Nantes - OL : "On est quatrièmes, on n'a pas de pression", assure Garcia

Vainqueur d'Angers dimanche dernier, l'OL a relancé la machine après plusieurs semaines délicates. 4e de Ligue 1, Rudi Garcia estime que l'Olympique lyonnais "n'a pas de pression" sur cette fin de saison.

La victoire contre Angers 

« Ce n’est pas le changement tactique qui a fait la différence selon moi. Comme les autres joueurs de côté, Memphis Depay a l’obligation de se retrouver dans l’axe lorsqu'on a le ballon. On a surtout été plus efficaces… Il y a des possibilités de changements, pas forcément par les hommes. La grande différence lors de ce match d’Angers a été notre capacité à concrétiser nos occasions. Chaque but peut compter pour le résultat final. »

La course au titre

« C’est passionnant. C’est rare de voir quatre équipes qui se tiennent en si peu de points. Dommage qu’il n’y ait pas de supporteurs. C’est la saison à voir. Quand on a quatre clubs avec autant de points, on ne peut plus se poser la question de la compétitivité du championnat. Il y a beaucoup de très bonnes équipes. »

"Rien ne peut nous arriver de pire"

L'OL a-t-il la pression ? 

« Il n’y en a pas. On est 4es. Rien ne peut nous arriver de pire. Il n’y a aucun calcul. On doit prendre tous les risques pour gagner. On ne peut pas calculer dans notre position. »

Le match à Nantes

"Il faut arriver sur les confrontations directes avec le plein de points. On sait que ce sera très difficile d’aller gagner à Nantes qui joue pour se sauver. Mais on sait aussi ce que l’on doit faire dimanche. On doit s’appuyer sur nos matches précédents en terme de production de jeu et sur notre match à Angers en terme d’efficacité. »

"Il faut que les joueurs soient responsables"

L'état d'esprit 

« On a un groupe qui a tendance à s’endormir quand tout va bien. Il faut que les joueurs soient responsables. Le discours de Léo Dubois me plaît, c’est un des leaders."

Islam Slimani

« Il mérite de marquer un but. Je lui ai dit que c’était pour bientôt. C’est toujours important de défendre à 11. C’est toujours la consigne peu importe l’attaquant. Tout le monde doit travailler et Islam le fait naturellement. Son jeu de tête est aussi intéressant. Il apporte des choses différentes. On a plus de solutions sur les centres. Sa capacité à être collectif est intéressante. A lui de faire les bons choix et de finir lorsqu'il doit le faire. Il aime faire briller les autres. C’est un garçon très bon dans le jeu combiné offensif. Parfois, il décroche trop. Il doit aussi prendre les espaces pour être capable d’étirer le bloc adverse. Depay et Slimani sont très complémentaires. Il ne faut pas décrocher à deux, c’est la consigne qu’ils ont. »

"Rapprocher Lucas du but, c’est intéressant"

Lucas Paquetá

« C’est un garçon qui est collectif, c’est aussi sa grande force. Ce qui est bien, c’est qu’il marque des buts, donc il n’oublie pas non plus de jouer de temps en temps pour lui. Il fait partie des rares joueurs à pouvoir marquer hors de la surface, comme Depay. Ils devraient même plus tenter leur chance. Rapprocher Lucas du but, c’est intéressant. »

Le retour d'Aouar

« Il y a plusieurs options, il peut jouer à plusieurs postes différents, ce n’est pas un problème. Ce qui va lui manquer, c’est du rythme. Il a enfin pu s’entraîneur normalement hier (jeudi). C’est un atout non négligeable, car il nous a manqué quand il n’était pas là. Il faudra que l’on récupère Tino Kadewere rapidement, car on n’est pas si nombreux devant."

30 commentaires
  1. dede74 - sam 17 Avr 21 à 8 h 54

    Pas de pression ? un peu quand-même je pense !
    On joue les derniers on sait que le LOSC a cédé 2 pts hier soir donc ça met un peu de pression.
    Et si, par un heureux concours de circonstance, PSG et Monaco, avaient la bonne idée de faire de même, la pression serait plus grande.

  2. Moimoi - sam 17 Avr 21 à 8 h 58

    L'on apprend que la tactique n'est pas plus d'importante que ça dans le foot.
    C'est bien Rudi, refais ton 4-3-3 avec Houssem le marcheur, Mattia arrière gauche, Tino et Karl devant, que les adversaires rigoles un peu.

    Il n'a pas la pression car il ne risque pas de se faire virer puisque son contrat se termine dans deux mois et demi, et il n'a pas la pression de se faire dépasser au classement puisque les trois équipes qui étaient derrière nous il y a trois mois sont toutes devant.

    1. yomarz69 - sam 17 Avr 21 à 13 h 20

      Il à toujours les mots pour rire celui-là,
      Il va me manquer....non,je rigole

  3. sonny69dinallo - sam 17 Avr 21 à 9 h 12

    pas de pression pour dire pas de calcul à avoir c'est bien ce qu'il dit. derrière ils sont loin donc il n'y a que devant à regarder et ça passe par un engagement de tous les instants. j'apprécie ce discours de dire pas de pression que du plaisir d'être encore mieux classé : pensée positive !

  4. OLVictory - sam 17 Avr 21 à 9 h 13

    Disons que l'on n'a pas beaucoup de pression pour conserver la place de 4e et qu'on peut se permettre de regarder devant. Rudi, comme tout aficionado de vélo, sait que c'est une position plus facile à tenir.

    @sonny69dinallo : les grands esprits… 😆

  5. jolann69 - sam 17 Avr 21 à 9 h 17

    Je peux tellement plus le voir que je prends mal tout ce qu'il dit. Pas de pression alors que ne pas être en LDC serait une catastrophe pour le club ? Non mais tu as raison Rudy, dire à des joueurs qui pour une partie n'en ont rien à faire et jouent en marchand qu'il n'y a pas de pression à avoir, ca devrait les motiver pour se déchirer et faire le maximum. Quel meneur d'hommes notre coach c'est beau à voir.

  6. vav - sam 17 Avr 21 à 9 h 47

    C’est ça OLVictory. La 4e place est quasi assurée, mais la pression est bel et bien la var l’objectif a toujours été la qualification en LdC (donc la 2e place, où la 3e avec un tour préliminaire)

  7. XUO - sam 17 Avr 21 à 9 h 58

    Il faut peu-être aussi faire le distinguo entre ce qu'il déclare à la presse et qui est fait pour être entendu par nos adversaires et ce qu'il dit en interne. Je ne suis pas certain que ce soit le même discours.

    1. Tedeum - sam 17 Avr 21 à 11 h 55

      Bravo pour ta subtilité. Il essaie de trouver le meilleur angle pour motiver ses joueurs

  8. Darn - sam 17 Avr 21 à 10 h 15

    Quatrième place, Ligue Europa, c'est pas si moche, même si on aurait pu espérer mieux mais c'est une sacrée année pour Lille et Monaco, faut pas l'occulter. Mais finir quatrième, ce n'est pas si terrible en soi, et c'est déjà quasiment assuré, c'est rare à six journées de la fin.
    Maintenant, c'est mieux de faire la LDC en plases de groupe, finir troisième, et gagner la LE !

    1. Tedeum - sam 17 Avr 21 à 10 h 18

      Bravo pour ta subtilité. Il essaie de trouver le meilleur angle pour motiver ses joueurs

      1. Darn - sam 17 Avr 21 à 11 h 35

        Heu merci... C'est pas ironique hein ?

      2. Tedeum - sam 17 Avr 21 à 11 h 57

        Ah mince, je voulais répondre à Xuo. Mais je suis assez d'accord avec toi sur le fait que c'est une saison exceptionnelle avec une équipe qui pourrait finir 4ème avec potentiellement 80 pts

      3. Darn - sam 17 Avr 21 à 12 h 59

        Mdr je comprends mieux ! Je m'étais pas trouvé particulièrement subtile !

  9. dede74 - sam 17 Avr 21 à 10 h 26

    Si on perdait à Nantes, on peut dire adieu au podium et l'on se contenterait de l'EL, qui ne rapporte que des clopinettes.
    Et, si défaite, ça voudrait dire que les joueurs ne se sont pas défoncés ou que, pour certains, qu'ils n'en ont rien à faire et que l'on peut même être dépassés et finir 5ème.
    Si les joueurs prennent exemple sur les lillois, malmenés par Montpellier, hier soir mais qui se sont battus jusqu'à la dernière minute pour égaliser et récolter un point précieux.
    C'est le genre de match que j'aimerai leur voir faire à nos Gones.
    Il faut absolument récupérer une place d'honneur, 2ème serait parfait, 3ème correct et 1er la cerise sur le gâteau.
    Allez l'OL ! soyez forts et empêchez les canaris de faire cui-cui 😉

    1. le_yogi - sam 17 Avr 21 à 10 h 43

      Oui, on serait ni plus ni moins à notre place si on peut pas faire mieux que ça. Au vu de nos dernières semaines, un match nul sans inspiration n'est pas à exclure... Quoi qu'en dise Rudi, la pression est quand même sur nous, et j'espère que ce demi faux-pas lillois ne va pas les installer dans cette nonchalance qui nous fait parfois défaut ! Il faut du mouvement, de l'abnégation, et surtout de l'application ! Allez l'OL.
      Et j'espère que Puel va nous sortir un plan de jeu bien retors dont il a le secrét pour accrocher Paris également ^^

  10. Moimoi - sam 17 Avr 21 à 10 h 37

    Tiens, un peu de pression pour Rudi - quoiqu'il sache sans doute à quoi s'en tenir, et même si certains noms sont saugrenus :

    "Actuellement sans contrat suite à son départ du Stade Rennais, Julien Stéphan a le profil parfait pour taper dans l’œil de Jean-Michel Aulas.
    Le technicien a enchaîné les superbes performances avec Rennes en remportant notamment la Coupe de France ou en se qualifiant pour la Ligue des Champions. Des épopées européennes qui ont fait vibrer les supporters rennais. Un pur bonheur après tant d’année de monotonie en Bretagne.

    Limogé par Nîmes après une période de crise, Bernard Blaquart est un nom qui peut paraître atypique et bien loin des standards lyonnais.
    Néanmoins, l’expérimenté technicien s’est toujours appuyé sur un jeu attrayant tourné vers l’attaque. Il a permis au Nîmes Olympiques de retrouver la Ligue 1 après plusieurs années de disette. Corde supplémentaire à son arc, Bernard Blaquart est un excellent formateur.

    Bien connu des suiveurs du football français, Olivier Dall’Oglio semble être une piste plausible.
    En fin de contrat en juin prochain, l’entraîneur de Brest est un excellent tacticien. Adepte du beau jeu, il le démontre année après année malgré les faibles effectifs à sa disposition. Formateur, il a permis à plusieurs de ses joueurs de se dévoiler dans l’élite. Une vraie progression qui se voit au sein des différents groupes qu’il a pu entraîner.

    Roberto De Zerbi est un coach qui sait faire parler de lui. En fin de contrat cet été, le technicien italien fait rayonner Sassuolo, une équipe pourtant méconnue du grand public. A ses côtés ses joueurs s’épanouissent, s’éclatent et progressent comme a pu le signifier dernièrement Maxime Lopez. Un jeu plaisant qui ravit les supporters du club. Avec un peu plus de régularité, Sassuolo aurait même pu accrocher une place européenne. Une véritable opportunité à tenter pour l’Olympique Lyonnais.

    Libre de tout contrat depuis son départ du Bayer Leverkusen, Peter Bosz pourrait être une piste pour l’OL. Courtisé par Nice, le technicien a réalisé du bon travail en Allemagne avant de craquer. Habitué de la Bundesliga et de l’Eredivisie, Peter Bosz est un entraîneur offensif voire même très offensif. Une philosophie de jeu qui pourrait être un élément clé pour les dirigeants rhodaniens. Bon formateur, le Néerlandais a notamment révélé Kai Havertz aux yeux de tous.

    Tout aussi libre que Peter Bosz ou Julien Stéphan, Lucien Favre a quelques lignes supplémentaires à son CV. Ancien entraîneur de Nice ou du Borussia Dortmund, ses qualités d’entraîneurs ne sont plus à démontrer. Ayant déjà réussi en Ligue 1, son historique pourrait faire la différence. Il associe le beau jeu et le côté formateur. Deux qualités requises pour faire partie de cette liste d’excellents coachs. Son nom est néanmoins évoqué du côté de l’Arabie Saoudite et sa capacité à diriger un groupe sur le long terme est encore à évaluer.

    Dans la tendance lors de la prise de fonction de Sylvinho ou de Rudi Garcia, Marcelo Gallardo a souvent été pressenti à l’OL. A l’époque, le technicien de River Plate souhaitait poursuivre et clore son aventure en Argentine, là où il a tout gagné. En fin de contrat en décembre 2021, le temps semble venu. L’Argentin a toujours affirmé vouloir entraîner en Europe et Juninho pourrait faire la différence dans ce dossier.

    Le nom de Christophe Galtier est évoqué à toutes les sauces ces dernières semaines. Annoncé à Marseille, à Lyon puis à Nice, le coach lillois attise les convoitises. En fin de contrat en 2021, « Galette » semble être le choix idéal. Expérimenté en Ligue 1, le technicien français a démontré ses qualités d’adaptations à la suite des différents marchés mouvements à Lille. Grand formateur, Christophe Galtier a révélé de nombreux joueurs au top niveau et sait ressortir le meilleur de ses joueurs.
    L’entraîneur lillois n’est pas forcément un adepte du beau jeu mais sait adapter son style à son effectif, à son adversaire et aux difficultés du moment. Des atouts plus qu’intéressants." (sport.fr).

    1. Monark - sam 17 Avr 21 à 11 h 25

      Lucien FAVRE ./

      1. westkanoute - sam 17 Avr 21 à 16 h 26

        Yes merci pour ce bel article moimoi.
        Mon podium:
        1.de zerbi
        2.dalloglio
        3.favre
        Gallardo s'il veut vraiment venir et on lui associe sonny en adjoint pour faire le 2nd round.

      2. Moimoi - sam 17 Avr 21 à 22 h 13

        De rien westkanoute. Mais tiens-donc, tu ferais passer Olivier avant Lucien ?

  11. s.k - sam 17 Avr 21 à 10 h 44

    Pas de pression ?
    Mais quelle blague
    Une saison sans coupe d’Europe et finir 4 eme ça serait une catastrophe

  12. Sony07 - sam 17 Avr 21 à 10 h 56

    Je ne sais pas comment prendre cette déclaration, effectivement lui n'a pas de pression, il sait que son contrat ne sera pas reconduit et qu'avec l'avance qu'on a sur le 5ème on ne peut pas être rejoint. Ou il veut enlever de la pression sur l'équipe pour jouer libéré, mais Jean Mimi lui a la pression du porte monnaie et sait bien qu'il faut terminer sur le podium, Juni aussi a la pression du résultat et sait bien que 4ème n'est pas une belle performance. Je m'interroge donc sur le sens de cette sortie et je crains pour la suite ça veut dire que notre équipe n'est pas sereine du tout et que notre coach n'arrive pas à les motiver ....

  13. Tedeum - sam 17 Avr 21 à 12 h 05

    Je ne suis pas fan de ce type de titres tapageurs
    Si on lit dans le contexte:

    L'OL a-t-il la pression ?

    « Il n’y en a pas. On est 4es. Rien ne peut nous arriver de pire. Il n’y a aucun calcul. On doit prendre tous les risques pour gagner. On ne peut pas calculer dans notre position. »

    C'est un peu plus nuancé
    Il faut toujours chercher l'info avant de se faire une opinion

  14. Marteleur - sam 17 Avr 21 à 13 h 04

    Toutes les dernières saisons de Garcia sont foireuses , et le pire ce n'est pas de sa faute immuablement ce sont les joueurs coupables

  15. Kim Kallschtroumpf - sam 17 Avr 21 à 13 h 29

    « C’est la saison à voir ». C’est surtout la saison à gagner. On se fade des saisons décevantes depuis assez de temps Rudi c’est bon, on a fait le plein de spectacle, ramener un titre de champion par contre ça commence à dater, pas sur que le PSG soit aussi nuls chaque saison.

  16. bol26 - sam 17 Avr 21 à 15 h 28

    bien évidemment que l'OL a la pression (entraineur ... joueurs ... etc)
    mais ce discours c'est la méthode Coué ... et personne n'est dupe !
    Il faut absolument gagner à Nantes (mème si il restera encore 18 pts à prendre) et la pression va augmenter de + en +9
    déjà apres le résultat de Lille hier ... et pourquoi pas des contre performances du PSG (sans NAVAS !! ... allez les verts ) et de Monaco ... mais PRESSION positive ou négative ? ... ça c'est du domaine psy et est ce que Garcia sera à la hauteur ?

  17. OL-91 - sam 17 Avr 21 à 16 h 04

    Le groupe lyonnais, au pied du podium, n'a pas de pression, sans doute, mais c'est aussi parce qu'il a relâché trop longtemps la pression que nous sommes 4ème.

  18. Algiers - sam 17 Avr 21 à 17 h 10

    Bonjour,

    Le gars a un groupe à gérer.
    Il doit lui mettre la pression quand celui décompresse et lui enlever celle-ci quand elle est trop importante.

    Il joue son rôle et c'est donc normal qu'il dise tout et son contraire d'une semaine à l'autre.

  19. Algiers - sam 17 Avr 21 à 17 h 13

    Je vous promets que lorsqu'on écoute Garcia en se mettant à sa place, il est beaucoup moins insupportable qu'il n'y paraît.

    Après, si on l'analyse juste en tant que supporteur en voulant qu'il roule des mécaniques quand ça marche et adopte un ton catastrophé et défaitiste quand ça marche moins bien, oui, là il devient insupportable!

  20. JUNi DU 36 - sam 17 Avr 21 à 19 h 32

    Mandanda est encore là, il a moins 50 ans 😂

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut