Saint-Etienne’s French forward Nolan Roux (R) vies with Toulouse’s Burkinabe forward Sana Zaniou during the French L1 football match between Saint Etienne and Toulouse at the Geoffroy Guichard stadium in Saint Etienne, central France, on April 30, 2016. AFP PHOTO / THIERRY ZOCCOLAN / AFP PHOTO / THIERRY ZOCCOLAN

ASSE – TFC : Sainté accroché, l'OL peut s'éloigner

Auteur d’une première mi-temps époustouflante, Stéphane Ruffier a sauvé ses coéquipiers dès le début de la partie, notamment en repoussant le pénalty de Wissam Ben Yedder à la sixième minute du match.

L’AS Saint-Étienne avait l’occasion de mettre la pression sur l’Olympique Lyonnais, qui joue ce samedi soir à 21h00 face au Gazélec d’Ajaccio. Une opportunité loupée par des verts ont été accrochés sur leur pelouse.  Les joueurs toulousains leur ont causé de nombreux problèmes, notamment en mettant une grosse pression sur les buts de Stéphane Ruffier en première mi-temps. Mais le Téfécé s’est frotté à un mur ce samedi après-midi, Le gardien stéphanois a effectué sept arrêts lors des 45 premières minutes : « On est toujours dans la course pour l’Europe. Mais encore une fois il va falloir qu’on montre autre chose, un autre visage. Ruffier poursuit au micro de Canal +, si on fait un match nul c’est un point que toute l’équipe ramène, même si ça a été difficile. Ce soir, il faut retenir seulement la solidarité. ».

« un bon Stéphane Ruffier dans les buts »

Mais nous retiendrons aussi, la blessure de Mustapha Bayal Sall à la 30e minute (douleur à l’adducteur), qui n’a pas arrangé l’équipe de Christophe Galtier, pourtant revenue avec de bonnes attentions en seconde période. Et ce, avant l’exclusion directe de Loïc Perrin, après un tacle sans aucune maîtrise à la 77e minute. Ensuite Toulouse a essayé de prendre (enfin) l’avantage dans cette rencontre, mais, même les plusieurs changements effectués par Pascal Dupraz n’ont rien apporté et l’intensité du match a baissé au fil du temps, pour se terminer sur un 0-0 qui n’arrange personne. Pourtant le coach toulousain préfère rester positif au micro de Canal + : « j’ai assisté à un beau match de football, dommage on est tombé sur un bon Stéphane Ruffier dans les buts. On n’est plus maître de notre destin, mais il reste six points à obtenir. Comme vous pouvez le voir nos joueurs ne sont pas des mort-vivants, au contraire, ils jouent bien au ballon. »

Dans le bas de tableau la lutte continue donc, tout comme la bataille pour la deuxième place au sommet de la Ligue 1. En cas de victoire ce soir face au Gazélec, l’Olympique Lyonnais pourrait prendre cinq points d’avance sur l’OGC Nice et quatre sur l’AS Saint-Étienne.

2 commentaires
  1. Phil - sam 30 Avr 16 à 20 h 21

    Attention au piège contre un petit poucet....
    Actuellement Monaco mene 2 a zero
    Objectif les trois pts et la maitrise du jeux
    bon match a toutes et tous
    Allez Les Gones
    Objectif Champions League 2016/2017

  2. poussin - sam 30 Avr 16 à 20 h 23

    Contre le Gazélec Ajaccio, ce samedi au Parc OL, Lyon se présente comme prévu avec un trio d'attaque composé de Lacazette au centre, Ghezzal à droite et Cornet à gauche, ce dernier préféré à Fekir, remplaçant au coup d'envoi. Devant Lopez, dans le but, Umtiti et Yanga-Mbiwa sont associés en charnière, Bedimo occupera le couloir gauche et Rafael celui de droite. Le milieu de etrrain sera animé par le Tolisso, Gonalons et Ferri.

    toujours pas de darder ??? j'espère qu'il va rentrer . tout comme fekir . 2 joueurs que j'aimerai voir évoluer ensemble . Guezzal , j'attends confirmation mais pour moi , il est loin du niveau de ses coéquipiers.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut