Gomis (ex-OL) revient sur sa relation avec Lacazette et Fekir

Revenu en Europe du côté de Galatasaray, Gomis a salué la soif de conseils des jeunes attaquants lyonnais durant son passage à l’OL.

A 37 ans, la panthère rugit toujours. S’il a quitté la France et la Ligue 1 il y a cinq ans, Bafetimbi Gomis n’en a pas fini avec le football. Après quatre ans du côté de l’Arabie Saoudite, l’attaquant français a fait son retour en Europe durant l’hiver, dans un club qu’il connait bien : Galatasaray. En attendant de se frotter au FC Barcelone en 8e de finale retour de Ligue Europa, jeudi soir, l’ancien international français est revenu sur sa carrière.

Formé à l’AS Saint-Etienne, "Bafé" Gomis a empilé les buts en même temps qu’il s’attirait les foudres de ses supporters, coupable d’avoir porté le maillot de trois clubs 'ennemis'. Malgré l’adversité, l’attaquant a toujours réussi à faire parler la poudre que ce soit chez les Verts, à l’OL ou à l’OM. Avec 122 buts inscrits en 11 saisons de Ligue 1, Gomis fait partie du top 50 des meilleurs buteurs de l’histoire du championnat, à égalité avec un certain Kylian Mbappé (42e).


Un rôle de grand frère


Mais c’est bien du côté de l’Olympique lyonnais que la panthère transformée pendant quatre saisons en lion a rugi le plus souvent (95 buts toutes compétitions confondues) avec notamment un duo avec Lisandro Lopez plus qu’intéressant. Durant ce laps de temps, il a notamment pu assister à l’éclosion de certaines pépites offensives de l’Académie qui répondent au nom d’Alexandre Lacazette, Nabil Fekir ou encore Anthony Martial. Pour Foot Mercato, l’attaquant de Galatasaray est revenu sur son rôle de "grand frère" auprès des jeunes pousses lyonnaises.

"A Lyon, j’ai pu faire des entraînements spécifiques avec Anthony Martial, Nabil Fekir ou Lacazette. Le fait, pour ces jeunes joueurs qui sortaient de la CFA, de faire des spécifiques avec Lisandro Lopez, Jimmy Briand et moi, ça leur fait gagner du temps. Ils n’hésitaient pas à demander des conseils et après, ils savent très tôt utiliser la bonne surface pour tirer. Avoir la bonne position du corps et des épaules. Ils savent quand aller au premier poteau, quand rester en retrait etc. Aujourd’hui, je suis content de les voir réussir dans leurs clubs respectifs."

11 commentaires
  1. JUNi DU 36 - jeu 17 Mar 22 à 15 h 00

    Un avant centre comme lui ça manque énormément à l'ol. 24 buts de moyenne par saison, faut remonter à Karim et plus loin Sonny pour voir de tels stats

    1. Tongariro - jeu 17 Mar 22 à 16 h 10

      Euh pour le coup, je te rejoins pas. Comme dit plus bas, Licha (souvent sur l'aile en plus) et surtout Lacazette c'est bien devant Gomis niveau stat. Pas besoin de remonter à Benzema et Anderson.

  2. fandelol - jeu 17 Mar 22 à 16 h 01

    C'est chaud d'oublier Lacazette et Lisandro quand même.
    Gomis c'est 19 buts par saison en moyenne à Lyon. Je sais pas d'où sort ce 24.
    Lacazette sur ses saisons en avance centre c'est 28. Lisandro est à 20 en ayant jouant pas mal dans le couloir.

    1. JUNi DU 36 - jeu 17 Mar 22 à 16 h 47

      Ben disons que 95÷4 =23,75 😉

  3. Juni forever OL - jeu 17 Mar 22 à 16 h 14

    On avait de sacrés bons joueurs a l'époque !
    Cette saison, on ne marque pas assez de buts car on a des carences offensives, mettre en cause de Bosz, c'est ridicule en fait 😉

    1. Tongariro - jeu 17 Mar 22 à 16 h 33

      Non c'est de la faute de Bosz si une équipe avec des attaquants Dembele-Kadewere met moins de buts que des attaques Fekir-Lacazette ou Fekir-Memphis, c'est bien connu.

    2. JUNi DU 36 - jeu 17 Mar 22 à 16 h 51

      Les offensives et les occasions avec ont les as, c'est surtout de pousser le ballon (ou tirer pour faire plaisir à Ol91) dans le but qui est compliqué

      1. Juni forever OL - jeu 17 Mar 22 à 17 h 44

        On les a en grande partie avec les travail des latéraux, bon Dubois pas trop, et les milieux, un peu KTE, la finition c'est autre chose, on aurait levandoski ou lacazette en attaque, on serait sûrement 1er ou 2 ème !

  4. Tigone - jeu 17 Mar 22 à 17 h 12

    Grâce à moussa on se rend compte que Gomis était pas si mal...

  5. Poupette38 - jeu 17 Mar 22 à 17 h 25

    Bafé qui ne pouvait jouer qu'au poste de 9 ce qui reléguait Licha à gauche .

    Moussa à son arrivée saison 2018/19 , 20 buts dont 15 en L1 . La saison suivante, 22 buts dont 16 en L1
    encore la saison suivante, 1 seul but, à ce jour 10 buts dont 5 pénaltys . Ce n'est plus le Moussa de ses débuts .

  6. OLPassePresent - jeu 17 Mar 22 à 18 h 26

    Combien de fois faudra t il répéter que quand vous jouez que la moitié des matchs vous marquez deux fois moins de buts ?
    Visiblement c'est compliqué à comprendre 😂
    Après répéter cette évidence, ce n'est pas faire de Moussa un ballon d'or pour ceux qui ont un peu de mal à comprendre.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut