Jean-Michel Aulas (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

L1 : l’OL va bientôt toucher une partie de l’argent de CVC

Avec la finalisation de l’accord entre la LFP et CVC pour 13% de la future filiale commerciale de la Ligue, les premiers chèques vont arriver. L’OL doit toucher près de 16M€ cet été.

Depuis le début du mercato, l’OL la joue malin avec ses recrues. Sur les quatre nouveaux renforts estivaux, seule l’arrivée de Johann Lepenant a obligé le club lyonnais à dépenser une somme d’argent pour faire venir le milieu. L’ancien Caennais devrait voir un latéral gauche être aussi recruté moyennant un coût mais on ne dépense pas à tout va à Lyon, encore moins sans Europe. Pourtant, les rentrées d’argent se font nombreuses ces derniers temps. Non pas avec des départs de joueurs, au grand dam de Peter Bosz, mais avec l’augmentation du capital suite au prochain rachat de John Textor tout d’abord. 86 millions d’euros dont une enveloppe de 40M€ qui sera allouée pour renforcer les équipes masculines et féminines.


90 millions d'euros sur trois ans et sous conditions


Un autre chèque ne devrait pas tarder à arriver dans les bureaux lyonnais ces prochaines semaines. En effet, L’Equipe annonce que l’accord entre la LFP et CVC pour le rachat de 13% de la future filiale commerciale de la Ligue sera acté définitivement le 26 juillet prochain à l’issue d’une assemblée générale. Ce accord juridique va permettre de débloquer les fonds et les premiers versements du milliard d’euros promis aux clubs de Ligue 1. Ces sommes ne seront pas versées d’un coup mais en trois fois jusqu’en juin 2024. Au total, l’OL, tout comme l’OM, touchera 90 millions d’euros avec la répartition suivante : 16,5 millions d’euros cet été, 23,5 en 2023 et 50 millions d’euros en 2024. Pour toucher les deux dernières sommes, le club lyonnais devra respecter certaines conditions comme nous vous le dévoilions en avril denier (lien).

8 commentaires
  1. Lyon1950 - ven 15 Juil 22 à 11 h 06

    De l'argent pour renflouer le club ! Mais que personne ne s'attende à ce qu'il serve au recrutement, celui-là n'est pas encore dans les caisses puisque dépend des joueurs vendus, et actuellement, c'est zéro.

    Signaler
  2. leandre-gerrand - ven 15 Juil 22 à 12 h 22

    90 millions de gagner pendant 2 ans, mais bien plus perdu pendant plus de 20 ans … ENORME connerie désolé …

    Signaler
  3. leandre-gerrand - ven 15 Juil 22 à 12 h 23

    Tout ça pour masquer le deficite structurel de 99% des clubs Français pendant ... 2 ans … et l'empirer après

    Signaler
  4. ChiesaLacombeDiNallo - ven 15 Juil 22 à 15 h 13

    Super ! On va pouvoir engager l'arrière gauche de Poissy-sous-Flignac !

    Signaler
  5. pixy33 - ven 15 Juil 22 à 21 h 52

    Sinon vous êtes aigris? Rageux? Repensez juste où était le club pendant les 80’s! On a un groupe de 32 joueurs sans coupe d’Europe, et vous voulez recruter encore? Sinon on peut faire comme paris et regarder les jeunes partir les uns après les autres … décevant de lire vos coms

    Signaler
    1. Dufduf - sam 16 Juil 22 à 0 h 02

      Je préfère repenser au club dans les années 2000, meilleur exemple à suivre. L'idée étant de franchir des paliers et non de trébucher dans l'escalier , or c'est ce que nous faisons depuis 14 ans.Quant aux années 80 nous n'en sommes plus si loin puisque nous devons être à peu près à la même place qu'en 89-90.Nous avions déjà un entraîneur qui nous expliquait sereinement ce qu'il voulait faire mais sans jamais y parvenir.

      Signaler
    2. ChiesaLacombeDiNallo - sam 16 Juil 22 à 7 h 57

      Pas du tout. J'aurais préféré qu'on garde Bard et Vogel. Mais il se trouve qu'on n'a plus d'arrière gauche.
      Après avoir fait miroiter l'excellent Tagliafico, on nous ressort deux pistes pour le coup franchement ridicules.
      C'est flippant.
      Cela dit Lepennant est une très bonne recrue.
      Comme Terrier l'avait été ainsi que Tousard. Faut voir ce que l' on en a fait !

      Signaler
  6. Zens - ven 15 Juil 22 à 23 h 38

    @Pixy33

    Il y a ceux qui réclament encore et toujours des recrues quand bien même le club n'a plus les garanties financières, sportives et institutionnelles.

    Il y a ceux qui hurlent depuis des années pour que tous les jeunes aient leur chance, y compris ceux qui finiront en National 2...

    Entre ces 2 camps, il existe de la place pour prendre du recul...

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut