Lille – OL (Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Lille - OL (0-0) : à défaut d’être brillants, les Lyonnais ont tenu le choc

Peu inspiré offensivement, l’Olympique lyonnais est tout de même reparti avec un point de son déplacement à Lille dimanche (0-0). Sur le plan défensif, l’OL a tenu le coup, notamment grâce à un Anthony Lopes encore décisif.

Faute de grives, on mange des merles comme dit le proverbe. Depuis dimanche, c’est le sentiment qui ressort lorsqu’on évoque l'affiche entre l’Olympique lyonnais et Lille (0-0). Dans une spirale négative sur le plan comptable en championnat, mais également dans l'extra-sportif, l’OL devait répondre sur le terrain. Sans plusieurs éléments importants blessés ou suspendus, le groupe rhodanien était sous pression au moment de se déplacer dans le Nord. 

Il devait se rassurer, surtout défensivement, après des dernières prestations manquées dans ce secteur de jeu. Sur ce point-là, il s’est plutôt bien repris, notamment en première période. Ce fut plus laborieux au fur et à mesure que la fin de la partie se rapprochait. Mais cette fois-ci, les coéquipiers de Moussa Dembélé n’ont pas craqué. “C'est un point différent des autres nuls. On était là pour gagner et on n'a pas réussi donc je suis déçu. Mais j'ai vu un vrai collectif, qui a fait les choses ensemble, a apprécié Peter Bosz. C'était un match dur, mais nous aussi on a été durs. On a eu de la chance dans les 10 dernières minutes car Lille a poussé, mais dans les 80 premières, on a contrôlé, on a eu des occasions. Je suis content de la prestation de mon équipe.


6e clean-sheet pour Lopes


Cette solidarité a aussi été soulignée par Anthony Lopes, qui a enfin réalisé un clean-sheet, le 6e de sa saison toutes compétitions confondues, le 3e en Ligue 1. “On avait besoin de se retrouver collectivement, d'avoir un match d'équipe. On peut être content de ce qu'on a fait collectivement, a affirmé le gardien. Peut-être qu'il y a quelque temps, on aurait perdu, et quand on ne sait pas gagner, il faut ne pas perdre et c'est ce qu'on a réussi à faire. On a montré un très bon état d'esprit, on a été costauds et solidaires, on a été ensemble pour ne pas encaisser de but, surtout à la fin.

Toutefois, l’animation offensive a été plutôt pauvre, avec peu de situations dangereuses à se mettre sous la dent. La suspension de Lucas Paquetá et la blessure de Karl Toko-Ekambi ont pesé négativement sur l’attaque lyonnaise, même si Houssem Aouar a livré une belle performance. Le duo Moussa Dembélé - Islam Slimani a peu existé avec le ballon. “Un bon match ne veut pas dire qu'on est stables, il faudra encore montrer ça dans les deux dernières parties avant la trêve. Islam et Moussa ont fait un très bon pressing avec Houssem et après, c'était plus facile pour nos défenseurs. Cela montre que la défense commence devant, a insisté Bosz. Notre gardien a encore été très important. On a évolué sur une mauvaise pelouse et on ne pouvait pas jouer vite. Ce n'est pas évident de se créer beaucoup d'occasions sur un terrain comme ça.

Comme l’a évoqué le coach néerlandais devant la presse, Lopes a encore une fois rapporté un point à l’OL, avec plusieurs arrêts déterminants après la 60e minute. Sans une grande performance de son portier, le groupe aurait pu plonger. “J'essaie d'aider l'équipe au maximum et quand il faut mettre la main à la pâte, on essaie de faire du mieux possible, a assuré le Portugais. On ne maîtrise pas ce qui se passe en dehors du vestiaire, en dehors du terrain, donc on doit se concentrer sur nous-mêmes."


Une bonne performance pour Lukeba


A noter également que Bosz a de nouveau aligné une défense à trois éléments axiaux. Celle-ci a plutôt bien géré les attaquants lillois, même si les choses sont devenues beaucoup plus compliquées sur les dernières minutes. Il faut néanmoins noter le rendu solide de Castello Lukeba. Le jeune défenseur était titulaire pour la 3e fois de rang, et il a affiché un beau visage, avec des interventions importantes et une très bonne relance avec son pied gauche qui a initié quelques situations chaudes pour les Rhodaniens. Le joueur de 18 ans commence à prendre un rôle de plus en plus important.

Cependant, l’Olympique lyonnais ne peut pas non plus se contenter de cela. Il faudra faire plus, et mieux dans certains domaines, pour retrouver les hauteurs du classement. En effet, l’histoire aurait pu être bien différente sans les ratés du LOSC. Ce résultat contraint l’OL à rester dans le ventre mou de la Ligue 1, à la 13e place. Il s’agit tout de même d’un début, fragile, de guérison, qui sera à confirmer vendredi face au Paris FC en Coupe de France, et le 22 décembre contre Metz pour l’ultime journée de championnat avant la trêve hivernale.  

3 commentaires
  1. Papoune9 - lun 13 Déc 21 à 14 h 17

    Brillant comme jamais, ils ont surtout tenu le choc grâce aux gros pieds carrés Lillois. La relégation n'est plus très loin quand on pense que verts ont obtenu le nul contre nos valeureux con-quérants !

  2. Papoune9 - lun 13 Déc 21 à 14 h 21

    Le fait d'avoir tenu le choc est surtout dû à la maladresse des lillois à un point tel qu'il faudrait en prendre quelques uns au mercato pour compléter notre équipe de bras cassés !

  3. OL-91 - lun 13 Déc 21 à 16 h 31

    C'est la seule consolation du match. Mais maintenant, c'est la continuité qui n'est plus dans l'ADN du club qui inquiète.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut