(Photo by JOEL SAGET / AFP)
Article payant

Maxime Vachier-Lagrave : "Ma passion pour l'OL ? Elle est venue un peu par hasard"

Le 30 décembre 2021, Maxime Vachier-Lagrave est devenu champion du monde d'échecs en blitz (en parties ultra-rapides). Le trentenaire né en région parisienne est également un amoureux de l'Olympique lyonnais. Pour Olympique-et-Lyonnais, "MLV" raconte sa passion pour l'OL, club qu'il suit depuis plus de 20 ans.


Olympique-et-Lyonnais : Quel est votre rapport au football ? 

Maxime Vachier-Lagrave : J’en ai fait un an lorsque j’étais gamin, mais ce n’a pas été une expérience concluante. Par contre, je regarde beaucoup de matches de foot, même si la quantité a baissé au fil des années. A un moment donné, c’était presque tous les jours, désormais, c’est plutôt le week-end et en semaine pour la coupe d’Europe. Je suis énormément de rencontres de Lyon, quand je peux car je n’ai pas l’abonnement Amazon, mais aussi la Ligue des champions, des championnats étrangers. 

Lorsque j’étais en tournoi, je me réveillais parfois à 3 heures du matin pour regarder des affiches de C1 de l’OL car j’étais en Chine. Maintenant, l’âge aidant, je suis un peu plus raisonnable (il rigole). A une époque, je ne ratais pas une partie. Je me souviens que j’étais dans les aéroports à chercher le premier site de streaming venu pour voir les matches. J’aime bien suivre les équipes des joueurs lyonnais lorsqu’ils partent à l’étranger. 

D’où vous vient cette passion pour l’OL ? 

C’est venu un peu par hasard. Je ne sais plus exactement comment cela s’est construit, mais dans ma famille, personne n’est fan de football. On ne m’a pas dit quel club je devais soutenir. Vers 7 ou 8 ans, c’était un peu la guerre dans la cour de récréation entre les supporteurs de Marseille et de Paris. Moi, je ne voulais pas entrer dans ces discussions, même si maintenant, je le fais plus facilement, sans partir dans le n’importe quoi non plus. A 10 ans, je me suis mis à suivre Lyon, qui était déjà l’autre grosse équipe.

Il vous reste 79 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut