai très peur pour Houssem.

    1. jolann69 - sam 26 Nov 22 à 10 h 23

      Ne t'inquiète pas, à 6 mois de la fin de son contrat, il ne devrait pas se mettre dans le rouge.

  3. Olyonn@is - sam 26 Nov 22 à 12 h 56

    Il faut les faire suer toutes ces chèvres 🐐🐐🐐🐐🐐🐐🐐incapables de battre le top 6.

  4. vav - sam 26 Nov 22 à 15 h 44

    Ouai ça fait 6 semaines que Blanc est arrivé, donc espérons que le travail physique ne commence pas que maintenant ! On est d’accord, il y a beaucoup de boulot dans ce domaine, mais on devrait normalement déjà être mieux après 1 mois et demi…

  5. OL-91 - sam 26 Nov 22 à 16 h 32

    Faites-moi travailler ces ankylosés ! Je veux que ça sente le suint !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut