@Damien LG – OL

MyCoach Pro : la data au service de l’OL

Le 4 février dernier, l’Olympique lyonnais a prolongé son partenariat avec MyCoach, une entreprise qui a créé une application permettant de centraliser les données des joueurs. Cédric Messina, PDG de la société française, évoque la relation entre les deux parties et l’apport de cet outil pour l’OL.

Dans le football comme dans la vie de tous les jours, la data a pris une place de plus en plus importante. Désormais, la majorité des formations professionnelles sont dotées d’un pôle dédié à ce sujet. Elles font également de plus en plus appel à des sociétés spécialisées. Depuis plus de trois ans, l’Olympique lyonnais travaille de concert avec MyCoach, une entreprise qui accompagne la transformation numérique d'environ la moitié des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2.

Elle a créé MyCoach Pro, une application utilisée par l’OL. Cette dernière lui permet de centraliser ses données et d’avoir un suivi précis de ses joueurs. « C’est le premier logiciel qui permet de gérer un club, une équipe sur une seule et même plateforme. Cela va des professionnels jusqu’aux jeunes. Il y a un socle assez simple autour de l’administratif, du joueur, son suivi, ses informations", nous énumère Cédric Messina, PDG de MyCoach.

"En fonction de votre abonnement, de votre niveau et de la composition de votre staff technique, on enrichit la plateforme avec d’autres fonctionnalités qui sont l’intégration de vidéos, le service GPS, le suivi médical, poursuit-il. Il y a une dizaine de modules en plus pour enrichir la collecte de données. »

"On a digitalisé l’ensemble des données sportives du club"

Le 4 février dernier, l’OL a renouvelé sa confiance à l’entreprise française pour les trois prochaines années. « On avait la volonté de se positionner sur la durée. Au moment du renouvellement, comme toutes les parties étaient contentes, on a décidé de poursuivre le contrat ensemble, raconte le patron de la société basée à Nice. On a franchi les étapes les unes après les autres. Aujourd’hui, on a digitalisé l’ensemble des données sportives du club. »

Le club rhodanien a offert « une dimension supplémentaire » à MyCoach estime son fondateur, en étant le premier hors du périmètre de départ à travailler en collaboration avec lui. « L’Olympique lyonnais fait partie des équipes avec lesquelles on entretient une relation privilégiée. D’une part car il a envie de se structurer, qu’il a compris avant tout le monde l’importance de la donnée. Et surtout, il a joué la carte française. Je pense qu’on a le potentiel pour rivaliser avec les meilleures plateformes internationales mais pour ça, il faut qu’on nous fasse confiance, insiste Cédric Messina. Il y a un garçon qui pilote au sein du club, il s’appelle Geoffrey Larané. Il œuvre pour digitaliser toute cette pratique. Cela a fait son chemin, au point qu’elle devient indispensable dans le suivi au quotidien des joueurs. » 

Utiliser la data pour prévenir des blessures

Au fur et à mesure des saisons et des avancées, l'utilisation de la technologie dans le football a évolué. « La data a servi au départ sur l’analyse des joueurs pour le recrutement. Maintenant, on se rend compte qu’elle va être utilisée pour améliorer la performance sur le terrain. Cela permet de travailler sur la prévention des blessures par exemple, sur la récupération également, expose le dirigeant. La partie mentale commence elle aussi à être intégrée dans le processus de décision. De nos jours, il n’y a plus un staff professionnel qui n’utilise pas le GPS pour travailler sur la programmation des séances d’entraînement. » 

Cela constitue une aide supplémentaire pour Rudi Garcia et son staff. Mais Cédric Messina prévient, « ça reste un outil au service d’une réflexion et de la décision, ça ne remplacera jamais le ressenti humain. Le joueur a aujourd’hui une vision sur sa performance et une projection sur sa préparation physique, sur sa manière d’aborder la compétition, explique-t-il. Clairement, obtenir toute cette data et la recouper, cela permet d’éviter les blessures ou encore les crises de fatigue qui s’attaquent à la performance des sportifs. » Le titre de champion se jouera peut-être sur des détails, qui à l'image de la data et de MyCoach, pourraient s'avérer déterminants.

1 commentaire
  1. Gilles4449 - lun 8 Mar 21 à 21 h 06

    Très bel article à la lisière du sport et de la technologie...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut