(Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Nice - OL : sans Dembélé et Slimani

Peter Bosz a convoqué un groupe de 21 joueurs pour le déplacement à Nice, ce dimanche (13h). Moussa Dembélé et Islam Slimani sont forfaits.

Dans le cadre de la 11e journée du championnat de France de Ligue 1, l'Olympique lyonnais se déplace, ce dimanche (13h), sur la pelouse de l'Allianz Riviera à Nice. Une rencontre pour laquelle Peter Bosz, le coach rhodanien, a convoqué 21 joueurs. Moussa Dembélé est forfait tout comme Islam Slimani. L'international algérien, de retour à l'entraînement vendredi, est trop juste pour reprendre la compétition dès ce week-end avec ce déplacement sur la Côte d'Azur. Jeff Reine-Adélaïde, lui, est toujours absent.

A noter le retour d'Anthony Lopes dans le groupe. Suspendu la semaine dernière face à Monaco (2-0), le gardien portugais va donc retrouver sa place dans le but lyonnais à l'occasion de ce match face à la formation azuréenne.

Le groupe de l'OL : Lopes, Pollersbeck, Bonnevie - Dubois, Gusto, Boateng, Da Silva, Denayer, Diomandé, Emerson, Henrique - Aouar, Caqueret, Bruno Guimaraes, H.Keita, Paqueta, Shaqiri, Thiago Mendes - Cherki, Kadewere, Toko Ekambi.

29 commentaires
  1. Monark - sam 23 Oct 21 à 17 h 31

    En attendant l’arrivée de Sardar, la solution est sûrement Lucas en 9 1/2 .ça nous réussit plutôt bien. Je sais que
    je vais m’attirer les foudres, mais Tino est trop juste pour les gros matchs de ligue 1 et encore plus pour la coupe d’Europe.
    Ça reste ma conviction et le match de jeudi m’a conforté.

  2. Moimoi - sam 23 Oct 21 à 17 h 33

    Allons-nous repartir avec Lucas en pointe, ou Tino ou Rayaon auront-ils leur chance à nouveau ?
    Sachant que si Lucas joue au milieu, cela pourrait faciliter les choses à celui qui sera aligné, si nous jouons en 4-2-3-1...

    1. poussin - sam 23 Oct 21 à 17 h 57

      Tino n à pas été très bon jeudi, mais un match de coupe d Europe pour une reprise au poste de 9 qu il n à pas pratique depuis longtemps, C était pas forcément un cadeau de bosz. Moi je le confortera dans ce rôle. C est le 3 ème vrai 9 de l équipe, il faut assumer les blessés dembele et slimani et ni cherki ou paqueta ont été bon dans ce rôle. C est du gâchis de mettre paqueta à ce poste. Attention à toko qui enchaîne beaucoup et ne souffle jamais. Shaqiri, Toujours neutre doit se bouger sinon il faudra sévir et ouvrir le poste au banc.

  3. Juninho Pernambucano - sam 23 Oct 21 à 18 h 11

    Je remettrai Tino pour ma part. Avec un poil de réussite il marquait pour son retour , il a fait de bons appels il bouge bien devant et s'est créé des occasions .
    C.est difficile de se passer de Paqueta en 10 tellement il est magistral à ce poste.
    Avec azmoun en janvier devant ça fait peur , l'Ol aura une attaque de ouf.

    1. Monark - dim 24 Oct 21 à 9 h 35

      Concernant le match de jeudi, ça n’est plus un manque de réussite . Il n’est pas au niveau , il faut se rendre à l’évidence. En attendant Sardar ´, le vrai titulaire de la pointe ça reste Moussa.

      1. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 9 h 44

        Monark, c'est pas parce que tu répètes 3 fois par jour que tu veux qu'il vienne qu'il viendra ^_^

  4. Absa7799 - sam 23 Oct 21 à 19 h 06

    En tout cas un ex gone qui mouillait le maillot et qui joue maintenant en 9 avec Burnley vient de mettre un doublé...
    J'aurai aimé le voir jouer avec Bosz.

    1. Tongariro - sam 23 Oct 21 à 19 h 54

      Je cite l'article de l'Equipe pour ajouter à ton propos :
      "Ce point est surtout l'apanage du Français Maxwel Cornet. L'ancien Lyonnais, qui a commencé milieu gauche mais s'est souvent retrouvé en pointe, a inscrit son premier doublé en Premier League avec deux buts magnifiques.
      Le premier d'une superbe tête piquée en première période (13e) puis le second d'une belle demi-volée en pivot à l'entrée de la surface des Saints (57e)."

      Donc apparemment l'entraîneur de Burnley, comme tous ceux de Cornet avant, ont compris que Cornet était soit un ailier soit (mieux, je pense) un numéro 9.
      Et je pense en effet que dans ce rôle d'attaquant de pointe, il peut être un joueur de qualité.

      Malheureusement, nous avons dû subir pendant quasiment deux ans la lubie d'un entraîneur incompétent et mégalomane qui s'est acharné à mettre Cornet arrière gauche, même dans une défense à 4.
      Cet entraîneur, en plus de nous avoir pourri la vie en tant que supporter de l'OL, aurait même pu totalement gâcher la carrière de Cornet (car en tant que défenseur dans une défense à 4, Cornet n'a pas le niveau national, ce n'est pas de sa faute, c'est comme si on demande à un pâtissier de s'improviser charpentier d'un coup).

  5. Absa7799 - sam 23 Oct 21 à 22 h 28

    Après je suis pas un anti Garcia, je lui reconnais quelques qualités malgré tout (une finale d'Europa League avec Mitroglou en pointe= respect).
    Nous amener jusqu'à champion d'automne, les clefs en main pour être champion.
    Et là, le drame, revers sur revers,...le message qui passe plus, un problème avec les joueurs (ego/nonchalance,...), une succession de coaching ratés,....peut être un peu de tout ça.
    Perso après Rémi Garde (qui a soulevé un trophée avec peu de moyens), les entraîneurs successifs ont laissé les joueurs faire ce qu'ils voulaient (jouer perso, choisir les matches,...). Bosz est une révolution, on commence à retrouver la mentalité de la grande époque de Lyon, on est pas loin de revoir cette maîtrise du jeu que l'on avait du temps de Juninho.
    En tout cas je souhaite une bonne carrière à Cornet, et j'espère qu'il nous fera regretter de l'avoir fait partir (Burnley est juste une étape avant de terminer dans le top 5 de PL s'il continue comme ça).

  6. fandelol - sam 23 Oct 21 à 23 h 20

    Pour ma part, ça serait paqueta en meneur, aouar a gauche, kadewere a droite et kte en pointe.

  7. juninho pernambucano - sam 23 Oct 21 à 23 h 58

    Pourquoi on tenterait pas quelque chose comme ca :

    ————lopes—————-
    Dubois—boateng——denayer—emerson
    ————mendes—guimaraes————
    Paqueta——shaqiri—————aouar
    —————toko ekambi—————

  8. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 8 h 46

    OGC Nice – Lyon : stats et points clés

    - Les Niçois n’ont laissé filer que cinq buts en neuf matchs.
    - Lyon a encaissé 13 buts en dix matchs.
    - Seule la différence de buts sépare ces équipes à l’heure actuelle, avec Nice à la sixième place du classement et Lyon à la sixième place.
    - Avec une moyenne de 1,6 buts marqués par match, Lyon compte 16 buts après 10 journées de Ligue 1.
    - Nice compte deux victoires et deux nuls en deux matchs à domicile jusqu’à présent.

    OGC Nice – Lyon : les 5 derniers matchs

    23/05/21 Lyon 2-3 Nice
    19/12/20. Nice 1-4 Lyon
    04/07/20 Lyon 1-0 Nice
    02/02/20 Nice 2-1 Lyon
    30/01/20 Nice 1-2 Lyon

    Lyon :
    Antho
    Léo Jérôme Jason Emerson
    Maxence Bruno
    Houssem Lucas Rayan
    Karl

    D'après le Figaro sport.

    1. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 9 h 20

      D'après Ouest-France Made in foot :

      Lopes
      Dubois (cap), Boateng, Denayer, Emerson
      Caqueret, Guimaraes
      Shaqiri, Aouar, Toko Ekambi
      Paqueta.

      1. Monark - dim 24 Oct 21 à 9 h 37

        Cette composition me va bien .

      2. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 10 h 24

        Celle avec Karl ou Lucas en pointe ?
        Je préfère celle avec Karl, qui a le mérite de faire un peu tourner l'équipe en intégrant Rayan, d'enfin essayer Karl en pointe, et de placer Lucas à son vrai poste.

    2. fandelol - dim 24 Oct 21 à 9 h 24

      Lyon 6eme et Nice 6eme?
      Deux victoires et deux nuls pour Nice a domicile en deux matchs ? D'accord ^^

      1. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 9 h 32

        Effectivement fandelol, j'ai partagé l'article sans intégralement le lire, mal m'en a pris. Ça m'apprendra à faire confiance aux journalistes. Mais c'est quand même plus gênant pour celui qui a sorti l'article..

        Pour faire amende honorable, j'ai fait quelques recherches : Nice était 4e la 10e journée avec 16 points (+12 en différence de buts), l'OL 6e (+3), avec Angers entre deux (+4).
        A noter toutefois qu'ils ont un match en retard (contre Marseille, qui sera (re)joué mercredi prochain à 21h à... Troyes).

        Je viens de regarder leurs matches à domicile : 2 victoires et 2 nuls.
        Nous, à l'extérieur, c'est 1 victoire, 1 nul et 2 défaites. Ils partent favoris aussi bien à ce niveau qu'au classement.

        Autre stat pour ceux qui aiment ça; les matchs à 13h ne réussissent pas à Nice d'après le compte twitruc Stats Foot : Nice a perdu 5 de ses 8 rencontres disputées à cet horaire pour 1 seule victoire.

  9. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 9 h 14

    Bon, Vincent Ponsot, notre directeur général du football à l'OL, a dit en gros dans L'Equipe que les joueurs à potentiel vendus à Nice, c'était fini :
    "Les ambitions qu’ils affichent font qu’on sera désormais plus regardants sur des situations de ce type-là.
    En tout cas, plus regardants que ce qu’on a pu être par le passé".

    Je me refuse à revenir une fois de plus dessus, mais cette phrase signifie également qu'il reconnaît que des erreurs ont été faites.

    1. fandelol - dim 24 Oct 21 à 9 h 26

      Ah bah en même temps pour pas se rendre compte que leur vendre gouiri c'était une connerie dès le début... Et dire que l'an dernier on a souvent manqué d'attaquants...

    2. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 10 h 28

      Compléments de Vincent Ponsot sur "pourquoi Nice" :
      "Amine Gouiri, on ne voulait pas le transférer, on voulait le prêter. Mais il n'a pas voulu.
      À partir de là, il nous oriente sur un club, et si le club fait une offre satisfaisante, on vend. Pour lui pour Maolida on n'a pas eu d'offres meilleures que celle de Nice. Et pour Bard, on a eu quatre offres, mais celle de Nice était de loin la plus importante.
      Donc c'est vrai qu'il y a une répétition avec Nice, mais c'est parce qu'ils font les meilleures offres et que les joueurs veulent aller là-bas".

      1. XUO - dim 24 Oct 21 à 10 h 43

        Si Nice fait les meilleures offres, cela les place de facto au rang de concurrents. Ce constat étant fait, il faut peut-être revenir en arrière et redéfinir le choix du club. Donc, pour Gouiri, ni prêt ni vente ....

    3. ObjectifEurope - dim 24 Oct 21 à 10 h 38

      Arretez avec Gouari, c est garcia qu en voulait pas et vu le melon du mec , il ne l aurait pas fait jouer une minute. Junhi a dit plusieurs fois qu il avait essayé de le faire preter’, qu’il a essayé de convaincre gouari, mais gouari n a pas voulu.

      Bard rebelotte , le jeune a un moment donné, il veut partir et ca se comprend.

      On a eu de la chance avec Guimares car cela aurait pu etre pareil...

      Quel repereur de talent ce garcia ! Qui en plus est a l origine de la prolongation de marcelo....

      1. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 10 h 50

        ObjectifEurope, je pense que tu as raison pour Gouiri, mais tort pour Gouari.

        Quant à Melvin, Arnaud Clément - un journaliste du Progrès, pas l'ancien joueur de tennis (en même temps, des descendants d'orphelins, y en a plein en France...) - a écrit sur twittruc "jamais Melvin Bard n'a demandé à partir pour avoir du temps de jeu, l'OL ne lui a pas laissé le choix".
        Et y avait plus machin comme entraîneur.

      2. XUO - dim 24 Oct 21 à 10 h 51

        Prolonger un vieux de la vieille est toujours risqué.
        On prolonge car on croit connaître le bonhomme, donc il y aurait moins de risque que d'engager un joueur extérieur au club. Grosse erreur : ce que deviendra le joueur prolongé, on n'en sait strictement rien. Le gugusse ayant obtenu ce qu'il veut est capable de faire tout et n'importe quoi, à l'image d'un Président au cours de son second mandat. Pire encore, il pourrit les jeunes.
        Il existe une troisième voie qu'on ne saurait négliger à Lyon : le recours à l'Académie.

  10. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 10 h 37

    Allez, un article du Libero Lyon (je le découpe en 3 commentaires) :

    "On aurait pu parler du classement, avec ce déplacement chez une équipe qui a le même nombre de points que l’OL, ou d’Amine Gouiri et Melvin Bard, qu’on regrette de voir briller à Nice plutôt que dans l’effectif lyonnais. Mais on sait trop l’importance de la collation dans le foot de haut niveau pour ne pas se poser la question : quels sont les résultats de l’OL sur la tranche horaire de 13h00 ?

    Enjeu

    Et cette saison, ce n’est pas terrible. L’OL a en effet été programmé déjà deux fois à cet horaire qui complique le poulet du dimanche, pour deux mauvais souvenirs. La lourde défaite 0-3 à Angers d’abord (qui aura toutefois aussi eu des bons côtés, en nous permettant de ne plus revoir Marcelo en équipe première) et le nul 3-3 contre Clermont alors que l’OL menait de deux buts au Formidable Outil à dix minutes du terme.

    L’OL avait pourtant fait carton plein à 13h00 la saison dernière, avec un 2-3 à Strasbourg le 18 octobre 2020 et un 3-0 contre Reims le 29 novembre. Et pour être plus qu’exhaustif, signalons que l’OL avait perdu 0-1 à la maison contre Nantes pour l’avant-dernier match de Sylvinho la saison précédente à… 13h30.

    C’était avant la mise en place de l’horaire à 13h00, mais avec une tentative de match plus tôt pour plaire à la Chine (qui avait d’ailleurs valu un superbe tifo Free Tibet du Virage Nord). Après ce bref historique, on espère donc que Peter Bosz prendra exemple sur Rudi Garcia pour les résultats dans ces matchs à l’heure du déjeuner. Et uniquement pour ça".

    1. ObjectifEurope - dim 24 Oct 21 à 10 h 40

      J aime bien le uniquement poir ça.

      En meme temps, avec un patch par semaine , garcia pouvait être bon a 13 h...

      1. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 10 h 43

        En effet !

  11. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 10 h 42

    "Compo

    L’OL a un peu fait tourner jeudi et l’OL ne joue pas avant six jours après ce match.
    A priori pas trop besoin de se prendre la tête, donc. On devrait voir l’équipe-type du moment, avec Lucas Paqueta en pointe plutôt qu’un Tino Kadewere très emprunté à Prague.

    La compo probable de l’OL : Lopes – Dubois, Boateng, Denayer, Emerson – Caqueret, Guimaraes – Shaqiri, Aouar, Toko Ekambi – Paqueta".

  12. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 10 h 43

    "Le prono de la rédac

    L’OL s’installe d’emblée dans le camp niçois, mais Calvin Stengs sert parfaitement Kasper Dolberg sur la première incursion des Aiglons dans le dernier tiers (1-0, 12e). Les Gones augmentent un peu le curseur de l’intensité, accumulent les situations chaudes et Paqueta, évidemment, décale Xherdan Shaqiri avant la pause (1-1, 42e).

    Le scénario est similaire en deuxième période : but d’Andy Delort (2-1, 67e) et égalisation de Karl Toko Ekambi après une récupération et une percée de Maxence Caqueret (2-2, 77e). A l’extérieur, on se contentera bien de ce nul.

    Et, vous l’avez remarqué, on ne joue pas la carte des anciens qui marquent contre l’OL. Même si on sait que tout le monde dira que c’était un pari sûr si ça arrive, en oubliant toutes les fois où ça n’est pas arrivé".

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut