Coupe de France : l'OL se déplacera chez le Paris FC (L2) en 32es de finale

Ce lundi avait lieu le tirage au sort des 32es de finale de la Coupe de France. Le week-end du 18 et 19 décembre, l'Olympique lyonnais ira sur la pelouse du Paris FC (Ligue 2).

La Coupe de France revient le week-end du 18 et 19 décembre pour l'Olympique lyonnais. En 32es de finale de la compétition, les joueurs de Peter Bosz voyageront sur le terrain du Paris FC (Ligue 2). Cette affiche se déroulera avant la réception de Metz (match en semaine mais date à définir, possiblement le 22), qui sera le dernier rendez-vous de 2021 pour l'OL.

le PFC est 5e de Ligue 2

Actuellement 5e de Ligue 2, le PFC a battu 14 à 0 Cayenne au tour précédent. Pour son entrée en lice, le club parisien s'était défait de Sedan (N) aux tirs au but (2-2 sur le temps réglementaire). Toutes compétitions confondues, la formation dirigée par Thierry Laurey reste sur 5 victoires de rang.

7 commentaires
  1. Janot-06 - lun 29 Nov 21 à 19 h 48

    Un tirage pas si facile que ça.

    1. Quand je pense a Ferland - lun 29 Nov 21 à 19 h 50

      Oui, c'est ça, lors d'un match où on a l'habitude de faire face à un N2 ou à une DH à ce moment de l'année, tomber contre le 5ème ou 6ème de L2 sur un terrain gelé qui nivellera les valeurs, ça aura tous les aspects du match piège...

  2. Dede passion 69 - lun 29 Nov 21 à 19 h 55

    Et un derby, La Duchère - Sainté !

    Allez les " presque gones " !.....

  3. kazo le rouge - lun 29 Nov 21 à 20 h 48

    j avais mis une pièce sur PSG-OL en 32èmes
    je me suis trompé de sigle ....mais pas de ville!

  4. Le_Lyonniste - lun 29 Nov 21 à 21 h 14

    C'est toujours Lyon contre Paris, donc victoire obligatoire !!!

  5. Dede passion 69 - lun 29 Nov 21 à 21 h 55

    HS,

    Et ben c'est Lionel Messi !......

    Pas de surprise , mais un doigt d'émotion avec la présence de son épouse et de ses 3 gamins.
    Un joli discours également .
    Quel dommage qu'il soit au PSG !..😉

    Et puis, sa femme, ouh là là !!!😜😉😀

  6. Dufduf - mar 30 Nov 21 à 1 h 02

    Le principe d'une récompense individuelle dans un sport collectif est déjà hors-sujet surtout lorsque l'on sait qu'il n'a qu'exceptionnellement récompensé un goal , très rarement un défenseur , rarement un milieu et que le règlement a changé au gré des dirigeants de cette "cérémonie".
    Le présent de cette "récompense" démontre son invalidité puisque le vainqueur est un gars qui a réalisé d'excellents six mois contre un autre qui continue à exploser les stats ( d'attaquant , bien sûr) et a fait une année pleine.
    Une pensée pour Lewandowski qui, contrairement à Podolski et à Klose en leur temps , a choisi son pays d'origine pour en porter le maillot .

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut