OL - Aulas : "Je suis un économiste et un entrepreneur, pas un jaloux"

Avant d'affronter le Paris Saint-Germain dimanche soir au Parc des Princes en Ligue 1, Jean-Michel Aulas a évoqué la rencontre et ses objectifs.

Un président combatif et positif. Avant de se mesurer à un PSG invaincu en Ligue 1 dimanche soir au Parc des Princes, Jean-Michel Aulas a assuré ne pas être inquiet après le début de saison de l'OL. "Satisfaction et déception. En C1, on est premier d'un groupe avec Manchester City, il ne faut pas bouder notre plaisir", a d'abord commenté le président lyonnais dans les colonnes du Figaro ce vendredi. Avant de poursuivre sur le championnat : "En Ligue 1, le sentiment est plus mitigé, avec de bonnes performances et d'autres plus délicates. Je suis un peu déçu par le nombre de points au compteur, mais rassuré par le potentiel de notre équipe qui a démontré une grande marge de progression. L'ambition est là, la frustration aussi".

"On me taxait de jalousie vis-à-vis de Paris"

Enfin, Jean-Michel Aulas est revenu sur sa vision du football, pas toujours suivi par la Ligue de Football Professionnel. "La Ligue se donne des idées de renaissance mais ne fait pas ce qu'il faut, a taclé le patron de l'OL. Le Fair Play Financier n'a pas les mêmes règles que la DNCG, et ce n'est bon pour personne. Ce n'est pas bon pour l'OL, l'OM ou Bordeaux, qui seront à 30 points du PSG... Et le FPF vient enquiquiner le PSG, alors qu'on pourrait penser que, s'il est droit dans ses bottes dans le championnat français, il l'est aussi en C1 (...). L'argent est en Europe et bien dans le monde, car la FIFA va créer sa compétition avec les meilleurs clubs mondiaux, et on évoque des dotations de 2 milliards de dollars. C'est de l'argent que les clubs français peuvent aller chercher, en particulier le PSG. Ça donne à mon discours une crédibilité qui n'existait pas avant, car on me taxait de jalousie vis-à-vis de Paris. Je suis un économiste et un entrepreneur, pas un jaloux".

 

19 commentaires
  1. G2W is back - ven 5 Oct 18 à 16 h 14

    Ceux qui le traité de jaloux son eux même jaloux de jma

    1. ol-91 - ven 5 Oct 18 à 21 h 22

      Tout à fait ça.

  2. Tengen - ven 5 Oct 18 à 23 h 25

    "La FIFA va créer sa compétition avec les meilleurs clubs mondiaux, et on évoque des dotations de 2 milliards de dollars."

    Hein c'est quoi ça encore ?

    1. poussin - sam 6 Oct 18 à 10 h 39

      oui j'ai cru comprendre que la fifa veut créer un championnat avec les meilleur club d'europe. Imagine = Real, Barcelone, atletico, bayern, dortmund, manchester city, manchester, arsenal, liverpool, totenham,chelsea, PSG, juventus, roma, milan AC, Ajax, ...
      Par contre ça voudrait dire que les seconds clubs comme nous serait vraiment perdant financièrement car tout l'argent ira dans ce championnat et les droit télé ou autre sera perdu .

      1. Altheos - sam 6 Oct 18 à 13 h 10

        D'où la création de la 3eme coupe d'Europe en fait.

      2. Tengen - sam 6 Oct 18 à 14 h 32

        Ok encore une sacré décision de m*rde alors, ce pseudo-élitisme porté par les soi-disant grands clubs qui ne parviendraient pas à grand chose sans pomper tous les bons joueurs aux clubs inférieurs commence sérieusement à me gonfler.
        Qu'Agnelli et sa clique dégagent de là.

      3. G2W is back - sam 6 Oct 18 à 15 h 31

        Si il ya un championnat d'elite, L'OL sera convié comme le PSG et l'OM, délaissé la 2eme agglomération du 2eme pays europeen serai suicidaire économiquement, de plus sportivement nous somme la 2eme puissance française ainsi qu'économique

      4. cavegone - sam 6 Oct 18 à 20 h 06

        On est le 2ème pays européen G2W is back ? Que veux-tu dire ?

      5. G2W is back - sam 6 Oct 18 à 21 h 40

        Je parle en population et pib, pas en a l'indice UEFA, faire une super ligue sans l'OM le PSG l'OL c'est ignorer un marché considérable

      6. Tengen - sam 6 Oct 18 à 22 h 04

        Oui je le crois aussi mais sur le principe tendre vers des ligues fermées où seuls les gros se partageraient le gâteau, ça ne me plaît pas. Surtout que c'est déjà le cas je vois pas ce qui les gêne, il faudrait peut-être assurer à ces messieurs de la Juve, du Real, du Bayern, de Manchester etc. de repartir systématiquement avec les 3 points aussi ?

      7. GoneAndBack - sam 6 Oct 18 à 22 h 08

        Un championnat de "gros" ?
        Où vont-ils trouver le temps de jouer, eux qui justement participent à quasiment toutes les compétitions (coupes européennes, nationales, leur championnats, les internationaux qui ne se reposent pas...) ???

  3. Juninho Pernambucano - sam 6 Oct 18 à 12 h 38

    le fameux championnat européen des clubs milliardaires , ou les "petits" ne seront pas conviés .
    Un championnat entre amis , entre grandes puissances financières .
    Le football aura alors définitivement perdu son âme , on en est plus loin au vu des sommes colossales qui circulent .
    Et aulas qui ne peut s'empêcher de plastronner sur le fait d'être premier de son groupe .
    Il adore bomber le torse , on comprend qu'il agace tant de dirigeants en L1 .

    1. Jeanmasse 39 - sam 6 Oct 18 à 13 h 27

      c'est pas le fait d'avoir un championnat européen ou mondial qui pose problème, c'est surtout le fait que ce soit fermé.
      Si tu garde le systeme de montée et relegations je vois pas ou est le problème.
      Le souci sera alors celui de la distribution par pays, si tu liberalise trop tu te retrouveras avec la 1ere league à la place de ce championnat, ce serait donc peut être là qu'il serait interessant de remettre des règles type pré Bosman où tu regule la provenance des joueurs dans un effectifs.
      Je suis un grand naif et rêveur je sais mais imagine un championnat où tu te retrouve avec le real, Milan, liverpool, boca, flamengo , le Zamalek, l'Etoile rouge de Belgrade et le Tout puissant Mazembe ( j'en passe bien sur).
      Tu peux honnetement esperer forcer financièrement et sportivement les meilleurs joueurs du pays à rester dans le ou les top clubs de leurs pays plutot que d'aller se perdre en D2 anglaise.
      Bon désolé je sais que je rêve

      1. cavegone - sam 6 Oct 18 à 20 h 09

        intéressant... De toute façon il faut trouver un moyen d'arrêter cet exode.
        On est champions du monde et on a 3 joueur (et encore des remplaçants) qui jouent en France. C'est typiquement Français ça. ça n'existe nulle part ailleurs.

  4. Altheos - sam 6 Oct 18 à 13 h 12

    La réussite personnelle attise les aigreurs, surtout dans les pays latins comme le notre.
    Même s'il m'arrive d'être en désaccord avec ses opinions ou ses déclarations, je reste convaincu que l'OL a le plus grand et le plus influent des présidents de L1.

    1. Pantagruel - sam 6 Oct 18 à 15 h 39

      C'est un poncif qui, je crois, ne s'applique pas bien à un pays qui a élu l'année dernière un président qui a fait de la notion de "mérite" son cheval de bataille. Je ne pense pas qu'on ait véritablement de problème avec l'argent qui est gagné à la sueur du front. Aulas, dans ce cas est un exemple vertueux.
      En France, s'il y a une forme d'aigreur c'est celle envers ceux qui héritent. Les Bettancourt, Dassault, Lagardère de ce monde. Cette aigreur, d'ailleurs on l'a retrouvé chez Aulas il y a quelque temps, lorsqu'il opposait le modèle vertueux de l'OL, qui dépense l'argent qu'il gagne, à celui des héritiers qataris qui piochent dans leur fortune personnelle tout en esquivant les taxes à coup de niches fiscales (Sarkozy avait agi en VRP du PSG sur ce coup là).

      1. Altheos - dim 7 Oct 18 à 10 h 19

        Poncif, surement. Mais c'est encore très vrai.
        La réussite engendre la jalousie en France. C'est absolument incomparable avec les pays anglo-saxons par exemple.

  5. XUO - sam 6 Oct 18 à 15 h 14

    La jalousie est non pas un sentiment mais un ressentiment qui vous fait faire marche arrière. Si JMA était un jaloux, son aigreur l'aurait dévoré, surtout si on tient compte de la durée de son règne.

  6. Juni entraineur OL - sam 6 Oct 18 à 17 h 50

    Il est peut être de mauvaise foi parfois mais surement pas jaloux

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut