OL - Angers : "Il y a eu un relâchement mental", admet Denayer

L'OL n'a pas gagné depuis trois matches en Ligue 1. Ce dimanche, il reçoit Angers à 21h pour tenter de mettre fin à cette mauvaise série. Pour Jason Denayer, les récentes performances des Lyonnais sont dues à "un relâchement mental".

Angers 

"Du match aller, je retiens les trois points. C’est un adversaire physique, qui joue avec ses points forts et qui est toujours compliqué pour nous."

La période difficile que traverse l'OL 

"C'est un moment compliqué pour nous et il faut se réveiller. C'est important d'être plus fort qu'avant. C'est dans les moments difficiles que l'on voit la force mentale. A nous de nous transcender. Il faut retrouver les automatismes que l'on a eus pendant les bons moments. Si on retrouve notre meilleur jeu, on peut encore atteindre ce que l'on espérait. C'est important pour les cadres d'essayer de donner le plus possible sur le terrain et dans le vestiaire. Mais tout le monde peut faire des remarques."

"Il y a de la fatigue mentale et physique"

L'usure physique 

"Il y a de la fatigue mentale et physique. Il y a des joueurs qui se blessent partout. On l'a vu au PSG et au Bayern. La saison est longue et avec la Covid-19, tout a été chamboulé."

L'état d'esprit

"Il y a eu un relâchement mental et c’est ce qui a changé, mais c’est là qu’on doit être fort et qu'on doit montrer qu'on a la capacité à aller au-delà de ça. Chacun a sa manière de se réveiller mentalement. C’est à nous de trouver la solution dans le vestiaire."

"C’est très important de voir ce qu’il y a aussi de positif"

Le mental  

"Toutes les équipes dans le haut du tableau ont énormément de qualités footballistiques, la différence se fait sur le plan du mental. La réussite touche toutes les équipes qui y croient vraiment comme elle nous a touchés, maintenant il faut y croire. C’est très important de voir ce qu’il y a aussi de positif, on est encore dans la course"

Jouer en dernier lors de cette 32e journée

"Cela ne doit pas mettre de la pression. Il faut se concentrer sur nous-même. Si on gagne tous nos matches, on aura plus de chances d'aller loin que si on commence à calculer."

Sur son penalty face au Red Star

"Je ne suis pas spécialiste mais je me suis entraîné. Je voulais voir en match et cela a été. C'était ma première fois. Le coach a demandé qui voulait tirer et voila."

19 commentaires
  1. Moimoi - sam 10 Avr 21 à 19 h 13

    C'est courageux et honnête d'admettre qu'il y a eu un relâchement, mais inacceptable pour des professionnels grassement payés, particulièrement au cours d'une saison où le titre de champion était à notre portée, comme jamais depuis des années.
    Et cela risque de ne pas se reproduire avant quelques années...

    1. Juni forever OL - sam 10 Avr 21 à 19 h 39

      +1

  2. dugenou - sam 10 Avr 21 à 19 h 59

    L'OL se sabote tout seul depuis plusieurs saisons. Même pas besoin des autres équipes, qui montrent, certes, un bon niveau, mais sans me faire grimper aux rideaux personnellement.
    Le nombre d 'occaz de prendre en main ce championnat ces dernières années et derrière on est aux abonnés absents, c 'est presque scandaleux. J'en mangerais mon chapeau…rrrr

  3. patsso - sam 10 Avr 21 à 20 h 04

    Saboter ce qu'ils ont fait de bien, voilà où l'on en est 👎

    1. piedicortedigaggio - dim 11 Avr 21 à 9 h 19

      L'aspect mental est l'aspect fondamental du sport de très haut niveau. Tous les plus grands l'ont dit, et encore plus spécifiquement ceux qui n'avaient pas un talent fou, type Deschamps qui en a souvent parlé en évoquant sa carrière. On sait tous que des mecs ac d'incroyables potentiels ont échoué à avoir une carrière de haut niveau car ils avaient une faille sur ce point, type Ben Arfa.
      À l'issue du match contre Metz, c'est aussi ce qu'a exprimé Benjamin André pour souligner la force de Lille cette saison. Et depuis le début de la saison c'est précisément sur cet aspect que je les trouve monstrueux. Il faut se méfier des périodes fastes, ce qui nous a forcément réjoui en décembre quand Lyon jouait bien, car ce qui compte c'est la constante, la ténacité, la rage, le refus de perdre. Et Lille possède ça plus que tous les autres depuis le début de la saison. Et c'est pour ça qu'ils seront champions. Tout simplement. Car ce sont les plus constants, les plus forts mentalement.
      Après je me garde de juger à la façon des footix qui disent "vu ce qu'ils gagnent c'est la moindre des choses de se bouger le cul." Ce n'est pas aussi simple que ça. Le mental c'est une somme de chose, ça n'a rien à voir ac la volonté ou la décision. C'est une force intérieure, que tu peux développer au cours du temps. Mais c'est avant tout une aptitude naturelle, comme être grand ou petit, qui fonde le plus profond de ton caractère. Et rapporté au collectif c'est un maillage excessivement complexe à former, il faut tout un groupe au taquet, tant sur le plan physique que mental, c'est très dur à rassembler.
      Pour finir, regardez le tennis. C'est qui le plus fort depuis quasiment 5 ans ? Djoko car il a un mental de taré. Pour l'exemple, après avoir battu Monfils en 5 sets à RG, il y a qqs années, il avait parlé de cet aspect mental. Monfils l'avait balayé 2 sets, au talent, en mode tennis Champagne, et puis lentement Djoko avait repris le pouvoir, était parvenu à le faire douter, à lui faire commettre des fautes, et s'était imposé... au mental. Les grands ça se joue dans la tronche.

      1. Moimoi - dim 11 Avr 21 à 10 h 29

        C'était bien jusqu'à ce que tu traites de footix les autres... Dans la mesure où "c'est celui qui le dit qui l'est", j'ai arrêté de lire après.

  4. Juninho Pernambucano - sam 10 Avr 21 à 20 h 13

    Comment peut il y avoir un relâchement mental au moment du sprint final alors que le titre était jouable ?
    On parlait de 10 finales etc ...
    3 déjà ont été perdues , comment peuvent ils laisser filer ainsi le podium et mettre le club en grande difficulté pour la saison prochaine ?
    Qu'en pense Juni qui a perdu la voix ?

  5. vav - sam 10 Avr 21 à 20 h 34

    Parler de fatigue quand on sort d’un saison sans Europe, et d’une quinzaine de trêve internationale qui a fait souffler la majorité de l’effectif...

  6. JuniAnderson - sam 10 Avr 21 à 21 h 15

    C’est honteux !
    Dans quel grand club on accepterait ces excuses à la c** ???
    Les mecs sont payés des millions et ils se permettent de se relâcher ???
    Tranquille la vie!
    Le mois prochain je vais lever le pied au taf et j’irai expliquer à mon chef tiens pour voir ce qu’il fait.

    Blague à part. Qu’est ce qu’ils attendent pour embaucher des préparateurs mentaux dans les clubs de foot sérieux?

    1. Miktos - sam 10 Avr 21 à 21 h 28

      Qu'est ce qu'ils attendent pour recruter de vrais guerriers surtout?

  7. Juni forever OL - sam 10 Avr 21 à 21 h 33

    Encore une erreur de com , de deneyer cette fois !
    Les pros devraient aller suivre les cours de communication avec les jeunes du centre !!

  8. Juninho Pernambucano - sam 10 Avr 21 à 21 h 56

    Et but sur une Madjer de Benzema dans le classico .
    DD tu regardes le match ou tu dors ?

    1. Cazo-loco - sam 10 Avr 21 à 22 h 17

      Quel match de Benzema ! Encore une masterclass faut pas se leurrer il viendra jamais chez nous la saison prochaine

      1. Moimoi - sam 10 Avr 21 à 22 h 19
  9. chiesaninho - dim 11 Avr 21 à 7 h 26

    En même temps, c'était difficile de ne pas l'admettre, Jason... cela se voyait comme le nez au milieu du visage !

    un "relâchement mental"... c'est une façon fort belle et délicate de nommer un manque d'ambition, de professionnalisme, de sérieux, etc.

    sachant qu'ils exercent le métier de leur rêves, avec des salaires "hors sols", et qu'ils pouvait raisonnablement avec un peu plus d'ambition et de sérieux, envisager d'aller chercher une récompense majeure de leur efforts, qui ne se présente pas tous les quatre matins dans une carrière... un titre de champion.

    PS: Denayer n'étant pas visé dans mon commentaire, c'est l'un des rares de l'effectif à subir cet état de fait, plus qu'autre-chose.

  10. sg69er - dim 11 Avr 21 à 9 h 22

    J'ai du mal avec le constat malheureusement d'échecs du joueur de l'entraîneur mais n'auraient ils pas un peu raison.
    Ils ont commencé la saison le 8 juin avec pour objectif de finir la précédente sachant comment elle avait été arrêtée.
    La ou Lille et Monaco était en vacances et commençait plus d'1 mois plus tard.
    Le PSG on l'a vu à galeré aussi cette saison et ont seulement 3 points de plus si on gagne ce soir.
    Sans commune mesure se faire tester tous les 3 jours depuis 1 an être limité dans toutes ses activités quotidiennes on sait tous ce que cela fait. Ils ont en plus la pression de contaminer le groupe au delà de leur proches.
    Alors je suis prêt à comprendre l'usure mentale moins physique même si certains ont eu le Covid et cela semble quand même laisser des traces.
    Mais la grosse différence d'avec monsieur tous le monde c'est que leur coach le staff est payé pour justement s'assurer que le soufflet ne retombe pas. Ils peuvent faire appel à des préparateurs mental certains en ont sûrement des pro de la psychologie de groupe mais bizzarement on en a jamais entendu parler.
    Ensuite il y a la carotte ils avaient l'opportunité pas si frequente de jouer un titre et c'est la ou j'ai du mal à accepter totalement leur excuses
    Car même ça on ne leur a pas dit? Cela devrait les piquer les exciter et bien ils semble que non ils sont finalement faibles et lambda et pour beaucoup leur carrière sera platte.
    Il reste quelques matchs j'espère me tromper mais si la situation reste ainsi ce sera une année d'échecs et tous des joueurs en passant par le coach au prez seront responsable. Gagner le titre n'était pas forcément une évidence il est juste apparu comme faisable mais ils n'auront pas su saisir leur chance.
    Dommage pour eux pour le club et nous supporters.

    1. Moimoi - dim 11 Avr 21 à 10 h 34

      +1 sg69er

  11. OLVictory - dim 11 Avr 21 à 10 h 09

    Il y a eu ou il y a encore ?
    Les champions des constats sont des gens inutiles s'ils n'apportent pas de solutions efficaces

    1. Moimoi - dim 11 Avr 21 à 10 h 33

      Garcia est un champion du constat, mais l'ensemble de nos joueurs aussi !
      Pour ce qui est de changer les choses, disons que je reste sur ma faim !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut