Alexandre Lacazette avec le maillot d’Arsenal (Photo by Glyn KIRK / AFP)

Adulé à l’OL, Lacazette "n’a pas été à la hauteur de la hype à Arsenal"

Dans le viseur de l’OL avec qui il ne reste plus que quelques détails à régler, Alexandre Lacazette a quitté Arsenal vendredi, après cinq ans au club. Son départ laisse un sentiment partagé de l’autre côté de la Manche.

Depuis 48h, les supporters de l’OL ne cessent de rafraîchir la page Twitter de l’Olympique lyonnais à la recherche de ce fameux message attendu par tous : "Bon retour à la maison, Alexandre Lacazette". Il va encore falloir patienter quelques heures (quelques jours ?) avant de voir une officialisation pointer le bout de son nez mais tous les ingrédients semblent être là pour revoir le gamin de Mermoz faire son retour dans son club formateur et tenter de continuer à écrire son histoire mise entre parenthèse depuis 2017 et un départ à Arsenal.

Cinq ans après, Alexandre Lacazette n’a rien perdu de son capital sympathie auprès des inconditionnels du club lyonnais et est presque attendu comme le messie même si ce n’est bien évidemment pas ce qu’on attendra de lui. Les maux de l’OL ne s’effaceront pas avec la prochaine arrivée de l’ancien capitaine lyonnais mais en attendant l’officialisation, le retour de Lacazette s’inscrit dans le projet mis en avant par Jean-Michel Aulas il y a quelques semaines. Désiré à Lyon, Lacazette a fait ses adieux à Arsenal vendredi, après cinq saisons passées à Londres. Un départ dans un relatif anonymat, symbole de cette relation en demi-teinte avec les Gunners. 

"Il est difficile de vraiment résumer le temps passé par Alexandre Lacazette à Arsenal. Il y a eu beaucoup de bons moments pour l'attaquant et sa forme lors de la saison 2018-19 a mérité qu'il soit élu joueur de l'année du club, note Charles Watts, suiveur d'Arsenal pour Goal UK. Mais il y aura toujours le sentiment que le Français n'a pas vraiment été à la hauteur de la hype après son transfert de Lyon en 2017."


Un départ pour le bien de tous


Auréolé d’un titre de meilleur joueur de Ligue 1 et de trois dernières saisons à plus de 20 buts avec l’OL, Alexandre Lacazette avait fait le grand saut en 2017. Ce devait être l’Atlético de Madrid, ce fut Arsenal avec l’occasion de se frotter aux défenses rugueuses anglaises et pourquoi retaper dans l’oeil de Didier Deschamps. Mais il a été à l’image de ces Gunners, alternant le bon et le moins bon durant tout son passage. Ne réussissant pas à dépasser les 15 buts en championnat, l’ancien du FC Gerland a été bourlingué un peu partout sur le terrain afin de mettre Pierre-Emerick Aubameyang, recruté 63M€ quelques mois après son arrivée, dans les meilleures dispositions. Ce fut même pire avec l’arrivée de Mikel Arteta avec des mises sur le banc avant de retrouver le onze quand les choses se passaient mal pour l’entraîneur espagnol. Pas le meilleur des moyens afin de donner la pleine mesure de son talent quand il était au centre de la tactique de Bruno Genesio avant son départ il y a cinq ans.

"Son abnégation a toujours été saluée, qu’importe ses difficultés individuelles, ainsi que son apport collectif avec cette faculté à mettre en avant les autres dans ce rôle d’attaquant qui décroche. Il a une bonne image auprès des fans mais personne ne versera de larmes sur son départ, poursuit le journaliste anglais. S'il veux revenir auprès des meilleurs, Arsenal a besoin d'un attaquant de classe mondiale pour les diriger. Lacazette, malheureusement, a montré qu'il est loin de ce niveau aujourd'hui."


Un leader reconnu de tous


Depuis des mois, la situation contractuelle de Lacazette faisait beaucoup parler sans qu’un vrai choix ne se détache, comme si les deux parties s’étaient mises en tête que l’idylle avait assez duré avec comme point d’orgue une victoire en Cup en 2020 et une finale de Ligue Europe en 2019. Une bilan bien maigre qui n’a pas aidé l’attaquant à garnir un peu plus son armoire à trophées qui ne comptait jusqu’à là qu’une Coupe de France. A Arsenal, tout le monde semble saluer son rôle dans le vestiaire et sa bonne mentalité mais l’international français n’aura pas déclenché les passions comme il l’aurait sûrement souhaité.

"Avec le départ d’Aubameyang et ce duo qui peut laisser des regrets, il a récupéré le brassard et s’est montré comme un vrai leader. Il a vraiment pris à coeur ce rôle que ce soit en match ou aux entraînements où il arrivait à mêler bonne humeur et sérieux quand il le fallait. Mais la saison dernière a montré que Lacazette a maintenant dépassé son meilleur niveau."

Attendu comme un buteur, il a finalement été un vrai leader et guide pour la jeune génération des Gunners représentée par Bukayo Saka, Emile Smith Rowe et autre Gabriel Martinelli. En revenant à Lyon, Alexandre Lacazette ne sera au moins pas dépaysé. Il connait le club sur le bout des doigts, restant à jamais le premier buteur de l’histoire du Parc OL, ainsi que le rôle qu’il aura à jouer. Cherki, Barcola ou Lukeba seront désormais la nouvelle classe biberon dont Lacazette devra jouer les grands frères. Une mission qu’il a au moins réussi à Londres.

13 commentaires
  1. L’OL de JMA - sam 4 Juin 22 à 9 h 07

    Et ouais, c'est bien sa fait des heureux au moins 🙂

    Signaler
  2. poussin - sam 4 Juin 22 à 9 h 40

    "S'il veux revenir auprès des meilleurs, Arsenal a besoin d'un attaquant de classe mondiale pour les diriger. Lacazette, malheureusement, a montré qu'il est loin de ce niveau aujourd'hui."

    Signaler
    1. MICAL - sam 4 Juin 22 à 10 h 37

      Oui ,et alors ?On sait lire ,pas la peine de répéter.

      Signaler
      1. poussin - sam 4 Juin 22 à 11 h 30

        je l'ai mis en avant car cette phrase m'a interpelé . Est-il vraiment l'homme de la situation ? D'un côté on est sur d'avoir un meneur d'homme expérimenté qui connait le rôle de capitaine et porte bien le brassard. De l'autre, on ne retrouvera pas peut être le joueur qu'on a connu mais un joueur qui n'a pa su se rendre indispensable à Arsenal , et qui s'est effacé pour laisser la place à d'autre. Il n'a pas eu non plus les saintetés de Deschamps en équipe de France ou d'arteta en angletterre donc ça montre bien que des observateurs,entraineurs et sélectionneurs qui connaissent mieux le foot que nous ne lui trouvent pas toutes les qualités d'un grand attaquant. Lacazette a laissé un très bon souvenir à OL mais sera t-il capable encore d'apporter autant à 31 ans. Après c'est toujours mieux qu'un jeune ou que kadewere , on est bien d'accord mais quid de Dembele avec 1 match par semaine à jouer ?

    2. XUO - sam 4 Juin 22 à 13 h 39

      C'est vraiment du charabia. Il se mélangerait pas un peu les baguettes le Charlie Watts ? Paix à son âme !

      Signaler
    3. justeunpeudepoesie@gmail.com - sam 4 Juin 22 à 16 h 16

      Bonjour à toutes et à tous,

      Concernant M. Lacazette, je suis partagé, j'ai quelques doutes : sera t-il fédérer un esprit de la gagne aussi bien à l'entrainement que pendant les matches ?
      Sera t-il changer l' état d'esprit "petit bourgeois" et "petit bras" de l'équipe ?
      Sera t-il rassembler le vestiaire autour de lui ?
      Sera t-il capable de faire en sorte que tout le monde mouille le maillot de la première seconde à la dernière seconde de tous les matches ?
      Sera t-il capable de faire en sorte que nous puissions aimer cette équipe tout au long de la saison et que nous soyons fiers de supporter cette équipe ?
      Qui dans l'effectif de Lyon a suffisamment d'envergure pour cocher toutes les cases des questions ci-dessous ?

      Peut-être Caqueret ?

      BY

      Cris

      Signaler
      1. butalorsyouarefrench - sam 4 Juin 22 à 18 h 26

        Toi tu as des petits pb avec le verbe être et le verbe savoir !

  3. Juni forever OL - sam 4 Juin 22 à 11 h 10

    Lacazette avait le profil du joueur a faire toute sa carrière chez nous a l'OL !
    Je ne suis pas surpris que cela n'a pas bien fonctionner
    Mais comme il faut vendre !!

    Signaler
  4. juninho pernambucano - sam 4 Juin 22 à 11 h 27

    Attention a lyon beaucoup de choses ont changé depuis son départ.
    Et il va falloir qu’il soit performant tout de suite pour que ce retour soit une réussite.

    Apparemment il aurait reçu des garanties sportives de la part du président et ponsot donc wait and see.

    Signaler
  5. Arnaud1975 - sam 4 Juin 22 à 12 h 58

    On parle du capitaine d'Arsenal, sinon on peut parler de Nicolas Pépé. Avant qu'il rapplique le type se fait descendre. On s'en fout de tes problèmes de hype

    Signaler
  6. Olyonn@is - sam 4 Juin 22 à 13 h 06

    Je sais pas si Arsenal a bien fait de le mettre en duo avec Aubameyang,je trouve qu'il joue mieux seul en pointe dans l'axe.Un peu déçu de son utilisation à Arsenal.Franchement aucune inquiétude à avoir Lacazette c'est un joueur performant en ligue 1,il l a déjà prouvé,surtout que les défenses semblent moins resserrés qu'il y a 5 ans.

    Signaler
    1. zikos35 - sam 4 Juin 22 à 14 h 57

      Il a aussi 5 ans de plus... N'est pas Benzema ou Lewandowski qui veut.

      Signaler
  7. Jean-Jacques 2 bouts - sam 4 Juin 22 à 16 h 18

    C'est vrai qu'Aubameyang l'a mis sur la touche à Arsenal. Mais j'aime Lacazette et je n'aime pas Aubameyang. Question de style et d'état d'esprit.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut