OL : au moins, ça gagne

Contrairement à d'autres équipes pas à la hauteur des attentes et qui peinent au niveau des résultats, l'OL engrange les points et réalise un bon début de saison comptable. Pour le reste ...

Après la victoire de son équipe, Bruno Genesio a tenté d'expliquer les difficultés du jour. "C’est le talent qui a fait la différence. On a eu 10 internationaux dispersés aux quatre coins du monde. Ça peut aussi expliquer un manque de fraicheur physique et mental." En effet, la raison est valable, il n'y a qu'à voir Bertrand Traoré à la mi-temps, très marqué et essoufflé, lui qui a sillonné l'Afrique pendant une semaine. Mais tout de même on en peut pas se contenter de cette raison.

Des joueurs sans réponse

Le ballon est dans les pieds de Fekir, très très bas, et tous les autres lyonnais sont pris individuellement. Le seul joueur libre est Anthony Lopes ...

 

Partant de ce postulat, on pouvait attendre certains ajustements, notamment en faisant souffler le Burkinabé, ce qui aurait pu profiter à Maxwel Cornet. Soit. Fatigue ou pas, Guingamp n'est pas venu pour attendre ou subir. Dès les premières minutes, les hommes d'Antoine Kombouaré exercent un pressing individuel haut et tout terrain, ce qui gène les Lyonnais pour jouer au football, tout simplement. Il n'y a qu'à voir toutes ces séquences de possessions stériles et latérales qui durent parfois plus d'une minute, quand les passes ne vont pas vers l'arrière (image 1). Pour preuve, Anthony Lopes a touché 55 ballons durant cette rencontre : pour comparaison, son homologue breton en a eu 21, alors que le Portugais affiche le 3e total de son équipe ! Incroyable pour une équipe comme l'OL surtout quand on évolue à domicile. Aller de l'avant relève même de l'exploit, et Nabil Fekir n'est jamais bien loin pour cela, étant obliger de redescendre chercher la gonfle très bas sur le pré. Si on ajoute Fernando Marçal, Rafael et Morel, on a le quintette des Gones concernant les ballons touchés. Cela en dis long sur l'occupation du terrain adverse ...

Avec un stade pas complètement plein, et un jeu qui ne pousse pas à la grande ambiance, on entend même très distinctement Bruno Genesio hurler à ses joueurs "de l'avant, de l'avant!" lorsque ceux-ci passent encore une fois le ballon à côté d'eux ou derrière. En face, l'EAG n'a pas cherché la complication. Conscients que cette tactique de pressing allait perturber les Rhodaniens, les Guingampais jouent simplement, avec peu de touches et rapidement vers l'avant. C'est très vertical, et cela fait terriblement mal aux hommes du président Aulas. Effectivement, les longs ballons aériens sont privilégiés faute de trouver des solutions au sol et dans les intervalles, ce qui étire le bloc lyonnais. Et si on ajoute la fatigue, Memphis & co reviennent moins vite et sont pris de vitesse. Heureusement que Lopes veille sur son but, comme lors de ces trois occasions entre la 45e et la 50e, ses coéquipiers étant sans doute encore au vestiaire. Lopes justement, auquel on peut ajouter Fekir et Mariano. Comme l'a dit le coach, "c'est le talent qui a fait la différence".

Quand l'individuel masque le collectif

Sur un contre, Memphis fait une course en biais de gauche vers la droite. Il peut compter sur Mariano à ses côtés, et Traoré ainsi que que Rafael sont sur la droite du terrain (hors écran). Sauf que l'ancien de Manchester United change de trajectoire pour se retrouver seul. Et buter sur la défense adverse ...

 

Au milieu de cette mauvaise prestation donc, un gardien pour maintenir son équipe en vie, et deux joueurs pour marquer des buts. Cela peut paraître une définition simple du football, mais c'est bien un résumé que l'on peut faire de ce succès face à Guingamp. Ces deux protagonistes, ce sont Mariano Diaz et Nabil Fekir. L'un n'a besoin que d'une occasion pour marquer, seul à l'entrée de la surface le Dominicain ne se pose pas de question et enroule bien sa frappe. L'autre sort de son chapeau un exploit dont lui seul a le secret, quelques secondes après l'égalisation de Marcus Thuram, en dribblant deux joueurs avant de battre Johnsson. Au delà de ces deux coups d'éclat, sur le plan offensif, pas grand chose à signaler.

De même, Mariano oublie ses coéquipiers. Après une percée côté gauche de Traoré, il passe à son attaquant de pointe. Ce dernier, comme à son habitude, choisit la solution individuelle alors qu'il est entouré de cinq défenseurs. Et bien sûr il ne gagne pas ses duels ...

 

Deux hommes symbolisent cette frustration offensive : Mariano encore une fois (image 3), et Memphis (image 2). En regardant le match en détail, les deux ont au moins à trois reprises privilégié la solution individuelle à celle collective. Faut-il préciser qu'à chaque fois, cela s'est soldé par une perte du ballon (le Néerlandais a perdu 14 ballons sur 41 et affiche 65% de passes réussies, l'ancien du Real Madrid facture 18 sur 35 avec 76% de passes complétées). Pourtant, des joueurs comme Traoré ou Marçal ont essayé de combiner avec eux, mais ils attendent encore la remise ou le une-deux. Alors oui, on ne peut pas reprocher grand chose au numéro 9 tant qu'il marque (car c'est ce qu'on demande en priorité à un avant-centre). Cependant, la suite va devenir problématique si chacun joue sa partition de son côté en attaque, et qu'il faut compter sur les exploits des uns et des autres. Dimanche prochain, si les Lyonnais n'ont que cela à proposer contre le PSG au Parc des Princes ...

 

21 commentaires
  1. Avatar
    Lyonnais69500 - mar 12 Sep 17 à 13 h 44

    Lyon de retour à Chypre
    SAMEDI, 9 SEPTEMBRE 2017
    Lyon espère effacer le souvenir d'une triste soirée européenne vécue à Chypre lors de son déplacement sur la pelouse de l'Apollon Limassol.
    Nabil Fekir, le jeune capitaine de Lyon
    Nabil Fekir, le jeune capitaine de Lyon
    ©AFP/Getty Images

    1. Avatar
      69dz - mar 12 Sep 17 à 15 h 16

      Salut Lyonnais69500,
      Le match n'aura pas lieu sur la pelouse de l'apoel Nicosie?

  2. Avatar
    jeepy - mar 12 Sep 17 à 16 h 50

    Il faut pas pavoiser car le jeu fourni est loin d'être satisfaisant ... Honnêtement, Guingand aurait pu nous en mettre deux oú trous sans contestation... Alors un peu de modération et attendons.

    1. Avatar
      johnnyboysgum - mar 12 Sep 17 à 18 h 32

      tout a fait un peu de modération mais dans les deux sens. il est plus facile pour un bon joueur de se fondre dans un collectif. certes guingamp a un bon collectif mais leurs individualités sont faibles et nous c'est simplement le contraire. donc il faudrait que l'on m'explique pourquoi ça ne devrait pas faire que s'améliorer au niveau collectif. on en reparle dans 10 matchs.

      1. -bRoglin-
        -bRoglin- - mer 13 Sep 17 à 10 h 18

        J'aurais dis l'inverse..un bon joueur s'adapte mieux aux autres..11 bons joueurs encore plus..mais là, on parle à lyon de 11 joueurs dont certains ont le boulard..et ça aide pas.

  3. Avatar
    boga69 - mar 12 Sep 17 à 17 h 15

    Franchement je le dis depuis longtemps Mariano c'est un excellent buteur mais c'est tres loin d'etre un joueur d'équipe. Le probleme c'est qu'au fil de la saison les defenseurs risquent de lire son jeu et de lui laisser aucun espace. Et là on sera dans la merde ce jour. Ajouter à cela Memphis qui handicape son équipe à chaque fois qu'il a le ballon et un milieu qui pose probleme, il va vraiment falloir que le staff change quelque chose. Tete a la place de Rafael ce qui permettrait à Traoré d'etre vraiment devant. Parce qu'à force de toujours descendre défendre il perd en lucidité devant. ET Mendy à la place de Marcal puisqu'avec Memphis on joue à 10. Au moins cela permettra de securiser defensivement le coté gauche. Clairement notre coté gauche est le maillon faible. Les guingampais l'vaient bien compris. Et les autres risquent de s'en inspirer si on fait rien.

    1. Avatar
      johnnyboysgum - mar 12 Sep 17 à 18 h 26

      c 'est pas toi qui disais que valbuena ne pouvait pas jouer à une touche et était inapte au jeu de l'ol?

    2. Jacks
      Jacks - mar 12 Sep 17 à 18 h 36

      Ce que tu affirmes n'a pas vraiment de sens concernant Mariano...des joueurs stéréotypés il en existe un paquet et à divers postes, ça ne les empêche pas d'être durablement efficaces. Du moins pas en considérant ce seul critère et de manière rédhibitoire.

    3. Avatar
      HanoiLYON - mer 13 Sep 17 à 5 h 33

      Je suis d'accord avec toi, j'aime bien raphael mais défensivement il est faible. Pour preuve, il suffit de regarder les boulevards qu'il laisse derriere lui. Alors oui Traoré ne rechigne pas aux taches defensives, oui cela peut aider l'equipe dans des matchs contre des equipes qui ont la possession par exemple contre Paris ce week-end. En revanche je trouve que c'est une tres grosse erreur que de demander a Traore de defendre comme tel a chaque match. Lorsque que l'on a un joueur de cette qualité, c'est idiot de le griller en le faisant defendre, il doit etre decisif sur les phases offensives. Le coach voit clairement qu'il y a un meilleur equilibre avec Tete et Traore, donc il doit l'installer comme titulaire. Je ne dis pas que raphael ne doit plus jouer, il y aura beaucoup de matchs cette saison, mais pour les match jugés important il faut faire jouer Tete. Sinon j'ai bien peur que le résultat final soit une blessure de Traoré.

    4. -bRoglin-
      -bRoglin- - mer 13 Sep 17 à 10 h 24

      Si les adversaires font tout pour bloquer Mariano, ça libèrera des espaces pour Traoré et Fékir..Idem pour Memphis..

  4. Avatar
    johnnyboysgum - mar 12 Sep 17 à 18 h 53

    juste une chose à l'auteur de cet article qui a le mérite d'être bien travaillé.
    Je n'analyse pas du tout le match de la même façon. Nous nous sommes retrouvé face à un très bon entraîneur qui avait 2 semaines pour préparer cette rencontre avec des non internationnaux et ils nous ont mis en difficulté physiquement. C'est vrai.
    Mais moi j'ai vu 11 guerriers sur le terrain qui se sont défoncé toute la partie. et qui se battent comme des morts de fin avec des efforts défensifs énormes. Et ça c'est de très bonne augure pour la suite. Je n'ai jamais vu ça l'an dernier.
    Ensuite ils sont trop personnels ok c'est vrai mais moi j'ai vu mariano décroché plusieurs fois et faire le relais, on n'avait pas vu ça depuis le début. Ensuite j'ai vu un pressing sur une actions sur la droite de mariano et de fekir qui récupère le ballon et j'ai été très impréssionné par l'intensité qu'ils ont mis. Je n'ai pas le souvenir l'an dernier d'avoir vu ça.
    De la générosité, de l'abnégation, un esprit de gagne.
    L'an dernier y a certains match on faisait la passe à 10 mais on avait l'impression que l'on pouvais joué 10 h et que l'on ne marquerait jamais. Là, on a l'impression que sur chaque action, chacun des joueurs est capable de faire la différence. Alors certes, c'est rageant de ne pas faire un petit une deux, un petit triangle. Mais j'ai du mal à croire que ces joueurs sont arrivés à ce niveau là sans savoir faire ça. Je crois que ça va arriver petit à petit et que 2,2 pts / match, c'est vraiment très bien.
    Moi je crois en vous mes nouveaux gones et je pense que l'on va faire une saison historique. En tout cas vous me faites plaisir. Le 2ème but sur l'engagement, ça m'a fais triper grave. Ils peuvent marquer à n'importe quel moment et ça c'est énorme!

  5. FLEURY PPDG
    Monrne - mar 12 Sep 17 à 19 h 02

    Moi j'ai trouvé que Mariano avait été plus altruiste sur çe dernier match par contre Memphis toujours fidèle à lui meme.

    1. dugenou
      dugenou - mar 12 Sep 17 à 22 h 08

      Je suis sur la même ligne que toi. J 'ai l 'impression que Mariano a essayé d'être plus collectif.
      Il ne l 'a pas toujours été mais il a fait des efforts pour l'être plus que d 'habitude et ça s'est vu.
      Memphis par contre, je ne vois rien s 'améliorer depuis le début du championnat. Après avoir vu le match , je me demandais même si ce n'était pas son plus mauvais match depuis la reprise.
      Il perd beaucoup de ballons, il perd beaucoup de duels, et il ne crée pas de danger dans les défenses. Il essaie de défendre un peu sur son aile par rapport à l'année dernière mais sinon...
      Je l' ai soutenu jusque là ,mais au bout de 5 matchs, il n'en a pas fait un de bon.
      Parfois, je le voyais s'arrêter pour marcher dès que le ballon n'était plus dans sa zone, il n 'était clairement pas concerné ou alors pas en forme. Marçal n 'a jamais combiné avec lui, c 'est aussi un signe.
      Tant qu'il est décisif, ça le sauve un peu.
      Je me commence à me demander s'il pourrait être aussi mauvais et décisif à la fois toute la saison et surtout comment il arrive à faire ça? Et je me dis si il était meilleur dans le jeu si ça se trouve il ne serait plus du tout décisif....

    2. Avatar
      ol-91 - mar 12 Sep 17 à 22 h 43

      Il devrait arrêter, pour faire taire les critiques, de faire des passes décisives minables.

  6. Avatar
    Gones2wano - mer 13 Sep 17 à 0 h 07

    Magnifique article, Je valide tout Lopez 55 ballons touché ça fait peur

  7. OL48
    OL48 - mer 13 Sep 17 à 2 h 10

    Pourquoi ne pas essayer Maolida à la place de Menphis ?

    1. Avatar
      Ismael9bakekolo - mer 13 Sep 17 à 7 h 38

      A un moment on un autre il prendra sa place, sa c'est sur.

  8. -bRoglin-
    -bRoglin- - mer 13 Sep 17 à 10 h 28

    Pour ma part, ce qui me chagrine c'est pas tant l'absence ou l'insuffisance d'interactions entre les 4 offensifs...Ce qui me dérange c'est l'absence de suivit de notre milieu..Les 4 partent régulièrement en grande chevauchée pour provoquer verticalement..et on voit jamais un milieu ou un latéral suivre pour servir d'appuis en retrait une fois bloqué dans la profondeur..
    Le lient est là pour moi..pas entre Memphis et les autres..(ça serait mieux mais pas aussi agacent).
    Ndombélé a le coffre et la technique pour faire ce lient entre les 2 blocs mais 1 seul joueurs ne sera pas suffisant..va falloir que les latéraux fassent autre chose que combiner avec leur ailiers pour centrer..et ça Rafael le fait mieux que personne chez nous..Il est notre seul latéral capable de participer au jeu sur la largeur..les autres sont des flèches sur les ailes..
    Mais bon..même avec Génésio, j'espère voir ça rapidement.

  9. Juninho38
    Juninho Pernambucano - mer 13 Sep 17 à 13 h 15

    Contre Bordeaux ça ne gagne pas et ça aurait du .
    Faudra pas trop réitérer ce genre de boulettes .
    Avec l'effectif qu'on a je suis quand même confiant , à part le qsg qui est dans une autre dimension , je ne vois pas d'équipe qui soit sur le papier au dessus .
    Il va falloir quand même beaucoup bosser le collectif .

  10. Avatar
    Gonzo - mer 13 Sep 17 à 14 h 10

    Been :

    Je sais que ça te chagrine, mais Darder n'est plus là, tu es au courant ? 😉

  11. Altheos
    Altheos - mer 13 Sep 17 à 16 h 00

    Le 11 type est certes satisfaisant. Mais la profondeur de banc est squelettique.
    Certaines équipes ont moins d'individualités fortes mais un groupe de 25 joueurs bien plus homogène.
    Ce qu'il faut noter, c'est le changement d'état d'esprit.
    Savoir gagner sans la manière, ou en étant dans un mauvais jour, c'est une grande force et c'était aussi celle de l'OL de la grande période qui arrivait à enchaîner, parfois avec des victoires poussives.
    Il reste beaucoup d'interrogations, notamment sur l'animation offensive et le jeu collectif.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut