Jean-François Vulliez, coach intérimaire de l'OL
Jean-François Vulliez, coach intérimaire de l’OL (crédit : David Hernandez)

Jean-François Vulliez (OL) est prêt à entraîner en Ligue 1

En fin de contrat avec l'OL, Jean-François Vulliez est à la recherche d'une opportunité pour entraîner un club de Ligue 1.

Après plus de 10 ans au sein de l'OL, Jean-François Vulliez cherche un nouveau défi à relever. Selon le Dauphiné, il "figure donc désormais sur le carnassier marché des entraîneurs, à la recherche de son premier poste". En septembre 2023, Vulliez a dirigé un match contre le Havre (0-0) en tant qu'entraîneur intérimaire, avant l'arrivée de Fabio Grosso. Il a également décroché son BEPF (brevet d'entraîneur professionnel de football) en mai.

À 51 ans, l'ancien directeur de l'Académie dispose d'une belle expérience, et d'une vision bien précise de "l'ADN OL" : "Nous demandons aux joueurs d’être créatifs, ce qui fait partie de l’ADN OL, nous leur laissons de la liberté de penser, d’agir, de s’exprimer, donc il fallait aussi laisser la liberté au staff, de construire et de créer" disait-il en 2020, dans un entretien accordé à Nosotros.

15 commentaires
  1. Juni38
    Juni38 - ven 14 Juin 24 à 10 h 39

    Il s'est fait chiper la place par sage , son "ami" , et le voila voulant quitter le navire pour assouvir ses ambitions .
    Contre le havre il nous fait perdre deux points précieux.

    Signaler
  2. Avatar
    Tigone - ven 14 Juin 24 à 10 h 40

    Le cocu de l'année !!!
    Dur pour lui...
    Espérons qu'il a retenu le nombre de changement autorisé en L1.

    Signaler
  3. Avatar
    Mopi do Brasil - ven 14 Juin 24 à 13 h 17

    C'est sous sa direction qu'on a vu nos jeunes sortir de l'académie avec une mentalité égocentrique, sans véritable amour de l'OL, ni esprit collectif. Quelle foutaise que cet ADN lyonnais ! Plus d'esprit de dépassement, pas d'envie de jouer les uns pour les autres, pour gagner ensemble, tout ce que Sage a su redonner à notre équipe en quelques semaines. Et ce n'est pas un hasard si c'est Sage qui a réussi à devenir notre coach en L1, et pas Vulliez, qui partait pourtant avec beaucoup plus d'atouts sur le papier.
    Pas du tout convaincu qu'il fera une grande carrière à ce poste, malgré ses beaux discours et son sourire.

    Signaler
    1. Avatar
      Kirna - ven 14 Juin 24 à 13 h 20

      Oui enfin l'évolution de la mentalité des jeunes suit plus celle du foot et plus généralement de la société plutôt que juste un seul homme.
      Mais je me souvenais que tu ne le portais pas dans ton cœur.
      Cela dit, tu n'auras sans doute pas tort concernant sa carrière puisque, sur l'ensemble des pratiquants de ce métier, rares sont les entraîneurs qui en connaissent une grande.

      Signaler
      1. Avatar
        Mopi do Brasil - ven 14 Juin 24 à 13 h 52

        Oui, mais sachant que c'est le propre de l'évolution de la société actuelle, il devrait y avoir un gros travail à ce sujet au centre. S'il existe, il est inefficace. Je connais des proviseurs qui sont capables de développer ça au sein de leurs établissements, d'entrainer leurs équipes pédagogiques, puis les élèves dans cette prise de conscience de leur individualité et de l'importance du collectif pour la réaliser pleinement. Et c'est beaucoup plus facile à réaliser au sein d'une académie de foot d'un grand club comme l'OL, avec un internat, où il y a eu de véritables légendes, avec énormément de trophées, il n'y a pas si longtemps, que dans un collège ou un lycée de banlieue, où il est compliqué de trouver des modèles positifs, de l'espoir.
        Nos gones sont ceux qui restent assis quand arrive leur nouvel entraineur. Ils sont incapables de lui montrer du respect alors que des joueurs issus d'autres clubs le font spontanément. Ce n'est pas anodin.
        Le bureau du centre où se signent les contrats met en avant les maillots des joueurs partis de l'OL, au même titre que ceux qui sont allés à l'OL. Cette décoration est symbolique de cette coupure qui est réelle, depuis que l'on a séparé physiquement l'académie du centre d'entrainement des pros. Ce n'est pas Vuillez qui a décidé de cette séparation, mais il a échoué à combler ce fossé, et à inculquer des valeurs fortes à nos jeunes.

      2. Avatar
        Kirna - ven 14 Juin 24 à 14 h 06

        D'accord avec toi, sauf pour le respect : est-ce au club de l'apprendre aux jeunes ?
        Cela fait partie des choses qui sont censées être inculquées par les parents.

      3. Avatar
        Mopi do Brasil - ven 14 Juin 24 à 14 h 20

        Bien sûr, mais quand certains parents ne le font pas, des éducateurs/enseignants passionnés, dans un bon environnement (un centre de formation de foot pro a tellement plus d'atouts qu'un banal collège), peuvent corriger le tir.

      4. Avatar
        Kirna - ven 14 Juin 24 à 14 h 21

        Les enseignants de tout genre essaient de prendre le relais, mais il est visiblement plus facile de faire apprendre des connaissances plutôt que des manières d'être.
        Les "anciens" - je parle des joueurs, mais ça peut évidemment concerner toute personne plus âgée - montrent parfois l'exemple, et c'est heureux (je pense à la fameuse scène où Laurent Blanc arrive et où on voit notamment Alex et Coco se lever, contrairement à bien d'autres plus jeunes qu'eux) mais si les jeunes ne comprennent pas...

    2. OLVictory
      OLVictory - ven 14 Juin 24 à 13 h 34

      C'est tout l'argent qui se déverse sur le foot qui donne cette mentalité. Le pauvre gars n'a sans doute pas plus de responsabilité que les autres, sachant que ça a démarré bien avant lui.

      Signaler
      1. Avatar
        Mopi do Brasil - ven 14 Juin 24 à 13 h 57

        Si les éducateurs ne font rien pour corriger cela, qui le fera ? Les scandinaves ont travaillé là-dessus depuis plus de 20 ans avec d'énormes résultats. La Finlande a fait de l'éducation sa priorité et est devenue un exemple mondial de réussite.

  4. Le_Lyonniste
    Le_Lyonniste - ven 14 Juin 24 à 13 h 48

    Il est prêt pour rien du tout !

    Signaler
  5. Avatar
    Outlander - ven 14 Juin 24 à 18 h 07

    La ligue 2 ou le National ça serait bien pour commencer...

    Signaler
  6. Juni38
    Juni38 - ven 14 Juin 24 à 18 h 09

    Voues êtes taquins 😅

    Signaler
  7. Avatar
    brad - ven 14 Juin 24 à 19 h 08

    Donnez une chance à sa passion,.....moqueurs ! quant à la charge des éducateurs ou formateurs d'apprendre le respect aux joueurs, alors commençons pas Deschamps, il n'y a pas bien longtemps il avait sous son aile des joueurs sélectionnés pour le pays et certains ne chantaient pas l'hymne nationale, ils préféraient peut-être le rapt, le métal ou je ne sais quoi d'autres ou tout simplement ne pas passer pour un gogol devant les caméras ou ses amis... Mais ils savent serrer la pogne du président de la RF qui a plus de portée que la Marseillaise

    Signaler
  8. Avatar
    kazo le rouge - ven 14 Juin 24 à 22 h 12

    chanter la marseillaise ne garantit pas tu portes les valeurs de respect
    ni de la république , ni de ses habitants
    certains chantent du rap en montrant du respect aux valeurs humaines

    anti racisme anti violence contre les femmes, contre les homos

    d autres non...et c est pareil pour ceux qui chantent la Marseillaise

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut