Lyon’s French forward Alexandre Lacazette celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Olympique Lyonnais (OL) and Reims on October 3, 2015, at the Gerland Stadium in Lyon, central-eastern France. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD

Ligue des champions – OL : Alexandre Lacazette doit (enfin) devenir grand

En manque de réussite cette saison, Alexandre Lacazette devra véritablement se poser en élément moteur sur la pelouse du Zenit Saint-Pétersbourg, mardi soir (20h45) à l’occasion de la troisième journée de Ligue 1.

Si l’Olympique lyonnais prétend pouvoir s’imposer sur la pelouse du Zenit mardi soir (20h45), il lui faudra quoi qu’il arrive compter sur un Alexandre Lacazette des grands soirs. Ce qui n’a pas encore été le cas depuis le début de saison. L’attaquant lyonnais n’a marqué qu’à deux reprises toutes compétitions confondues, dont un penalty au Vélodrome contre Marseille. Plus remuant depuis le mois d’octobre, en témoigne son premier but dans le jeu contre Reims, il retrouve des couleurs après deux mois très compliqué entre sifflets et douleurs au dos. « Je n’ai pas encore mis beaucoup de buts. On est une équipe beaucoup plus attendue que la saison passée. Les saisons ne se ressemblent pas. On tente beaucoup. On a un jeu offensif mais les chiffres rappellent qu’on manque de réussite devant la cage. Il faut continuer comme ça pour retrouver le chemin des filets », a confié l'international français.

Ses coéquipiers lui font toujours confiance

Depuis le début de la saison à peu près tous les joueurs de l’OL ont été interrogés sur son cas. Et tous ses coéquipiers croient en lui car ils savent bien ce dont est capable le meilleur buteur de Ligue 1 (27 buts) de la saison passée. « Alexandre a connu un début de saison un peu plus difficile. Ses statistiques en témoignent. Il a eu une intersaison difficile aussi, avec beaucoup de sollicitations et une renégociation. Maintenant, il a les pieds sur terre, c’est lui qui souffre de ce manque de réalisme », avait confié Christophe Jallet. « Il est costaud mentale­ment et il travaille tous les jours à l’entraînement pour progresser », avait estimé Mathieu Valbuena. Même son de cloche du côté de Claudio Beauvue. « On a beau dire qu’il a changé de statut, qu’il a un nouveau salaire, je peux vous dire que ce n’est pas le salaire qui fait le joueur. Il faut laisser Alex revenir, on a été un peu dur avec lui ».

Un changement de tactique bénéfique pour lui ?

Contre le Zenit, Alexandre Lacazette devrait évoluer seul à la pointe de l’attaque des Gones. Un passage d’un 4-4-2 en losange en 4-3-3 qui ne fait pas peur à l’attaquant lyonnais même si il n’a pas l’habitude de ce système. « Jouer seul en pointe ? Si nécessaire, oui. Après, il ne faudra pas s’attendre à voir, avec moi, un attaquant comme Bafé (Gomis). Mais dire que je ne peux jouer qu’en 4-4-2 serait réducteur. Ce n’est pas à moi de décider, c’est au coach de voir ce qui nous convient le mieux. Mais tout peut me convenir, tant que l’équipe gagne à la fin », avait-il expliqué après le match nul à Monaco. Le buteur lyonnais devra s’adapter rapidement à ce schéma de jeu pour emmener son équipe vers la victoire.

6 commentaires
  1. OLVictory - mar 20 Oct 15 à 7 h 58

    Il n'est pas très sûr de lui sur la question qui se pose de le faire jouer seul en pointe. On a donc un attaquant qui doute et qui ne marque pas et pour l'aider on va le mettre à un poste dans lequel il n'est pas à l'aise. Si ça marche c'est le miracle de l'année, j'ai rarement vu une idée plus désespérée que celle-là. La fausse bonne idée par excellence.
    ---
    Il faudrait déjà tenter de changer l'animation, jouer plus vite dans la surface adverse pour créer le danger, être moins stéréotypé en utilisant mieux les latéraux, demander aux attaquants de moins décrocher et à Valbuena de varier son jeu, de combiner plus vite avec Jallet ou Ferri, de tenter de surprendre en changeant d'aile. Si on arrive pas à faire ça, je ne vois pas comment le changement de dispositif tactique pourrait changer la donne. En attaque c'est dans les 20 mètres adverses qu'on pêche, qu'on n'arrive pas à créer le danger, qu'on est inoffensifs, il faut donc travailler sur le plan d'attaque et pas sur le dispositif pour lequel on n'a pas les bons joueurs.

  2. Aliocha57 - mar 20 Oct 15 à 11 h 14

    Si Alexandre veut devenir un très grand attaquant, il lui faudra apprendre à joueur seul en pointe. De plus, à l'heure actuelle, je trouve qu'on a plus de joueurs valides pour constituer un 4-3-3 qu'un 4-4-2 :
    Valbuena a joué presque toute sa carrière sur l'aile droite, et non derrière une paire d'attaquants (même s'il repiquait souvent au centre) ; Gourcuff nous a quittés, paix à son âme ; Grenier n'est pas encore là, et certains le trouvent de toute façon moins bon en 10 qu'en milieu relayeur ; Rafael préfère jouer à droite ; Ghezzal est avant tout un ailier gauche ; Beauvue est meilleur seul en pointe . Inutile de parler de Fékir ou de Kalulu. Bref...
    Là où je te rejoins, c'est pour l'animation dans les 30 derniers mètres, mais cette animation peut-elle vraiment être dissociée du schéma adopté ? Je ne le pense pas. À un moment donné, il faut choisir un plan de jeu, s'y tenir et répéter des combinaisons dans la zone de vérité pour créer de vrais automatismes et être performant le jour J. Même si ce changement tactique aurait dû intervenir plus tôt et qu'un match de LDC n'est guère le meilleur moment pour l'étrenner...

    1. OLVictory - mar 20 Oct 15 à 12 h 04

      Oui peut-être, mais c'est quoi l'important maintenant ? Que Lacazette aprenne à devenir un grand buteur ou que Lyon arrive à aller au bout de ses actions offensives ? Perso je pense que la deuxième est nitre priorité.
      ---
      L'animation n'est pas dissociée du schéma, mais j'insiste sur un point, le schéma NE CREE PAS l'animation. Si les joueurs sont statiques et/ou mal inspirés, un changement de schéma ne fonctionnera pas.

      Quand on a un problème de cohésion entre les lignes, de déséquilibre non voulu ou de joueurs qui se sentent mal à leur poste alors on ne se focalise pas sur le plan d'attaque, il faut changer de dispositif tactique.

      A l'inverse, quand on a un problème d'animation offensive, il faut changer le plan d'attaque, il faut se focaliser là-dessus et pas sur la compo en 4-6-12

      Le deuxième point qui me parait important c'est que changer pour un schéma tactique qui met Lacazette dans une position difficile me parait particulièrement contreproductive alors qu'il est en grosse perte de confiance. On risque de faire pire qu'aujourd'hui et ne me dites pas bêtement que ce n'est pas possible, ça l'est !
      ---
      Fournier avait soi-disant attendu la trêve internationale pour travailler le plan d'attaque et on voit le résultat, les joueurs ont le moral encore plus bas, se distribuent des coups de boule et la direction prend des sanctions disciplinaires.

  3. Altheos - mar 20 Oct 15 à 11 h 29

    Sans Nabil Fékir, qui est capable de créer le danger dans les petits espaces et de combiner en zone réduite, le 4-4-2 losange est stérile contre les équipes très regroupées.
    Les joueurs s'enferment dans l'axe, or face à des défenses de ce type, la solution c'est d'aérer le jeu en passant par les ailes.
    Il sera toujours temps de revenir à ce schéma tactique quand Nabil sera revenu, pour l'instant, il n'est plus adapté à notre effectif actuel.
    Avec les arrivées de Rafael, Valbuena et Beauvue, sans compter le regain de forme de Ghezzal, nous avons maintenant des joueurs capable d'étirer le jeu en latéralité, contrairement aux deux années précédentes.
    Le losange avait été mis en place pour tirer la quintessence de l'effectif il y a 2 ans, il serait stupide de ne pas faire la même chose et de sortir de ce carcan qui empêche nos recrues d'exprimer tout leur potentiel.
    Je reste convaincu qu'un 4-3-3 ou qu'un 4-2-3-1 serait plus efficace. Voire même un 4-4-2 "à plat" à l'ancienne avec dans tous les cas Gonalons en défense à côté de Umtiti.

  4. OLVictory - mar 20 Oct 15 à 12 h 17

    C'est bien de s'intéresser à l'animation, mais il ne faudrait pas perdre de vue l'essentiel. Dans ce schéma en 4-3-3 ou 4-2-3-1, qui marque les buts ?
    Lacazette qui n'a aucune confiance et qui n'a jamais su jouer seul en pointe ?
    ---
    4-3-3 ou qu’un 4-2-3-1 je ne vois pas en quoi ça va faciliter le travail de nos buteurs (Lacazette et son remplaçant Beauvue je suppose) et en quoi ça va leur changer la vie.
    Pour moi ça leur complique la tâche.
    Il fallait vendre Lacazette et engager Gignac si on voulait jouer comme ça. Ca me parait "inadapté à notre effectif actuel" sans pouvoir aligner un buteur au profil complet et avec une présence physique suffisante pour tenir les ballons et faire la différence. Autant que le schéma en losange sans un vrai 10.
    On remplacerait un problème de largeur du jeu par un problème d'attaquant pas adapté à ce schéma.
    Pour moi il faut garder deux attaquants axiaux, c'est conforme à la composition de notre effectif.

  5. Altheos - mar 20 Oct 15 à 12 h 56

    J'ai le souvenir d'un match de coupe de la ligue, un derby, en plein hiver, la 1ere année de Garde je crois, où l'équipe, fortement remaniée avait jouée en 4-3-3 avec Alex seul en pointe.
    Et il avait sorti un match énorme (et nous nous étions qualifié de surcroit).
    Le 4-3-3 peut s'envisager autrement qu'avec une pointe qui joue en pivot.
    A l'époque où Houiller puis Perrin alignaient systématiquement ce système, nos attaquants (Wiltord, Fred puis Benzema) n'avait pas le profil de d’attaquant "pivot" (Je ne compte pas Carew, son physique imposait une animation offensive différente).
    Qu'Alex préfère jouer avec un attaquant à côte de lui, je l'entends parfaitement. Mais les équipes qui jouent avec 2 pointes sont rares !
    Il doit être capable, et je sais qu'il est, de jouer seul. A charge pour les milieux offensifs, axiaux et latéraux, de marquer également.
    Et ne pas oublier, comme disait Nico dans la dernière émission que Ferri, Tolisso et surtout Darder ont une belle frappe de balle et qu'il est dommage de ne jamais tenter cette possibilité.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut