AS Monaco - OL (3-2) : Jardim savoure

Tombeur de l'Olympique lyonnais (3-2) lors de cette 24e journée de championnat, l'AS Monaco réalise une très belle opération comptable au classement. Leonardo Jardim se réjouit de cet important succès.

C'était le choc de ce week-end en Ligue 1 : l'AS Monaco recevait l'OL et le gagnant de ce duel pouvait se rapprocher de Marseille, dauphin du PSG depuis vendredi et la correction infligée à Metz (6-3). C'est finalement l'ASM qui réalise la bonne opération puisqu'elle s'est imposée (3-2) au terme d'un scénario renversant. Forcément, Leonardo Jardim peut savourer ce succès de prestige : « C’est peut-être l’un des plus beaux matches dans l’attitude collective des joueurs. Nous avons bien préparé ce match mentalement parce que Lyon a toujours beaucoup de réussite contre nous. »

Contre les éléments

Il faut dire que cette victoire fut longue à se dessiner pour Monaco. Beaucoup d'évènements survenus lors de la partie pouvaient laisser craindre une défaite : « Lyon met un but un peu chanceux avec cette frappe qui touche le défenseur et Subasic qui se blesse sur l’action », rappelle Jardim« On fait rentrer un jeune gardien (Sy) qui joue pour la première fois en championnat, 10 minutes plus tard on prend le deuxième but… » Le coach portugais salue surtout la force mentale de son équipe et sa capacité d'adaptation : « Les joueurs croient en leurs capacités, on a réussi à revenir à 2-2 en première mi-temps. L’expulsion de Keita nous a forcé à changer un peu de stratégie, on est passés d’un bloc haut à un bloc bas. Nous avions besoin de défendre plus bas pour atteindre notre objectif. » 

Victoire méritée

Ce plan s'est finalement déroulé sans accroc, les Monégasques parvenant à inscrire le but du 3-2 à la 88e minute de jeu par Rony Lopes. Jardim souligne la solidarité dont ont fait preuve ses joueurs, indispensable dans ce genre de match pour espérer faire un résultat : « Je pense que ça a très bien marché, les joueurs ont eu une très grosse attitude collective, toujours bien placés et organisés. En deuxième mi-temps, on a eu les meilleures opportunités. Je suis très fier et très content de mes joueurs, cette victoire est méritée. »

L'ASM est donc troisième au terme de ce week-end et prend deux points d'avance sur son adversaire du soir. L'OL enchaîne pour sa part une deuxième défaite d'affilée en championnat et réalise la mauvaise opération de cette 24e journée.

3 commentaires
  1. alejandro - lun 5 Fév 18 à 10 h 05

    Bravo à Mónaco qui a fait part d'une sacrée force de caractère.
    Mais Mónaco se retrouve avec 6-7 blessés je ne me rappelle plus exactement, peut être que dans quelques journées on se retrouve devant eux et avec plus de points d'avance qu'avant ce match.
    En tout cas, je ne comprends pas que notre effectif soit aussi juste, je pensáis qu'en début de saison on attendraient Noël pour voir comment évoluent Diop, Martins Pereira, Owusu, Gueubels, Aouar, Maolida, Gouiri et Dzabana et faire un ou deux achats ou prets si besoin. Ce n'est pas le cas et entre le milieu et l'attaque, les postes sont doublés si on considère Aouar en 8 (et encore, Ferri n'est pas un 6) et devant 8 joueurs pour 4 postes Memphis, Mariano, Traoré, Nabil, Maolida, Gouiri, Gueubels et Cornet.
    C'est trop juste ne serait-ce que pour jouer le podium et notre première coupe d'europe et pourtant pas d'arrivées à ces postes cet hiver donc perso je ne comprends pas. Si quelqu'un peut m'expliquer en quoi je me trompe je suis preneur parce que j'espère me tromper mais lá je vois pas.

    1. alejandro - lun 5 Fév 18 à 11 h 00

      Evidemment, quand je dis trop juste je parle qualitativement. Sauf pour le cas Tousard

  2. kakkolak - lun 5 Fév 18 à 10 h 18

    Le milieu est trop juste quantitativement et qualitativement. Hormis les titulaires, pas de remplaçant au niveau (ou pas de remplaçant tout court pour Tousart)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut