Sidney Govou contre le RC Lens (AFP PHOTO / FRANCK FIFE)

OL : il y a 20 ans, le club remportait son premier titre de champion

Il y a 20 ans jour pour jour, l’OL remportait le premier titre de champion de son histoire. Vingt ans plus tard, les héros de cette époque se réuniront au Parc OL le 10 mai prochain pour cet anniversaire.

Des scènes de liesse, un stade de Gerland en ébullition et une pelouse envahie par les 40 000 spectateurs présents. Ces images du 4 mai 2002, tout supporter de l’OL de l’époque s’en souvient. Comme dans la vie, il y a des dates marquantes où chacun se rappelle de ce qu’il a fait, de l’endroit où il était et cette "finale" de D1 contre Lens en fait partie. Vingt ans après, les souvenirs sont toujours là, les cheveux blancs ou la calvitie ont pris le dessus mais l’histoire reste gravée à jamais. Les hommes de Jacques Santini sont les premiers à avoir ramené un titre de champion de France à Lyon et resteront pour toujours dans l’histoire du club. Les années ont passé mais le 10 mai prochain (20h30), l’OL n’oubliera pas les héros de cette saison 2001-2002 rocambolesque avec ce finish hollywoodien au stade de Gerland contre le RC Lens.


Un titre qui va tout déclencher


A l’occasion d’un match caritatif avec l’UNICEF en faveur des enfants touchés par la guerre en Ukraine, le club lyonnais va rendre hommage aux coéquipiers de Sonny Anderson. Avec l’équipe OL Légendes, ce sera l’occasion de fêter ce 20e anniversaire dans la nouvelle enceinte lyonnaise et de se rappeler les bons souvenirs, même si les crochets et la vitesse d’exécution seront plus lents.

"C’est peut-être la première et dernière fois que les supporters vont revoir cette équipe ensemble, en plus ici au Parc OL. Même si c’était à Gerland, c’est l’occasion de faire ressortir les souvenirs qu’on a pu donner à ces gens il y a 20 ans, nous confiait Anderson il y a quelques semaines lors de la présentation de l’événement. Il faut que le stade soit plein pour la cause mais aussi pour nous, pour montrer qu’on n’a pas tout perdu (rires). Le plus important est d’être en forme, il faut quand même faire bonne figure et pouvoir donner du plaisir un minimum aux spectateurs."

En attendant de savoir si Juninho sera bien de la partie, une grande majorité des champions 2002 seront présents au Parc OL. L’occasion était trop belle pour ne pas se replonger dans la boite à souvenir. Même s’il y a eu six titres de suite derrière, celui décroché un an après la Coupe de Ligue a servi de locomotive. Les Laville, Violeau et autre Deflandre ont servi de base à ce que deviendra l’OL dans les années 2000. Les supporters ne l’ont d’ailleurs pas oublié. "A chaque fois que l’on croise des gens dans la rue, ils nous félicitent pour ce titre, pour cette finale à Gerland, a poursuivi l’ancien capitaine lyonnais. Chacun y va de son anecdote et c’est aussi ce qui nous a poussés à nous retrouver et à faire cet événement anniversaire au Parc OL."


Anderson : "Les gens ne cessent de nous féliciter"


Le 10 mai prochain (20h30), les anciennes gloires lyonnaises ne seront pas opposées à celle du RC Lens comme l’avait souhaité Sonny Anderson au départ. Mais qu’importe, en se retrouvant sur le rectangle vert, l’OL Légendes voulait avant tout retrouver cette odeur qui manquait tant à ces anciens professionnels : celle des vestiaires, celle du terrain et tout simplement la joie de se retrouver pour cette équipe qui était avant tout "une bande de copains avant d’être une équipe". En s’associant avec l’UNICEF pour ce "Match des Héros", le message sera encore plus fort qu’un simple match d’exhibition.

"A la base, on voulait faire un truc avec Lens. Mais faire ça avec l’UNICEF, c’est encore plus grand. On est nostalgique et c’est aussi pour ça que tout le monde a répondu présent, a conclu Sonny Anderson. Cette sensation d’être de nouveau dans le vestiaire avec les copains, se regarder, se préparer, aller à l’échauffement et entendre Robert Duverne nous crier dessus, ce sont des choses qui nous manquent et qu’on veut retrouver le 10 mai."

Il y a 20 ans, l’OL remportait son premier titre de champion de France. Vingt ans plus tard, la motivation est toujours présente. Comme ils avaient à coeur de fêter leurs titres sur le balcon de l’Hôtel de Ville, les anciennes gloires de l’OL espèrent retrouver cette communion le 10 mai prochain (lien pour acheter les places).

21 commentaires
  1. vav - mer 4 Mai 22 à 10 h 07

    20 piges déjà, ça ne nous rajeunit pas 😀
    Sûrement l’un des plus grands jours de l’histoire du club! Avec la remontée en D1 et les recrutements d’Anderson, de Houiller et de Juni peut-être… Tiens, @O&L, ça pourrait être un sondage sympa pour les bloggers!?

    Signaler
  2. Sébastien TTP - mer 4 Mai 22 à 10 h 47

    Déjà 20 ans, j'étais au stade de Gerland et je me souviens de ce match comme si c'était hier avec une ambiance démentielle.
    Il y avait un engouement qui c'était emparé de la ville plusieurs jours avant.
    Les lensois n'avait pas bien dormi la veille du match d'ailleurs 🤣 (j'ai fait de ces trucs pour notre club), Martel est revenu il y a quelques jours sur cette épisode, il en rigolait en disant qu'il aurait fait pareil.

    Signaler
    1. JuniAnderson - mer 4 Mai 22 à 18 h 14

      J’étais également au stade. Un moment d’adolescence partagé avec mon père que je n’oublierai jamais.

      Signaler
  3. RBV - mer 4 Mai 22 à 11 h 29

    L'important c'est d'être encore là en Ligue 1 dans 20 ans...certes on traverse une période creuse mais regardons Bordeaux...StEtienne et compagnie.
    Ce n'est pas un sprint mais une course de fond ! (même si certains de nos joueurs ont oubliés ce qu'était un sprint ou une course de fond haha)

    Signaler
  4. Jean-Jacques 2 bouts - mer 4 Mai 22 à 13 h 42

    Je me souviens aussi de la victoire en coupe de la ligue, importante en amont, avant d'enclencher avec cette série majestueuse de titres.

    Signaler
  5. Le_Lyonniste - mer 4 Mai 22 à 13 h 46

    Et depuis 10 ans : rien ! En partie à cause des qataris !

    Signaler
    1. JUNi DU 36 - mer 4 Mai 22 à 15 h 00

      Rien à voir avec les Qataris d'autres clubs ont été champions quand même, Montpellier, Monaco ou Lille. Si certaines équipes (dont nous) y avaient cru un peu plus peut être que Paris aurait même encore quelques titres en moins...

      Signaler
      1. Juni forever OL - mer 4 Mai 22 à 17 h 57

        Si quand même, sans les voleurs du Qatar sur la L1, on aurait au moins gagné un championnat ou deux de plus et une coupe national

    1. JUNi DU 36 - mer 4 Mai 22 à 15 h 14

      Super le lien Altheos 👍
      MDR pour Govou quand il dit qu'au début le vin était réserver aux anciens 😂
      Et Wallemme pour le coup du tirage de l'ordre des matchs par ordinateur 😂
      Le passage de Santini quand il prend tous les joueurs dans le vestiaire après le match de coupe d'Europe, avec tous le respect que j'ai pour ce monsieur ça me fait tellement penser aux guignols quand il parle aux joueurs et qu'au bout d'un moment ils sont tous partis tellement il a été lent dans son discours 😂😂
      Il y a de quoi discuter et de se rappeler des bons souvenirs avec ce lien.

      ps : si quelqu'un retrouve le lien des guignols avec Santini et l'équipe de France dans le vestiaire je suis preneur, j'arrive pas à le trouver. Merci d'avance

      Signaler
      1. XUO - mer 4 Mai 22 à 15 h 32

        ....Et tu imagines Santini dans le rôle du coach en Angleterre ! De quoi être plié !!!

      2. JUNi DU 36 - mer 4 Mai 22 à 18 h 29

        J'imagine 😱😂

  6. Olyonn@is - mer 4 Mai 22 à 15 h 24

    Le stade était complet,il y avait eu une demande de 600000 personnes pour voir ce match,une finale de championnat à la fin je crois que c'est très rare voir unique.Une finale de rêve Sid Govou qui met ce but qui nous lance puis l égalisation Lensoise,puis les buts du 3 à 1 fantastique,merveilleux, exceptionnel,le club attendait ça depuis 50 ans! C'était écrit!!

    Signaler
    1. Dede passion 69 - mer 4 Mai 22 à 18 h 42

      Euh non ,

      Lens n'a jamais égalisé , Bak a réduit le score vers la demie heure alors que l'on menait 2 à 0 avec Govou et Violeau .

      Sur et certain de moi, sans Google, car j'étais au stade, et une soirée comme celle là est INOUBLIABLE !
      40 ans que je l'attendais, de très loin le plus GRAND souvenir et la plus grande émotion que j'ai connu avec mon OL !...🤩🤩

      Signaler
      1. Olyonn@is - mer 4 Mai 22 à 19 h 18

        Oui c'est vrai ma mémoire m'a fait défaut.ils ont réduits le score!J'avais tellement peur qu'ils égalisent et que ça nous prive de titre!En tout cas belle soirée,plus grand souvenir aussi.

  7. Dede passion 69 - mer 4 Mai 22 à 18 h 57

    Comme pas mal d'autres, j'ai eu mon petit bout de pelouse.

    Je l'ai repiqué sur mon terrain , et elle a survécu 20 ans après ...

    Ma maison et mon terrain ont pris de la valeur, car je possède un morceau de Gerland, et c'est inestimable !😉😜

    Signaler
    1. Juni forever OL - mer 4 Mai 22 à 19 h 00

      sérieux, t as participé à l'arrachage de la pelouse 🤣

      Signaler
      1. Dede passion 69 - mer 4 Mai 22 à 19 h 10

        Absolument !!!
        Et elle a survécu 2h dans la bagnole quand je suis allé aux Terreaux fêter le titre .

        Je ne raconte jamais de conne*ies, enfin pas souvent , ou presque pas, ou une ou deux par article ...
        Mais jamais plus !...😉😜

      2. Juni forever OL - mer 4 Mai 22 à 19 h 28

        J'étais pas abonné et pas au stade pour ce match historique malheureusement mais pour le 3eme titre, oui, et la pelouse aussi avait été entièrement enlevée, je me demandais ce qu'ils allaient faire de ça, la replanter, je n'y avais pas pensé 🤣

  8. Juninho Pernambucano - mer 4 Mai 22 à 19 h 22

    j'étais présent aussi au stade , et ce but de la Gov , ah quelle ambiance c'était !

    Signaler
  9. Cyrbon - mer 4 Mai 22 à 19 h 42

    A de beaux souvenirs.
    On est bien obligé de penser à ces moments là pour oublier ces dernières années.

    Ça me rappel l un des plus beau club français, A mais non mais si qu est ce qui nous arrive, à oui on se stéfanise.

    Bon c est vrai on gagne à la fin nous : )

    Signaler

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut