Corentin Tolisso (crédit : David Hernandez)

OL - Ajaccio (2-1) : Corentin Tolisso, les prémices d’un retour

Face à Ajaccio lors de la première journée, Corentin Tolisso a pu fouler la pelouse du Parc OL pendant 15 minutes. Après une préparation tronquée, le milieu de terrain a véritablement débuté l’histoire de son retour à l’OL.

Il y a tout d’abord eu les prémices lorsqu’il est parti s’échauffer, puis une véritable ovation lors de son entrée en jeu. Vendredi contre Ajaccio (2-1), Corentin Tolisso a enfin repris le cours de son histoire avec l’OL là où il l’avait laissée. A la 75e minute, au moment de remplacer Lucas Paquetá, il a pu entendre qu’il était désiré par le public rhodanien. Tout comme Alexandre Lacazette avant lui, les supporteurs ont scandé son nom en cœur, heureux de (re)voir à l'œuvre l’enfant de Tarare. 

Un petit quart d’heure donc, le temps de constater que l’ex-Munichois n’avait rien perdu de ses qualités dans le duel et de sa technique. On l’a senti très serein, capable de rassurer ses partenaires dans une période où l’Olympique lyonnais devait s'atteler à conserver son avantage d’un but. Il a fait partie de ceux permettant à l’équipe de mieux maîtriser les débats en fin de rencontre. “J’étais au stade vendredi et bien sûr, c’est un peu compliqué de juger sur 15 minutes, mais on voit qu’il n’a pas eu d'appréhension, nous expose Anthony, 41 ans, supporteur abonné depuis 2001. Avec Johann Lepenant, ils se sont montrés complémentaires. Quand l’un montait un peu plus haut, l’autre restait derrière, et inversement. Donc voir ce milieu avec Maxence Caqueret en plus, c’est clairement du kiff. En plus, on a vu qu’il n’avait rien perdu quand il fallait aller au charbon, il s’est imposé à un moment. Le Corse a volé alors que lui n’a pas bougé.


"C’était émouvant", Vincent Tolisso, le père de Corentin


Ce retour et cette ferveur, 5 ans après son dernier match sous ce maillot (contre Nice le 20 mai 2017), ont aussi touché sa famille. "C’était émouvant, j’avais des frissons quand j’ai entendu toutes ces acclamations. Même lui ne s’attendait pas à ça, reconnaît Vincent, son père. Mais c’est aussi pour ça qu’il est revenu, il sait qu’il est aimé ici. Contre Ajaccio, ce n’est pas passé loin, mais la saison dernière, c’est un match que l’OL aurait sûrement perdu. C’est aussi ça que Corentin et Alex (Lacazette) peuvent apporter. Ne plus avoir cette peur quand ça tourne mal, ce barrage psychologique et cette panique quand les vents sont contraires comme avec le rouge d’Antho (Lopes). Cette culture de la gagne qu’ils ont connue au Bayern et à Arsenal. Au Bayern, même contre les petits, ils voulaient leur rouler dessus."

Malgré tout, le champion du monde 2018 n’a pas effectué la préparation avec les autres. Il apparaît donc difficile d’attendre de lui d'excellentes performances sur 90 minutes pour l’instant. “Le retour de Tolisso avait donné de l’espoir mais aussi beaucoup d’interrogations. J’étais confiant après sa présentation où il disait avoir bien travaillé. Mais cette blessure, c’est quand même fâcheux… On a l’impression qu’on va revivre ce que le Bayern a vécu. J’espère juste que c’est simplement le contrecoup de sa préparation individuelle parce qu’on va avoir besoin de lui pour ramener un peu d’ordre dans la maison. Lacazette a déjà montré en un mois pourquoi il est revenu et ce que ça va apporter, donc maintenant, on attend de voir avec Tolisso, confie Raymond, 72 ans, habitant de Sainte-Foy-lès-Lyon et venu lundi à l’entraînement avec son petit-fils. Vendredi, il a eu 2-3 interventions rugueuses donc on voit qu’il n’a rien perdu de sa hargne et c’est déjà un bon signe.


Les supporteurs entre espoirs et attentes à son sujet


Entre espoirs et attentes, certains fans souhaitent en voir plus avant de totalement se réjouir, à l’image d’Emelyne, 23 ans et membre des Lyon 1950. “Il y a plus d’attentes sur Tolisso que sur Lacazette pour moi. Autant pour le second, on sait à peu près à quoi s’attendre, autant avec le premier, j’ai l’impression qu’on est vraiment sur un pari et j’espère qu’il sera gagnant. Il est parti il y a cinq ans comme un joueur confirmé en Ligue 1 et qui avait besoin de prouver en Europe et son retour, ça reste un sentiment mitigé. Je suis contente de revoir un ancien de la maison revenir et dans le même temps, on regarde ses dernières années et on se dit qu’il faut espérer que ce soit derrière lui. Il n’a pas de chance parce que la préparation aurait permis d’éteindre tout ce scepticisme et finalement, il n’a fait que le renforcer, regrette la Majolane. Pour le moment, je préfère ne pas me positionner, j'attends de voir s’il arrive à enchaîner. En tout cas, c’est tout ce qu’on veut ici.

Avec une semaine d’entraînements en plus dans les jambes avant le déplacement à Lorient dimanche, Corentin Tolisso va monter en pression au fil du mois d'août. Tout comme Maxence Caqueret, qui devrait lui faire son retour, le Rhodanien piaffe d’impatience de pouvoir débuter une rencontre. Reste à voir si Peter Bosz changera son entrejeu par rapport à la première journée, et si oui, dans quelle proportion.  

20 commentaires
  1. Olyonn@is - mar 9 Août 22 à 8 h 44

    Après Tolisso arrive,Tolisso le retour,la famille de Tolisso,Tolisso se soigne,Tolisso et son numéro de maillot,voici Tolisso les prémices de son retour le début de la genèse! Mieux que Rambo 3 et Rocky 4.😌

    1. Darn - mar 9 Août 22 à 17 h 26

      Moi je pense plutôt à Martine.

    2. JUNi DU 36 - mar 9 Août 22 à 18 h 19

      Surtout ne pas le faire jouer un vendredi 13, trop d'épisodes... 😱😂

  2. DrNelson & Mister Bosz - mar 9 Août 22 à 8 h 55

    Qu'il prenne le temps de revenir en forme, sans pression.
    Rien ne presse, il vaut mieux faire les choses correctement pour qu'il retrouve des bonnes sensations.
    Ça fait plaisir de le revoir sous nos couleurs en tout cas.

  3. Altheos - mar 9 Août 22 à 9 h 30

    Champion du monde 2018. A moins de parler de Boateng.

  4. Lyolicha - mar 9 Août 22 à 12 h 24

    Comme dirait l’autre. Ce ne sont que des stats… bon je pose ça la.

    https://twitter.com/stadeolhd/status/1556733981202305030?s=21&t=YC-OSE3VanLzE-aOR9cAqg

    1. Tongariro - mar 9 Août 22 à 12 h 44

      Intéressante stat !

      25% de défaites à domicile par Garcia durant son passage.
      1 match sur 4...

      Quelle immense pipe.

      Un ennemi public de l'ensemble de l'agglomération lyonnaise.

      Heureusement que même quand il était à Marseille, il perdait aussi quand il venait à Décines.. Bon il perdait aussi à Marseille, d'où son bilan dans les OL OM (Décines et Vélodrome) quand il coachait Marseille : 1 victoire (en prolongation, au Vélodrome), 1 nul (au Vélodrome), 5 défaites (3 à Décines, 2 à Marseille).
      Mais malheureusement il a continué sa loose en venant à Lyon, puisque son bilan dans les OL OM (tous terrains) en tant que coach de l'OL c'est 1 victoire (en CdF), 2 nuls, 1 défaite.
      Alors que Bosz nous a sortis une victoire avec l'équipe bis à domicile vs l'OM et une victoire 3-0 chez eux, reprenant le rythme que Genesio avait installé.
      Rien que le fait de ne plus avoir le pire entraîneur des OL OM (toutes équipes coachées, c'est 2 victoires, 3 nuls, 6 défaites !) sur le banc rhodanien, c'est un sacré soulagement.

      1. Moimoi - mar 9 Août 22 à 12 h 52

        Salut Tonga !

        Ne te prends plus la tête avec Garcia, seuls certains nostalgiques font du révisionnisme de l'Histoire lyonnaise.
        Mais dans l'immense majorité des supporteurs, nous préférons oublier sa participation à l'Olympique Lyonnnais.
        Il y aura toujours quelque nostalgiques de cette époque, mais de la même manière que Génésio a profité d'une équipe avec des joueurs qui lui permettaient de se sauver lorsqu'ils daignaient se bouger les fesses, Garcia a profité de certaines circonstances exceptionnelless, comme le covid pour la Ligue des champions, le surrégime de l'équipe pendant 5 ou 6 petits mois, pour exister.

        Ne te bats pas contre ces moulins à vent, même si ce sont des supporteurs bien réels et pas imaginaires, mélancoliques de quelques succès
        Ils n'ont pas conscience de ce que je viens d'écrire, et on sait tous les deux - et nous ne sommes pas seuls, très loin de là - à savoir ce qu'il en a réellement été.

        Le présent est Bosz, et s'il ne se comporte pas comme le boss que nous espérions tous pour le renouveau de l'OL, il faut espérer que la mayonnaise prenne pour cette saison qui débute.
        Peu importe si c'est grâce aux joueurs, comme Alex, Johann ou d'autres, s'ils améliorent l'équipe et prennent les choses en main sans forcément appliquer ses principes pour lesquels il est prêt mourir avec (se faire virer), ce qui compte est que l'équipe fasse le nécessaire.
        Si possible en appliquant ce qu'il désire, tant qu'à faire, pour lui, histoire de ne pas devoir changer prématurément d'entraineur.

      2. Tongariro - mar 9 Août 22 à 13 h 03

        Salut Moimoi, je souscris à 100% à ton comm !!

        Particulièrement le passage "Il y aura toujours quelque nostalgiques de cette époque, mais de la même manière que Génésio a profité d'une équipe avec des joueurs qui lui permettaient de se sauver lorsqu'ils daignaient se bouger les fesses, Garcia a profité de certaines circonstances exceptionnelless, comme le covid pour la Ligue des champions, le surrégime de l'équipe pendant 5 ou 6 petits mois, pour exister."

        Bonne journée à toi 🙂

      3. Moimoi - mar 9 Août 22 à 13 h 07

        A toi aussi !

  5. Juninho Pernambucano - mar 9 Août 22 à 13 h 22

    Tolisso / Leprenant , interessant , mais Caqueret va revenir , on ne peut pas jouer avec les 3 .
    Avec son système immuable en 433 , il n'y a qu'un poste de milieu offensif et on a Aouar , Paqueta , JRA , Faivre , El Arouch , Florent Da Silva , Camilo ( ? ) ....
    parmi notre effectif pléthorique de 34 contrats professionnels ....................................
    Il faudrait une dizaine de départs / prêts , il ne reste que 21 jours , que font Cheyrou et consorts , à part dire que le marché est "atone" ???
    Pour ce qui est de Cherki , il faudrait peut être arrêter la comédie et être plus ferme , il ne veut pas prolonger , ce n'est pas la peine d'insister lourdement .

    1. Moimoi - mar 9 Août 22 à 13 h 38

      Johann affichant de magnifiques promesses, Maxence ayant été prolongé et très bon la dernière saison, Corentin ayant été recruté cet été par le club, j'ai vraiment du mal à imaginer qu'on recrutera encore au milieu.

      Nous espérons tous que Bruno et les dirigeants procèdent à des ventes, mais si les joueurs ne veulent pas être vendus et désirent profiter de leur dernière année, l'OL étant en difficulté financière, il n'est pas envisageable que des contrats soient annulés avec paiement des salaires restants.

      Une fois encore, il va falloir patienter une année pour du renouveau, sauf ventes, qui commencent à devenir inespérées...

      1. Juninho Pernambucano - mar 9 Août 22 à 13 h 58

        Je crains en effet que la situation soit bloquée cet été et qu'on ne puisse pas renouveler l'effectif .
        Il faudra attendre l'été prochain et on l'espère le retour en Champions league , pour voir une nouvelle équipe de l'OL , avec le départ de tous ces indésirables .

  6. Juninho Pernambucano - mar 9 Août 22 à 13 h 33

    A ce propos , quelqu'un a des nouvelles de Sinaly Diomandé ( 21 ans ) qui était censé représenter l'avenir de la défense de l'OL ?

    Et quid de Youssouf Koné , Cenk Özkaçar , Achraf Laaziri ??
    On fait aussi un loft en défense ?

    1. Moimoi - mar 9 Août 22 à 13 h 44

      Pour Sinaly, j'ai bien peur qu'il faille se référer à ça : https://www.transfermarkt.fr/sinaly-diomande/verletzungen/spieler/702441.
      Youssouf est dans la liste des "à vendre", Cenk aussi, mais il semble que les rumeurs de leur transfert "ont été grandement exagérées".
      Connais pas le troisième cité. Je connais Achraf Hakimi, mais pas celui-là.

    2. jeremy - mar 9 Août 22 à 14 h 16

      Laaziri est un jeune arrière gauche qui a signé cet été : laissons lui le temps de faire son trou, sachant qu'avec Henrique, s'il a le le niveau il pourra rentrer rapidement dans la rotation

    3. le_yogi - mar 9 Août 22 à 14 h 24

      Je crois qu'il a été acheté pour jouer avec la réserve. Avec l'indisponibilité de Henrique, il n'était même pas dans le groupe pro contre Ajaccio, donc c'est qu'il est encore loin de l'équipe A, et c'est bien normal à son âge après tout.

  7. Juninho Pernambucano - mar 9 Août 22 à 14 h 03

    un latéral gauche marocain , qui a été recruté dans l'anonymat en juillet ?

    https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Transferts-achraf-laaziri-signe-quatre-ans-a-lyon/1342020

  8. Moimoi - mar 9 Août 22 à 14 h 19

    Merci pour vos infos. Bon ou pas, il est jeune, et nous avons recruté un joueur expérimenté à ce poste.
    Les futurs recrutements ne concerneront pas ce poste.

  9. Cac40 - mer 10 Août 22 à 0 h 15

    Ça sent le départ de Paqueta, 60 millions dans les caisses, et pas un rond à dépenser en contrepartie car le peuple regarde ailleurs à se réjouir du retour de Tolisso, qui au passage voit sa place se libérer pour lui au milieu comme par magie.
    Alors que, réinvestis immédiatement, on pourrait signer ne serait-ce qu'un au moins fuorriclasse avec 60 millions.
    La dernière recrue d'envergure c'est Lisandro en 2009, où on avait mis plus de 20 millions ce qui était beaucoup à l'époque.
    13 ans qu'on a pas recruté un grand joueur.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut