Perle Morroni contre le FC Barcelone (Photo by Abbie Parr / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

Barcelone - OL, le match tant attendu

La finale de la Ligue des champions opposera samedi à 19 heures l’OL au FC Barcelone. Une affiche entre deux formations qui étaient attendues à ce niveau de la compétition.

Lorsque l’OL a débuté son parcours lors des barrages de la Ligue des champions en septembre 2021, il s’imaginait certainement arriver là. Là ? Dans le stade de Turin le samedi 21 mai pour disputer la finale de la C1. Hasard du tirage au sort, mais aussi logique des résultats, les Fenottes retrouveront pour cette dernière marche leur successeur. Champion d’Europe l’an passé, le FC Barcelone se présente pour le doublé.  

Retrouver ces deux formations à ce stade de la compétition sonne presque comme une évidence. Pour caricaturer, cela revêt d’un duel entre l’ancien (l’Olympique lyonnais) qui veut retrouver son trône, et le nouveau (le Barça), qui souhaite conserver sa couronne. “Je ne crois pas au destin, mais j'ai l'impression que le match Lyon - Barcelone devait avoir lieu, nous glisse Anton Toloui, journaliste de la Sky. L'équipe qui a dominé l'Europe contre celle qui a attiré l'attention du monde entier avec son flair et son audace. Les Rhodaniennes ont dû prouver à beaucoup qu'elles méritaient encore d'être considérées comme les meilleures après la saison dernière, en battant le Bayern, la Juventus et le PSG. L'affrontement avec le Barça pour le titre est la finale que tous les neutres souhaitaient.


Les deux meilleures équipes d'Europe face à face


Cette saison, sans trop de doutes, les deux rivaux ont dominé le tournoi, éliminant les autres candidats les uns après les autres. “L'Olympique lyonnais est l'une des meilleures équipes d'Europe, comme en témoignent ses 7 titres de Ligue des champions, explique Paula Valdunciel, du média Mundo Deportivo. Le FC Barcelone a réussi à se faire une place parmi les grands clubs du monde, et je crois qu'il est actuellement parmi les meilleurs, non seulement en raison de ce qu'il réalise en matière de trophées et de reconnaissance individuelle, mais aussi en raison de la manière dont il y parvient.

Alors forcément, ce duel entre Françaises et Espagnoles tient beaucoup de monde en haleine, même de l’autre côté de la Manche. “Comment ne pas être excité ? Il y a tellement de récits à l'approche de ce match. La finale de 2019, le retour d'Ada Hegerberg, la volonté de Barcelone de créer une dynastie européenne et les dépenses des anciens cadors, énumère Anton Toloui. La rencontre sera diffusée en clair sur l'une des plus grandes chaînes de télévision du Royaume-Uni. Il s'agira de l'affiche de Ligue des champions féminine la plus regardée de l'histoire britannique.


Une nouvelle formule qui a augmenté l'attrait pour le tournoi


Ce qui a aussi joué dans cette attente, c’est le changement de format du tournoi. La création de la phase de poule a eu un rôle crucial dans l'essor de la compétition. “Oui, il y a clairement eu un boom dans le football féminin européen cette saison, dont la démonstration évidente est l'ouverture des grands stades dans les tours de qualification, donc cela a également généré plus d'enthousiasme parmi les fans, observe Paula Valdunciel. La visibilité est indispensable dans toutes ces nouvelles étapes importantes.” 

Un constat effectué également par son confrère de la presse anglaise, Anton Toloui. “Le nouveau format a été excellent et a augmenté le défi auquel sont confrontés les grands clubs. Lorsque vous voyez Manchester City échouer en phase de groupe et Chelsea être éliminé prématurément de la compétition, vous savez que le niveau est exceptionnellement élevé. Cette saison nous a offert des records d'affluence, des joueuses de classe mondiale, une augmentation des chiffres d'audience à la télévision et sans doute la finale la plus attendue depuis des années, acquiesce-t-il. C'est un énorme succès.


Barcelone part favori mais l'OL a son mot à dire


Cette édition se conclura samedi avec une affiche qui promet beaucoup, et qui sera peut-être amenée à se renouveler dans les années à venir. Néanmoins, pour cette fois-ci, il est difficile de prévoir le vainqueur, même si Barcelone part avec une légère avance. “Il est vrai que le Barça transmet un sentiment d’invincibilité par son jeu, mais à la lumière de sa performance à Wolfsburg (défaite 2-0 après un succès 5 à 1), il ne peut pas baisser la garde, prévient Paula Valdunciel. L'équipe de Jonatan Giráldez affronte un adversaire expérimenté. L'expérience de la compétition pourrait donc jouer un grand rôle pour les Françaises.” Une dernière montagne à gravir pour le groupe de Sonia Bompastor pour sceller définitivement son retour au sommet. 

12 commentaires
  1. JUNi DU 36 - ven 20 Mai 22 à 9 h 09

    Allez les filles faut gagner cette finale.

    Petite citation du jour :
    " La vie ce n'est pas attendre que l'orage passe, c'est apprendre à danser sous la pluie" Sénèque

    1. OLVictory - ven 20 Mai 22 à 9 h 28

      Quand ça ne va pas, quand les temps sont difficiles, quand le présent est incertain et l'avenir compromis, relire Sénèque. Toujours.

      1. GoNL - ven 20 Mai 22 à 10 h 00

        Si je lis tous vos posts ça ne me laisse plus beaucoup de temps pour lire Sénèque 😁

  2. dede74 - ven 20 Mai 22 à 9 h 30

    Salut JUNI,
    Si le match se joue sous la température actuelle, les catalanes, plus habituées aux hautes températures, peuvent faire mal aux Fenottes, méfiance donc.
    Le math ayant lieu à 19 heures, ce sera certainement le cas !
    Danser un slow, à la fraîche, ça va mais, courir sous 30° voire plus, pendant 95 mn, les organismes vont souffrir !

    1. OLVictory - ven 20 Mai 22 à 9 h 45

      Salut Dédé, La météo annonce 25° en soirée à Turin, 27° dans l'après-midi.
      Suffisamment chaud pour fatiguer les organismes, mais peut-être pas pour faire la différence.

    2. JUNi DU 36 - ven 20 Mai 22 à 10 h 07

      Salut dede.
      Je ne comprend pas trop non plus cet horaire là ??
      Avec la chaleur il aurait été plus sérieux de mettre ce match à 21 h. Bon faut sûrement pas empieter sur les rencontres masculines, c'est tellement moins grave de faire crever de chaleur les filles...

      1. Dede Passion 69 - ven 20 Mai 22 à 10 h 26

        Salut Juni,

        Évident ! L'audience , l'audimat.

        Je vais me faire l'avocat du diable.
        L'immense majorité des amateurs de foot va regarder le multiplex de ligue 1, avec le podium, les places européennes, le maintien .
        Les filles, qui plus est de Lyon, n'intéressent qu'une minorité, et c'est bien dommage ....

        Il aurait été beaucoup plus judicieux de décaler le match des filles au dimanche soir .

      2. JUNi DU 36 - ven 20 Mai 22 à 12 h 17

        Hello dede. Le dimanche il y a aussi des championnats européens dont la liga.
        Non c'est juste une question d'inégalité, toutes ses instances du football, quelles soient nationales ou européennes elles en ont rien à faire /ou ne veulent pas trop changer les choses... 👎

      3. Dede Passion 69 - ven 20 Mai 22 à 12 h 37

        Juni,

        Après, il faut bien reconnaitre que si nos garçons jouaient le podium comme l'an dernier, une grande majorité ici , donnerait la priorité ( moi aussi, peut être? Heureusement que je n'ai pas à choisir !...) donneraient leur préférence au foot masculin.

        A ce propos, pas un seul article pour le moment, sur l'Équipe à propos du match des filles ! ...😡

    3. undeuxtrois - ven 20 Mai 22 à 13 h 02

      Je ne pense pas que cela joue. Il fait plutôt chaud à Lyon depuis quelques semaines, à vrai dire, plutôt comme à Barcelone. Ce qui peut jouer, par contre, c'est que les Barcelonaises ont joué entre 40 et 50 matchs cette saison pour la plupart, quand les Lyonnaises en ont joué 25/35. Certaines notamment avec des blessures en début/milieu de saison, dont elles se sont remises, et elles atteignent aujourd'hui leur pic de forme (Mbock, Hegerberg, Henry, Endler, Horan...).

      En face, Oshoala et Caldentey sont les seules qui ont pu reprendre un peu de rythme (mais à peine 100mn). Martens n'a que quelques minutes dans les jambes.

      Le Barça va faire courir le ballon, l'OL va devoir presser très fort et mettre de l'intensité d'entrée pour les étouffer.

  3. dede74 - ven 20 Mai 22 à 9 h 42

    Je n'avais pas tout lu, est-ce que la rédac fait de l'anticipation ?
    "L'Olympique lyonnais est l'une des meilleures équipes d'Europe, comme en témoignent ses 8 titres de Ligue des champions,"

    Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué 😊

  4. Philippeb - ven 20 Mai 22 à 10 h 08

    Sénèque c'est le présentateur météo de le TV piémontaise ? Il va pleuvoir à Turin samedi ?En tout cas j'espère qu'on va danser !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut