Jean-Michel Aulas (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

OL - LFP : le club pourrait toucher un joli chèque

A la suite d’une réunion entre la LFP et le collège des clubs de Ligue 1, l’objectif espéré est d’atteindre 1,5 milliard d’euros pour la future société commerciale de la Ligue.

Jean-Pierre Caillot a appelé à faire "preuve d’unité" , mercredi à la sortie d’un collège entre les clubs de Ligue 1 et la LFP. L’union fait la force mais l’intérêt des uns prend généralement le pas sur le collectif quand il s’agit de parler des millions d’euros en France. Mercredi, c’est plutôt d'un milliard dont il a été question concernant le dossier de la future société commerciale de la Ligue de football professionnel (LFP). Ebranlés par le fiasco Mediapro, Vincent Labrune et l’ensemble des acteurs de l’élite française dont Jean-Michel Aulas ne veulent pas connaitre à nouveau ce scénario.

L'OL dans les "Européens"

Un temps rêvée, cette idée de céder une partie des revenus commerciaux et des droits TV notamment à l'international à un fond d’investissement n’a plus rien d’utopique. Les pions se mettent en place les uns après les autres et ils ne sont désormais plus que quatre prétendants (Silver Lake, Hellman and Friedman, Oaktree et CVC) à devoir déposer une offre d’ici le 9 mars d’après L’Equipe.

Si rien n’est gravé dans le marbre et que cette réunion était avant tout un point d’étape, un semblant de répartition du 1,5 milliard a déjà émergé. Figure de proue de la Ligue 1, le PSG recevrait 30% de ce montant tandis que les « Européens » dont fait partie l’OL avec l'OM, Lille, Monaco, Nice et Rennes en partageraient 40%, les 30% derniers allant au reste des clubs.

11 commentaires
  1. poussin - jeu 24 Fév 22 à 18 h 59

    il n'y a donc pas que aulas qui toucherai quelque chose. Pourquoi le faire passer pour un picsou à chaque fois ?

    1. Le_Lyonniste - jeu 24 Fév 22 à 21 h 12

      Parce que les gens sont bêtes.

  2. Poupette38 - jeu 24 Fév 22 à 19 h 06

    Et vous trouvez ça bien ?
    Si je comprend bien 6 clubs devraient se partager 40%, ce qui fait à peine 7% pour chacun de ces 6 clubs, je ne parle même pas des autres clubs mais le psg, lui recevrait 40% .
    Cherchez l'erreur . D'accord le psg est la "locomotive" de la L1 mais il ferait quoi sans les autres ?
    Si vous ne donnez pas des parts équitables comment voulez-vous que les "petits" se développent ?
    Ou alors, je n'ai rien compris au truc mais alors expliquez moi .

    1. exile97 - jeu 24 Fév 22 à 20 h 23

      30% pas 40, mais sur le fond je suis d'accord avec toi. C'est indécent.

    2. BadGone91 - jeu 24 Fév 22 à 20 h 27

      Oui mais je crois qu'on parle aussi (et surtout) de droits TV, et donc sur ça on peut rien y faire. Les plus gros club auront forcément plus d'audiences et donc plus de retombés. Enfin moi je trouve ça assez juste. Ca me ferait chier qu'un club comme Troyes touche autant qu'un club comme Lyon qui investit (plus ou moins) pour avoir une équipe compétitive.

      Par contre je pense que sur les 40%, l'OL percevra plus qu'un club comme Rennes ou Nice, et donc je ne pense pas que chacun des 6 clubs touche 7%.

  3. Fab - jeu 24 Fév 22 à 21 h 53

    Il s'agit principalement des droits à l'international, et qu'on aime ou qu'on aime pas, c'est bien principalement le PSG (avec les joueurs présents sur le terrain) qui intéresse l'international ; et les seuls fois où les "petits" clubs français seront en direct à l'international sera lors de leur match contre le PSG qui sera retransmis.

  4. Cicinho - jeu 24 Fév 22 à 23 h 21

    C'est vrai que les actionnaires américains ça a tellement fait preuve de réussite (PSG avant le qatar, Bordeaux, Caen, etc.) qu'il n'y a aucune raison de ne pas se précipiter ! Et de se féliciter comme à l'époque ou Mediapro devait mettre le milliard...
    La réalité c'est que la l1 ne vaut guère plus de 450 à 500 millions en droit tv par an, et vu que ces fonds d'investissement ne viennent pas mettre de l'argent à perte, il y aura bien un moment où les clubs devront rendre le trop perçu.

  5. leandre-gerrand - jeu 24 Fév 22 à 23 h 56

    C'est ridicule !! Pour 1,5 milliards maintenant on va perdre un % des droits TV tous les ans pendant au moins 20 ans ... 0 long vision à long terme, comme d'habitude

    1. Olyonn@is - ven 25 Fév 22 à 8 h 53

      On s'en fou des sous,on parle football ou pas?J'ai l'impression que tout le monde devient banquier dans le monde du foot fédération,supporters,présidents,joueurs,et journalistes....🤑🤢

  6. Roro Blouch - ven 25 Fév 22 à 14 h 31

    Pour résoudre le problème de la dette, créons davantage de dette ! Dans 5 ans les clubs nous prendrons la tête en accusant la société commerciale de ponctionner leurs droits de diffusion et personne n'aura rien appris. Ce système économique mérite de crever la bouche ouverte

  7. Jean-Jacques 2 bouts - ven 25 Fév 22 à 14 h 36

    Quel horrible projet... Tout ça pour filer le magot au Qatar, qui le redistribuera à ses joueurs et leurs agents qui nagent déjà dans les fontaines de diamants !
    Le pire c'est que ça ne changera rien au niveau de nos clubs, ça déclenchera une nouvelle dérive inflationniste, c'est tout. Et le pouvoir de notre football appartiendra à des fonds étrangers vérolés.
    BEURK.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut