United States’ forward Megan Rapinoe (L) celebrate scoring from the penalty spot with her teammates during the France 2019 Women’s World Cup football final match between USA and the Netherlands, on July 7, 2019, at the Lyon Stadium in Lyon, central-eastern France. (Photo by Jean-Philippe KSIAZEK / AFP)

Ballon d'Or 2019 : Megan Rapinoe succède à Ada Hegerberg

Megan Rapinoe, co-capitaine de l'équipe américaine championne du monde en juillet dernier a remporté lundi le deuxième Ballon d'Or féminin de l'histoire.

Megan Rapinoe a remporté ce lundi le deuxième Ballon d'Or féminin de l'histoire. La co-capitaine de l'équipe américaine, meilleure buteuse et meilleure joueuse du Mondial, succède à 34 ans à la Norvégienne Ada Hegerberg, l'attaquante de l'OL Féminin sacrée en 2018 pour le lancement de ce trophée organisé par le magazine France Football.

Figure féministe et de la lutte LGBT, Morgan Rapinoe a devancé l'Anglaise de l'OL Lucy Bronze et sa compatriote Alex Morgan, dans un classement établi par un panel de journalistes internationaux spécialisés.

4 commentaires
  1. JUNi DU 36 - lun 2 Déc 19 à 21 h 57

    Elle le mérite. Et bravo pour son combat contre la connerie humaine 👍

  2. Altheos - mar 3 Déc 19 à 8 h 41

    5 buts en phase finale de CM.
    Dont 2 doublés et un en finale.
    Et puis son engagement politique et social est remarquable.
    Tout à fait mérité.
    Ada le récupérera l'an prochain.

  3. OLVictory - mar 3 Déc 19 à 9 h 19

    Je ne veux pas le savoir, Ada est définitivement la meilleure 😉

  4. JUNi DU 36 - mar 3 Déc 19 à 13 h 20

    Ada n'a pas d'engagement à côté, enfin si c'est toutefois le cas ça ne se sait pas. Maintenant le comité regarde les engagements en dehors du foot. Wendy pourrait, elle, y prétendre. D'ailleurs je vais acheter son livre, il a l'air super intéressant.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut