Farès Chaïbi (Toulouse) (Photo by Lionel BONAVENTURE / AFP)

Ligue 1 : Farès Chaïbi, le Lyonnais de Toulouse

Natif de Bron, Farès Chaïbi a évolué au FC Lyon avant de rejoindre le centre de formation de Toulouse. Vendredi, il retrouvera le club qui "l’a fait vibrer dans sa jeunesse".

A Bron Terraillon, il y a Karim Benzema et maintenant Farès Chaïbi. Ce dernier est encore loin du très probable Ballon d’Or 2022 mais à 19 ans, l’attaquant a fait ses débuts en pros durant l’été. Non pas à l’OL mais du côté de Toulouse. Vendredi soir, Chaïbi retrouvera Lyon avec le Téfécé, une première dans sa jeune carrière. Mais n’étant pas passé par le centre de formation lyonnais, ce retour n’a pas forcément la même saveur que pour un ancien de l’Académie.

"L’OL est un club qui m’a fait vibrer quand j’étais jeune. J’allais tout le temps au stade avec mon père, a-t-il avoué pour sa 1re conférence de presse. Je reste un jeune qui a été formé à Toulouse et non à l’OL. A part que ma famille vient de là-bas et que c’est un club qui m’a fait vibrer, ça reste un match comme les autres."


Le FC Lyon avant Toulouse


Belle surprise du début de saison toulousain (2 buts, 2 passes), Farès Chaïbi vient à Lyon "sans complexe. On monte de Ligue 2, on n’a rien à perdre, l’OL ça reste un grand nom de la Ligue 1 mais on y va pour essayer de jouer notre jeu." Passé par le FC Lyon avec qui il a participé à l’historique parcours en championnat de France U17 en 2019, Chaïbi a croisé la route de certains Lyonnais durant les derbys. "Quand j’étais en jeunes au FC Lyon, j’ai joué contre Malo (Gusto), c’est la même génération, Rayan Cherki. Je les connais un peu plus que les autres, à part ça les autres, je les regardais à la télé."

Jouant tantôt à droite, tantôt à gauche, Farès Chaïbi devrait recroiser la route de Gusto, vendredi soir. Avec la volonté de rendre fière "toute sa famille qui sera en tribunes."

2 commentaires
  1. Mym’b - jeu 6 Oct 22 à 18 h 20

    Je ne l'ai jamais vu jouer, mais à ce qu'il parait, il est très bon.

  2. OL-91 - jeu 6 Oct 22 à 21 h 24

    On connaît au moins de qui viendra un des buts que nous encaisserons.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut