Govou (ex-OL) estime que "le joueur d'aujourd'hui ne se motive plus"

Invité sur OLPlay mercredi, Sidney Govou est revenu sur les 20 ans du premier titre de l'OL. Il y a narré ses souvenirs avec son ancien groupe, et a déploré la mentalité des footballeurs d'aujourd'hui.

Mercredi, l'OL fêtait les 20 ans de son premier titre. Le club de Jean-Michel Aulas avait remporté la "finale" du championnat face à Lens (3-1). Sidney Govou était buteur ce soir-là. "Je pense que beaucoup de joueurs étaient stressés avant ce match, a-t-il lâché sur OLPlay. Mais moi, je ne ressentais pas cette pression et j'aimais bien rigoler."

"Quand tu gagnes un titre comme ça, tu mets du temps à prendre conscience de sa grandeur", s'est-il remémoré. "Mais tu finis par t'en rendre compte quand tout le monde t'en parle. Que cela soit tes coéquipiers dans les Espoirs qui te le rappellent tout le temps, ou quand tu vas acheter une baguette à la boulangerie et qu'on te dit que c'est gratuit (rires)."


"Le joueur d'aujourd'hui est un roi"


Le natif du Puy-en-Velay s'est souvenu de son équipe de l'époque comme d'"un groupe de potes. On prend toujours du plaisir à se revoir avec ceux qui sont sur Lyon. J'aimerais beaucoup revoir Christophe Delmotte, qui m'a enseigné le sens du sacrifice quand j'étais jeune."

L'ancien international français (49 sélections) a ensuite établi un parallèle entre sa génération et celle des joueurs d'aujourd'hui qui "n'arrivent plus à se motiver réellement" d'après lui, à cause "du côté trop individualiste du football. Le joueur d'aujourd'hui est un roi, tout lui est donné et il n'a plus l'envie de se faire mal." Pour lui, "c'est un problème générationnel, ça ne concerne pas seulement l'OL. Je serais certainement pareil si je jouais aujourd'hui, mais ça peut changer par de la rigueur."

12 commentaires
  1. Poupette38 - jeu 5 Mai 22 à 14 h 22

    Très intéressante l'émission OLNS d'hier soir,
    J'ai bien aimé le retour en arrière sur le 1er titre du Club en 2002 (il va y avoir plusieurs épisodes là-dessus à promis Gaël Berger) et surtout la présence de Sidney, il a tellement raison .

    Signaler
  2. Hannibal LectOL - jeu 5 Mai 22 à 14 h 58

    Bien sûr qu'il a parfaitement raison ! raison aussi de souligner que l'individualisme dans le foot aujourd'hui est générationnel et concerne TOUS les clubs; en réussite ou en échec.
    Aujourd'hui la carrière d'un pro dépend aussi du nombre de ses followers. Il est devenu une marque dans la marque.
    Aujourd'hui, à l'OL, à Paris, à la Juve ou au Barça, partout, des joueurs attendent d'être en fin de contrat pour "gagner au loto" en quelque sorte, en s'engageant librement ailleurs en échange de primes à la signature qui les mettent définitivement à l'abri. C'est aussi le cas de plusieurs de nos jeunes libres de signer leur premier contrat et qui préfèrent systématiquement le plus offrant...
    Au temps de Govou, tout cela n'existait pas ou relevait de la marge.

    Gérer un club aujourd'hui, c'est devenu une véritable sinécure. Sans parler des "supporters", de la pandémie, des aléas des droits sportifs, des changements permanents de législation fiscale, de la concurrence déloyale des clubs-États qui se moquent complètement de refuser 200 millions pour un joueur à qui il reste 10 mois de contrat vu qu'ils sont hors économie réelle...

    Dans ce paysage, le football féminin, sans sa triche, ses arrêts de jeu et contestations permanentes, avec ses sourires et ses progrès constants, a pour l'instant une proximité très rafraîchissante !.

    Le football masculin fait vraiment penser à une bulle malsaine de plus en plus proche de l'explosion. De sommet de la FIFA au monde amateur ou les violences sont de moins en moins supportables.

    Signaler
  3. Cicinho - jeu 5 Mai 22 à 15 h 37

    Ah Delmotte, sans doute pas le meilleur joueur qu'on ait eu, mais jamais mauvais parce qu'il était toujours à fond!
    Je me souviens de ce but en fin de match contre Sainté...
    Je suis étonné qu'il n'ait pas percé comme entraîneur d'ailleurs

    Signaler
    1. Sony07 - jeu 5 Mai 22 à 18 h 19

      J'ai un maillot de Delmotte qui va bientôt devenir collector... Pour la motivation Sid a bien raison, mais que faire ? Peut-être arrêter de dire aux jeunes qui sortent de l'académie qu'ils sont des stars en devenir et les inciter à travailler, peut être mettre des salaires fixes moins élevés et inclure des primes, aux résultats aux nombres de matchs joués, du nombre de km parcourus en matchs...... Des coups de pied au c.l etc

      Signaler
      1. Dede passion 69 - jeu 5 Mai 22 à 18 h 28

        Mince , on est déjà deux, rien que sur le site ,à en avoir un !😉

        Il a du coûter cher en équipements au club, mais il était tellement SUPER notre Toff !

        Quel contraste avec certaines starlettes d'aujourd'hui !👏👍

      2. Olreal - jeu 5 Mai 22 à 18 h 32

        Les encadrer…
        Comme il dis des mecs comme delmotte ou violeau a mon avis il t’aurai déjà recadrer tous cela aujourd’hui
        Imagine à 0 -1 contre west ham à domicile
        Les mecs il te remettent tout le monde à l’endroit
        Un but de retard quand il reste 70 minutes à domicile devant 55 000 spectateurs devant une équipe qui a rien prouver durant les deux matchs
        Ça change tout

      3. XUO - jeu 5 Mai 22 à 19 h 00

        Dede
        tu peux dire quatre à adresser des louanges à Delmotte car j'en fais partie ainsi qu'OLV ! Le gugusse, il savait emballer la machine !

      4. Dede passion 69 - jeu 5 Mai 22 à 19 h 14

        Xuo,

        Oui, un mec bien sous tous les rapports .👍

        Et au delà de tout, un latéral qui nous met 3 buts dans un matche de ligue 1 à l'extérieur, ça ne court pas les rues !...😉

  4. RBV - jeu 5 Mai 22 à 18 h 16

    Si si, ils savent se motiver (cf les matchs de LDC de mardi et mercredi)...mais clairement pas du côté de l'OL en ce moment...

    Signaler
  5. Olreal - jeu 5 Mai 22 à 18 h 27

    Punaise ça faisait longtemps que je n’étais pas entièrement ok avec ce que dis Govou
    Est-ce que parce qu’il était dans un média Lyonnais?
    Merci pour ta pertinence et oui c’est important d’avoir des tôliers dans une équipe capable de maintenir les jeunes joueurs sur le bon chemins

    Signaler
    1. Olyonn@is - jeu 5 Mai 22 à 19 h 57

      Tout arrive !😉

      Signaler
  6. Juni forever OL - jeu 5 Mai 22 à 19 h 30

    Je suis d'accord avec govou mais bon, il ne faut pas généraliser non plus, tous les jeunes ne sont pas des petits cons 😮🤣 !
    Effectivement, a l'OL, depuis des années, son constat est le bon mais il y a plein de clubs, même en L1, ou les joueurs se dépouillent sur le terrain ...
    C'est juste que la politique sportive du club est un peu a la ramasse, on ne construit plus des groupes homogènes de joueurs pour gagner des titres mais des additions (et doublons) de talent en vue de plue values

    Signaler

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut