(Photo by Jeff PACHOUD / AFP)

Mercato : l'OL a une balance des transferts de +225 M€ depuis 2012

Sur les dernières années, l'Olympique lyonnais a réalisé plusieurs ventes importantes lors des mercatos. Depuis 2012, l'OL possède une balance des transferts de +225 millions d'euros, le deuxième plus gros total des cinq principaux championnats.

Alexandre Lacazette, Ferland Mendy, Corentin Tolisso ou encore Tanguy Ndombele... tous ces joueurs ont été cédés à un prix important par l'Olympique lyonnais ces dernières saisons. Depuis l'hiver 2012, il a vendu pour 646 millions d'euros selon l'Observatoire du football CIES.

L'OL a dépensé 421 M€

De l'autre côté, la formation rhodanienne a acheté pour 421 M€ sur cette même période. On peut notamment évoquer ici Joachim Andersen, Jeff Reine-Adélaïde, Thiago Mendes ou encore Moussa Dembélé. Au total, la balance des transferts de l'OL est positive à hauteur de 225 M€. Cela le classe au deuxième rang des bilans nets par club, en prenant en compte seulement les équipes des cinq principaux championnats, derrière Lille (+342 M€) et devant le Genoa (+210 M€).

capture d'écran bilan net de la balance des transferts depuis 2012
12 commentaires
  1. Darn - sam 4 Sep 21 à 15 h 31

    Si on occulte nos achats dispendieux ratés, on est premiers haut la main ! M'enfin... Lille et ses ventes pas croyables, c'est difficile à atteindre.

  2. poussin - sam 4 Sep 21 à 15 h 37

    et pour quel résultat ?
    dans ce top 10, ont été champion le LOSC (x2) , montpellier (x1)et l'athletico (x1) depuis 2012 . C'est pas ouf comme titre sur 10 clubs. ça marche en France sauf que le QSG a fait le recrutement pour asphyxier tout le monde. OL n'a plus rien gagner depuis 2012, c'est peut être un lien de cause à effet . Ce stade pour l'instant nous coûte très cher mais demain il sera notre force , du moins j'ose l'espérer.

    1. Tongariro - sam 4 Sep 21 à 18 h 04

      Tu confonds Athletic Bilbao et Atletico de Madrid.

  3. le_yogi - sam 4 Sep 21 à 15 h 46

    Si on ne compte que l'argent qui a vraiment atterri dans les caisses du club pas sur que Lille soit aussi haut 😛

    1. Tongariro - sam 4 Sep 21 à 18 h 05

      Exactement, si on occulte les commissions, je pense que l'OL est premier.
      Lille sous Lopez c'était folklorique... D'où les grosses sommes en jeu.

  4. Papoune9 - sam 4 Sep 21 à 15 h 50

    Et au niveau des résultats sur le terrain, ca donne quoi ? Ol club de foot ou coffre fort ?

  5. Moimoi - sam 4 Sep 21 à 16 h 44

    Hé, vice-champion les gars !
    Puis bon, les résultats sportifs, hein, de nos jours...

  6. SapeCommeJallet - sam 4 Sep 21 à 17 h 13

    4 clubs français dans le top 10 et zéro clubs portugais qui avaient la réputation de très bien vendre.
    La Ligue des talents !
    L'OL est deuxième sans Memphis parti libre et avec le départ de Fékir au rabais

    1. DrNelson - sam 4 Sep 21 à 17 h 36

      C'est normal qu'il n'y ait pas de clubs portugais dans le classement car ils ne prennent en compte que les 5 plus grands championnat dans le classement apparemment.
      Sinon il est probable que certains d'entre eux soient assez bien placés en effet.

  7. Tongariro - sam 4 Sep 21 à 18 h 07

    Un modèle (vente très chères de joueurs en devenir après formation ou post formation) qui s'estompera peut être avec la multiplication des départs en fin de contrat et la déflation post covid.
    Cela étant, il demeure fondamental d'investir dans le centre de formation et, pour le reste, espérons que le modèle de l'OL (avec stade appartenant au club) saura porter ses fruits à l'avenir.
    Car pour l'heure, avec la crise covid, ce sont les équipes à mécènes (ne serait ce que l'OM sur ce mercato et leur balance de 40 millions de dépenses en plus que de recettes -> l'inverse de nous) qui s'en sortent mieux.

  8. OLVictory - lun 6 Sep 21 à 10 h 41

    Je suis surpris de ne pas voir Monaco dans le haut de cette liste.
    En recomptant de tête ils sont effectivement à peu près à l'équilibre depuis dix ans !
    Ce n'est pas l'idée que je m'en faisais, c'est très étonnant.

    Pour l'OL, ces 225 millions de bénéfices en dix ans représenteront peut-être l'équivalent des pertes dues à la covid sur ces deux dernières années. C'est triste vu tout le travail réalisé, c'est très injuste même, mais ça remet en cause beaucoup de choses. Comme sont remis en cause d'autres secteurs d'activité aujourd’hui, l'événementiel et le tourisme en particulier !

    Quand je vois la qualité de notre mercato, achats et ventes, alors que le marché des transferts a baissé de 30%, je me dis que nous avons de la chance d'avoir Juni aux manettes. Sans lui on serait en mode survie sportive

    1. GoNL - lun 6 Sep 21 à 11 h 15

      J’ai vu passer un article il y a une semaine, Monaco est #1 en Europe sur les ventes. Mais vu qu’ils ont aussi pas mal acheté ils n’apparaissent pas ici.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut