OL - Aulas : "Il faut prendre des risques pour faire venir les investisseurs"

À l'heure où le PSG et les Qataris dominent outrageusement le championnat, Jean-Michel Aulas a une nouvelle fois lancé un appel aux clubs de Ligue 1 et à la Fédération française de football afin de tout faire pour favoriser l'arrivée d'investisseurs.

Jamais le dernier en ce qui concerne le sujet, Jean-Michel Aulas est une nouvelle fois monté au créneau afin de lancer un appel concernant l'arrivée d'investisseurs en France. La Ligue 1 - et le football français en général - pâtit d'une image peu attrayante qui fait que les investisseurs délaissent ce championnat. Bien déterminé à changer les choses, le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, a relancé le sujet. Pour lui, les clubs et la Fédération doivent s'adapter : "Pour que les investisseurs s'intéressent, il faut avoir des stades. Pour avoir des stades, il faut avoir des investisseurs privés et des gens qui prennent des risques. Et pour que ces derniers prennent des risques, il faut qu'un certain nombre de règles le permettent. La FFF doit laisser tomber le numéro d'affiliation à l'association. Il faut que ce numéro soit raccroché directement à la société commerciale, ce qui, comme en Angleterre, donnera des initiatives à plusieurs investisseurs, qu'ils soient étrangers ou français. Les conditions d'exécution de l'investissement en France dans le foot et dans le sport professionnel doivent s'améliorer pour répondre à ces objectifs."

La réussite du Parc OL doit être un exemple

Premier président français à posséder son stade, JMA veut montrer la voie aux autres équipes de Ligue 1. Gagner en crédibilité, tel était l'objectif avec le Grand stade, uniquement financé par des fonds privés : "Je montre qu'on essaie de prendre un certain nombre de risques et de démontrer que ce qui paraissait impossible peut le devenir. C'est pour ça qu'il faut que la réussite du Parc OL soit totale. Non pas pour que je gagne de l'argent, je ne suis pas venu pour ça, mais pour montrer que c'est possible. C'est aussi une question de crédibilité et donc il est nécessaire que la Fédération nous accompagne". Le président des Gones poursuit en déclarant qu'il "fallait d'abord démontrer que le financement des infrastructures n'est pas uniquement le lot des collectivités ou de l'Etat. Parce que ça coûte cher. Et une fois qu'on a montré que les investissements pouvaient se porter sur des choses corporelles comme les stades, les académies, les camps d'entraînement, c'est là que les investisseurs arrivent. Ils rêvent d'avoir des clubs à l'économie saine".

Après des années de lutte, l'inauguration du Grand stade est donc une victoire. Un projet qui devrait permettre à l'OL d'équilibrer des comptes en baisse ces dernières saisons : "L'OL publiera ses comptes dans une semaine, annonce JMA. Je vous invite à les regarder attentivement et peut être que ça donnera envie à un certain nombre d'investisseurs de venir faire ce qu'on a fait à Lyon, c'est-à-dire de démontrer que l'investissement privé doit se substituer à l'investissement public parce que ce dernier se traduit de manière systématique par des impôts supplémentaires, donc par des diminutions du nombre d'emplois, alors que la création et l'investissement privé génèrent des emplois."

4 commentaires
  1. Rockaddict - ven 12 Fév 16 à 16 h 39

    Rhooo, les fautes d'ortograffe 🙂 Faut passer le texte au correcteur ! 😉

  2. Razik Brikh - ven 12 Fév 16 à 17 h 37

    Le rédacteur a corrigé. Merci.

  3. zikos35 - ven 12 Fév 16 à 18 h 04

    "c’est-à-dire de démontrer que l’investissement privé doit se substituer à l’investissement public parce que ce dernier se traduit de manière systématique par des impôts supplémentaires, donc par des diminutions du nombre d’emplois, alors que la création et l’investissement privé génèrent des emplois."

    Une phrase qui n'engage que lui...

    1. johnnyboysgum - ven 12 Fév 16 à 22 h 33

      Peux tu me donner un exemple d investissement publique qui ne génère pas d augmentation d impôt et on en rediscute. Il faut bien le financer l investissement.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
  • BerlutiFL33139 OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    Et toi où tu écris ça ? Sur une page dédiée au 9eme de L1 ...
  • BerlutiFL33139 OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    @ tongariro Pour certains athlètes, le soucis du vaccin n'est pas philosophique, il est chimique par le risque de sa recombinaison avec d'autres mollecules exogènes et donc outre la conséquence…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est pour cela que Tousart lui-même a dit il y a quelques jours qu'il a beaucoup de respect et d'affection pour Juni, que leur relation a été très bonne. Le…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    @cavegone Là, tu deviens de mauvaise foi. Il y a des arguments qui sont présentés ici tous les jours pour justifier que le maintien d'Aulas à la présidence du club…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est pas de l'ingratitude, mais il est de plus en plus insupportable. On ne va pas se forcer à apprécier ce qu'il devient, coute que coute, parce qu'on a fortement…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    Aulas dit ça juste pour faire croire que Jeffinho est un crack. Tous les socios de Botafogo s'en foute de son départ car c'est un pari qu'ils jugent trop risqué.…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    Aulas embrasse surtout l'argent qu'il a retiré de l'OL le mois dernier, en vendant ses parts et celles de ses co-actionnaires au delà des valorisations les plus hautes, de sorte…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est de l'analyse de très haute volée. Ça donne envie de créer des emplois en France, de prendre des risques, de sacrifier sa vie privée, car oui, être entrepreneur, c'est…
Faire défiler vers le haut